Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2009

QUELQUES BMW A LA COURSE DE CÔTE DU MONT-DORE – CHAMBON SUR LAC

mini-Roll1_B009785-R1-15-15.JPG 

Francis Dosières, souverain en groupe A en 1985

 

Il est des constructeurs comme BMW, Alfa Roméo, Porsche et quelques autres encore, dont la tradition rime avec excellence et performances. Rien d’étonnant dès lors à ce que leurs voitures jouent souvent les premiers rôles à diverses époques. Cette note ne prétend pas à la qualification de catalogue exhaustif, loin s’en faut. Je me suis contenté d’extraire de mes archives quelques photos de pilotes qui m’ont marqué au volant de BMW lors de diverses éditions de la CC du Mont-Dore – Chambon-Sur-Lac.

 

mini-Roll1_A009792_image014.JPG
mini-Roll1_A009792_image004.JPG

Francis Dosières fait incontestablement partie des rois de la montagne.

En 1983, il courut avec une BMW 323 groupe N.

En 1984, s’ennuyant un peu au volant de la groupe N qu’il trouve trop policée,

il achète une 528 groupe A. Au Mont-Dore, où la concurrence des européens risque

d’éclipser la 528 dépassée par la 635, il loue une de ces machines.

 

mini-Roll1_A009792_image008.JPG 
mini-Roll1_A009792_image002.JPG

En 1984 comme chaque année, les candidats allemands au titre européen

Défendent crânement leurs chances. Bien que plus légère et plus maniable que

la 635, la 323 manque de puissance face à sa redoutable rivale que ses pilotes

ne ménagent pas

mini-Roll1_A009792_image003.JPG

mini-Roll1_A009792_image013.JPG

Giovanni Rossi fit partie des grands animateurs des championnats de France

et d’Europe durant près de 3 décennies. Alfa Roméo 2000 GTV, Opel Commodore GSE,

Ford Escort 2000 RS, BMW 528, 635, M1, R5 Turbo lui permirent de remporter de très nombreuses victoires. Quoique qu’excellent pilote, Giovanni Rossi (comme d’ailleurs son ami Francis Dosières) est toujours resté un homme simple et abordable. Certains pilotes de circuit qui se prennent pour des Dieux vivants feraient bien de s’inspirer de ces deux pilotes qui, s’ils avaient eu les moyens assez jeunes de piloter de bonnes autos en circuit, auraient, j’en suis convaincu, su s’imposer parmi les meilleurs dans n’importe quelle discipline.

Les photos ci-dessus furent prises en 1983 (la 528) et 1985 (la M1).

mini-Roll1_A009792_image001.JPG

Avec Francis Dosières et Giovanni Rossi, Henri Vuillermoz

reste dans les mémoires comme un des meilleurs pilotes de voitures fermées

à cette époque. Après les Simca 1000 Rallye 2 et Rallye 3, la Ford Escort, la BMW 528 groupe A, Henri Vuillermoz décida en 1984 de revenir au groupe N avec une BMW 323 à la quelle succèderait ensuite une 325. Le voici en groupe N à l’édition 1985.

mini-Roll1_A009792_image009.JPG

Marc Thilloy fit un passage assez bref mais remarqué dans le monde

de la course de côte.

 

Les BMW M1 ne furent pas très nombreuses en France. Les amoureux de cette voiture se rappellent le modèle décoré aux couleurs de la carte de France engagé par BMW France aux 24 Heures du Mans 1980. Didier Pironi partagea alors  le volant de cette voiture avec Dieter Quester et Marcel Mignot.

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/24/retour-au-mans-pour-didier-pironi.html

 

Philipe Alliot disputa plusieurs courses avec une M1 groupe 5.

 

Bernard Béguin osa avec Oreca le pari fou d’engager une M1 en rallye.

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/09/27/23-ans-plus-tôt.html

 

Giovanni Rossi disputa le championnat de France et le championnat d’Europe de la montagne avec sa M1 aux couleurs Merlin pneus.

 

Mais une autre M1 courut en France durant la première partie de la saison 1985. Elle était pilotée par Marc Thilloy. Ce pilote adorait la M1. Il en chercha une pendant plusieurs mois, en vain. On imagine aisément que les  M1 préparées  d’occasion étaient plus difficiles à trouver que les Golf GTI ou les R5 GT turbo groupe N. Marc Thilloy se rabattit donc sur une AGS Formule 2. Une voiture sympa aussi. Puis il trouva in extremis une M1 prête à courir. Il en fit l’acquisition. Une fois au volant, il se montra à son avantage. Hélas, il la détruisit dans une sortie de route peu avant le Mont-Dore. Il loua alors une 635 groupe A pour la classique estivale d’Auvergne. Aujourd’hui, Marc Thilloy court en VHC (si un lecteur a des infos ou/et des photos sur la M1 de Marc Thilloy – ou si par chance Marc lui-même lit cette note - , qu’il n’hésite pas à laisser un commentaire et à me contacter. Je mettrai une ligne l’hiver prochain une note sur cette merveilleuse GT et je serais ravi d’obtenir des photos de cette M1 qu’on oublie parfois).

 

Aujourd’hui encore, de nombreux pilotes défendent les couleurs de BMW à la Course de côte du Mont-Dore – Chambon-Sur-Lac. Francis Dosières reste fidèle au poste avec sa 320 ST groupe A. La relève s’affirme avec des garçons comme par exemple Rémy Baby qui est déjà intervenu dans les commentaires de ce blog.

 

Grâce à l’organisation d’une épreuve VHC en prologue de l’épreuve, le public peut encore voir des BMW Vintage vrombir et prendre de vrais appuis sur la montée vers le Col de la Croix Saint-Robert.

 

mini-Roll1_B009785-R1-16-16.JPG

Philippe Burkhardt attaque au volant de sa 328 en 2002

 

mini-Roll1_B009785-R1-02-2.JPG

Ceux qui ont connu les seventies se souviennent du spectacle

Des BMW 2002 groupe 2 à l’attaque. Ici celle de

Jaroslav Straka en 2002

 

mini-Roll1_B009785-R1-11-11.JPG

Anne Baverey, un des meilleurs pilotes de F2,

à l’édition 1983

 

BMW, ce sont bien sûr de nombreux modèles qui s’illustrèrent dans de nombreuses catégories au fil de l’histoire de la course automobile. Mais ce sont aussi des moteurs qui animent des protos et des monoplaces. Pendant les années 80, Marcel Tarrès et Anne Baverey firent partie des rois de la montagne dont les F2  étaient animées pat des moteurs BMW. Il aurait été injuste de ne pas le rappeler.

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

NOTE MODIFIÉE LE 8 AOÛT 2014

 

La course de côte du Mont-Dore m’a inspiré un polar dans l’univers de la course automobile. L’histoire s’intitule LE PACTE DU TRICHEUR. Elle se déroule en Auvergne. La course emprunte le tracé de la route du Col de la Croix Saint-Robert. 

bmw,courses de côtes,course de côte du mont dore chambon sur lac

Après la fiction, des annexes abordent la question des superstitions des pilotes en se fondant sur des anecdotes véridiques mettant en scène des pilotes d’hier et d’aujourd’hui.

 

Le livre est disponible en cliquant sur http://amzn.to/1jAhsoF

 

Je vous invite également à lire (gratuitement) cette courte histoire illustrée qui se déroule pendant une édition de la course de côte du Mont-Dore Chambon-Sur-Lac

http://0z.fr/U10ZB

 

Thierry Le Bras

31/07/2009

SOUVENIRS DE LA COURSE DE CÔTE DU MONT-DORE – CHAMBON SUR LAC

mini-12.JPG
Il faudra rentrer moins fort en course

(1981 – 2nde montée d’essais pour le pilote de cette VW Scirocco groupe 2)

 

L’épreuve du Mont-Dore – Chambon-sur-Lac représente une véritable institution dans le petit monde de la course de côte. Elle compte pour le championnat de France et pour le championnat d’Europe de la discipline, ce qui lui assure un plateau de grande qualité chaque année. En outre, comme elle se déroule début août, en pleine période de vacances estivales, des pilotes qui ne disputent pas l’intégralité du championnat faute de temps ou de budget profitent des vacances pour venir se frotter aux gros bras. Autant dire que les spectateurs ne sont pas déçus du spectacle qui se déroule dans un cadre grandiose.

 

La Course de côte du Mont-Dore Chambon-sur-Lac 2009 se déroule le week-end prochain. Un moment propice à une petite plongée dans le passé de l’épreuve.

mini-Roll1_A009792_image010.JPG
Une petite frayeur pour Vladimir Barras en 2002

 

Et comme en matière de sport automobile, le choc des photos illustre parfaitement le poids des mots, voici quelques photos du gauche du transformateur en bas du parcours. C’est la première difficulté après 400 mètres d’accélération sur un tracé qui développe 5 kilomètres. A chaque édition, plusieurs pilotes s‘y font piéger.

mini-Roll1_B009785-R1-12-12.JPG
Contrairement aux apparences, Jean-Luc Moreau n’est pas en perdition

Il pilote simplement sa R5 Alpine groupe 2 à la Finlandaise, tout en travers.

Un régal permanent pour les spectateurs (édition 1981)

mini-Roll1_B009785-R1-13-13.JPG
Un habitué  de la discipline, Biancone  sur Porsche 934 groupe 4 Almeras
mini-Roll1_A009792_image005.JPG

La Porsche 924 que pilotaient les frères Almeras au Mans 1981 sera pilotée par Jacques, le cadet, sur la pente du Col de la Criox Saint-Robert

mini-Roll1_A009792_image012.JPG

 Reboul fut un pilier de l’équipe Almeras

En 1983, sa groupe F au look de 935 joue les épouvantails dans la catégorie

 

mini-Roll1_A009792_image011.JPG
 La bagarre fait rage dans toutes les catégories.

Ici, Christian Dzierdzbicki, une pointure lui-aussi,

au volant de Rallye 3 groupe A en 1983

 

mini-Roll1_A009792_image007.JPG

Francis Dosières au volant de sa BMW 635 groupe A en 1985.

Il remportera le groupe A dans toutes les courses du championnat cette année-là

 

mini-Roll1_B009785-R1-00-0.JPG
Après la destruction de sa M1,

Marc Thilloy dispute l’édition 1985 au volant de cette 635 groupe A de location

 

mini-Roll1_B009785-R1-18-18.JPG

Le nom de Serge Bermant figure souvent en bonne place dans les colonnes d’Échappement.

Le  pilote du Sud-Ouest reste associé à la Sierra Cosworth.

Le voici en 1989, qui était, je crois,  sa première  saison

 

GASQUET 1.jpg
GASQUET 2.jpg
Sur le site de Chevallier Compétition consacré à la course de côte,

Anthony Gasquet termine sa présentation par une citation de

JM Fangio : « il faut toujours chercher à devenir meilleur, mais il ne faut

jamais croire qu’on l’est devenu. » Anthony fait aujourd’hui partie

des pilotes de F 3000 en course de côte. Au Mont-Dore 2002, il s’alignait

sur une Lucchini équipée d’une moteur 1600. Bien sûr, cette figure ne fut pas

exécutée lors de sa meilleure montée. Mais avec la devise qu’il s’est choisi, nul doute

que le jeune pilote qui possède un beau coup de volant continuera à progresser

et jouera un jour la victoire au scratch

mini-Roll1_B009785-R1-09-9.JPG
Avant de devenir constructeur, Yves Courage fut pilote,

et un .fameux pilote

Il remporta l’édition 1980 de la CC du Mont-Dore.

Le voici en 1981

 

Vous aimez la course de côte et plus particulièrement l’atmosphère très particulière de celle du Mont-Dore ? Moi-aussi, vous l’aurez compris. J’ai d’ailleurs rédigé une fiction – presque un docu-fiction – qui se déroule durant l’édition 2002. Vous y trouverez un des personnages de mes romans au départ au volant d’une groupe N 2 litres. Pour découvrir cette course au sein de la course, cliquez sur :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/12/mont-dore-chambon-sur-lac-une-sacrée-course-de-côte.html

 

Dans quelques jours, je mettrai en ligne un nouveau texte sur le Mont-Dore. Vous y trouverez quelques superbes BMW qui s’y sont illustrées.

 

Mais avant, je ne résiste pas au plaisir de clore cette note sur la seule photo mise en ligne aujourd’hui dont je ne suis pas l’auteur. Je ne l’ai pas prise, parce que je suis sur la photo, assis sur le plateau, à droite au premier rang. C’était l’été 1977. Je participais à l’épreuve sur une Golf GTI groupe 1 que je tractais avec une Opel Ascona SR. Cette année-là, j’ai remporté la classe 1301 – 1600 cm3 à 7 des 11 épreuves auxquelles j’ai participé. Le Mont-Dore fait hélas partie des 4 déceptions quant au résultat. Mais ce fut tout de même une belle expérience d’y participer.

mini-MONT DORE 1977.JPG

Je suis en bas à droite sur la photo

Derrière moi, c’est Guénaël Le Saux, qui assura fidèlement l’asssistance toute la saison

avec Hervé Mouraud assis de l’autre côté du plateau

 

En arrière-plan les Commodore GSE, Simca 1000 Rallye 2, Peugeot J7, DS, Alpine, Kadett GTE, illustrent oarfaitement l’atmosphère courses de côtes de l’époque, tant au niveau du plateau des concurrents que des véhicules tracteurs.

 

NOTE MODIFIÉE LE 8 AOÛT 2014

 

La course de côte du Mont-Dore m’a inspiré un polar dans l’univers de la course automobile. L’histoire s’intitule LE PACTE DU TRICHEUR. Elle se déroule en Auvergne. La course emprunte le tracé de la route du Col de la Croix Saint-Robert. 

courses de côtes,course de côte du mont-dore-chambon-sur-lac,fictions

Après la fiction, des annexes abordent la question des superstitions des pilotes en se fondant sur des anecdotes véridiques mettant en scène des pilotes d’hier et d’aujourd’hui.

 

Le livre est disponible en cliquant sur http://amzn.to/1jAhsoF

 

Je vous invite également à lire (gratuitement) cette courte histoire illustrée qui se déroule pendant une édition de la course de côte du Mont-Dore Chambon-Sur-Lac http://0z.fr/U10ZB

 

Thierry Le Bras

24/07/2009

COURSES DE CÔTES VINTAGE

mini-Roll1_A006687_image003.JPG

La Berlinette de Le Bihan à la CC VHC de Saint-Gouëno en 2005

 

Les amateurs de sport auront suivi avec intérêt cette semaine les explications sur le Tour de France entre les sympathiques frangins Schleck, les frères ennemis de la machine à rouler Astana, ainsi que d’autres grimpeurs décidés à se montrer aux avant-postes.

 

17530063.jpg

Avant de briller en endurance, Matra produisit la Jet

(ici celle de Pierre Moeglen  au Mont-Dore VHC 2002)

 

Mais si la montagne sert de terrain de jeu aux géants du cyclisme, elle représente aussi un terrain privilégié pour les pilotes de courses de côtes automobiles.

33 copie.jpg

Flash-back sur 1975 où les Berlinettes brillent dans les groupes 3, 4 et 5

 

Cette discipline a malheureusement perdu de sa popularité au fil des ans pour des raisons que j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer sur ce blog. Mais durant les années 60 et 70, été rimait avait Forêt d’Auvray, Pluméliau, Pouillé les Coteaux, Landivisiau, Mont-Dore, Haut-Cantal, Saint-Ursanne Les Rangiers, Saint-Gouëno, Turkheim, Neuvy Le Roy et bien d’autres épreuves encore.

 

mini-Roll1_A006687_image004.JPG

La De Tamaso Pantera menée à la limite par le fils de Panic

au Fer à cheval de Saint-Gouëno en août 2005

 

Heureusement, il reste quelques épreuves mythiques qui nous offrent encore des duels de géants de la montagne. Certains Titans de la course de côte ont traversé les décennies comme Francis Dosières. D’autres, souvent fils de pilotes, grimpent à leur tour vers les sommets, comme Lionel Régal, Sébastien Petit et Anthony Neveu.

3.jpg

Sébastien Petit à la Pommeraye en 2003

 

Certains organisateurs de courses de côtes nous offrent désormais une épreuve VHC en prologue de ‘épreuve moderne.

 

17530064.jpg

Le jeune Thomas Nowaczyk sur Volvo 122 S

au Mont-Dore VHC 2002

 

Les voitures devenues Vintage s’affrontent sur les pentes où elles conquirent leur gloire durant leur jeunesse. Les pilotes retrouvent leur sens de l’attaque. Ces épreuves sont de vraies courses et pas des défilés de pièces de collection. J’ai ressorti quelques images de mes archives pour appuyer mes propos. Car en l’espèce, le choc des photos vaut plus que le poids des mots. Alors, si vous avez l’occasion d’assister à une course de côte VHC cet été, saisissez-la. En outre, une voiture de course vintage dans la verdure de la campagne bretonne ou dans un paysage de montagne, c’est superbe !

 

Thierry Le Bras