Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 52

  • 2012, l’année de la relance décomplexée du plaisir automobile !

    L'année 2011 se sera terminée dans une ambiance morose.

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

    Crise omniprésente, menace de perte du triple A, récession, rigueur synonyme de sacrifices, peur de l’avenir… Mais tout va changer en 2012 ! Voici le scénario salvateur et automobile qui nous attend dès les prochains mois.

     

    Nous entrons dans une année électorale. Dans toutes les familles politiques, les états-majors planchent sur leurs devoirs de vacances. Leurs candidats leur ont imposé un thème de réflexion avant la trêve des confiseurs. Comment convaincre les Français que je suis plus beau, plus crédible que les autres, qu’avec moi ils auront plus de joujoux qu’avec mes adversaires, que je leur demanderai moins de participer aux tâches ménagères du pays, que je serai… leur père Noël ?

     

    Les secrets d’une cuisine de régime électoral

     

    Ce fut le cœur moins léger que d’habitude que les conseillers partirent en vacances. C’est que les garçons et les filles sortis de l’ENA, de Science-Po ou des bonnes Universités qui conseillent nos politiques sont des premiers de classe, pas de sinistres glandeurs qui rêvent des réductions de temps de travail et des autoflagellations proposées par miss Eva glacée, l’ex surgée des conseils de discipline, celle qui exaspérait la classe, voulait coller tout le monde en retenue et piquer tous les jouets. Alors, les conseillers se sont torturé les méninges. Habitués à raisonner dans un cadre rigide, ils tournèrent autour des mêmes axes de réflexion, orientation de la pression fiscale, flexibilité ou rigidité doctrinale du temps de travail, gestion de l’emploi dans la fonction publique, ouverture à tout va des frontières ou contrôle de l’immigration, politique de sécurité volontariste ou angélisme vis-à-vis des atteintes aux biens et aux personnes, élargissement de l’Europe à des pays extérieurs à son continent ou garantie de préserver ses frontières naturelles, maintien de la zone euro ou sortie de la monnaie unique… Les conseillers travaillèrent avec acharnement. Ils rédigèrent de beaux plans de dissertation. Les arguments qu’ils s’apprêtaient à développer intégraient les intérêts de la France – tout au moins pour ceux qui y pensent encore un plus qu’aux dogmes les plus vieillots de leurs partis, mais surtout les formules qui balancent comme des musiques de tubes afin de flatter les catégories électorales ciblées.

     

    La révolution automobile démarre

     

    Le choc qui allait ébranler la France se produisit le 26 décembre. Dans le contexte banal d’un petit déjeuner matinal partagé entre Thomas, 35 ans, issu de l’ENA, et son père, Martin, un soixantenaire patron d’une PME implantée dans la région redonnaise.

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

    - Tu n’as pas l’air dans ton assiette, Martin. Aurais-tu mal digéré les excès de Noël ?

     

    - Non, c’’est ma mission. Je travaille sur les propositions de mon parti pour 2012. J’ai l’impression de rédiger un mémoire qui n’intéressera que les profs de science politique. Mes règles pour la France ne toucheront pas les électeurs. Si je ne trouve pas mieux, je ne suis pas près de décrocher une investiture…

     

    - Pas étonnant, Thomas.

     

    - Mais pourquoi ? J’étais parmi les meilleurs à l’ENA.

     

    - Oui, je sais, mais tu as vu ta voiture ? Un monospace gris, terne, banal, sans personnalité, diesel, automatique, tous les défauts. Un truc qui ferait pleurer un bataillon de lycéens français à la chasse aux petites anglaises à Londres.

     

    - Mon monospace labellisé made in France  est conforme à toutes les normes de pollution, de bruit, de sécurité. J’ai un régulateur de vitesse qui m’empêche de dépasser les limitations, une assistance à la conduite qui me prévient des zones à risques. Je possède une voiture citoyenne, respectueuse de l’environnement.

