Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2011

BIENTÔT UNE RENAULT 4 CV GORDINI WRC !

cv,4 cv renault,gordini,wrc,rallye,rallycross,vintage

La rumeur courait depuis quelques mois. Mais Renault tardait à la confirmer. Dans quelques jours, Carlos Ghosn va lancer une nouvelle qui fera l’effet d’une bombe sur le marché de l’automobile, la renaissance de la 4 cv !

En réalité, le scoop devait tomber au salon de Genève, mais les turbulences occasionnées par les spy-games (jeux d’espions) autour de la future voiture électrique Renault différèrent la campagne de communication.

cv,4 cv renault,gordini,wrc,rallye,rallycross,vintage

Pourquoi un remake de la 4 cv ?
A cause de la mode Vintage bien sûr. Après la Mini ressortie par BMW et la reprise du sigle DS par Citroën, Renault se devait de réagir et de surfer sur l’énorme succès de cette tendance en regardant son histoire dans le rétro. Si le constructeur au losange a connu le succès dans de nombreuses disciplines, y compris au Mans et en F1, les services marketing ont insisté sur les retombées commerciales des victoires obtenues avec des voitures issues de la série. Trois modèles furent donc mis en concurrence interne pour symboliser la retour de Renault dans le tourbillon merveilleusement étourdissant des années Vintage : la Berlinette, la R8 Gordini et la 4 cv. La Berlinette fut écartée car la déclinaison de son look ne résista pas au passage du moteur à l’avant et à l’adjonction de deux places arrière. La R8 Gordini fut éliminée à cause du groupe VAG. Audi a récemment utilisé le sigle R8 pour désigner ses prototypes d’endurance qui remportèrent les 24 Heures du Mans. Les collaborateurs de Carlos Ghosn ont craint une confusion préjudiciable à la marque française. Il ne restait donc plus que la 4 cv, voiture populaire hautement symbolique des années 50 et du début des sixties.

cv,4 cv renault,gordini,wrc,rallye,rallycross,vintage

Que sera la nouvelle 4 cv ?
Au niveau du look, elle ressemblera beaucoup à l’ancienne, en plus grande et plus confortable bien sûr. En plus haut de gamme aussi. Car Renault entend en faire un produit branché destiné à défendre une image plus prestigieuse auprès de diverses catégories de clientèles. Une version « Dolce Gabbana » sera proposée aux fans de mode. Les gourmets se laisseront séduire par la 4cv « Labeyrie », équipée en série d’un petit réfrigérateur pour conserver le saumon fumé et le foie gras du traiteur, d’un grille-pain pour les toasts et d’un GPS indiquant les aires de parking les plus adaptées à ces pique-niques d’un goût exquis. Les bobos pourront se rendre acquéreurs de 4 cv hybrides ou totalement électriques. Une série limitée 4 cv « Laetitia et Mamour » fut un moment envisagée. Mais les prétentions financières de l’inspiratrice et l’effet négatif redouté sur les acheteuses intellectuelles ne permettront sans doute pas à cet ambitieux projet Rock’n Roll d’ Allumer le feu des inconditionnels de Johnny. Les sportifs craqueront quant à eux pour des 4 cv ultra-performantes siglées Gordini dont seront issus une version S 2000 et un modèle WRC. Car avec cette voiture, Renault qui s’est partiellement désengagé de la F1 entend signer son grand retour dans le monde du rallye et même du Rallycross.

cv,4 cv renault,gordini,wrc,rallye,rallycross,vintage

Qui la pilotera en compétition ?
A l’heure où Sébastien Loeb approche de la retraite sportive, Renault cherche les futurs champions du rallye. Le jeune Russe Dari Vorotov (17 ans), peu connu en France mais déjà remarqué dans son pays où il court avec une dérogation a été approché. Sa victoire scratch au « Siberian Trophy » début janvier alors qu’il ne disposait que d’une antique Skoda Fabia WRC a impressionné tous les observateurs. La seconde voiture du team officiel Renault Gordini WRC sera confiée à un pilote français qui reste à désigner.

Renault a aussi proposé un contrat de carrière au très jeune Kalle Rovenpera (cf. le lien vers vidéo ci-dessous). « Il s’agit d’un investissement à long terme comparable à celui consenti en son temps par Ron Dennis sur Lewis Hamilton », rapporte un proche de Carlos Ghosn. Puisse la 4 cv Gordini WRC conquérir dans l’histoire du rallye une place aussi belle que l’inoubliable Berlinette Alpine !

cv,4 cv renault,gordini,wrc,rallye,rallycross,vintage

Le programme de la 4 cv Gordini en compétition comportera enfin un volet Rallycross dès 2012. Deux voitures correspondant à la réglementation D1 seront attribuées au team belge Lannoye. L’une sera pilotée dans toutes les manches du championnat de France et dans quelques épreuves du Championnat d’Europe par Jody Lannoye en personne dont ce sera le grand retour à la compétition. L’autre sera confiée à de jeunes pilotes de circuit. L’objectif de l’opération est double. D’abord, développer l’agressivité des jeunes pilotes dans les dépassements et contribuer ainsi dans quelques années à une F1 plus spectaculaire lorsque ces futurs champions accéderont à la discipline reine. Ensuite, faire gagner le Team Lannoye en lui offrant l’approche de la compétition et de la mise au point d’authentiques jeunes professionnels surdoués. Le premier pilote choisi pour disputer plusieurs Rallycross lorsque son emploi du temps en circuit lui en laissera le temps est le jeune Paul-Loup Chatin (en photo ci-dessus) que le grand public a récemment découvert lors de la diffusion sur France 4 de la série documentaire « A l’école des pilotes de course ». Paul-Loup, qui fut un des meilleurs pilotes de l’Auto Sport Academy, a notamment remporté le Volant Euroformula 2010. Rapide, intelligent et attentif aux conseils des formateurs, nul doute qu’il possède toutes les qualités pour devenir un grand pilote et qu’en attendant d’accéder au GP2 et à la F1, ses piges apporteront beaucoup au Team Lannoye.

Réjouissons-nous de voir les 4 cv rejoindre les Mini et les DS dans nos villes, nos campagnes et les spéciales de rallyes. Car leurs sigles, comme celui de la Fiesta d’ailleurs, rappellent délicieusement des époques où le concept automobile s’associait aux notions de bonheur et de liberté.

QUELQUES LIENS A SUIVRE

Kalle Rovenpera, un futur grand

http://www.youtube.com/watch?v=ZyyWnUAgMQ4

 

Clin d’oeil à la R8 Gordini

(une fiction humoristique illustrée en 4 chapitres dans laquelle une R8 G et une R12 G jouent des  rôles importants

* CH1 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/09/30/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-1.html

 

* CH 2 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/02/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-2.html

 

CH 3 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/05/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-3.html

 

CH 4 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/08/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde.html

 

Le blog d’un authentique fan de la 4 cv

http://dauphinus44.skyrock.com

 

Le site le plus complet que je connaisse sur la R8 Gordini

http://www.r8gordini.com

 

Le site de Paul-Loup Chatin, véritable espoir du sport automobile français :

http://www.paulloup-chatin.com

 

Thierry Le Bras

02:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cv, 4 cv renault, gordini, wrc, rallye, rallycross, vintage |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

25/03/2011

UN PILOTE A L’HONNEUR : LOÏC DUVAL

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

En juin 2010 au Mans, Loïc Duval avait failli signer un podium au volant de la Peugeot 908 Oreca. Le jeune Chartrain avait impressionné tout le monde. Il avait réalisé le meilleur temps en course. Hélas, le moteur avait cassé à une heure de l’arrivée, causant une immense déception au pilote et à tout le Team Oreca Matmut.

Aux 12 heures de Sebring le 19 mars dernier, Loïc était à nouveau au volant de la 908 Oreca qu’il partageait avec Nicolas Lapierre et Olivier Panis. Comme au Mans en 2010. Mais cette fois, aucun aléa n’est venu contrarier le trio engagé par Hugues de Chaunac. Loïc a franchi la ligne d’arrivée en tête, déclenchant un tonnerre de joie dans le clan Oreca. Le team privé Oreca Matmut a gagné face aux écuries officielles Peugeot et Audi. Certes, Peugeot courait pour la première fois avec sa voiture 2011 tandis qu’Audi engageait pour la dernière fois sa R 15. Mais les De Chaunac’s boys ont tout de même devancé les usines.

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

« Nous avons vraiment fait une belle course sans commettre d’erreur, se réjouissait Olivier Panis. Encore une fois, Loïc et Nicolas ont été super. » Un compliment qui ira certainement droit au cœur des équipiers du vainqueur du GP de Monaco 1996 qui les connaît bien et depuis plusieurs années pour avoir été leur capitaine lorsqu’ils représentèrent brillamment la France en A1 GP.

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

« Où tu es allé le chercher celui-là ? » demandait Olivier Quesnel à Hugues de Chaunac au Mans en juin dernier lorsque Loïc, à l’attaque absolue conformément aux consignes de son chef de team, fondait sur l’Audi qui le précédait avec la force et la détermination d’un fauve qui bondit sur sa proie. Au Japon tout simplement, aurait pu répondre Hugues de Chaunac. Après ses titres de Champion de France de Formule Campus, de Formule Renault et ses 8 podiums en F3 Euroseries, Loïc s’est exilé au Pays du soleil levant. Il y a remporté de nombreuses courses et des titres, celui de Champion de Formule Nippon 2009 et de Champion de Super GT 2010.

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

Quel dommage que ce pilote rapide et fiable n’ait jamais eu l’opportunité de disposer d’un bon baquet en F1. Au moment où Flavio Briatore était aux affaires dans la discipline reine et chez Renault, il « calculait » d’autres pilotes il est vrai, ou plutôt « le blé » que ceux directement sous contrat avec lui pouvaient lui faire engranger. Alors tant pis pour les talents des Loïc Duval, Franck Montagny et Sébastien Bourdais puisqu’ils n’entraient pas dans les plans du très sulfureux manager italien. Heureusement, il existe d’autres pistes que la F1 pour un pilote. En 2011, Loïc Duval disputera toutes les manches du nouveau Championnat ILMC au volant de la 908 du Team Oreca Matmut. Loïc se sent bien au sein du team et n’éprouve aucune difficulté d’adaptation aux contraintes de l’endurance qui imposent de penser à l’équipe avant son égo. Au contraire. « Partager ce genre d’émotions avec une équipe et d’autres pilotes, c’est quelque chose que je ne connaissais pas en monoplace, a-t-il confié à l’arrivée. Gagner avec Oreca qui m’avait mis le pied à l’étrier, et avec mes deux potes Nico et Olive, c’est génial… »

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

La joie de la victoire ne lui fait cependant pas oublier le drame que vivent les Japonais depuis quelques jours. Il était à Tokyo au moment du tremblement de terre. Les événements l’ont beaucoup touché. Il est rentré en France après Sebring et ignore quand il retournera au Japon. Outre les courses qu’il disputera avec le Team Oreca Matmut, Loïc doit disputer à nouveau le Championnat Super GT en terre japonaise. Mais dans le contexte actuel, il est impossible de prévoir ce que sera la saison du sport automobile japonais. « J’ai eu mon équipe plusieurs fois au téléphone, a rapporté Loïc. Installés dans le sud du Japon, ils n’ont pas trop souffert du tremblement de terre et ils sont en bonne santé. Une réunion doit avoir lieu dans les prochains jours pour décider du calendrier, de l’annulation des courses, etc… » Le sport est une micro société qui reflète l’état de la société en général. Souhaitons pour le Japon qu’il se relève le plus vite possible. La reprise des manifestations sportives, si elle ne représente pas une préoccupation essentielle, témoignera tout de même de la difficulté à vaincre l’épreuve.

loïc duval,team oreca matmut,12 heures de sebing,peugeot 908,endurance,vintage,porsche 908

Si le blog Circuit Mortel a adopté une ligne essentiellement Vintage depuis deux ans, il n’en évoque pas moins de temps en temps les pilotes contemporains préférés de son auteur. Lorsque je parle de la victoire de Loïc Duval sur une 908, je ne peux d’ailleurs m’empêcher de penser que je reste un peu fidèle au Vintage. Pourquoi ? Je pourrais écrire que Loïc possède les qualités des pilotes des sixties et des seventies : humble, solidaire de l’équipe et de ses équipiers, attaché au travail et indifférent aux paillettes, éclectique aussi dans la mesure où il a démontré qu’il savait gagner dans plusieurs disciplines au volant de voitures très différentes. Mais je pense aussi au sigle 908, qui avant de désigner un prototype Peugeot fut le nom d’une fameuse Porsche qui brilla sur les circuits aux mains de pilotes tels que Gérard Larrousse, Vic Elford, Pedro Rodriguez, Jo Siffert, Rolf Stommelen, sans oublier Steve McQueen et Peter Revson, seconds aux 12 Heures de Sebring 1970 au volant d’une telle machine.

