Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2014

Émilie France, Fan de Kimi Räikkönen

 Un pilote pas comme les autres

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Kimi détonne dans l’univers très spécial de la Formule

 

Kimi Räikkönen est un pilote d’exception. N’oublions pas qu’il fait partie  du club très fermé des champions du monde de Formule 1. Les journalistes français ne le comprennent pas, ou font mine de ne pas le comprendre pour servir la cause de certains  rivaux. Il est parfois qualifié de pilote à l’ancienne, d’extra-terrestre. C’est justement sa personnalité non formatée et non soumise qui a conquis Émilie. « Oui, Kimi est différent, et c’est justement, ça qui me plait ! témoigne-t-elle. Il est très souvent contesté par rapport à sa personnalité, et c'est idiot ! Kimi n'est pas un gars froid et insensible dans la vie. Beaucoup le critiquent, mais ces gens-là, pour la plupart,  ne l'ont jamais rencontré. Ils ne savent pas comment il est réellement. Personnellement, j'adore son caractère et son style. En tant que femme, je ne vais pas mentir, je trouve Kimi très mimi. Attention, je ne suis pas fan de lui pour son physique, j'ai passé l'âge ! Je l'admire et c'est tout ».

 

Fan de Kimi plus que de sport auto en général

 

Le champion finlandais a piloté Émilie vers le sport automobile et la Formule 1.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Je ne peux pas dire que j’étais vraiment une  passionnée de sport automobile avant Kimi, reconnaît-elle. Je n’ai pas non plus fait partie des adolescents qui ont rêvé de devenir pilotes. Je fais parfois du kart, comme ça, pour le plaisir, sans envie de courir. J’étais très jeune quand j’ai commencé à regarder des Grands-Prix. Mes oncles et mon père suivaient la F1 à l'époque. Ce sont eux qui m’ont fait découvrir cet univers. Comme ils regardaient les courses  à la télé, je me joignais à eux. Mais je n'étais pas assidue.  A l’époque, je ne suivais pas d’autres disciplines. Je regarde vraiment régulièrement la F1 vraiment depuis que Kimi y court. Mon intérêt pour lui est venu petit à petit. Après, ma passion a pris forme et a grandi. Je pense que quand on a vraiment une passion, ou quand on est fan de quelqu'un  - que ce soit dans le domaine du sport ou dans un autre -, ça ne se décrit pas, ça se vit. »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Quand Kimi a couru en WRC en 2010 et 2011, je me suis mise à suivre le rallye, poursuit Émile. Et pendant ces deux années, j’avoue que je ne regardais plus la F1 ».

 

Émilie a réalisé le rêve des fans en  rencontrant plusieurs fois Kimi

 

« La première fois que je l’ai vu en vrai, c’était en 2004, à Magny-Cours, raconte Émilie. Je suis retournée au GP de France également en 2006. Mais je n'avais pas réussi à le rencontrer, à lui parler,  à cette époque.

 

« Plus tard, je l'ai rencontré à plusieurs reprises. Je ne pensais pas du tout que je vivrais d'aussi bons moments. J’ai pu l’approcher vraiment en 2007, 2008, 2009, lors des GP en Espagne.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

«  En 2010 et 2011, je garderais beaucoup de bons moments au Rallye de France (NDLR : en Alsace). Je vis dans le Sud de la France, mais je n'ai pas eu peur de traverser toute la France deux années d'affilées pour aller le voir !!! Je ne le regrette pas. Le rallye est vraiment un monde à part. J'ai pu à ce moment-là, lui faire un cadeau : une toile (un portrait de lui entouré de ses parents).

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« En 2012, 2013, 2014 en Espagne aussi, j'ai pu l'approcher. En Mars 2013, je l’ai rencontré encore une fois lors de sa venue à Paris, J'ai gagné une invitation de la part de Renault. Sur place, j'ai pu également voir le frère de Kimi, Rami, ainsi que ses fils. Ils sont vraiment mimis. Je rencontre Kimi pratiquement à chaque fois que je vais à un Grand-Prix. C'est plutôt compliqué en F1 d’approcher qui que ce soit. Mais j'ai toujours eu la chance d’y arriver. Quand on veut, on peut !

 

Émilie se montre réservée quant aux propos échangés avec son pilote préféré. « Des anecdotes lors de nos rencontres, il y en a plein bien-sûr. Mais je les garde pour moi, car je pense qu'on a tous droit à un jardin secret ! »

 

Les fans de Kimi parfois mis à rude épreuve par la presse

 

En F1, la presse est plus lobbyiste que rapporteuse objective. Les supporters avisés n’ont aucun peine à comprendre que nombre de détenteurs de cartes de presse roulent ostensiblement et sans complexes pour certains pilotes tout en s’efforçant au contraire de détériorer l’image de leurs rivaux. Ceux qui aiment Kimi Räikkönen ne sont les mieux servis par la couverture médiatique.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les médias et journalistes (pas tous mais la majorité) se sont souvent ( et le font toujours ) déchaînés sur Kimi, constate Émilie. Et ils le font toujours. Surtout au sujet de sa personnalité et d’un goût pour la fête. On a donc l'habitude d'entendre ou de lire beaucoup de bêtises. Évidemment, l'attitude de Ferrari en 2009 et la décision de virer Kimi pour mettre à sa place un pilote espagnol a jeté un froid glacial sur nous, les Kimistes. Je n'ai jamais vraiment porté dans mon cœur cette équipe dans mon cœur.  C'est pareil aujourd'hui. Après chez Lotus, avoir un coéquipier français a desservi Kimi. Les Français sont trop chauvins. Ils font un cinéma avec Grosjean. Désolé pour ceux qui lisent, mais au sujet de Grosjean et du management de l’’équipe Lotus après l’été 2013, je préfère ne rien dire, Chacun a son avis là-dessus, et j'ai le mien ! »

 

Kimi a beaucoup apporté à Lotus. Au plan des résultats, des retours techniques, de la communication aussi, jusqu’à ce que le management inélégant  et peu avisé de Boullier rende le départ du champion du monde finlandais inévitable. Émilie a bien aimé la période Lotus de Kimi, sauf la fin…

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les années 2012 et 2013 de Kimi chez Lotus ont été plutôt positives pour son retour en F1, analyse-t-elle. L'ambiance était plutôt bonne. L'équipe a en effet très bien exploité des moments marrants de Kimi (vidéos, tee-shirts…). Un bon business. Ce n'était pas vraiment le cas lors des années Sauber, McLaren et Ferrari. Par contre après son départ de Lotus, certaines personnes de l'équipe, se sont permises de publier ou de dire des choses pas très cool sur Kimi. Lotus ne doit pas oublier que c'est grâce à Kimi seulement qu'ils ont brillé en 2012 et 2013 et qu'ils ont été vraiment soutenus. »

 

Mais au-delà des injustices dont le petit milieu de la F1 s’est rendu coupable vis-à-vis de Kimi, Émilie se rappelle surtout de temps forts et de belles émotions.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Il y en a eu plusieurs, s’enthousiasme-t-elle. Par exemple au moment de son titre en 2007. Je me souviens très bien de ce jour-là. J'étais évidemment devant ma télé, mais je n'y croyais pas trop. Il fallait un miracle pour qu'il gagne le titre. J'étais comme une folle devant l’écran.  Avant la fin du GP, je ne tenais pas en place .Le désir de Kimi était de gagner au moins une fois le titre de champion en F1. Son souhait s'est réalisé, alors que dire de plus ! »

 

Nous ne pouvons qu’abonder en ce sens. Le club des vainqueurs de Grands-Prix est très fermé. Kimi Räikkönen y tient une bonne place. Celui des Champions du monde de F1 est encore plus select. Et là encore, Kimi y occupe un fauteuil, ou plutôt un baquet.

 

Et demain ?

 

Émilie vient de réserver ses places pour le Grand-Prix d’Espagne 2015 ! Une nouvelle occasion de rencontrer son champion préféré. Avec des espoirs de victoires car, avec un équipier tel que Vettel, à la fois rapide, bon metteur au point et homme loyal, nul doute que Ferrari va progresser et laisser à chacun de ses pilotes l’opportunité et l’occasion de se mettre en valeur. Et après la F1 ?

 

« Évidemment, je ne compte pas lâcher Kimi ! assure Émilie. Je le vois bien en endurance, faire les 24h du Mans au moins une fois aussi, Kimi en a envie ! Le Nascar, le rallye, également ... Kimi est un touche à tout, je pense qu'il pratiquera plusieurs disciplines pour le plaisir avant tout. Je ne le vois pas rester chez lui sans rien faire. Il aime trop piloter. Je ne m'inquiète pas, on n’est pas près de ne plus voir Kimi !!! »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Émilie suivra Kimi sur d’autres pistes que la F1. Pas sûr par contre qu’elle s’intéresse encore à la discipline reine quand le Champion du monde finlandais n’y sera plus. « Je ne suis fan que d’un pilote, Kimi, précise-t-elle. Je ne vois pas ce qui pourrait vraiment me convaincre de continuer à suive la F1 après. Pour être franche, je ne pense pas que je continuerai à m’y intéresser ! »

 

Mais d’ici-là, nul doute que Kimi aura apporté de belles émotions et de nouvelles victoires à Émilie et à ses supporters dont je fais aussi partie même si, moins exclusif, je suis aussi d’autres pilotes, y compris dans d’autres disciplines.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Vous pouvez contacter Émilie sur Facebook

https://www.facebook.com/Emilie.Alias.Mimie

ou sur Twitter

https://twitter.com/mimie_iceman  (

 

Le site officiel de Kimi Räikkönen

http://www.kimiraikkonen.com/

 

Kimi Champion du monde 2007 : un grand souvenir ! http://bit.ly/1xHU1kB

 

Ceux su rallye en 2009 : souvenirs et photos de Yoann Bonato, Kimi Räikkönen et Mika Häkkinen http://bit.ly/Ma31LT  

 

Deux histoires de F1 :

* FI sensations http://bit.ly/1hkn4Qu

* Ma première fan ! http://bit.ly/1rIFFzY

 

Thierry Le Bras

17/06/2014

FICTIONS EN COURSE AUTOMOBILE

des projets dans les cartons…

films,romans,polars,cinéma,livres,24 heures du mans,course automobile,pilotes,ford,ferrari,1966

Le sport automobile offre des scenarii pleins de suspense et de surprises.

 

Les 24 Heures du Mans 2014 ont prouvé une nouvelle fois que notre sport favori dépasse en intensité et en rebondissements ce que produit l’imagination des maîtres du suspense.

 

Les visiteurs habituels de ce blog savent que je suis un militant actif de la cause des romans, albums BD, films et dessins animés dont l’action se déroule sur fond de course automobile. C’est donc avec grande satisfaction que j’ai découvert dans Télé 7 Jours que Patrick Dempsey travaille à la concrétisation d’un film qui lui tient à cœur.

films,romans,polars,cinéma,livres,24 heures du mans,course automobile,pilotes,ford,ferrari,1966

L’acteur pilote a confié à Marie Drucker qu’il prépare une sorte de Mad Men qui se déroule dans l’univers des courses automobiles des années 50 et 60. Nul doute que je ferai partie des premiers à foncer voir ce film en salle. Je serai également ravi de visionner les documentaires au cœur de la course auxquels songe le pilote de la Porsche N° 77 aux 24 Heures. Tout comme l’adaptation du roman L’art de piloter sous la pluie auquel Patrick Dempsey annonça s’intéresser l’an dernier. S’il produit ce film, le fameux Docteur Mamour excitera les gènes de la passion automobile J’ai lu et chroniqué ce roman (cf les liens à suivre ci-dessous). Je témoigne donc en toute connaissance de cause de sa qualité et de l’intérêt de l’adapter au cinéma.

 

Un polar aux 24 Heures du Mans 1966

 

Vous aimez les bons petits plats, la Nouvelle Vague, les idoles des années 60, les voitures de sport un peu folles de cette époque ? La douce nostalgie de cette période d’insouciance vous envahit parfois ? Vous vous rappelez qu’avant de devenir un adulte responsable, vous avez été un adolescent turbulent ?

films,romans,polars,cinéma,livres,24 heures du mans,course automobile,pilotes,ford,ferrari,1966

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES va vous ravir. Vous allez rouler en Lotus Elan, en R8 Gordini, en Jaguar MK II, en Cobra, en Facel Vega. Vous suivrez au bord de la piste le fabuleux duel Ford – Ferrari qui fit entrer les 24 Heures du Mans 1966 dans la légende du sport automobile.

films,romans,polars,cinéma,livres,24 heures du mans,course automobile,pilotes,ford,ferrari,1966

Si vous êtes un fin gourmet, vous prendrez plaisir à déguster des bons petits plats, certains tout simples, d’autres plus élaborés tel le Drapeau à damier, un succulent gâteau aux deux chocolats.

films,romans,polars,cinéma,livres,24 heures du mans,course automobile,pilotes,ford,ferrari,1966

J’ai écrit ce roman policier Vintage et gourmand pour vous, mes amis ! Soyez nombreux à l’acheter et à le conseiller à vos amis. La sortie est imminente. La prochaine note sur ce blog sera consacrée au franchissement de la ligne de départ d’une course aux ventes au terme de laquelle un podium me comblerait !

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

En attendant VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, n’oubliez pas LE PACTE DU TRICHEUR  http://amzn.to/1jAhsoF

 

Le duel Ford – Ferrari bientôt sur grand écran ?  http://bit.ly/LHGHst

 

Quand David Sarel paria sur la F1  http://0z.fr/KXy1G

 

L’art de piloter sous la pluie, le roman qui intéresse Patrick Dempsey  http://0z.fr/D1Mlc

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

12/05/2014

EN 1968, LA RÉVOLUTION SE PROFILAIT EN F1

nouvelles couleurs, innovations aérodynamiques…

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

C’était il y a 46 ans. Aucun des pilotes qui animent le plateau aujourd’hui n’était encore né.

 

Keke Rosberg, papa de Nico et futur Champion du monde, allait sur ses 20 ans. En parodiant Nicolas Peyrac, je ne résiste pas au plaisir d’écrire :

Et il n’avait pas encore planté,

Cette graine qui allait lui donner,

Le p’tit Nico qui s’attache à gagner,

Il ignorait que viendraient leurs succès

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

Des remous secouaient le monde. La F1 se modernisait et s’engageait sur de nouvelles voies.

 

Les Lotus aux couleurs d’un sponsor extra-sportif

 

Comme souvent, l’innovation vient de Colin Chapman. Il ose l’impensable. A partir de la manche espagnole, ses monoplaces ne seront plus vertes avec les petits autocollants de fournisseurs de pneus, huile, carburant, bougies ou autres équipements automobiles. Non, les Lotus arboreront le rouge, le blanc et l’or  de Gold Leaf, une nouvelle marque de cigarettes du groupe Imperial Tobacco. Le partenariat a été signé moyennant un budget de 1.17 MF (un peu plus de 178.000 €). Une somme qui paraît dérisoire aujourd’hui, mais depuis, l’inflation a bouleversé les données chiffrées, tant au plan général que dans le cas particulier du train de vie devenu fastueux de la F1.

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

Cette année-là, le Grand-Prix d’Espagne se déroula à Jarama, mi-mai. C’était la deuxième course de la saison. Il manquait malheureusement des pilotes au départ. Jim Clark d’abord, vainqueur du premier Grand-Prix de l’année le 1er janvier en Afrique du Sud. Mais aussi Mike Spence, qui avait trouvé la mort en essai à Indianapolis. Graham Hill remportera finalement une course très disputée où seuls cinq pilotes – dont Jean-Pierre Beltoise -  seront classés.

 

La F1 résiste aux révolutions extérieures mais se rénove

 

En France comme dans d’autres pays d’Europe, les événements secouent la société et perturbent les activités sportives comme les autres. Contrairement au Mans, repoussé en septembre, le Grand-Prix de Monaco résista et se courut fin 26 mai. Toutes les écuries étaient là à l’exception de Ferrari. L’absence des monoplaces du Commendatore n’avait cependant rien à voir avec les pavés, les grèves, les violences  et les barricades. Officiellement, Ferrari entendait protester contre la faible efficacité  des secours sur ce circuit où son pilote Lorenzo Bandini avait trouvé la mort l’année précédente. Une préoccupation de la santé des pilotes plutôt rare chez Enzo Ferrari…

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

En France comme dans d’autres pays d’Europe, les événements secouent la société. En F1, une révolution se prépare aussi. L’idée de Jim Hall qui a installé depuis 1966 des ailerons pour stabiliser ses prototypes Chaparral fait cogiter les ingénieurs.

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

Bientôt, au mois de juin, aux essais du Grand-Prix de Belgique, les Ferrari apparaîtront équipées de tels appendices aérodynamiques. Chis Amon le conservera en course.

1968,jim clark,graham hill,nico rosberg,keke rosberg,lotus,ferrari,chapparal,espagne,spa,sponsors,opel

Il semble que les premiers ailerons en compétition automobile aient été tentés par Opel à la fin des années 20. La monoplace de la marque à l’éclair utilisait aussi une propulsion par fusées très audacieuse à cette époque. A la fin des sixties, les constructeurs faisaient preuve d’une grande réactivité et les ailerons ne tarderaient pas  à se généraliser.

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Hommage à Jim Clark, disparu en 1968 http://0z.fr/PcnDN

 

La Lotus Elan, voiture école dans un docufiction et GT vantée par Jim Clark http://bit.ly/1sucixL

 

La révolution de 1968 de Londres à Sydney  http://bit.ly/QQy1ki e

 

Les 24 Heures du Mans 1968 (en 3 parties)

1 - http://bit.ly/1dqEzSG

2 - http://bit.ly/1llQF1U

3-  http://bit.ly/ZNuggc 

 

La course automobile, paradis de polar (quelques exemples et des liens vers un feuilleton illustré gratuit) http://0z.fr/hnj97

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras