Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2013

RALLYCROSS DE LOHÉAC,

flash-back en images sur des éditions de diverses périodesrallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

 « Lohéac, ça ne se raconte pas, ça se vit », affirme Patrick Germain, président de l’Écurie Bretagne et du Rallycross.

 

Il faudrait effectivement une encyclopédie pour raconter l’épopée de Lohéac. Alors, comme je n’ai pas le temps de la rédiger mais que je suis sensible à l’histoire du Rallycross et à cette édition 2013 qui verra Sébastien Loeb et Petter Solberg en piste, voici quelques souvenirs épars de l’épreuve bretonne. Ces photos n’ont pas de lien entre elles à part la passion de la course automobile et le respect des pilotes. Elles illustrent juste quelques souvenirs de l’épreuve.

 

La photo en tête de note, je l’ai prise en 1990. Il s’agit de la BMW M3 de Pierre Flament qui finira 5ème de sa catégorie ce week-end-là.

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictionsrallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

  Un clin d’œil à Jody Lannoye, souvent appelé Le Belge. Un pilote attachant, aussi gentil dans la vie que combatif sur la piste. Un gars que j’aimerais bien revoir en course un de ces jours, que ce soit en Rallycross ou dans une autre discipline. Le voici en 2002, quand il pilotait la Seat ibiza qui précéda l’Astra OPC.

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

 En 1988, Jean-Luc Pailler n’était pas encore le plus titré des pilotes français. L’ex double champion de France de 2 cv-cross  se faisait remarquer dans sa division avec la BX. Une légende allait naître.

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

 1990 à nouveau,  avec Christian Rio, pilote Alfa Romeo. Retour au statut de pilote officiel, cette fois dans les rangs de l’écurie dirigée par Jacques Panciatici. Il portera haut les couleurs de la 75 Turbo.

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

 Cette année-là, Jean-Manuel Beuzelin se montrera impressionnant avec la 205 T16 év 2 groupeB. Il remportera Lohéac et le titre de Champion de France.

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

  Le Rallycross, c’est aussi la convivialité, la fête, une atmosphère amicale. La meilleure image que j’ai trouvée pour le rappeler, ce sont celles de mes amis du Team Hervieux, l’écurie au sein de laquelle Denis Vaillant fait courir Stéphane Dréan, le Lucky Luke des départs !

rallycross,lohéac,team hervieux,stéphane dréan,denis vaillant,jody lannoye,pierre flament,christian rio,jean-manuel beuzelin,jean-luc pailler,bmw,seat,alfa romeo,citroën,opel,david sarel,team vivia,thiery le bras,romans,polars,fictions

Le Rallycross de Lohéac représente quelque chose de particulier pour moi. Il m’a inspiré un roman policier, CIRCUIT MORTEL A LOHÉAC, une histoire où les pilotes réels se mêlent aux personnages de fiction. Le premier tirage est épuisé et ne se trouve plus que sur le marché de l’occasion. Une version Ebook est prévue pour bientôt, peu après LE PACTE DU TRICHEUR, mon prochain polar au cœur d’un rallye qui lui, arrive en septembre !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Jody Lannoye, le Belge qui voulait devenir champion de France

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/07/15/jody-lannoye-le-belge-qui-voulait-devenir-champion-de-france.html

 

Christian Rio pilote Citroën

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/11/30/visa-pour-christian-rio-au-rallye-de-touraine-et-ailleurs.html

 

Quand le lion rugissait avec Jean-Manuel Beuzelin

http://circuitmortel.hautetfort.com/archives/tag/rallycross/index-2.html

 

Le pilote Team Hervieux Stéphane Dréan, Lucky Luke des départs !

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/31/st%C3%A9phane-dr%C3%A9an-le-lucky-luke-des-d%C3%A9parts.html

 

En attendant LE PACTE DU TRICHEUR, Angoisse au bord de la piste en compagnie de David Sarel : http://0z.fr/U10ZB

 

Une pige à Trappes, une course qui a contribué à l’idée de mon premier polar

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/02/19/une-pige-a-trappes.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

01/07/2013

LES 4 MOUSQUETAIRES A PIKES PEAK

avec un Sébastien Loeb qui pourfend la concurrence

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Au Colorado, le nonuple champion du monde a conquis un sommet de plus dans sa carrière hors du commun.

