Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La force intérieure du pilote

Elle influence forcément la qualité de ses performances

Les teams respectent-ils leurs pilotes ? Une réponse nuancée s’impose...

Au-delà des contrats, des rapports humains naissent au sein des écuries. La pression de la compétition, les enjeux financiers et médiatiques amènent les uns et les autres à dévoiler leurs personnalités.

Les événements qui se déroulent en F1 en cette fin d’été 2018 ne rassurent pas. Stoffel Vandoorne écarté sans ménagements après avoir servi loyalement une équipe au service exclusif d’un équipier capricieux - qui lui, ne respectait pas ses employeurs, Esteban Ocon incertain quant à son avenir, de quoi faire douter de la récompense du talent et de la bienséance

f1,communication,pilotes

 Les critiques pleuvent sur les pilotes. Jeux de lobbyistes, de fans, de médias contribuent à la pression et à l’inconfort mental des pilotes assez intelligents pour appréhender les manœuvres. Mais au-delà de la guerre impitoyable destinée à affaiblir l’adversaire, le team aide-t-il toujours le pilote ? Ce dernier donne le maximum et prend des risques au profit de l’équipe comme de ses partenaires. L’équipe aurait objectivement intérêt à le soutenir...

Assurer le confort psychologique de son pilote le rend plus fort, plus performant

« La psychologie du pilote est quelque chose que j’ai toujours travaillé, car je sais que quelqu’un peut se sublimer quand il est dans de bonnes conditions psychologiques », affirme Ange Pasquali lors d’une interview accordée à AUTOhebdo pour sa rubrique covoiturage du 31 janvier 2018.

Lors de cet entretien, l’ex copilote de rallye qui fut aussi directeur sportif de Toyota en endurance et en F1 embarque son interlocuteur Thibaut Villemant dans une Alfa Romeo 2000 GTV sur les routes de Corse. L’occasion de partager ses souvenirs, ses valeurs, ses convictions, notamment celle relative à l’état psychologique du pilote.

f1,communication,pilotes

En lisant cette interview, je me suis rappelé les conférences d’un cabinet spécialisé dans la motivation des forces commerciales et des sportifs. Les animateurs mettaient en avant les techniques amenant une personne en compétition à donner le meilleur d’elle-même. Il fallait naturellement lui donner confiance, trouver pourquoi elle voulait réussir et convertir cette sensibilité en force. Mentors, amis, familles, groupes sociaux, chacun a un tiers motivant dont la reconnaissance, le souvenir ou l’image le rendra plus fort. Mais s’il se sent trahi, il risque gros, fléchissement des résultats professionnels, impossibilité de gagner voire accident dans le domaine du sport. Puissent les patrons de teams s’en rappeler au moment d’apprécier les performances des pilotes, de renouveler les contrats, puis de gérer les relations au sein de l’équipe.

QUELQUES LIENS

La Megane RS Trophy Châssis Cup, un monstre digne de l’enthousiasme automobile des seventies https://gotmdm.com/auto/2018/07/megane-rs-trophy-chassis-cup-300ch-tech-f1/

La F1 fonctionne-t-elle sur les codes d’une téléréalité ? Depuis 2014 déjà... http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2015/03/13/dimanche-15-mars-2015-reveil-programme-a-9-heures-5582292.html

La jalousie, ingrédient des bouillons de haine mortelle http://bit.ly/2oDlE0I

Suivez-moi sur Twitter  https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ? http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras  

Écrire un commentaire

Optionnel