Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 53

  • MONT DORE 1977 : la suite de mes souvenirs de cette course

    Jimmy Mieusset fou de joie

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

    Plus ça va, mieux c’est, avait titré un journaliste d’Échappement au sujet d’une de ses nombreuses victoires.

     Jimmy Mieusset portait les couleurs de Norev, le fabricant de voitures miniatures. Norev, la voiture de nos rêves, pensèrent plusieurs générations de petits et de grands enfants. Solido, Dinky Toys, Corgi Toys et Norev sont  à l’origine de nombreuses passions et vocations automobiles. Combien d’aspirants champions n’ont-ils pas rêvé lorsqu’ils étaient en culottes courtes de triompher un jour au Mans, à Monte-Carlo, à Spa ou à Indianapolis au volant d’une Cooper, d’une Lotus, d’une Gordini, d’une Maserati, d’une Jaguar, d’une Vanwall, d’une Mercedes, d’une Alfa Roméo, d’une Ford ou d’une Ferrari 43 fois plus grande que celles qu’ils poussaient sur le parquet ?

     A dire vrai, je ne crois pas que ce soit la perspective de voir sa Ralt F2 reproduite au 1/43ème qui illumine le visage de Jimmy Mieusset ci-dessus. C’est plutôt la saveur exquise de la victoire qu’il vient de remporter avec sa toute nouvelle Ralt !

    La course aux sponsors

     

    J’avais eu la chance de visiter l’usine Norev à Villeurbanne l’année de mes 10 ans. Resté collectionneur de voitures miniatures au fil des années, j’avais adressé des dossiers de proposition de sponsoring à tous les fabricants de voitures miniatures en 1976 et 1977.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

     Norev m’avait répondu fort courtoisement, mais négativement. Mon Ascona puis ma Golf ne feraient pas partie de ses vecteurs de communication. En matière de sponsoring, ce sont rarement les fabricants de produits auxquels un concurrent songe en premier lieu qu’il parvient à convaincre. D’abord, parce qu’il contacte les entreprises qu’il a envie de séduire avant (ou concomitamment dans le cas d’espèce) celles qu’il pense avoir une chance de décrocher grâce à un raisonnement marketing élaboré.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

     Que ce soit comme pilote ou comme consultant en communication pour des pilotes ou skippers, j’ai conclu des partenariats avec des compagnies d’assurance, des transporteurs, des garages, une société de jeux, des sociétés de production, une société de nettoyage, une société de mareyage, des acteurs du secteur informatique, des sociétés de presse, un réseau de coiffure, des distributeurs de matériels… mais jamais avec un fabricant ni un distributeur de voitures miniatures. Cela ne m’a pas empêché d’acheter de nombreuses Golf GTI miniatures, notamment des Norev et des Solido dans les couleurs de mes Golf de course (grise métallisés, puis blanche).

     

    Le Mont-Dore récompense les meilleurs

     

    Le Mont-Dore n’est pas un circuit miniature. C’est un tracé pour grands garçons, parsemé de pièges. En 1977, plusieurs pilotes de premier plan sortiront de la route. Giovanni Rossi détruira sa Commodore GSE au virage Rouveyran, le passage qui avait été fatal à Daniel Rouveyran en 1973. Le pilote de Lédignan voulait faire gagner sa March Formule 1 en course de côte. Sa monoplace  avait heurté la falaise et il n’avait pas survécu. Giovanni Rossi eut plus de chance. Sa Commodore GSE était plus solide qu’une F1. En plus, elle est sortie du côté droit de la piste, en contrebas dans un champ, et pas contre les rochers à gauche.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

     Delaloye aussi partira dans un champ avec sa Toyota Celica groupe 2. Moins durement que Rossi, mais assez sérieusement pour perdre toute chance  de victoire. Même Jacques Alméras se fera une frayeur et bloquera les roues au freinage du gauche après la passerelle.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

     Le Mont-Dore ne s’offre qu’aux pilotes à la fois rapides et expérimentés. Jacky Ravenel s’imposera finalement  en groupe 1 avec sa Commodore GSE. Yves Evrard remportera le groupe 2 avec sa BMW 2002. Il devancera La Torche sur un gros coupé  BMW 30 CSL. Les Porschistes Jean-Pierre Beltoise, Jacques et Jean-Marie Alméras remporteront respectivement les groupes 3, 4 et 5. Le multiple champion d’Europe, Mauro Nesti, se classera premier des prototypes (groupe 6). Et la révélation de la saison en monoplace, le jeune Christian Debias, terminera second au scratch derrière le vieux roi de la montagne, Jimmy Mieusset. Une rumeur circulera selon laquelle Christian Debias aurait consenti des efforts inimaginables pour alléger sa Ralt F2, au point de percer des trous dans les pédales et dans le baquet !  Je crois qu’elle était vraie. Une telle chasse au poids n’avait rien d’illégal. Elle démontrait un souci du détail poussé à son paroxysme.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

     Moi, je ne suis pas content de moi. Je n’ai pas réussi une seule montée parfaite le jour de la course. A la première, j’ai eu une hésitation dans les S et j’ai levé dans une partie de l’enchainement  qu’il fallait franchir à fond absolu. Après j’ai un peu bloqué les freins sur un freinage trop tardif. A la seconde, j’ai loupé une vitesse à la carrière et j’ai eu le sentiment de ne pas avoir bien conduit dans les virages suivants.  A l’arrivée, je suis franchement dépité. J’ai commis trop de fautes et je mesure le chemin qui reste à parcourir avant de prétendre jouer la victoire de catégorie dans toutes les épreuves. Il me faudra plusieurs jours avant de retrouver le moral. Il reste quatre courses avant la fin de la saison. Sur la route du retour, je rumine ma revanche. Je prendrai le départ de chacune des épreuves suivantes avec le couteau entre les dents. L’objectif sera atteint. J’y signerai quatre victoires de classe, non sans m’être fait quelques chaleurs et avoir causé des frayeurs à la petite équipe qui me suit. J’ai beaucoup appris au Mont-Dore. Même si je n’ai pas atteint le résultat espéré, la semaine se sera révélée enrichissante.

     

    A suivre…

     Dans quelques jours, je vais vous parler d’une autre course automobile en Auvergne et vous surprendre.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti

    Remerciements

     A Alain Hérault qui m’a adressé les scans des pages d’Échappement mises en ligne dans cette note. Je reparlerai bientôt de son Alpine. Ce sera début 2012, à l’occasion de la sortie de l’ouvrage d’Enguerrand Lecesne sur la Berlinette. Un livre dont Alain Hérault est un des sujets par ses victoires au volant d’Alpine et moi un des (modestes) apporteurs de photos d’illustration. Au Mont-Dore 1977, il remportait d’ailleurs la classe  1600 – 2000 cm3 du groupe 5 avec sa Berlinette verte ci-dessus.

    NOTE MODIFIÉE LE 9 AOÛT 2014

     

    La course de côte du Mont-Dore m’a inspiré un polar dans l’univers de la course automobile. L’histoire s’intitule LE PACTE DU TRICHEUR. Elle se déroule en Auvergne. La course emprunte le tracé de la route du Col de la Croix Saint-Robert. 

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,1977,norev,échappement,jimmy mieusset,golf gti, polars, le pacte du tricheur

    Après la fiction, des annexes abordent la question des superstitions des pilotes en se fondant sur des anecdotes véridiques mettant en scène des pilotes d’hier et d’aujourd’hui.

     

    Le livre est disponible en cliquant sur http://amzn.to/1jAhsoF

     

    Je vous invite également à lire (gratuitement) cette courte histoire illustrée qui se déroule pendant une édition de la course de côte du Mont-Dore Chambon-Sur-Lac  http://0z.fr/U10ZB

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE

    Quelques BMW à diverses éditions de la course de côte du Mont-Dore

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/08/07/quelques-bmw-a-la-course-de-cote-du-mont-dore-–-chambon-sur.html

     Un blog consacré aux romans policiers et autres fictions dans le sport automobile, les autres sports mécaniques et la voile (mes livres et nouvelles bien sûr, mais aussi d’autres ouvrages que j’ai aimés) : http://polarssportsetlegendes.over-blog.com

    L’excellent site de Jean-Claude Besse, très riche en histoires et photos sur la course automobile en Auvergne : http://club-3ascollection63.blog.fr/

     Retour en Bretagne après le Mont-Dore. La course suivante, c’est Saint-Gouëno. Pas question de perdre. Un seul mot d’ordre, l’attaque à fond ! Un week-end très, très agité http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/10/30/un-week-end-agite-a-saint-goueno.html

     Thierry Le Bras

  • MONT-DORE 1977 : quelques souvenirs...

     d'un rendez-vous à ne pas manquer.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

    La course de côte du Mont-Dore – Chambon-sur-Lac est un rendez-vous incontournable du Championnat de France et du Championnat d’Europe de la Montagne. Une institution dans le monde de la course de côte. Une fête pour les pilotes et pour les spectateurs.

     

    Le cadre est superbe. Les téléspectateurs qui ont suivi la dernière heure de l’étape du Tour de France 2011 disputée le 9 juillet entre Aigurande  et Super Besse –Sancy auront pu s’en rendre compte. Le peloton empruntait le parcours de la course à l’envers. Il descendait le col de la Croix-Saint-Robert sur le versant que les pilotes montent.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

     Août 1977. J’ai vingt-deux ans. La vie est belle. Je viens de décrocher ma maîtrise de droit des affaires et mes premières victoires de classe dans l’Ouest à Saint-Germain sur Ille, Pouillé les Coteaux et Landivisiau. Me voilà inscrit au Mont-Dore avec ma Golf GTI groupe 1. C’est une photo de ma Golf le jour de la course qui figure en tête de la note. Et c’est notre petite équipe en train de dîner au parc fermé que vous découvrez  juste ci-dessus (je suis au premier plan à droite et ce n’est pas la peine de dire que depuis, quelques kilos et quelques cheveux blancs…).

     

    Dans le même parc fermé que Jean-Pierre Beltoise

     

    Cinq ans plus tôt, encore lycéen, j’avais vibré en suivant à la télévision la fantastique victoire de Jean-Pierre Beltoise au Grand-Prix de Monaco. Le pilote français était engagé sur une BRM qui n’était pas la meilleure voiture du plateau, loin de là.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

    Mais sous la pluie, il avait piloté comme un dieu et franchi le drapeau à damier devant Ickx, Fittipaldi et Stewart. Quand j’étais gamin, mes héros, c’était les grands pilotes automobiles. Je sais naturellement que je n’atteindrai jamais le génie du pilotage de ces rois de la F1, mais ça me fait quelque chose de participer à la même course qu’un de ces champions, fût-ce avec des ambitions beaucoup plus modestes. Jean-Pierre Beltoise dispute l’épreuve sur une Porsche groupe 3 préparée par les frères Alméras. Nous ne courons pas dans la même catégorie.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

     La lutte sera acharnée dans tous les groupes. De nombreux pilotes de l’Ouest ont fait le déplacement. Certains figurent parmi les favoris de leur catégorie, notamment Jacky Ravenel (Commodore GSE groupe 1), Marcel Grué (Alpine 1600 SC groupe 3), Nossam et Postic (Rallye 2 groupe 2). D’autres feront le maximum mais savent qu’ils ne disposent pas de l’auto pour dominer leur catégorie, tout au moins sur le sec. Parmi eux Patrick Barthélémy dont la Kadett GTE manque cruellement de chevaux face aux Escort 2000 RS équipées des dernières homologations.  L’Escort de Stenger montrera sa redoutable efficacité en poussant les pilotes de Commodore dans leurs derniers retranchements. Cette voiture intéresse tout à coup de nombreux pilotes du groupe 1. L’excellent magazine Slick illustrera d’ailleurs sa première page de couverture du numéro d’octobre avec une photo d’Escort 2000 RS groupe 1 au Mont-Dore. Slick  est basé en Auvergne mais couvre  toutes les épreuves de l’Hexagone. Au Mont Dore, je fais partie des pilotes arborant son logo. Ses animateurs me renverront l’ascenseur en publiant deux mois plus tard une photo de ma Golf GTI (cf le lien en fin de note vers un souvenir personnel de victoire de catégorie la même année).

     

    Le Mont-Dore, une atmosphère à part

     

    Le tracé est superbe. Il comprend 46 virages sur 5 kilomètres. Mais il se révèle difficile à apprendre quand on le découvre. Marcel Grué me conseille efficacement,  comme toujours. Il faut reconnaître tronçon par tronçon pour se le mettre dans la tête.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

     Si dans la journée, tout le monde reste à peu près raisonnable, le rythme de reconnaissance s’accélère en soirée. Les pilotes garent les berlines de tourisme et montent dans les voitures de course. Nous roulons en slicks, pot piste et plaques masquées. Certaines des autos n’ont même pas de plaques en vérité. Des barquettes (donc d’authentiques prototypes) se mêlent allègrement au balai des voitures fermées qui, autorisées à rouler en rallye, ne resquillent finalement qu’un peu en prenant quelques libertés avec les réglementations routières. Ces reconnaissances sauvages seraient impossibles aujourd’hui. Le pilote qui oserait défier ainsi la réglementation routière serait immédiatement conduit en cellule et aurait bien du mal à en sortir.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

     Outre les rois de la montagne, les Mieusset, Debias, Pignard, Duby, Nesti, Bos, Jean-Marie et Jacques Alméras, Haldi, Fischaber, Göring, Alain Hérault, La Torche, Evrard, Delaloye, Pohlmann, Rossi (Giovanni), Chalus, Giroud, Poutot et d’autres encore, de jeunes pousses montrent les dents au volant de Rallye 2. Parmi ces espoirs de la discipline, Henri Vuillermoz et Francis Dosières. Le premier est sponsorisé par Haribo, la marque de confiserie. Non content d’afficher les couleurs de son partenaire sur sa voiture, il distribue des bonbons Haribo avant la course. Un moyen original de communiquer et de sensibiliser le public. Les amateurs de sport automobile et plusieurs pilotes peuvent remercier Henri car Haribo a été tellement satisfaite de son expérience avec lui qu’elle a accru son effort en sport automobile. Pour mémoire, Didier Pironi a porté la marque Haribo sur son casque en Formule 1 ! Moi aussi, je peux remercier le pilote marseillais. Son partenariat avec Haribo m’a inspiré des anecdotes dans un roman policier sur fond de course automobile (cf en bas de note le lien vers texte raconte le partenariat historique entre la biscuiterie Ker Etel et Éric Trélor, pilote historique du Team Vivia). Une fois en piste, pas de trêve des confiseurs pour Henri et Francis. Le second nommé l’emportera finalement de 5 dixièmes au terme des deux montées de course. La Rallye 2 a permis à des jeunes pilotes de s’illustrer. Francis et Henri en sont de beaux exemples. Ils feront l’un et l’autre partie des rois de la montagne pendant plusieurs décennies.

     

    D’autres possesseurs de Rallye 2 se feront remarquer. Moins en vue à cette époque, le tout jeune Daniel Rossi débute en compétition. Je crois que c’est sa première saison. Il habite tout près du tracé de la course. La passion ne l’a jamais quitté. En 2011, il était encore au départ, dans le baquet d’une Rallye 3 groupe F ! A noter enfin la présence au volant d’une Rallye 2 du vétéran Maurice Trintignant, dont le palmarès s’enorgueillit notamment d’une victoire au prestigieux GP de Monaco de F1 1955 !

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

     Quelques vedettes du Star Racing Team participent aussi au spectacle. Claude Michy organise une animation originale à laquelle il les a conviées. Il s’agit d’une course de côte à vélo sur les 5 kilomètres de l’épreuve. Bouttier, Marchand, Bertrane, Fouroux, Romeu, Michy sont venus en découdre avec des pilotes de notoriété, Ickx, Darniche et Depailler. Les trois pilotes monopoliseront le podium. Le rallyman s’imposera devant le multiple vainqueur des 24 heures du Mans et le pilote de Formule 1.

     

    A suivre…

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement

    Remerciements

    A Alain Hérault qui m’a adressé les scans des extraits de pages d’ Échappement mis en ligne dans cette note. Je reparlerai bientôt de son Alpine. Ce sera début 2012, à l’occasion de la sortie de l’ouvrage d’Enguerrand Lecesne sur la Berlinette. Un livre dont Alain Hérault est un des sujets par ses victoires au volant d’Alpine et moi un des (modestes) apporteurs de photos d’illustration. Au Mont-Dore 1977, Alain remporta la classe  1600 – 2000 cm3 du groupe 5 avec sa Berlinette verte en photo ci-dessus.

     

    NOTE MODIFIÉE LE 9 AOÛT 2014

     

    La course de côte du Mont-Dore m’a inspiré un polar dans l’univers de la course automobile. L’histoire s’intitule LE PACTE DU TRICHEUR. Elle se déroule en Auvergne. La course emprunte le tracé de la route du Col de la Croix Saint-Robert. 

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,chicanes et dérapages de lorient au mans,sponsoring,1977,slick,echappement, polars, le pacte du tricheur

    Après la fiction, des annexes abordent la question des superstitions des pilotes en se fondant sur des anecdotes véridiques mettant en scène des pilotes d’hier et d’aujourd’hui.

     

    Le livre est disponible en cliquant sur http://amzn.to/1jAhsoF

     

    Je vous invite également à lire (gratuitement) cette courte histoire illustrée qui se déroule pendant une édition de la course de côte du Mont-Dore Chambon-Sur-Lac  http://0z.fr/U10ZB

     

    QUELQUES LIENS QUE JE VOUS SUGGÈRE

     

    Un souvenir personnel de victoire de catégorie en course de côte la même année

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/11/17/course-de-cote-de-neuvy-le-roy-un-bon-souvenir.html

     

    A cette époque, je ne me doutais pas que j’interviewerais Jean-Pierre Beltoise au sujet d’une de ses apparitions à Lohéac, ni que je participerais 11 ans plus tard aux 24 Heures de Paris qu’il organiserait sur son circuit de Trappes, ni que je le verrais un jour en course au volant d’une Golf

    http://circuitmortel.hautetfort.com/tag/jean-pierre%20beltoise

     

    Pas besoin de retourner le patron de la biscuiterie Ker Etel comme une crêpe pour le convaincre de soutenir Éric Trélor, pilote historique du Team Vivia. Ker Etel, c’est un peu le sponsor fiable et durable dont tout gentleman-driver a rêvé. La nouvelle qui suit est en fait un bref extrait de Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans, un de mes romans policiers. Ce partenariat m’a été partiellement inspiré par celui conclu par Henri Vuillermoz avec Haribo

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/05/16/histoire-d-un-partenariat.html

     

    Une des présentations de Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans sur le Net

    http://www.endurance-info.com/article.php?sid=2844

     

    D’autres histoires de voitures et de bateaux de course

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com

    L’excellent site de Jean-Claude Besse, très riche en histoires et photos sur la course automobile en Auvergne : http://club-3ascollection63.blog.fr/

    Thierry Le Bras

  • KIMI RÄIKKÖNEN, LE RETOUR ?

    Il y a une vie après la F1 chez Ferrari

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Pourquoi pas le retour en F1 d’un pilote à l’ancienne ?  Certains esprits chagrins ont voulu discréditer Kimi en lui associant ce qualificatif. Les authentiques amoureux de la course automobile qui la suivent depuis longtemps considèrent au contraire que ces propos honorent le Champion du monde 2007.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari 

    S’il revient en F1, Kimi Räikkönen sera un fabuleux vecteur de communication pour son écurie et pour ses sponsors. D’abord par ses résultats, car le Finlandais possède un talent exceptionnel, un fighting spirit incroyable et une adresse diabolique. Et aussi grâce à cette image de pilote à l’ancienne. Kimi sera en parfaite adéquation avec la tendance Vintage qui fait rage. Il n’est pas formaté ; il incarne des valeurs authentiques, sûres, loyales et rassurantes, les valeurs qui reviennent au goût du jour d’une société lassée des artifices du strass et des paillettes.

     

    Tout à coup, je ressens le besoin irrésistible de m’inspirer de Charles Aznavour, valeur sûre au-delà des modes passagères. Alors, je me souviens d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. C’est vrai que Montlhéry en ce temps-là accueillait les pilotes jusque dans de vraies courses et que les humbles écuries qui leur servaient de nids ne payaient pas toujours de mine, qu’elles criaient même famine … mais le public reconnaissait les authentiques champions. En ce temps-là, celui des sixties, des seventies et du début des années 80, Jim Clark n’hésitait pas à s’engager en rallye. Jackie Stewart, Jacky Ickx et François Cevert couraient régulièrement en groupe 2, c'est-à-dire dans des épreuves réservées aux voitures de tourisme spécial. Vainqueur de nombreuses grandes épreuves et postulant à la F1, Gérard Larrousse prenait le départ du Monte-Carlo au volant d’une Alfa Roméo 2000 GTV et y remportait le groupe 1 cinq mois avant de gagner Le Mans sur Matra en compagnie d’Henri Pescarolo. Et Didier Pironi, grand animateur du Championnat du monde de F1 1982 n’hésitait pas à sortir du cockpit de sa monoplace et à courir l’Agaci 300 sur une Ferrari P4, juste pour le plaisir. Les pilotes à l'ancienne, c'était les gars de cette trempe. Pas si mal de leur ressembler, non ?

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari 

    Après l’indélicatesse – une de plus – de l’équipe italienne qui dans le passé a aussi maltraité – entre autres - des champions comme John Surtees, Nigel Mansell et René Arnoux , après deux saisons en rallye où il a osé s’attaquer aux épreuves les plus difficiles, où il a démontré qu’il était un pilote éclectique, Kimi Räikkönen, le pilote à l’ancienne pourrait revenir à la Formule 1 et c’est tant mieux. Où ? Peut-être chez Williams ? L’équipe de Sir Franck serait ravie de l’accueillir. Le Team Williams disposera en 2012 de l’excellent moteur Renault.  Un retour qui promet !

     

    Les valeurs d’un homme simple

     

    Kimi n’a peut-être pas séduit les journalistes amateurs de paillettes et de people, ni ceux qui utilisent leur pouvoir pour se transformer en attachés de presse d’un pilote ou d’un système dans des conditions qu’il vaut mieux ne pas chercher à connaître. Mais il est plus communicatif que le prétendent certains.  « Avec moi, il parle », témoignait Dani Sordo, lorsque Kimi arriva dans l’univers du rallye.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Et une anecdote démontre toute la valeur humaine de Kimi Räikkönen. La scène se déroule samedi du Grand-Prix de Monza 2006.  AUTOhebdo teste le caractère « cool » ou non des stars du paddock en envoyant un gamin de 11 ans qui parle plusieurs langues leur demander des autographes. Voici le texte de l’encadré concernant Kimi :

    « La conversation s’engage assez simplement. Kimi et Daniel (l’enfant « espion ») s’aperçoivent qu’ils habitent, en Suisse, des villages voisins. Ils parlent de moto, de karting et d’eux. Si bien que Daniel oublie de lui demander son autographe. Sans plus de précautions, l’enfant se pointera à l’entrée du box, juste avant les essais. Et Kimi, très cool, de le lui signer avant de partir en piste. Rappelons qu’il signait à 14 heures la pole position. »

    A l’écart des caméras, sans calcul pour son image car il croit avoir affaire à un jeune fan anonyme, Kimi se montre très simple, très naturel, et lui fait spontanément plaisir. C’est ça, un immense champion, un homme qui honore les marques qui s'affichent sur sa voiture et sur sa combinaison !

     

    Kimi, fan de James Hunt

     

    Kimi a choisi le pilote à qui il veut ressembler. En s’engageant dans une course de jet ski sous le pseudonyme James Hunt, le Finlandais a affiché sa filiation intellectuelle avec le Champion du monde 1976.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Comme James, Kimi est un pilote très rapide, capable de devenir champion du monde dans un contexte de concurrence très forte. Comme James encore, il aime la fête, ce qui  ne nuit pas à sa carrière. Ni James ni Kimi n’ont jamais montré la moindre défaillance physique en course. Comme quoi, un pilote peut trouver des méthodes de préparation physique efficaces et moins rigoureuses que celles de Michael Schumacher. Comme James toujours, il a confirmé son appartenance à la race des seigneurs de la Formule 1 chez McLaren. Et comme James enfin, il est un homme profondément honnête qui se tient à l’écart des embrouilles et entretient des relations tout à fait correctes avec ses concurrents.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     En pleine lutte pour le titre avec Niki Lauda – un autre seigneur de la course - en 1976, James et Niki voyageaient en avion ensemble. Même Felipe Massa souligne les qualités morales de celui qui était son équipier et son rival. «  Kimi est un mec réglo, confirmait le Brésilien . Je ne l’ai jamais vu jouer le moindre tour politique. Il est clair. Clair dans le boulot, clair dans ses rapports avec les autres ».

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Comme James encore, Kimi ne se prend pas la tête avec les basses manœuvres politiques. Comme James toujours, il respecte ses adversaires. Comme James encore, il est passé par l’école McLaren.

     

    Du Mansell en Kimi ?

     

    Parfois  des commentaires assimilent Kimi à Nigel Mansell. J’avancerai que quelles que soient les intentions de leurs auteurs, une telle comparaison n’a rien de désobligeant pour le champion finlandais. Nigel ne possédait-il pas un formidable coup de volant ? Ses passes d’armes avec le Dieu Ayrton Senna restent dans les mémoires de tous les passionnés de F1 assez mûrs pour avoir suivi la discipline reine au temps de la splendeur de ces deux immenses pilotes. Nigel symbolisait le talent, le fighting spirit et l’honnêteté.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Que lui reprochèrent ses détracteurs ? Son intelligence fut mise en doute et son couple tourné en ridicule. Pourquoi ?  Une partie de la réponse fut apportée en 2007 au Grand-Prix du Brésil par Nelson Piquet (père). Le triple champion du monde reconnut qu’il avait lancé la rumeur selon laquelle Nigel Mansell était idiot et sa femme laide pour déstabiliser celui qui était alors son équipier chez Williams mais surtout un formidable adversaire pour le titre. Autrement dit, une rumeur entacha à jamais l’image d’un pilote rapide et ridiculisa son épouse, une femme tout à fait honorable qui soutenait son mari et se contentait d’organiser une vie de famille sereine. Profondément honnête, Nigel n’aurait pas eu l’idée quant à lui de se comporter en langue de vipère. Lion sur la piste, il était désarmé face aux coups bas.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Un autre élément joua en défaveur de l’image du Champion du monde 1992. A chaque interview en fin de course, il insistait sur la qualité du travail de son équipe. Les mots « fantastic job » revenaient sans cesse dans sa bouche. Certains se moquaient de lui à l’époque. Signe de stupidité ? Pas du tout. Preuve de l’intégrité et de la sincérité d’un champion doté d’un superbe esprit d’équipe et reconnaissant à chaque membre du team pour la pierre qui lui permettait à lui, le pilote, de concrétiser les efforts de chacun en remportant des victoires. D’ailleurs, Nigel Mansell n’avait rien d’un benêt. Il était titulaire d’un diplôme d’ingénieur. Au début de sa carrière de pilote, il assumait aussi un poste  de chargé de cours en électronique chez Lucas, dans l'aérospatiale. Il pratiquait assidûment le karaté. Tout le contraire de l’image qui lui fut injustement collée.

     

    Kimi sur la piste de Nigel ?

     

    Rien d’humiliant donc pour Kimi Räikkönen à se voir comparé à Nigel Mansell. Outre un talent extraordinaire, une honnêteté sans faille et un fighting spirit de légende, les deux hommes possèdent un point commun dont ils se seraient par contre bien passés. Ils ont été injustement critiqués et dévalorisés, victimes de rumeurs sournoises et ignobles.

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Nous connaissons maintenant les motifs assez minables qui nuisirent à la réputation de Nigel, des actes qui ne grandissent pas Piquet père malgré son talent et toutes les qualités dont il fit preuve par ailleurs durant sa carrière. Les raisons des rumeurs destinées à casser l’image de Kimi et à le discréditer auprès du public et du monde de la F1 relevèrent des mêmes calculs sordides. Son baquet Ferrari suscitait des convoitises. Les envies et les rancoeurs de certains médias et d’une poignée de snipers aussi désoeuvrés dans la vraie vie qu'hyperactifs sur le net se focalisent toujours contre deux pilotes dès qu’il est question de F1, Kimi et Lewis. Aujourd’hui encore, quelques esprits chagrins parmi lesquels un lobbyiste acharné qui sévit sur une grande chaine de télévision tentent de décrédibiliser et d'empêcher l’hypothèse d’un retour de Kimi. Pourquoi ? Parce que la rapidité  du pilote fait peur et que la promesse de lui faire revivre une campagne de haine et de guerre médiatique pourrait le dissuader de revenir, tout simplement. Honte à ces tristes sires qui, dans des buts inavouables, tentent de priver les amoureux de la F1 d’un formidable pilote.  

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     « Ce qu'il va se passer dans le futur reste une question ouverte », reconnaît Kimi Räikkönen. L’’hypothèse Williams-Renault est avancée. Williams-Renault, une association qui fait peur à ceux qui ne veulent pas revoir Kimi, gagner, surtout devant les voitures rouges de son ancien team. Williams est une bonne écurie. Nico Rosberg ne tarissait pas d’éloges sur ce team auquel il a appartenu pendant plusieurs saisons.  « De l’extérieur, je ne sais pas si les gens se rendent compte à quel point tous les gars de l’écurie bossent sans cesse, témoignait-il. C’est une équipe froide, mais tellement impliquée sur son objectif…. Williams veut vraiment revenir devant et ils font tout pour."

    kimi râikkönen,james hunt,nigel mansell,f1,williams-renault,rallye,ferrari

     Williams-Renault, l’association rappelle des titres de champions du monde. Notamment celui de Nigel Mansell en 1992 ! Comme Nigel, Kimi pourrait bien démontrer qu’il existe une vie en F1 au plus haut niveau après Ferrari. Les podiums, les victoires et le champagne qui pétille, c’est pour bientôt si l’association Kimi - Williams - Renault se concrétise ! Ou encore si Kimi rejoint LRGP. Car Kimi, le pilote à l'anienne,  dans le baquet d'une auto qui rappelle le glorieux passé de Lotus avec de formidables pilotes tels que Jim Clark, Graham Hill, sans oublier plus tard Ayrton Senna et Mika Häkkinen, ce serait génial aussi. Un duo Räikkönen - Petrov chez LRGP en 2012, ça aurait de l'allure. Les deux hommes du nord, froids, discrets,  mais terriblement efficaces, voilà une perspective réjouissante pour les nostalgiques du mythe Lotus et les supporters de ces deux pilotes !

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE

    Kimi Räikkönen Champion du monde  

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/10/22/kimi-räikkönen-champion-du-monde-2007.html

     

    Une victoire de Kimi

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2008/03/23/kimi-räikkönen-vainqueur-par-ko-a-sepang.html

     

    Kimi Räikkönen rejoint le monde du rallye

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/12/04/kimi-raikkonen-rejoint-le-monde-du-rallye.html

     

    Voyage avec un journaliste intègre, Tintin, et… Talbot

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-quand-talbot-roulait-pour-tintin-88675734.html

     

    Thierry Le Bras