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

908 contre R15

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/03/09/908-contre-r15.html

 

Oreca doit revenir au Mans (et y revient)

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/06/14/la-908-oreca-doit-revenir-au-mans.html

 

Le site de Loïc Duval

http://www.loicduval.com/home.htm

 

Thierry Le Bras

23/03/2011

COURSE DE CÔTE DE SAINT-GERMAIN SUR ILLE 1973 : 3 PHOTOS SOUVENIRS

courses de côtes,course de côte de saint-germain sur ille,vintage,seventies,1973

Printemps 1973, les dernières semaines avant une première aggravation des limitations de vitesse suivie du premier choc pétrolier. La fin d’une époque. Voici 3 photos de voitures symboliques de cette année-là et quelques bons souvenirs qu’elles réveillent.

Bientôt, le parc automobile allait se diéseliser. Les voitures deviendraient plus grandes, plus lourdes, s’équiperaient de boites de vitesses longues comme un jour sans pain pour rouler à petite vitesse sur quatre voies en économisant le fuel. Les pouvoirs publics vilipenderaient la conduite sportive. Ce serait même la seule chose sur laquelle tous les partis politiques et leurs représentants tomberaient d’accord. Moi, je préparais mon bac et je rêvais qu’un jour, je viendrais courir à Saint-Germain sur une Alfa Roméo 2000 GTV qui me permettrait aussi de dévorer les kilomètres à des moyennes impressionnantes (je suis bien venu à Saint-Germain d’ailleurs, mais sur d’autres montures ; et j’ai aussi fait péter des chronos sur route ouverte, mais mieux vaut ne pas trop parler de ces choses-là à notre époque aseptisée). En attendant de concrétiser mes rêves, je faisais chauffer l’appareil photo ! La Fiat 128 groupe 2 de Sinsoulier (ci-dessus) marchait comme un avion. P’tit Louis, comme l’appelaient ses supporters, finirait 12ème au scratch, juste derrière la BMW 2002 de Michel Pouteau.

courses de côtes,course de côte de saint-germain sur ille,vintage,seventies,1973

Claude Pigeon faisait partie des pointures de la région. Un gentleman driver de haut niveau capable de s’engager dans de grandes épreuves et de jouer les premières places dans toutes les disciplines. Quant à la Porsche 911, elle faisait déjà rêver tous les aspirants pilotes. Qui ne s’est jamais dit secrètement qu’un jour peut-être…

courses de côtes,course de côte de saint-germain sur ille,vintage,seventies,1973

Mon père possédait une Alfa Roméo 2000 GTV Bertone depuis le mois de décembre précédent. Il adorait les voitures qui offraient des sensations (il sortait d’une Opel Manta SR) et avait le pied lourd sur l’accélérateur. Il se moquait sans vergogne de la Castafiore, grosse cantatrice bêlante, hystérique et ridicule qui déchirait les tympans du pauvre capitaine Haddock, mais il m’empruntait volontiers mes albums de Michel Vaillant ainsi que mes livres des Éditions Marabout consacrés à la course auto. A cette époque, son pilote préféré était Jacky Ickx, en attendant de découvrir Niki Lauda dont l’intelligence de course le séduirait. Dès que j’ai eu mon permis, il m’a laissé conduire l’Alfa – même avant d’ailleurs, je peux l’avouer, il y a prescription maintenant. Le Coupé 2000 GTV Bertone était une auto fantastique, encore plus vivante que ma Mini ! Le concessionnaire Alfa Roméo de Saint-Malo faisait partie de ses amis et je me débrouillais souvent pour l’accompagner au garage. Que les amoureux de la marque au trèfle se rassurent. Je ne sous-entends pas que l’Alfa connaissait des problèmes mécaniques, mais comme le garage incluait une station services, les visites étaient régulières pour faire le plein d’essence. La veille du week-end de la Course de côte de Saint-Germain sur Ille justement, nous y avions croisé Guy Somekh qui courait sur une Alfa groupe 1 (la 2000 GTV verte ci-dessus). Il habitait dans la région parisienne où il était encore étudiant en 1973 si mes souvenirs sont bons, mais il venait en vacances à Dinard et connaissait donc bien la région. Rien d’étonnant dès lors à ce qu’il ait tenu à disputer les CC de Saint-Germain et de Saint-Gouëno. Guy Somekh était un gentleman driver type. Il roulait au quotidien avec l’Alfa qu’il utilisait en course. Les préparations des voitures de série restaient raisonnables en 1973. Par la suite, Guy Somekh a participé deux fois aux 24 Heures de Spa, toujours au volant d’Alfa Romeo.

UN LIEN  A SUIVRE

L’Alfa Montéral et d’autres voitures exceptionnelles victimes du choc pétrolier et de l’autophobie naissante des pouvoirs publics

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/03/25/alfa-romeo-montreal-un-joyau-ne-trop-tard.html

 

Thierry Le Bras