     

    - Et blablabla, et blablabla. Dis-moi, tu rigoles quand avec tes normes, tes règlements, tes théories ? Jamais. Ta voiture, elle est à l’image de la société que ton parti et les autres proposent aux électeurs. Sinistre, sans intérêt, déprimante, alignée sur le plus mauvais pour ne froisser personne et brimer ceux qui aiment la vie. Comme il existe des nuls qui conduisent comme des pieds, des trouillards qui font dans leurs culottes à 90 à l’heure, des jaloux qui ne supportent pas que le voisin en ait une plus belle, tout le monde doit rouler dans des cubes qui ne ressemblent à rien et passent inaperçus. Qu’est-ce que j’avais comme voiture de tous les jours quand tu étais petit ?

     

    - Une BM gonflée pour mieux entendre le son de l’échappement et aller plus vite, se souvint Thomas.

     

    - Qu’est-ce que je faisais le week-end ?

     

    - Des courses de côtes et des rallyes avec une Alfa Roméo.

     

    - Est-ce que j’avais l’air triste ? insiste Martin.

     

    - Non, jamais.

     

    - Et tu en déduis quoi ?

     

    - Ben, c’était avant la crise, professe Thomas. L’économie allait bien et les gens avaient le moral.

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

    - Oui, mais l’économie et le moral des gens, les politiques sortis de l’ENA comme toi les ont cassés en tapant sur l’automobile. L’automobile, c’est un symbole de liberté, de plaisir. Donc, les politiques et les technocrates qui voudraient tout contrôler la détestent. L’automobile, c’est un des principaux moteurs de l’économie. Les politiques et les technocrates veulent quand même l’assassiner parce qu’elle favorise le plaisir de l’individu. Mais en 2012, comment veux-tu vendre des voitures si tu fais les poches des acheteurs dès qu’ils sortent de chez le concessionnaire ? Taxes, PV, points de permis, les politiques n’arrêtent pas. Et puis, la bagnole, c’est un joujou, un des derniers auxquels tu as droit quand tu es grand, un espace où tu vis quand tu vas au boulot, un lieu convivial, un instrument de plaisir. Alors, si tu veux faire quelque chose d’original qui fasse gagner ton parti, prends courageusement le contre-pied des autophobes rabat-joie, propose la relance décomplexée du plaisir automobile. Baisse des taxes sur les carburants, les assurances, assouplissement des limitations de vitesse sur route (et suppression sur autoroute), autorisation des détecteurs de radars, campagnes d’État vantant la liberté et les joies qu’apporte la bagnole, programme de construction de circuits pour revigorer le sport automobile amateur et permettre à tout un chacun de se défouler sur des pistes, aménagement de parcours tout-terrain dans les campagnes à l’attention des propriétaires de 4X4, incitation des constructeurs français à fabriquer des modèles sportifs et 4X4  politiquement incorrects. Les gens auront envie d’acheter des bagnoles. Ça les motivera, ça leur donnera envie de croire à nouveau en la société, de se faire plaisir, de casser leurs bas de laine, de bosser, de faire des heures sup plutôt qu’écouter les apparatchiks déguisés en monsieur tout le monde mais bourrés d’oseille qui vantent sournoisement le partage de la pénurie. N’oublie pas qu’on sort toujours d’une crise par le haut, en travaillant, en produisant plus de richesses, en allant vers la satisfaction des désirs, pas en tirant la société vers le bas et la répartition de la misère. Quand l’automobile va, tout va. Quand elle ne va plus, une société crève.

     

    - Les écologistes vont s’étrangler, s’angoissa Thomas.

     

    - Tant mieux, ricana son père. Pendant ce temps-là, ils se tairont et ils nous foutront la paix. Et puis crois-moi, les gens vont vite comprendre qu’entre ta société de retour au plein emploi, de satisfaction des besoins, de remise de l’individu au cœur des préoccupations et les pisse-froid qui veulent imposer la pénurie pour mieux assurer leur petit pouvoir d’apparatchiks, il n’y aura pas photo. L’homme providentiel de 2012, ce sera celui qui portera ton programme de relance décomplexée du plaisir automobile !

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

     Le credo de Martin se vérifiera. Malgré quelques réticences dues au formatage autophobe imposé pendant plusieurs décennies par la classe politique française, le candidat soutenu par le parti de Thomas se laissera convaincre. C’est un homme courageux. Le défi d’une fracture totale avec les politiques précédentes nécessitera une force tranquille durant la campagne, La relance décomplexée du plaisir automobile assurera une rupture tranquille avec un passé simplement dépassé, une France automobile qui gagnera, plus juste et plus forte. Ce n’est pas un programme de droite, ce n’est pas un programme de gauche, c’est un programme pour la France. Les passionnés d’automobile et de compétition sortiront vainqueurs de cette présidence qui… roulera autrement !

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

     Bon, je me suis peut-être laissé emporter par mon imagination de romancier. Je vous ai servi un plat intégrant des ingrédients interdits, à commencer par la vitesse. Après tout, Mitterrand se serait bien laissé tenter par des ortolans – espèce protégée - à la Saint-Sylvestre, si on en croit certains de ses proches. Ce beau rêve de société de plaisir automobile qui relancerait l’économie deviendra difficilement  réalité au XXIème siècle, hélas, tant les blocages doctrinaux sont pesants. Mais pour qu’au moins le traitement de l’automobile n’empire pas encore, chaque passionné de belle mécanique  et de compétition doit faire du lobbying envers le parti qu’il soutient. N’hésitons pas exprimer nos opinions en faveur de l’automobile et de la compétition sur les sites proches de nos candidats préférés. Osons créer un mouvement d’opinion fort qui hurle notre rage contre ce prétendu « politiquement correct » qui incrimine les amateurs d’automobile et les transforme en délinquants d’opinion asociaux. Dans le monde, l’automobile produit moins de CO2 que les gaz des bovins, alors restons raisonnables quant à sa prétendue nocivité pour la planète !

     

    Puisse en tout cas 2012…

     

    vous apporter ainsi qu’aux vôtres la sérénité et la force de gagner la course à la poursuite de vos objectifs les plus chers.

    vœux,2012,vintage,fictions,pilotes

    En 2012, Circuit Mortel poursuivra sa trajectoire. Au programme, des photos, souvenirs et récits consacrés aux pilotes, voitures et épreuves des sixties, des seventies, des années 80 et quelques sujets plus récents. Les pilotes préférés de l’animateur du blog seront évoqués sous des angles différents des articles proposés par la grande presse. Si outre la course et l’automobile Vintage, vous aimez Kimi Räikkönen, Nico Rosberg, Jenson Button, Nico Hülkenberg, Vitaly Petrov, Sergio Perez, Sébastien Loeb, Yoann Bonato, François Duval, Loïc Duval et quelques autres, vous ne devriez pas être déçus.

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE

     

    Des voitures à vivre, qui donnaient envie de faire marcher l’économie avant que la société « « « politiquement correcte » » » devienne terne, démotive les populations et sclérose les cerveaux

    Des Ford et autres Lotus

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/10/03/belles-de-course-de-la-ford-mk-iv-a-la-lotus-38.html

    des Belles des sixties

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/08/06/le-tourbillon-estival-et-mecanique-des-sixties.html

    Une BMW 1973

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/04/08/une-bmw-2002-groupe-1-a-la-course-de-cote-de-saint-goueno.html

     

    Des petites fictions humoristiques illustrées sur fond tourbillonnant d’automobile et de sixties

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-une-dame-un-chapeau-une-dauphine-92333449.html

    et

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-premiere-sortie-de-piste-pour-ronan-86011129.html

     

    Thierry Le Bras

  • RG ET LA LOTUS NOIRE

    après JPJ et la Lotus noire…

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Avec Romain Grosjean, initiales RG, placé dans le second baquet Lotus, le jeu de mots était trop tentant.

     

    J’avais fait part dès avant la signature de Kimi Räikkönen avec LRGP de ma joie à la perspective de voir le champion du monde 2007 de retour en F1. Je suis d’autant plus ravi de son arrivée chez Lotus que cette marque représente pour moi un des mythes les plus extraordinaires de l’histoire de la course automobile avec McLaren, Cobra, BMW, Alfa Roméo, Maserati, Ford, Gordini, Alpine, Porsche…

     

    Un Franco-Suisse au volant d’une Lotus noire (et or)

     

    Les grands médias ont abondamment commenté l’arrivée du Franco-Suisse Romain Grosjean dans le deuxième baquet Lotus. Tous ou presque ont oublié qu’un pilote français dans une Lotus noire (et or), ce ne sera pas une première.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Une telle association  s’est déjà vue dans le passé. Il faut remonter à 1978,  à Watkins Glen et au Canada. Le Français, c’était Jean-Pierre Jarier, Godasse de plomb. Il avait signé le record du tour à Watkins Glen et il mena la course  au Canada jusqu’à ce qu’une fuite d’huile le contraigne à l’abandon. Lors de ces deux dernières courses de la saison, JPJ faisait équipe avec un champion du monde (le nouveau champion du monde 1978), Mario Andretti.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     L’arrivée de Jean-Pierre Jarier chez Lotus s’était déroulée il est vrai dans des conditions dramatiques. Il remplaçait Ronnie Peterson qui avait trouvé la mort au GP de Monza. Cette année-là, les Lotus avaient dominé le championnat. Mario Andretti et Ronnie Peterson occupaient respectivement les première et deuxième places du championnat avec leurs révolutionnaires Lotus 79, les premières monoplaces  à utiliser pleinement l’effet de sol.

     

    Petrov dindon de la farce ?

     

    Impossible de ne pas céder à la gourmandise des jeux de mots gastronomiques  pour qualifier les recettes indigestes qui valent à Vitaly Petrov de se retrouver chocolat à cause de la cuisine sauce aigre-douce mijotée par Boullier.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Autant vous l’avouer, je trouve que l’éviction de Vitaly Petrov, c’est fort de café. Vitaly n’a pas démérité chez LRGP, loin s’en faut. Le Russe est un pilote atypique, loin du formatage imposé par les Masterchefs de la F1 d’aujourd’hui. J’aurais été ravi de voir Kimi et Vitaly, les deux hommes venus du froid, apporter leur crème glacée en dessert de quelques Grands-Prix. Car n’oublions pas que si Vitaly est russe, il est né à proximité de la frontière finlandaise et jouit du caractère froid, calme, digne et réservé des Finlandais.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Je ne vais sans doute pas me faire bien voir par certains supporters français et suisses en écrivant ça, mais j’aurais préféré voir Vitaly conserver son baquet Lotus et Romain signer chez Caterham ou HRT. En évinçant Petrov, Boullier a montré qu’un contrat en F1, c’était du flan. Mépriser les contrats relève de la trahison des engagements. Une très mauvaise cuisine. Or le sport est supposé servir d’exemple, notamment aux jeunes qui cherchent des repères dans une société tourmentée par le doute et la crise. Envoyer à la face du monde l’exemple des petits arrangements entre amis relève des fautes de conduite qui se terminent pas des dérapages incontrôlés. Des recettes ratées. Et ces accidents dégoûtent le public de tout, des casseroles, de la politique, du sport, du mérite et du travail. En faisant opportunément de Boullier son agent par le biais de son contrat avec Gravity Sport Management, structure contrôlée par ledit Bouillier, Grosjean qui est un excellent cuisiner (cf. les références en fin de note) s’était à peu près assuré de tirer les marrons du feu. Nous ne saurions lui reprocher d’avoir défendu son bifteck. L’intégrer au team LRGP assurait à Boullier, l’agent aussi directeur de team, de prendre sa part du gâteau au passage. Briatore savait très bien cultiver l’oseille en arrosant sa plantation de pilotes avec le beurre du team qu’il dirigeait. Il suffisait de l’imiter. C’est humain.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Ceci dit, Grosjean mérite d’accéder à la F1. C’est un pilote relevé qu’on ne pourrait accuser d’être sans saveur ni odeur. Lors de son arrivée en cours de saison 2009 chez Renault, il réalisa à son tout premier Grand-Prix un meilleur tour en course que son équipier Alonso, pourtant soigné aux petits oignons par l’équipe. Lors des semaines qui suivirent, Romain ne perçut pas les fruits de sa performance. A cette époque, les choses tournaient au vinaigre chez Renault. Le couvercle de la cocote minute avait sauté. Le scandale du Crashgate ébouillantait l’écurie Renault. Le Crashgate, c’était une course truquée en 2008 grâce à un accident provoqué volontairement par Piquet jr juste après un ravitaillement prématuré d’Alonso. A force de se faire battre comme de la pâte à pizza par le pizzaïolo de service, Nelson accepta de faire une omelette au losange en cassant des œufs pas très frais. La stratégie mise au point par la brigade des cuisiniers Renault permit à Alonso, parti en fond de grille, de revenir sur le peloton des autres entassés derrière la voiture de sécurité pour bien les rouler dans la farine. A cette époque, les concurrents ne pouvaient pas ravitailler sous régime de voiture de sécurité. Donc, ils durent tous s’arrêter après que la voiture de sécurité se fût effacée. Alonso mit la main dans le pot de confiture et se trouva en tête de la course sur une piste où il était très difficile de doubler. La surprise du chef  Briatore ! Le tour de main de prestidigitateurs qui avaient servi la soupe au public et aux critiques gastronomiques de la F1 sans qu’aucun ne dénonce les ingrédients empoisonnés ayant servi à mijoter cette victoire à l’arrière-goût de soufre. Lorsque Piquet fut balancé à la poubelle par Briatore durant l’été 2009 et que Grosjean commença son apprentissage en cuisine, le Brésilien se mit à table et dévoila une partie de la recette de son ex chef de cuisine. L’affaire fit souffler sur le petit monde de la F1 un vent de tempête qu’on aurait cru de nature à décorner la femme d’un ex patron du FMI. Mais pas bien longtemps. La tempête se cantonna à un souffle sur un verre d’eau. Un subtil cocktail d’avocats et de vieux crabes rattrapa la sauce briatorienne. Seul Piquet jr fut cuit, grillé à jamais dans le monde de la course auto. La brochette des principaux bénéficiaires du Crashgate n’eut pas à régler une addition bien salée. Ils ne rougirent pas comme des tomates à la révélation des faits. Ils conservèrent le melon et continuèrent à faire les cakes. Nul doute que le pizzaïolo Briatore retrouvera très vite la direction d’un des grands restaurants de la planète F1. Après s’être éclipsé provisoirement par la sortie de service, il reviendra par la grande porte sans avoir besoin de passer par la fenêtre. La banque alimentaire de Briatore, elle ne poursuit pas les mêmes objectifs que les restos du cœur.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Il n’empêche qu’à l’automne 2009, avant que la FIA n’avale sans s’étouffer le plat de couleuvres mijoté par Briatore, Romain se trouvait membre d’un team dont le droit de continuer à courir et l’avenir restaient fort incertains. Après les débuts encourageants de Grosjean, Renault ne lui servit jamais plus un matériel correct. Lors de certains GP, nous pourrions presque parler de voiture non roulante, ou en tout cas « non freinante ». Son équipier avait la meilleure part. Lui ne trouvait dans sa gamelle que des restes immangeables. Il ne fit pourtant pas de salades. Fin 2009, Grosjean fut mis au placard. Ses déboires avaient nourri la gloire de son équipier dans la mesure où les journalistes qui mettaient leurs médias au service de la promotion de l’Espagnol vantaient la différence de performances entre les deux pilotes Renault en taisant les problèmes techniques systématiques sur celle de Romain. Le grand restaurant étoilé de la F1 est un parc de requins… Les convives  n’y font qu’une bouchée des perdreaux de l’année. Romain n’en fit pas un fromage. Renault et ses partenaires lui devaient bien un renvoi d’ascenseur. Il se remit au piano de la cuisine automobile, certain que le plat repasserait une deuxième fois. C’est chose faite aujourd’hui.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     J’avoue avoir espéré que le formidable vecteur médiatique que représente Vitaly Petrov auprès de la Russie et de l’Est de l’Europe dissuaderait Boullier de le retirer du menu Lotus. Cela n’aura malheureusement pas suffi. Il faut reconnaître qu’au plan médiatique, Romain a aussi des arguments à faire valoir. Le Franco-Suisse  est le compagnon de Marion Jollès, élue plus belle femme du paddock en 2010. Romain bénéficiera donc d’un traitement très favorable sur TF1. Un avantage non négligeable, y compris pour Total. Tous les téléspectateurs auront remarqué l’adresse avec laquelle Jean-Louis Moncet sait mettre en valeur ses pilotes préférés sur cette chaine tout en dénigrant avec insistance ceux qu’il souhaite écarter de baquets ou de la discipline. Du grand art qui laisse penser que ce faiseur de recettes gagnerait à mettre son tour de main au service exclusif de la communication pure et du lobbying plutôt que du journalisme, profession parfois frustrante, notamment – la plupart des journalistes confirmeront – parce qu’elle ne permet pas d’engranger assez de blé pour la retraite.

     

    2012, bonnes nouvelles et attentes

     

    Espérons que la salade sauce Boulier ne gâche pas la carrière de Petrov. Rapide, combattif, commettant désormais peu de fautes, Vitaly s’est montré performant en 2011. Il a  concrétisé ses progrès en signant un podium. Et si le dernier baquet Williams, c’était pour lui ? Ce serait une bonne nouvelle.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     L’excellente nouvelle de ces derniers jours dans la valse des baquets musicaux, c’est la titularisation de Nico Hülkenberg chez Force India. Champion GP2 2009, Nico a débuté en F1 chez Williams en 2010. Il y a fait une saison plus qu’honorable, montré son sérieux et sa combativité, et terminé la saison en fanfare en signant la pole position au Brésil sur une piste humide. Un authentique exploit au volant d’une voiture modeste. La F1 étant cruelle et ingrate, il s’est tout de même fait pousser dehors et a dû se contenter d’un baquet de troisième pilote chez Force India en 2011. « Nico, nous l’avons perçu comme une star naissante à la fin de l’année 2010 et choisi de l’évaluer en cours de saison 2011, témoigne Vjay Mallya. Malgré le peu de temps qu’il a passé dans la voiture, il nous a convaincus ». Après une ou deux saisons chez Force India, pourquoi ne pas espérer Nico (Hülkenberg) rejoignant l’autre Nico (Rosberg) chez Mercedes après la vraie retraite de Schumi ? Les deux Nico dans un même team, ça aurait de la gueule.

    lotus,jean-pierre jarier,ronnie peterson,mario andretti,kimi räikkönen,vitaly petrov,nico hülkengberg,sergio perez,charles pic,renault,romain gosjean

     Tout comme dans deux ou trois ans une Scuderia Ferrari composée de Sergio Perez, révélation de la saison 2011, et de notre Français Jules Bianchi.

     

    En attendant, réjouissons-nous de voir deux autres Français arriver en F1, Charles Pic, le protégé d’Olivier Panis, et Jean-Éric Vergne. Puisse Jean-Karl Vernay les y rejoindre bientôt en attendant les jeunes pousses qui se battent dans les formules de promotions voire sur les pistes de kart, les Paul-Loup Chatin, Aurélien Panis, Pierre Gasly et d’autres encore, des jeunes motivés à mille pour cent qui rêvent qu’un jour sûrement, ils gagneront des GP et se battront pour le titre.

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE

     

    J’ai déjà évoqué  Romain Grosjean sur Circuit Mortel, sous l’angle de ses talents de fin cuisinier

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/02/10/pilote-et-fin-gourmet.html

    et

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/09/13/morue-sauce-piquante-au-menu-du-pilote-automobile.html

     

    Un autre scénario d’Hergé, avec Talbot dans le premier rôle http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-quand-talbot-roulait-pour-tintin-88675734.html

     

    Des petites histoires de Lotus Elan

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/01/14/la-lotus-elan-dans-l-univers-mecanique-de-philippe-georjan.html

    et

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/07/10/coup-de-cœur-pour-la-lotus-elan.html

     

    Un pastiche d’histoire de Lotus, Sintin et la Lotus bleue, http://www.leopardmasque.com/nos-collections/la-lotus-bleue.html

     

    Des hommages à Elio de Angelis et Ayrton Senna, qui furent aussi les pilotes de Lotus noires et or

    http://confidentielpaddocks.over-blog.com/article-elio-de-angelis-l-artiste-de-la-trajectoire-50679394.html

    et

    http://confidentielpaddocks.over-blog.com/article-1994-the-rain-man-is-gone-49517813.html

     

    Thierry Le Bras

  • MONT-DORE 1977 : des souvenirs au projet

    La région du Mont-Dore m’a conquis.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,rallye,david sarel,team vivia,1977,karting

    Je suis revenu plusieurs fois au Mont-Dore après la course que je raconte dans les deux notes précédentes. Devenu auteur d’ouvrages (entre autres la bio officielle d’un pilote de F1 et quatre polars dont deux se déroulent dans le monde de la course auto), j’ai eu l’idée lors de vacances à Super Besse d’écrire un thriller jeunesse teinté de fantastique. L’action aurait pour cadre un rallye dans la région du Mont-Dore. Le héros en serait David à l'âge de l'adolescence.  Le projet est resté longtemps dans les tiroirs car j'étais mobilisé sur d'autres actions. Puis il est  devenu réalité.

    Une fiction jeunesse au Mont-Dore


    « Les personnages de fiction vivent, non seulement dans l’esprit de leur créateur, mais aussi dans un monde parallèle où ils entraînent les lecteurs », écrivit Serge Dalens. David vit donc vraiment dans un univers parallèle qu’il partage avec moi et avec les lecteurs des tranches de vie que je leur rapporte. Je suis son biographe, comme le docteur Watson fut celui de Sherlock Holmes (svp, n’appelez pas les gentils infirmiers de l’HP, s’ils arrivent sirène hurlante et avec la camisole, je vais avoir des problèmes avec les voisins). Il est donc logique que David ait un passé et un avenir, comme vous et moi. Cet épisode de sa vie se déroule durant son adolescence. D’autres raconteront sa vie d’adulte.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,rallye,david sarel,team vivia,1977,karting

     David est un adolescent comme beaucoup d'autres, un héros auquel le jeune lecteur s’identifiera. Issu d’une famille recomposée, il se sent  rejeté par un père tombé sous le joug d’une seconde épouse cupide et mesquine. L’abominable marâtre revendique publiquement souhaiter sa mort afin qu’il disparaisse de la liste des héritiers de son père. Sa mère ne le comprend pas. Elle lui en veut de ne pas ressembler à son image du fils idéal. Alors, David s’investit à fond dans les activités scolaires, le kart et un clan de personnes qui l’acceptent.

     

    Adolescent, David court en rallye

     Parmi ses plus fidèles soutiens figure son parrain Éric, gentleman driver à qui le Team Vivia confie régulièrement des voitures. Avec Éric, David réalise un rêve, devenir un acteur du milieu qui le fascine, celui du sport automobile. Cela dès avant ses 18 ans. Car si le droit de piloter en rallye nécessite le permis de conduire en raison des parcours de liaison sur route ouverte, la licence de copilote est accessible dès 16 ans.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,rallye,david sarel,team vivia,1977,karting

     Mais en jouant dans la cour des grands, David y affrontera des événements et des ennemis à la hauteur des enjeux.  D’abord, un mystérieux chat noir l’attaque à la présentation des voitures.

     - Ce chat-là, c’est le compagnon d’un sorcier, autant dire qu’il est prédisposé à nuire, affirme Clarisse, la fille du fermier de la vallée de Chaudefour chez qui logent les membres de l’équipe Vivia. 

    C’est ça oui, pense d’abord David. Mais soudain, des événements inquiétants troublent la course d’Éric et de son filleul. Avec leurs casques, leurs gants, leurs combinaisons ignifugées, les pilotes ressemblent à des extra-terrestres débarqués d’une autre planète. Ils satisfont à des rites incompréhensibles pour les non-initiés. Comme tous les pratiquants de sports dangereux, ils se rassurent en cherchant du réconfort dans des superstitions. Seulement,  ils sont aussi réceptifs aux mauvais signes. Et le chat noir fait partie des pires présages chez les pilotes. Clarisse aurait-elle vu juste ? A moins que des malfaiteurs simulent des événements surnaturels pour masquer leurs sinistres agissements ?

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,rallye,david sarel,team vivia,1977,karting

     Clarisse, son frère Edmond et son cousin Vincent ne manquent ni d’intelligence ni de courage. Tout comme Nick, le meilleur ami de David qui l’a accompagné en Auvergne. Parviendront-ils à tirer l’équipage Vivia des griffes du fauve maléfique ou des tristes sires qui se dissimulent derrière lui ?

     

    Réponse à la ligne d’arrivée du roman

     

    Ce polar jeunesse teinté de fantastique sortira en 2012 ou 2013.  La sortie aura lieu sur papier et/ou en version numérique. J’ai très envie d'éditer cette histoire moi-même en utilisant du mieux possibles les nouvelles techniques offertes par des plateformes performantes pour  diffuser efficacement l’histoire aux lecteurs au plus tard à la fin de l’été 2013. Car je le lancerai à un moment où je me serai organisé pour lui offrir les meilleures chances de succès par une campagne de communication active.  Je m'attacherai alors à obtenir la préface d'un de mes pilotes préférés.

    courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,rallye,david sarel,team vivia,1977,karting

      Le livre se terminera pas des anecdotes réelles concernant les superstitions des pilotes. Certaines révéleront l’humour de stars contemporaines de notre sport favori. Quant aux épisodes de la fiction, ils sont tous inspirés d’une légende réelle ou d’une circonstance de course vécue un jour par un pilote en rallye. Fiction et réalité ne sont pas si éloignées.

     

    NOTE MODIFIÉE LE 6 FÉVRIER 2014

     

    LE PACTE DU TRICHEUR est maintenant disponible au prix de 0,98 € sur

    http://www.amazon.fr/LE-PACTE-TRICHEUR-Thierry-Bras-ebook/dp/B00H2042PU

     rallye,yoann bonato,romans,polars,auvergne,courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,david sarel,team vivia,1977,karting

     

    Un de mes pilotes préférés, Yoann Bonato, l’a préfacé ! Suivez l’actualité de Yoann sur :

    son compte Facebook : http://www.facebook.com/pages/Yoann-Bonato/68465946477

    son compte twitter :https://twitter.com/yoannbonato

    son site officiel : http://www.yoann-bonato.com

    l’application BONATO RALLY LIVE

    https://itunes.apple.com/fr/app/bonato-rally-live/id623515834?mt=8&ign-mpt=uo%3D4

    ou

    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.l308.appbuilder.app21350&hl=fr

     

    Une  présentation du PACTE DU TRICHEUR  sur le blog  Une vie en Auvergne géré par Alain Fournier

    http://unevieenauvergne.centerblog.net/1075-un-nouveau-roman-policier

     

    Une fiction jeunesse gratuite dans le monde de la moto ; c’est moi qui l’ai écrite quand j’étais encore lycéen. Comme j’avais fait partie des lauréats d’un concours organisé par Champion et les Éditions Gautier Languereau, elle a été publié dans la collection Série 15. La voici en ligne avec de nombreuses images d’illsutration

    http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/12/26/dures-lois-du-cross.html

     

    L’excellent site de Jean-Claude Besse, très riche en histoires et photos sur la course automobile en Auvergne

    http://club-3ascollection63.blog.fr/

    rallye,yoann bonato,romans,polars,auvergne,courses de côtes,course de côte du mont-dore – chambon-sur-lac,fictions,romans jeunesse,david sarel,team vivia,1977,karting

      Suivez-moi sur Twitter

    https://twitter.com/ThierryLeBras2

     

    Et pourquoi pas sur Facebook ?

    http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

     

    Thierry Le Bras