Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2014

Émilie France, Fan de Kimi Räikkönen

 Un pilote pas comme les autres

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Kimi détonne dans l’univers très spécial de la Formule

 

Kimi Räikkönen est un pilote d’exception. N’oublions pas qu’il fait partie  du club très fermé des champions du monde de Formule 1. Les journalistes français ne le comprennent pas, ou font mine de ne pas le comprendre pour servir la cause de certains  rivaux. Il est parfois qualifié de pilote à l’ancienne, d’extra-terrestre. C’est justement sa personnalité non formatée et non soumise qui a conquis Émilie. « Oui, Kimi est différent, et c’est justement, ça qui me plait ! témoigne-t-elle. Il est très souvent contesté par rapport à sa personnalité, et c'est idiot ! Kimi n'est pas un gars froid et insensible dans la vie. Beaucoup le critiquent, mais ces gens-là, pour la plupart,  ne l'ont jamais rencontré. Ils ne savent pas comment il est réellement. Personnellement, j'adore son caractère et son style. En tant que femme, je ne vais pas mentir, je trouve Kimi très mimi. Attention, je ne suis pas fan de lui pour son physique, j'ai passé l'âge ! Je l'admire et c'est tout ».

 

Fan de Kimi plus que de sport auto en général

 

Le champion finlandais a piloté Émilie vers le sport automobile et la Formule 1.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Je ne peux pas dire que j’étais vraiment une  passionnée de sport automobile avant Kimi, reconnaît-elle. Je n’ai pas non plus fait partie des adolescents qui ont rêvé de devenir pilotes. Je fais parfois du kart, comme ça, pour le plaisir, sans envie de courir. J’étais très jeune quand j’ai commencé à regarder des Grands-Prix. Mes oncles et mon père suivaient la F1 à l'époque. Ce sont eux qui m’ont fait découvrir cet univers. Comme ils regardaient les courses  à la télé, je me joignais à eux. Mais je n'étais pas assidue.  A l’époque, je ne suivais pas d’autres disciplines. Je regarde vraiment régulièrement la F1 vraiment depuis que Kimi y court. Mon intérêt pour lui est venu petit à petit. Après, ma passion a pris forme et a grandi. Je pense que quand on a vraiment une passion, ou quand on est fan de quelqu'un  - que ce soit dans le domaine du sport ou dans un autre -, ça ne se décrit pas, ça se vit. »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Quand Kimi a couru en WRC en 2010 et 2011, je me suis mise à suivre le rallye, poursuit Émile. Et pendant ces deux années, j’avoue que je ne regardais plus la F1 ».

 

Émilie a réalisé le rêve des fans en  rencontrant plusieurs fois Kimi

 

« La première fois que je l’ai vu en vrai, c’était en 2004, à Magny-Cours, raconte Émilie. Je suis retournée au GP de France également en 2006. Mais je n'avais pas réussi à le rencontrer, à lui parler,  à cette époque.

 

« Plus tard, je l'ai rencontré à plusieurs reprises. Je ne pensais pas du tout que je vivrais d'aussi bons moments. J’ai pu l’approcher vraiment en 2007, 2008, 2009, lors des GP en Espagne.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

«  En 2010 et 2011, je garderais beaucoup de bons moments au Rallye de France (NDLR : en Alsace). Je vis dans le Sud de la France, mais je n'ai pas eu peur de traverser toute la France deux années d'affilées pour aller le voir !!! Je ne le regrette pas. Le rallye est vraiment un monde à part. J'ai pu à ce moment-là, lui faire un cadeau : une toile (un portrait de lui entouré de ses parents).

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« En 2012, 2013, 2014 en Espagne aussi, j'ai pu l'approcher. En Mars 2013, je l’ai rencontré encore une fois lors de sa venue à Paris, J'ai gagné une invitation de la part de Renault. Sur place, j'ai pu également voir le frère de Kimi, Rami, ainsi que ses fils. Ils sont vraiment mimis. Je rencontre Kimi pratiquement à chaque fois que je vais à un Grand-Prix. C'est plutôt compliqué en F1 d’approcher qui que ce soit. Mais j'ai toujours eu la chance d’y arriver. Quand on veut, on peut !

 

Émilie se montre réservée quant aux propos échangés avec son pilote préféré. « Des anecdotes lors de nos rencontres, il y en a plein bien-sûr. Mais je les garde pour moi, car je pense qu'on a tous droit à un jardin secret ! »

 

Les fans de Kimi parfois mis à rude épreuve par la presse

 

En F1, la presse est plus lobbyiste que rapporteuse objective. Les supporters avisés n’ont aucun peine à comprendre que nombre de détenteurs de cartes de presse roulent ostensiblement et sans complexes pour certains pilotes tout en s’efforçant au contraire de détériorer l’image de leurs rivaux. Ceux qui aiment Kimi Räikkönen ne sont les mieux servis par la couverture médiatique.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les médias et journalistes (pas tous mais la majorité) se sont souvent ( et le font toujours ) déchaînés sur Kimi, constate Émilie. Et ils le font toujours. Surtout au sujet de sa personnalité et d’un goût pour la fête. On a donc l'habitude d'entendre ou de lire beaucoup de bêtises. Évidemment, l'attitude de Ferrari en 2009 et la décision de virer Kimi pour mettre à sa place un pilote espagnol a jeté un froid glacial sur nous, les Kimistes. Je n'ai jamais vraiment porté dans mon cœur cette équipe dans mon cœur.  C'est pareil aujourd'hui. Après chez Lotus, avoir un coéquipier français a desservi Kimi. Les Français sont trop chauvins. Ils font un cinéma avec Grosjean. Désolé pour ceux qui lisent, mais au sujet de Grosjean et du management de l’’équipe Lotus après l’été 2013, je préfère ne rien dire, Chacun a son avis là-dessus, et j'ai le mien ! »

 

Kimi a beaucoup apporté à Lotus. Au plan des résultats, des retours techniques, de la communication aussi, jusqu’à ce que le management inélégant  et peu avisé de Boullier rende le départ du champion du monde finlandais inévitable. Émilie a bien aimé la période Lotus de Kimi, sauf la fin…

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les années 2012 et 2013 de Kimi chez Lotus ont été plutôt positives pour son retour en F1, analyse-t-elle. L'ambiance était plutôt bonne. L'équipe a en effet très bien exploité des moments marrants de Kimi (vidéos, tee-shirts…). Un bon business. Ce n'était pas vraiment le cas lors des années Sauber, McLaren et Ferrari. Par contre après son départ de Lotus, certaines personnes de l'équipe, se sont permises de publier ou de dire des choses pas très cool sur Kimi. Lotus ne doit pas oublier que c'est grâce à Kimi seulement qu'ils ont brillé en 2012 et 2013 et qu'ils ont été vraiment soutenus. »

 

Mais au-delà des injustices dont le petit milieu de la F1 s’est rendu coupable vis-à-vis de Kimi, Émilie se rappelle surtout de temps forts et de belles émotions.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Il y en a eu plusieurs, s’enthousiasme-t-elle. Par exemple au moment de son titre en 2007. Je me souviens très bien de ce jour-là. J'étais évidemment devant ma télé, mais je n'y croyais pas trop. Il fallait un miracle pour qu'il gagne le titre. J'étais comme une folle devant l’écran.  Avant la fin du GP, je ne tenais pas en place .Le désir de Kimi était de gagner au moins une fois le titre de champion en F1. Son souhait s'est réalisé, alors que dire de plus ! »

 

Nous ne pouvons qu’abonder en ce sens. Le club des vainqueurs de Grands-Prix est très fermé. Kimi Räikkönen y tient une bonne place. Celui des Champions du monde de F1 est encore plus select. Et là encore, Kimi y occupe un fauteuil, ou plutôt un baquet.

 

Et demain ?

 

Émilie vient de réserver ses places pour le Grand-Prix d’Espagne 2015 ! Une nouvelle occasion de rencontrer son champion préféré. Avec des espoirs de victoires car, avec un équipier tel que Vettel, à la fois rapide, bon metteur au point et homme loyal, nul doute que Ferrari va progresser et laisser à chacun de ses pilotes l’opportunité et l’occasion de se mettre en valeur. Et après la F1 ?

 

« Évidemment, je ne compte pas lâcher Kimi ! assure Émilie. Je le vois bien en endurance, faire les 24h du Mans au moins une fois aussi, Kimi en a envie ! Le Nascar, le rallye, également ... Kimi est un touche à tout, je pense qu'il pratiquera plusieurs disciplines pour le plaisir avant tout. Je ne le vois pas rester chez lui sans rien faire. Il aime trop piloter. Je ne m'inquiète pas, on n’est pas près de ne plus voir Kimi !!! »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Émilie suivra Kimi sur d’autres pistes que la F1. Pas sûr par contre qu’elle s’intéresse encore à la discipline reine quand le Champion du monde finlandais n’y sera plus. « Je ne suis fan que d’un pilote, Kimi, précise-t-elle. Je ne vois pas ce qui pourrait vraiment me convaincre de continuer à suive la F1 après. Pour être franche, je ne pense pas que je continuerai à m’y intéresser ! »

 

Mais d’ici-là, nul doute que Kimi aura apporté de belles émotions et de nouvelles victoires à Émilie et à ses supporters dont je fais aussi partie même si, moins exclusif, je suis aussi d’autres pilotes, y compris dans d’autres disciplines.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Vous pouvez contacter Émilie sur Facebook

https://www.facebook.com/Emilie.Alias.Mimie

ou sur Twitter

https://twitter.com/mimie_iceman  (

 

Le site officiel de Kimi Räikkönen

http://www.kimiraikkonen.com/

 

Kimi Champion du monde 2007 : un grand souvenir ! http://bit.ly/1xHU1kB

 

Ceux su rallye en 2009 : souvenirs et photos de Yoann Bonato, Kimi Räikkönen et Mika Häkkinen http://bit.ly/Ma31LT  

 

Deux histoires de F1 :

* FI sensations http://bit.ly/1hkn4Qu

* Ma première fan ! http://bit.ly/1rIFFzY

 

Thierry Le Bras

19/03/2014

DEUX TOURS A MAGNY-COURS

avec Mathieu Zangarelli

magny-cours,mathieu zangarelli,olivier panis,yoann bonato,f1,grand-prix de france,rallye,romans,polars

Un diplôme sympathique

 

Il m’a demandé moins d’efforts que mon bac puis ma Maîtrise en droit des affaires, mais il fut plus ludique que les dissertations, commentaires d’arrêts et autres consultations. Ce jour-là, pas de stress, pas d’angoisse du résultat, que du plaisir !

 

Le Gand-Prix de France existait encore à cette époque…

 

C’était le 16 avril 2003. Olivier Panis venait inaugurer le nouveau tracé du circuit de Magny-Cours où il serait disputé trois mois plus tard.

magny-cours,mathieu zangarelli,olivier panis,yoann bonato,f1,grand-prix de france,rallye,romans,polars

Je finalisais alors sa biographie officielle. Arnaud d’Apremont, à la fois attaché de presse du Grand-Prix de France et éditeur du livre, m’avait invité. Voilà pourquoi j’ai  assisté cette journée durant laquelle j’ai croisé quelques têtes d’affiche de TF1 (à l’époque) dont Évelyne Dhéliat, Laurence Ferrari, Thomas Hugues, Christophe Dechavanne, Christophe Malbranque…  Et aussi Jacques Laffite déjà rencontré fin 1999 à l’occasion du baptême d’un bateau de course que j’avais organisé à La Trinité sur Mer. Anne Panis était marraine du voilier. Jacques, parrain, l’avait aidée à casser la traditionnelle bouteille de Champagne à la première tentative.

 

Le meilleur moment de la journée…

 

Ce ne fut pas l’heure de la sortie, loin s’en faut, mais au contraire celui d’entrer dans la classe monoplace ! Des baptêmes de piste étaient proposés aux invités sur divers types de véhicules.

magny-cours,mathieu zangarelli,olivier panis,yoann bonato,f1,grand-prix de france,rallye,romans,polars

 Je choisis pour ma part de monter dans la Formule Renault  biplace pilotée par Mathieu Zangarelli, un jeune pilote surdoué qui s’est fait remarquer dans les formules de promotion. Les sensations sont fantastiques. L’adhérence de la monoplace se révèle incroyable. Pilotée par un garçon de la trempe de Mathieu, la voiture donne une impression de sécurité absolue. Le pilote change de passager tous les deux tours. Dommage, j’aurais bien poursuivi l’expérience plus longtemps. J’ai couru plusieurs saisons au volant de voitures de tourisme, mais j’avoue que la monoplace procure un autre plaisir…

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Je profite de cette note plus courte que celles que je mets en ligne d’habitude pour remercier les blogs et sites automobiles qui ont relayé mon dernier roman, LE PACTE DU TRICHEUR, un polar cross-age dont l’action se déroule au cœur d’un rallye en Auvergne. D’autres médias le feront bientôt et je ne manquerai pas de les mentionner à leur tour. Mais d’abord ceux qui ont déjà publié une chronique :

 

ABC moteur

http://abcmoteur.fr/divertissement/le-pacte-du-tricheur-polar-rallye-automobile/?utm_content=buffer3800e&utm_source=buffer&utm_medium=twitter&utm_campaign=Buffer

 

AUTOMOTIVPRESS

http://www.automotivpress.fr/le-pacte-du-tricheur-roman-de-thierry-le-bras/

 

MORRISSETTE RACING

http://morrissetteracing.wordpress.com/2014/01/05/le-pacte-du-tricheur/

 

AUTOCULT.FR

http://www.autocult.fr/2014/lu-le-pacte-du-tricheur/

 

UN JOUR UNE AUTO (le site a été fermé depuis pour cause de nouvelles obligations de son animateur, mais merci Yann https://twitter.com/yann0706  de t’être intéressé à mon roman

 

SPECIALIST AUTO

http://www.specialist-auto.fr/39912-pacte-du-tricheur-impressions/

magny-cours,mathieu zangarelli,olivier panis,yoann bonato,f1,grand-prix de france,rallye,romans,polars

 VIAOUETS

http://www.viaouest.com/NEWS00fr-1556.htm

 

UNE VIE EN AUVERGNE

http://unevieenauvergne.centerblog.net/1075-un-nouveau-roman-policier

 

L’AUTOMOBILE SPORTIVE

http://www.automobile-sportive.com/news.php?page=livre-le-pacte-du-tricheur-un-polar-automobile-20140215

 

BSO INCENDIE

http://bso-incendie.overblog.com/2014/02/le-pacte-du-tricheur.html

 

R8 Gordini :

Mis en avant ces jours-ci sur la page d’accueil du site http://www.r8gordini.com/

 

LE BLOG AUTO

http://www.leblogauto.com/2014/03/nos-lecteurs-ont-du-talent-le-pacte-du-tricheur-par-thierry-le-bras.html

magny-cours,mathieu zangarelli,olivier panis,yoann bonato,f1,grand-prix de france,rallye,romans,polars

Dans les remerciements, je tiens à mentionner Yoann Bonato, rallyman de grand talent et pilote Opel France cette année. C’est une joie que Yoann, dont je suis la carrière depuis longtemps, soit préfacier de ce roman. Pour le suivre : 

Son site officiel : http://www.yoann-bonato.com

L’application BONATO RALLY LIVE

https://itunes.apple.com/fr/app/bonato-rally-live/id623515834?mt=8&ign-mpt=uo%3D4

ou

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.l308.appbuilder.app21350&hl=fr

Son  compte Facebook

http://www.facebook.com/pages/Yoann-Bonato/68465946477

Son  compte Twitter

https://twitter.com/yoannbonato

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

08/03/2013

LE JOUR OÚ DAVID SAREL TRICHA

C’était à l’école de pilotage…

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

Dans une finalité qui surprendra les habitués de la triche en sport auto

 

Les personnages de fiction ont un présent, un passé, un futur. Ceux qui ont lu Les Aventures de David Sarel, ou au moins certaines d’entre elles, ‘l’ont fréquenté de l’adolescence à l’âge adulte. Voici un épisode qui se déroula l’année de ses 20 ans, à l’école de pilotage.

 

Comme la plupart des pilotes de haut niveau, l’avocat pilote David Sarel forgea son coup de volant dès l’enfance sur les pistes de kart. Puis il s’inscrivit au volant PILOTE+ disputé sur la piste de Magny-Cours. David avait 20 ans lors de la finale disputée fin septembre 1992.

 

Pas tout à fait des débutants

 

J’avais beaucoup couru en kart, raconte volontiers David. Mon expérience des sports mécaniques se complétait de quelques rallyes comme navigateur de mon parrain Éric (*). Trois ou quatre fois pas saison depuis l’année de mes seize ans, Mikaël Mermant, son équipier habituel, me cédait sa place dans le baquet de droite.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

Comme Éric allait fort, j’ai connu les joies de la victoire au scratch sur de grosses autos  dès avant mon permis de conduire. Il était convenu que je piloterais un Coupé Vivia (**) 2000 groupe N en rallye et en course de côte en 1993. Je me suis donc inscrit à l’école de pilotage l’été 1992. Mon pote Denis Grenier suivait le même parcours que moi. Après une dizaine de saisons de kart et quelques rallyes comme navigateur de son père, il s’apprêtait à passer au volant d’une Honda Civic groupe N la saison suivante. A moins qu’il remporte le volant. Dans ce cas, il tenterait sa chance en Formule Renault et essaierait de devenir pro.

 

Des émotions contradictoires

 

David évoque parfois cette finale sur le circuit de Magny Cours avec ses proches.

 

- Les sélections se déroulèrent sous les meilleurs auspices. Au mois de septembre, Denis et moi passâmes le cap de la demi-finale. Nous nous retrouvions en finale avec deux autres jeunes acharnés, Jean-Baptiste Bannier et Bruno Felippini.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

« Denis et moi, nous nous tirions régulièrement la bourre en kart et nous étions aussi déterminés à gagner l’un que l’autre. Sur la piste, nous ne nous faisions pas de cadeaux. Pourtant, notre amitié n’eut jamais à souffrir de cette rivalité sportive. Peut-être parce qu’aucun d’entre nous ne prit jamais l’ascendant sur l’autre. Sans doute aussi parce que malgré notre volonté de gagner, nous ne nous montrâmes jamais aussi féroces dans les contacts entre nous qu’avec les autres concurrents. Je ne me suis accroché avec Denis qu’une fois en compétition. Et nous avons conclu à un incident de course.

 

« Le soir des résultats de la demi-finale, j’éprouvais des sentiments partagés.

 

« D’une part, j’étais fou de joie. Arriver à ce stade de la sélection démontrait que j’avançais fort, que je n’étais pas un mauvais. Y arriver avec Denis me rendait très fier. Nous étions un peu les rois du monde. Nos amis Nick et Simon se montraient encore plus joyeux que nous.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

« Mais d’un autre côté, les rêves qui se réalisent ne correspondent jamais tout à fait à nos aspirations. Le soir, en me couchant sous la tente que je partageais avec Nick, j’éprouvais un sentiment de mélancolie. Ce moment que j’attendais depuis si longtemps ne se passait pas exactement comme je l’aurais cru. Pour gagner la finale, il faudrait battre trois pilotes, dont Denis. Je ne connaissais pas Jean-Baptiste et Bruno. Je me moquais de ce qu’ils ressentaient. Nous étions là pour nous battre à la loyale. Je ne les détestais pas. Au contraire, je les estimais. Mais je voulais avant tout les battre. Par contre, si je gagnais, je brisais le rêve de Denis. Je me disais que nous aurions dû tenter notre chance dans des écoles différentes. Quelques jours plus tard, Denis m’avoua qu’il avait ressenti la même chose en cherchant le sommeil sous l’autre tente plantée à deux mètres de la nôtre.

«  J’ai toujours su gérer mes émotions et mon stress. N’empêche que je réalisais que la vie n’est jamais parfaite, quoi qu’on fasse, quoi qu’on réussisse.

Pourquoi David a levé ?

David dormit mal cette nuit-là. Mais au petit jour, les choses devinrent limpides.

- Nous avions convenu avec Denis que nous ne nous parlerions pas au petit déjeuner ni en nous préparant sur le circuit, rapporte-t-il. Je me concentrais avec Nick. Il faisait de même avec Simon. Nous ne jouerions pas l’intox non plus. Par contre, nous ne nous privâmes pas d’échanger des regards de défi avec Jean-Baptiste et Bruno. Un observateur ignorant des choses de la course auto aurait cru que nous allions leur livrer des duels à mort. Au dernier moment, avant de monter dans la voiture, je ne pus m’empêcher de répondre au dernier coup d’œil assassin de Jean-Baptiste par un sourire narquois.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

« Bruno passa le premier. Il réalisa des temps corrects, mais un peu en-dessous de son  potentiel. Craignant d’aller à la faute, il se retint et ne se livra pas à fond. Lorsqu’il s’arrêta, nous savions tous qu’il ne remporterait pas la finale.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

«  C’était à mon tour de m’élancer. Nous faisions quatre tours. Je pense faire mon meilleur chrono dans le troisième. J’assure les deux premiers. J’attaque comme un malade au moment prévu. Je retarde au maximum mon freinage à l’épingle d’Adélaïde, et je tire tout droit. Je passe dans l’herbe, je salis les pneus. J’ai fait mon Grosjean, comme on dirait aujourd’hui.  Enfin, pas tout à fait quand même parce que je n’ai mis personne en danger et je n’ai pas cassé l’auto. Mais c’est fini pour moi. Je le sais. Je reviens au stand.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

«  Denis se prépare. Je brandis le poing pour lui montrer qu’il faut qu’il y aille, que je veux qu’il gagne. Il attaque fort, très fort. Ses chronos sont meilleurs que ceux de Bruno. Malheureusement, il fait une amorce de travers à la sortie du 90 droite qui ramène à la ligne droite des stands puis bloque ses freins à Adélaïde. Il réalise tout de même une belle série de tours. Tout dépend maintenant de Jean-Baptiste. Nous savons que c’est un tout bon. Il nous a devancés de deux dixièmes en demi-finale où Denis et moi avons réalisé exactement le même temps.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

« Jean-Baptiste est en piste. Nos cœurs battent très fort. Il réalise la série de tours parfaite. Il gagne la finale devant Denis et Bruno. Ma sortie de piste me relègue à la quatrième place. Je suis déçu pour Denis. Mais participer à la finale, c’était déjà bien.

 

A ce stade de l’histoire, les interlocuteurs de David observent toujours qu’il était plus déçu pour Denis que pour lui.

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

- Gagner la finale, ce n’était pas mon rêve, reconnaît-il. Je voulais courir, mais sans arrêter mes études. Mon rêve, c’était d’allier une carrière d’avocat au sein du cabinet de mon parrain Éric et de piloter à un haut niveau, en GT ou en tourisme, mais pas en F1. Comme Éric. J’étais persuadé que c’était possible. A titre d’exemples, Jean-Louis Bousquet fut simultanément avocat et pilote officiel Renault en Supertourisme. Fabien Giroix et Bob Wollek assurèrent la gestion de concessions automobiles tout en courant dans diverses disciplines très relevées. Jean-Pierre Malcher fut simultanément pilote et journaliste (NDLR : cf sur la photo ci-dessus Bousquet, Giroix et Malcher en pleine bagarre aux 2 Heures du Mans 1989). Donc, ce n’était pas grave que je ne remporte pas la finale. L’important était d’y arriver, de prouver que j’avais le niveau.

 

David n’a jamais avoué que par amitié pour Denis, pour ne pas risquer de le battre, il avait volontairement raté un freinage ce jour-là. Nick l’a deviné et le lui a demandé quelques heures après l’épreuve.

 

- Mais qu’est-ce qui te fait penser ça ? interrogea David.

 

- Avant le départ, tu avais le regard un peu vague, précisa son ami. Je ne t’ai pas senti déterminé comme sur les pistes de kart. Et ton petit sourire ironique à Bruno m’a laissé penser que tu roulais hors concours.

 

David ne répondit pas…

 

(*) Éric Trélor, oncle et parrain de David. C’est quasiment lui qui a élevé David dont les rapports avec des parents divorcés se révélèrent assez houleux comme le retracent p. ex. CIRCUIT MORTEL A LOHÉAC

 

(**) Vivia, marque automobile de fiction au cœur des romans qui rapportent les Aventures de David Sarel

  

NOTE MODIFIÉE LE 27 MARS 2014

 

 QUELQUES LIENS A SUIVRE

david sarel,fictions,nouvelles,romans policiers,polars,école de pilotage,magny-cours,triche en sport automobile

 LE PACTE DU TRICHEUR, un polar cross-age avec David dans le premier rôle, est disponible au prix de 0,98 € sur

http://www.amazon.fr/LE-PACTE-TRICHEUR-Thierry-Bras-ebook/dp/B00H2042PU

 

  Pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, découvrez  CHICANES ET DÉRAPAGES DE LORIENT AU MANS, un scénario où David et Denis font équipe en endurance

http://www.ffsa.org/article.php?comite=comite12&titre_url=chicanes-et-derapages-de-lorient-au-mans&id=13352

 

ainsi que CIRCUIT MORTEL A LOHÉAC, la première aventure publiée de David

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/30/un-roman-a-loh%C3%A9ac.html

 

David Sarel a connu la F1 très jeune grâce à son parrain Éric Trélor ; retrouvez-le dans un rôle totalement décomplexé en Angleterre

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-david-joue-l-intox-101163259.html

 

Vous voulez savoir ce qu’est devenu Jean-Baptiste Bannier ? Un indice en cliquant sur :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/06/12/pneu-importe-le-choix-pourvu-qu-on-ait-la-vitesse.html

Vous le retrouverez en 2013 dans une nouvelle qui retrace l’épisode le plus hallucinant de sa carrière. Une aventure au cours de laquelle il a dû faire appel aux talents d’avocat de son ancien condisciple David Sarel…

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras