Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2014

Émilie France, Fan de Kimi Räikkönen

 Un pilote pas comme les autres

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Kimi détonne dans l’univers très spécial de la Formule

 

Kimi Räikkönen est un pilote d’exception. N’oublions pas qu’il fait partie  du club très fermé des champions du monde de Formule 1. Les journalistes français ne le comprennent pas, ou font mine de ne pas le comprendre pour servir la cause de certains  rivaux. Il est parfois qualifié de pilote à l’ancienne, d’extra-terrestre. C’est justement sa personnalité non formatée et non soumise qui a conquis Émilie. « Oui, Kimi est différent, et c’est justement, ça qui me plait ! témoigne-t-elle. Il est très souvent contesté par rapport à sa personnalité, et c'est idiot ! Kimi n'est pas un gars froid et insensible dans la vie. Beaucoup le critiquent, mais ces gens-là, pour la plupart,  ne l'ont jamais rencontré. Ils ne savent pas comment il est réellement. Personnellement, j'adore son caractère et son style. En tant que femme, je ne vais pas mentir, je trouve Kimi très mimi. Attention, je ne suis pas fan de lui pour son physique, j'ai passé l'âge ! Je l'admire et c'est tout ».

 

Fan de Kimi plus que de sport auto en général

 

Le champion finlandais a piloté Émilie vers le sport automobile et la Formule 1.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Je ne peux pas dire que j’étais vraiment une  passionnée de sport automobile avant Kimi, reconnaît-elle. Je n’ai pas non plus fait partie des adolescents qui ont rêvé de devenir pilotes. Je fais parfois du kart, comme ça, pour le plaisir, sans envie de courir. J’étais très jeune quand j’ai commencé à regarder des Grands-Prix. Mes oncles et mon père suivaient la F1 à l'époque. Ce sont eux qui m’ont fait découvrir cet univers. Comme ils regardaient les courses  à la télé, je me joignais à eux. Mais je n'étais pas assidue.  A l’époque, je ne suivais pas d’autres disciplines. Je regarde vraiment régulièrement la F1 vraiment depuis que Kimi y court. Mon intérêt pour lui est venu petit à petit. Après, ma passion a pris forme et a grandi. Je pense que quand on a vraiment une passion, ou quand on est fan de quelqu'un  - que ce soit dans le domaine du sport ou dans un autre -, ça ne se décrit pas, ça se vit. »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Quand Kimi a couru en WRC en 2010 et 2011, je me suis mise à suivre le rallye, poursuit Émile. Et pendant ces deux années, j’avoue que je ne regardais plus la F1 ».

 

Émilie a réalisé le rêve des fans en  rencontrant plusieurs fois Kimi

 

« La première fois que je l’ai vu en vrai, c’était en 2004, à Magny-Cours, raconte Émilie. Je suis retournée au GP de France également en 2006. Mais je n'avais pas réussi à le rencontrer, à lui parler,  à cette époque.

 

« Plus tard, je l'ai rencontré à plusieurs reprises. Je ne pensais pas du tout que je vivrais d'aussi bons moments. J’ai pu l’approcher vraiment en 2007, 2008, 2009, lors des GP en Espagne.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

«  En 2010 et 2011, je garderais beaucoup de bons moments au Rallye de France (NDLR : en Alsace). Je vis dans le Sud de la France, mais je n'ai pas eu peur de traverser toute la France deux années d'affilées pour aller le voir !!! Je ne le regrette pas. Le rallye est vraiment un monde à part. J'ai pu à ce moment-là, lui faire un cadeau : une toile (un portrait de lui entouré de ses parents).

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« En 2012, 2013, 2014 en Espagne aussi, j'ai pu l'approcher. En Mars 2013, je l’ai rencontré encore une fois lors de sa venue à Paris, J'ai gagné une invitation de la part de Renault. Sur place, j'ai pu également voir le frère de Kimi, Rami, ainsi que ses fils. Ils sont vraiment mimis. Je rencontre Kimi pratiquement à chaque fois que je vais à un Grand-Prix. C'est plutôt compliqué en F1 d’approcher qui que ce soit. Mais j'ai toujours eu la chance d’y arriver. Quand on veut, on peut !

 

Émilie se montre réservée quant aux propos échangés avec son pilote préféré. « Des anecdotes lors de nos rencontres, il y en a plein bien-sûr. Mais je les garde pour moi, car je pense qu'on a tous droit à un jardin secret ! »

 

Les fans de Kimi parfois mis à rude épreuve par la presse

 

En F1, la presse est plus lobbyiste que rapporteuse objective. Les supporters avisés n’ont aucun peine à comprendre que nombre de détenteurs de cartes de presse roulent ostensiblement et sans complexes pour certains pilotes tout en s’efforçant au contraire de détériorer l’image de leurs rivaux. Ceux qui aiment Kimi Räikkönen ne sont les mieux servis par la couverture médiatique.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les médias et journalistes (pas tous mais la majorité) se sont souvent ( et le font toujours ) déchaînés sur Kimi, constate Émilie. Et ils le font toujours. Surtout au sujet de sa personnalité et d’un goût pour la fête. On a donc l'habitude d'entendre ou de lire beaucoup de bêtises. Évidemment, l'attitude de Ferrari en 2009 et la décision de virer Kimi pour mettre à sa place un pilote espagnol a jeté un froid glacial sur nous, les Kimistes. Je n'ai jamais vraiment porté dans mon cœur cette équipe dans mon cœur.  C'est pareil aujourd'hui. Après chez Lotus, avoir un coéquipier français a desservi Kimi. Les Français sont trop chauvins. Ils font un cinéma avec Grosjean. Désolé pour ceux qui lisent, mais au sujet de Grosjean et du management de l’’équipe Lotus après l’été 2013, je préfère ne rien dire, Chacun a son avis là-dessus, et j'ai le mien ! »

 

Kimi a beaucoup apporté à Lotus. Au plan des résultats, des retours techniques, de la communication aussi, jusqu’à ce que le management inélégant  et peu avisé de Boullier rende le départ du champion du monde finlandais inévitable. Émilie a bien aimé la période Lotus de Kimi, sauf la fin…

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Les années 2012 et 2013 de Kimi chez Lotus ont été plutôt positives pour son retour en F1, analyse-t-elle. L'ambiance était plutôt bonne. L'équipe a en effet très bien exploité des moments marrants de Kimi (vidéos, tee-shirts…). Un bon business. Ce n'était pas vraiment le cas lors des années Sauber, McLaren et Ferrari. Par contre après son départ de Lotus, certaines personnes de l'équipe, se sont permises de publier ou de dire des choses pas très cool sur Kimi. Lotus ne doit pas oublier que c'est grâce à Kimi seulement qu'ils ont brillé en 2012 et 2013 et qu'ils ont été vraiment soutenus. »

 

Mais au-delà des injustices dont le petit milieu de la F1 s’est rendu coupable vis-à-vis de Kimi, Émilie se rappelle surtout de temps forts et de belles émotions.

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

« Il y en a eu plusieurs, s’enthousiasme-t-elle. Par exemple au moment de son titre en 2007. Je me souviens très bien de ce jour-là. J'étais évidemment devant ma télé, mais je n'y croyais pas trop. Il fallait un miracle pour qu'il gagne le titre. J'étais comme une folle devant l’écran.  Avant la fin du GP, je ne tenais pas en place .Le désir de Kimi était de gagner au moins une fois le titre de champion en F1. Son souhait s'est réalisé, alors que dire de plus ! »

 

Nous ne pouvons qu’abonder en ce sens. Le club des vainqueurs de Grands-Prix est très fermé. Kimi Räikkönen y tient une bonne place. Celui des Champions du monde de F1 est encore plus select. Et là encore, Kimi y occupe un fauteuil, ou plutôt un baquet.

 

Et demain ?

 

Émilie vient de réserver ses places pour le Grand-Prix d’Espagne 2015 ! Une nouvelle occasion de rencontrer son champion préféré. Avec des espoirs de victoires car, avec un équipier tel que Vettel, à la fois rapide, bon metteur au point et homme loyal, nul doute que Ferrari va progresser et laisser à chacun de ses pilotes l’opportunité et l’occasion de se mettre en valeur. Et après la F1 ?

 

« Évidemment, je ne compte pas lâcher Kimi ! assure Émilie. Je le vois bien en endurance, faire les 24h du Mans au moins une fois aussi, Kimi en a envie ! Le Nascar, le rallye, également ... Kimi est un touche à tout, je pense qu'il pratiquera plusieurs disciplines pour le plaisir avant tout. Je ne le vois pas rester chez lui sans rien faire. Il aime trop piloter. Je ne m'inquiète pas, on n’est pas près de ne plus voir Kimi !!! »

Émilie france,kimi räikkönen,f1,rallye,wrc,grand-prix de france,grand-prix d’espagne,magny-cours,rallye de france,ferrari,sauber,mclaren,lotus,24 heures du mans,nascar

Émilie suivra Kimi sur d’autres pistes que la F1. Pas sûr par contre qu’elle s’intéresse encore à la discipline reine quand le Champion du monde finlandais n’y sera plus. « Je ne suis fan que d’un pilote, Kimi, précise-t-elle. Je ne vois pas ce qui pourrait vraiment me convaincre de continuer à suive la F1 après. Pour être franche, je ne pense pas que je continuerai à m’y intéresser ! »

 

Mais d’ici-là, nul doute que Kimi aura apporté de belles émotions et de nouvelles victoires à Émilie et à ses supporters dont je fais aussi partie même si, moins exclusif, je suis aussi d’autres pilotes, y compris dans d’autres disciplines.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Vous pouvez contacter Émilie sur Facebook

https://www.facebook.com/Emilie.Alias.Mimie

ou sur Twitter

https://twitter.com/mimie_iceman  (

 

Le site officiel de Kimi Räikkönen

http://www.kimiraikkonen.com/

 

Kimi Champion du monde 2007 : un grand souvenir ! http://bit.ly/1xHU1kB

 

Ceux su rallye en 2009 : souvenirs et photos de Yoann Bonato, Kimi Räikkönen et Mika Häkkinen http://bit.ly/Ma31LT  

 

Deux histoires de F1 :

* FI sensations http://bit.ly/1hkn4Qu

* Ma première fan ! http://bit.ly/1rIFFzY

 

Thierry Le Bras

14/10/2009

CONFIDENTIEL PADDOCKS

  

AVEC MIKE HAWTHORN.jpg

 Le Web permet à des passionnés de sport auto de raconter leurs expériences, qu’elles soient d’hier ou d’aujourd’hui, de mettre en ligne des photos qui évoquent des temps forts, de réveiller des souvenirs ou/et la curiosité de ceux qui surfent sur la toile.

 Je vous invite aujourd’hui à découvrir CONFIDENTIEL PADDOCKS, le nouveau blog ouvert par le Québecois Patrice Dusablon.

http://confidentielpaddocks.over-blog.com

 

CONFIDENTIEL PADDOCKS couvrira  la course automobile en général. Contrairement aux sites spécialisés, par exemple F1-Live ou Nascar.com, CONFIDENTIEL PADDOCKS se veut un blog qui traite d'une multitude de disciplines, même si la F1 et la Nascar y sont particulièrement à l'honneur. En outre, vous y retrouverez des récits de courses historiques et des tranches de vie  d'anciens pilotes. Enfin, vous y découvrirez également des fictions dans l'univers de la course.

PORTAIT NICO 10 2009.jpg

 Le traitement à chaud de l’actualité est l'apanage des sites spécialisés, Ceux qui travaillent sérieusement et apportent une info réelle et de première main sur ce créneau disposent d’une rédaction importante ainsi que  des accords avec des agences de presse qui se déplacent sur tous les Grands-Prix et sont en contact permanent et personnel avec les principaux acteurs de la F1. CONFIDENTIEL PADDOCKS privilégie une autre approche. Les rédacteurs ont leurs sources et leurs contacts, bien sûr, mais ils ne vivent ni officiellement ni officieusement de leurs interventions sur quelque sites ou forums F1 que ce soit. Ils ne se relaient pas 24 heures sur 24 comme des veilleurs  pour passer des messages partout. Mais leur indépendance financière par rapport aux intérêts d’acteurs de la F1 garantit justement leur honnêteté intellectuelle et leur indépendance. Cette situation ne leur permet donc pas d’annoncer les scoops à la vitesse de l’AFP ou de CAPSIS International, mais CONFIDENTIEL PADDOCKS ambitionne plutôt d’apporter un vrai plus en fournissant à ses lecteurs des analyses inédites et des éditoriaux réfléchis sur le sport automobile. Conformément à cette philosophie, vous trouverez sur ce blog des sujets ciblés assortis d’analyses approfondies sur notre sport favori. Bref, un contenu inédit et surtout varié qui permettra aux fans de course automobile de partager leurs passions avec d'autres internautes dans un environnement où la diversité d'opinion est la bienvenue et, surtout, où le respect est la règle d'or.

KIMI GDE 1.jpg

 Beaucoup de ceux qui  s’intéressent  non seulement à la course Vintage mais aussi aux épreuves contemporaines et notamment à la F1 auront observé qu’il existe sur certaines plateformes des agressions systématiques des supporters de certains pilotes, particulièrement Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen. Des actions de lobbying de grande envergure et d’une violence verbale inouïe ont été entreprises pour tenter de les discréditer et de décourager les amateurs de F1 qui les estiment d’intervenir sur les sites, blogs et forums. Les plus connaisseurs auront reconnu des méthodes dignes d’un lynchage médiatique de Lewis et de Kimi. Une chasse à courre malhonnête, perfide, ignoble, qui a découragé et dégoûté beaucoup d’intervenants sur le Net. Sur CONFIDENCES PADDOCKS, les supporters de ces pilotes et des autres peuvent s’exprimer sans crainte. L’administration du blog les protégera des agressions qu’ils ont pu constater ou subir ailleurs.

KIMI VAINQUEUR A SPA 2009.jpg

 Compte tenu de l’orientation de Circuit Mortel, les visiteurs de mon blog y recherchent  des sujets sur la course et l’automobile Vintage plus que des actualités. Ils trouveront des chroniques er des images historiques qui leur feront plaisir sur CONFIDENTIEL PADDOCKS. Je prêterai en effet ma plume, ou plutôt mon clavier à ce nouveau blog dont l’approche et la philosophie m’ont séduit.

 Les lecteurs de mes romans (1) connaissent déjà Éric Trélor, le parrain de David Sarel, un de mes principaux héros récurrents, ainsi que Freddy Vivien. Mais Ronnie n’est apparu jusqu’à présent que dans quelques nouvelles sur le Net. Pourtant, lui-aussi est un personnage attachant dont des tranches de vie méritent d’être rapportées. Ce sera le cas régulièrement sur CONFIDENTIEL PADDOCKS. Ronnie est un pilote au gros cœur, mais surtout un type simple, sain et généreux qui rappellera à chaque lecteur un bon copain qu’il a connu dans le sport automobile ou ailleurs. Une histoire le mettant en scène est déjà ne ligne.

PEUGEOT 403.jpg

 Elle se déroule en 1964. Outre le cadre de la fiction, vous trouverez des Peugeot 403 et 404, une belle brune qui ne compte pas pour des prunes, un départ de course très chaud et un premier virage source d’incidents de course, des images d’Aston Martin, de Jaguar Type E, de Volvo 122 S, d’une Matra…

http://confidentielpaddocks.over-blog.com/article-36659346.html

  

LMC14.JPG

Ronnie est toujours resté proche d’Éric et de Freddy mais il n’a jamais voulu devenir pilote Vivia car il entendait montrer à tous, à commencer par ses meilleurs amis, qu’il pouvait réussir tout seul en sport automobile. Dominique a partagé ses aventures automobiles et lui fit l’assistance lors de toutes les courses auxquelles il participa sans en manquer une seule. Je me ferai le plus fidèlement possible l’interprète de Freddy, Éric et Dominique pour vous raconter Ronnie.

PORTRAIT MIKE HAWTHORN 2.jpg

Le concept de ces fictions rédigées pour CONFIDENTIEL PADDOCKS intègrera à chaque fois la présence d’une jolie fille et une référence historique. Je vous laisse découvrir la jolie brune qui compte pas pour des prunes en cliquant sur le lien ci-dessus. Et pour vous y inciter un peu plus, je vous donne un indice sur le point d’histoire. Dans cet épisode de la vie de Ronnie, le dernier tiers du texte retrace la vie et la carrière d’un grand champion disparu, Mike Hatwhorn. Le prochain épisode évoquera largement une jolie brune aux yeux d’émeraude qui s’impriment dans la mémoire ainsi que l’Alfa Roméo Giulia TZ 1965.

 

CONFIDENTIEL PADDOCKS vous accueillera avec convivialité. Alors n’hésitez pas à le visiter et à y intervenir.

 

Thierry Le Bras

 

(1) Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

COUV CHICANES ET DERAPAGES.JPG

C’est possible, découvrez  les romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel : « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par Astoure (diffusion Breizh).