 

L’an dernier déjà, Romain Dumas s’était pris pour Alexandre. Le Comte Athos du domaine de la Porsche avait croisé le fer avec les spécialistes de la montagne américaine. Il était L’étudiant étranger qui avait presque remporté son duel. En 2013, il est revenu avec une arme affûtée, une Norma pressée d’en découdre et de prendre de la hauteur Un été au Colorado sans craindre les bucherons habitués des lieux.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 3 compères l’ont accompagné. Des fines lames du pilotage. Le Capitaine Loeb - D’artagnan d’abord, armé jusqu’aux dents, chevauchant les 875 chevaux d’un carrosse 208 T16 Peugeot. Le Baron Jean-Philippe Dayraut - Porthos, un géant aux commandes d’une Mini à l’appétit d’ogre. Et le bien-pensant Simon Pagenaud - Aramis dont le monospace politiquement correct Honda Odyssey est beaucoup moins sage qu’il n’y paraît avec son moteur issu de l’Indy Car développant 530 chevaux.

 

40 ans après

 

En 2013, nos 4 mousquetaires français ont voulu conquérir l’Amérique. Normal. Rappelez-vous ce qui s’est passé il y a 40 ans.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Les Chrysler Hémicuda, Ford Mustang, Chevrolet Camaro faisaient donner la cavalerie contre nos Opel Commodore GSE, BMW 2002 TI et Alfa Romeo 2000 GTV. Chacun son tour ! affirmerai-je avec une pointe d’humour.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Certes, nous n’avons pas laissé nos amis américains jouer tout seuls pendant toutes ces années. En 1985, une Française est partie à la conquête de l’Everest des courses de côtes. Une très grande championne et une femme remarquable qui a marqué l’histoire du sport automobile. Cette année-là, Michèle Mouton a remporté Pikes Peak en battant le record de l’épreuve. Dans Le Parisien – Aujourd’hui en France du 30 juillet, la vice –championne du monde 1982 témoigne de ses impressions sur place. « Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle (Ndlr : Pikes Peak) la course des nuages. A un moment, on n’a plus de relief. La seule chose qu’on voit, c’est le ciel bleu. C’est alors difficile de savoir si on se trouve à 20 ou 50 cm du précipice. Je me souviens aussi de ces 4 ou 5 virages où tu n’as pas intérêt à te louper… » Des propos qui traduisent toute la difficulté de l’épreuve et qui montrent que la course de côte n’est pas une partie de rigolade. L’escapade de nos 4 mousquetaires dans le Colorado n’avait rien d’une villégiature en pays conquis.

 

Défi 2013

 

D’autant que la course automobile est soumise à de nombreux aléas. Sébastien Loeb se méfiait des obstacles imprévus. « Avec les casseroles qui montent, on se demande toujours ce qu’on va trouver sur la route, confiait-il à L’Équipe. Des boulons et des amortisseurs, ou même un concurrent qui descend pour faire un demi-tour après un tête-à-queue. » Pikes Peak est une course atypique. 20 kilomètres d’ascension dans un paysage changeant.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

  Les pilotes décollent du sol et se propulsent dans un univers extra-terrestre où la végétation disparaît. Des aléas compte tenu de la disparité des voitures engagées. Des ravins, des obstacles naturels comme en rallye, mais avec des voitures qui poussent comme des bolides d’endurance, voire des F1. Une atmosphère inquiétante pour les femmes de pilotes. « J’ai découvert la montée avec Seb la veille de la course et après, je flippais » a avoué Séverine, l’épouse du vainqueur.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Quand j’ai appris l’engagement de Sébastien Loeb sur la Peugeot 208 T16 en mars dernier, j’ai craint un poisson d’avril. Un buzz comparable à ce qu’avait entrepris BMW quelques années plus tôt avec la M3 pick-up présentée quelques jours avant la fête des blagues ou encore au gag Carambar annonçant la suppression de ses fameuses blagues. Heureusement, il n’en était rien. Peugeot a bien préparé un monstre reprenant des éléments du proto 908 d’endurance. Une machine extrême. « Je craignais que cette voiture soit difficile à piloter sur une route typée rallye, avouait l’Alsacien. » Les séances de mise au point ont permis d’adapter le comportement de la bête aux habitudes de son dompteur pour un numéro magistral. Daniel Elena a parfaitement secondé son pilote. Il n’était pas dans la voiture le jour de la course, mais il a reconnu avec Seb, a pris les notes que le pilote a apprises par cœur pour mémoriser les 156 virages du tracé et les négocier en suivant les meilleures trajectoires.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 « Avec cette voiture, ce serait inroulable sur le mouillé, prévenait Seb. On serait à l’arrêt. » Le jour de la course, l’incertitude sur l’heure de départ occasionna quelques inquiétudes. Le temps devenait inquiétant au haut du parcours. La pluie aurait pu gâcher la fête. Mais le tonnerre mécanique de Loeb et de la 208 T16 a fait trembler la montagne et devancé l’averse. Seb a claqué un temps canon, un 8’13’’878 qui pulvérise le précédent record de plus de 1’30’’. Sébastien Loeb s’est donné à fond. « Quand je suis monté, témoigne-t-il, je me suis posé la question de savoir si j’attaquais à bloc pour battre le record ou si j’assurais la gagne. Dans la 208, je me suis senti bien. J’ai attaqué car c’est ce que j’aime faire. 8’15’’, c’était le temps idéal soi-disant irréalisable. Je suis bien content d’avoir battu le temps de la simulation… »

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Joli ooup de communication pour Peugeot qui a exploité la victoire avec un slogan habile : « Pour monter aussi haut, nous avons préféré envoyer une fusée ». Une excellente publicité au moment où Peugeot met tout en œuvre pour booster les ventes de la 208, y compris le clonage des mythes  de la 205 GTI et T16 au profit de  la petite dernière.

 

Prochain défi pour Sébastien Loeb, le Rallycross de Lohéac, une autre épreuve qui m’est chère en tant que Breton et aussi qu’auteur du polar Circuit Mortel à Lohéac dont une nouvelle édition sortira cet été.

 

La course de côte à l’honneur

 

A Pikes Peak, Porthos (alias Jean-Philippe Dayraut) a hissé sa Mini sur la 3ème marche du podium avec un chrono de 9’42’’. Pas de chance par contre pour le Comte Athos  du Domaine Porsche (alias Romain Dumas) dont la Norma s’est immobilisée peu après le départ suite à un problème électrique. Jolie performance pour Aramis (alias Simon Pagenaud) qui finit 2nd en catégorie exhibition class. Les pilotes tricolores ont fait honneur au sport automobile français chez nos amis américains. Et je conclurai en soulignant un autre aspect positif de la médiatisation de Pikes Peak cette année grâce à la présence de Sébastien Loeb et des autres mousquetaires français. Ils ont mis en valeur la course de côte en général, discipline injustement oubliée et peu suivie par les médias.

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 J’éprouve un intérêt particulier pour cette discipline, je l’avoue bien volontiers. Sans doute un peu pour des raisons subjectives, parce que j’ai effectué plusieurs saisons en course de côte et que les premières épreuves que j’ai pu suivre du bord de la piste quand j’étais gamin étaient des courses de côtes. Mas pas seulement. D’authentiques champions du rallye, de la F1 et des épreuves d’endurance ont couru en côte. Rappelez-vous Jean-Pierre Beltoise, vainqueur au Mont-Dore en 1968 avec sa Matra F2, Jo Siffert, premier aux Rangiers la même année sur une Lotus Ford 49 B, Guy Fréquelin, Champion de France de la Montagne en 1979, Gérard Larrousse (ici à Urcy en 1971) et tant d’autres…

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Car de tous temps, les Martin, Touroul, Debias (en photo ci-dessus au volant de BMW 320 G 5 en 1981), Tarrès, Dosières, Petit, Almeras, Baverey et beaucoup, beaucoup d’excellents pilotes ont offert des spectacles incroyables aux spectateurs de courses de côtes. La course de côte mérite mieux que son audience de spécialistes et de voisins des épreuves. Elle souffre des normes de sécurité tatillonnes imposées par les pouvoirs publics, du coût des gendarmes obligatoires sur les épreuves, de la concurrence d’autres disciplines aussi. Mais en côte, les pilotes livrent un véritable sprint sur une distance courte. Il faut aller vite, très vite d’entrée, attaquer à fond et ne commettre aucune erreur. C’est une belle discipline. Merci à nos 4 Mousquetaires de l’avoir rappelé à l’occasion de Pikes Peak.

Vous pouvez également me retrouver sur http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/ , http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Américaines contre Européennes sur nos courses de côtes :

http://bit.ly/PlWytv , http://bit.ly/12sm9ED et http://bit.ly/10DAq7O

 

Souvenirs de la Course de côte du Mont-Dore – Chambon-sur-Lac

http://bit.ly/VsJVhk et http://bit.ly/TJVEqb

pikes peak,colorado,courses de côtes,sébastien loeb,romain dumas,jean-philippe dayraut,simon pagenaud,michele mouton,peugeot 208 t16,norma,mini,honda,audi quattro,romans,polars,rallycross,lohéac

 Quelques BMW sur le tracé du Mont-Dore – Chambon-sur-Lac  

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/08/07/quelques-bmw-a-la-course-de-cote-du-mont-dore-chambon-sur.html

 

Des fictions illustrées dans le monde de la course de côte

http://0z.fr/DwoeM et http://0z.fr/MkBH9

 

Trajectoires et Gommes brûlées

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/06/17/trajectoires-et-gomme-brulee.html

 

2013, l’année des fictions automobiles ? http://0z.fr/1Bk2l

 

Une nouvelle édition de mon polar Circuit Mortel à Lohéac cet été. En attendant, l’histoire ce livre inspiré d’une course que j’ai faite à Trappes

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/02/19/une-pige-a-trappes.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

19/04/2013

DES VW COCCINELLE EN COMPÉTITION

un symbole des débuts du Rallycross 

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

La Coccinelle n’a pas couru que sur les routes du Monte Carlo dans les scenarii de Dysney.

 

Solide, réputée incassable même, elle a disputé de nombreuses épreuves routières.

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

Par exemple le Safari Rally comme le modèle 1962 ci-dessus.

 

La fameuse Coccinelle de Jacques Aïta

 

Elle fut un symbole des débuts du Rallycross, Elle s’y mit en évidence en Division 1 plus de 1600 cm3. Tant à la fin des années 70 qu’au début des années 80. La VW de Jacques Aïta - première photo de cette note - fut sans doute la Coccinelle la plus remarquée des spectateurs à cette époque. Deux raisons à cette extraordinaire popularité : la silhouette sympathique de la petite voiture germanique et le pilotage très spectaculaire de son propriétaire.

 

Il faut dire qu’avec son moteur arrière et son châssis d’un autre âge, la Cox partait dans des dérives qui enchantaient cameramen et photographes. Animateur des finales et des Superfinales, Jacques et sa Cox devinrent très vite des figures de la discipline.

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

 «  Sur la piste, c’était un pilote très dur, se souvient Roger Chevreton qui se trouva souvent confronté à lui. Mais c’était aussi quelqu’un de très droit. »

 

Jacques remisa finalement sa Coccinelle pour céder aux charmes d’autres voitures fabriquées par le groupe VAG. Il devint Champion de France 1985 au volant d’une Audi Quattro. Sa carrière de pilote prit malheureusement fin dramatiquement. Il trouva la mort dans un accident de la circulation en rentrant d’une épreuve.

 

Une version sportive de la Coccinelle

 

Trois décennies ont passé. La nouvelle Coccinelle surfe avec bonheur sur la mode Vintage qui constitue aujourd’hui la meilleure recette marketing, la seule même qui garantisse le succès. Ce nouveau théorème se vérifie chez VW.

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

 Au cours des sixties et des seventies, des Coccinelle se sont illustrées en rallye dans la catégorie des voitures de Tourisme Spécial (groupe 2).

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

Elles étaient préparées et engagées par le Team Salzburg, né d’une initiative de l’importateur autrichien de VW et Porsche. VW Autriche développa d’ailleurs des versions GT de la 1303, proposées pour la compétition ou, moins gonflées et à un tarif plus bas, pour l’usage quotidien.

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

Malgré de jolis résultats en Championnat d’Autriche et  en Championnat d’Europe, le Team Salzburg renonça à engager des VW Coccinelle après la saison 1973. La crise pétrolière était passée par là et VW ne s’impliquait pas dans le programme.

volkswagen,vw,coccinelle,jacques aïta,rallycross,lohéac,rallye,vintage,marketing,seventies,gsr,team salzburg

 Mais la sympathique Coccinelle a toujours associé la capacité sportive à ses autres qualités. A défaut de suivre le Team Salzburg en compétition, VW avait produit une Coccinelle GSR au bon vieux des seventies et de leur esprit rock’n roll. Une auto qui arborait les signes extérieurs de sportivité, une couleur jaune moutarde et un capot noir. Eh bien la VW Coccinelle GSR renaît. Avec la même couleur, le même capot noir, des jantes 19 pouces… et un moteur de 210 chevaux. Après les séries spéciales fifties, sixties et seventies, le constructeur allemand ose une série limitée qui affiche l’excitante agressivité inhérente sport. Pas étonnant chez un constructeur audacieux qui, ne l’oublions pas, a lancé et développé la Golf GTI dès 1976 et joue à nouveau un rôle de premier plan en Championnat du monde des rallyes avec la Polo R WRC.

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE :

 

Une Coccinelle à Dinard, au départ du Grand National Tour Auto

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/02/10/grand-national-tour-auto-1973-a-dinard-d-autres-photos.html

 

VW et Audi en Rallycross, ce furent aussi des titres avec Caty Caly qui  nous revient cette année dans plusieurs disciplines

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/09/06/caty-caly-la-panthere-rose.html

 

Un petit tour à Lohéac ? Flash-back sur l’édition 1978 avec de nombreuses photos d’illustration

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/09/03/rallycross-de-loheac-flash-back-sur-l-edition-1978-1.html

(une fois sur la note, cliquez en haut sur note suivante pour d’autres images et anecdotes sur cette édition 1978 de Lohéac)

 

Vous connaissez le projet Renault 4cv Gordini WRC ? Ce n’était qu’un poisson d’avril, mais c’est dommage ; le programme était si alléchant !

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/03/26/bientot-une-renault-4-cv-gordini-wrc.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras