Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

DESIGN : la phrase du mois

Elles étaient belles, les voitures d’hier. Leur personnalité nous manque tellement...

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

Le design automobile d’aujourd’hui ? « Horrible », répond Leonardo Fioravanti dans une interview accordée à L’Équipe Magazine du samedi 15 avril 2017.

Leonardo Fioravanti est un désigner de grand talent qui a dessiné quelques-unes des plus belles Ferrari dont la Mondial, la 308 GTB, la 365 Daytona et la F40.

« La face avant d’une voiture, c’est son identité, poursuit le designer. Depuis quelques années, toutes les voitures du monde, surtout la partie basse de l’avant, se ressemblent... »

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

Difficile de ne pas approuver. Dans les années 60, une 2cv et une Mini ne risquaient pas d’être confondues. Chacune possédait son identité et la revendiquait sans complexe.

Le marketing au-dessus de tout

Leonardo Fioravanti attribue cette uniformisation du design aux responsables du marketing. « Aujourd’hui, ce sont les cadres du marketing et des ventes qui décident de la mise en production d’une auto. Ils se contentent de faire du copier-coller. Une Opel Corsa se vend bien, alors produisons un modèle qui s’inspire de cette auto pour être sûr d’en vendre aussi beaucoup. »

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

Le même phénomène existe dans de nombreux secteurs, y compris le monde de l’édition, de la production et des médias. Avant, les voitures ne se ressemblaient. Les créations issues de l’imagination des auteurs non plus. Aujourd’hui, les plus grands éditeurs français par exemple veulent des polars très noirs, urbains, dans des univers très glauques, écrits selon les codes des séries télé. Columbo n’aurait aucune chance de nos jours. Le concept défie les codes en dévoilant le coupable d’entrée. Victor Hugo non plus. Il se permet de longues digressions qui, si elles se révèlent passionnantes, ne correspondent pas au schéma type d’un épisode de Plus belle la vie...

Les valeurs d’une entreprise

Souhaitons que la société se libère au plus vite de cette obsession de l’uniformisation, de la pensée unique dans tous les domaines, de cette dictature du tout et tous pareils, de la rage qui conduit à couper les têtes qui dépassent.

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

Il reste naturellement quelques constructeurs qui s’affranchissent de cette tyrannie du style unique. Ils célèbrent leur histoire, respectent leurs traditions, inscrivent leurs nouveaux modèles dans les valeurs d’une lignée qui a conquis des générations de passionnés. C’est le cas de BMW et de Porsche (photos empruntées à Designmoteur.com). J’aurais aussi pu citer Alfa Romeo, Honda, Mazda entre autres.

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

design,vintage,bmw,ferrari,alfa romeo,mazda,fiat

Et naturellement Fiat qui réaffirme ses traits de caractère les plus attachants avec la Fiat 500 et le spider 124 !

Puissent ces constructeurs réveiller une société qui sombre dans le coma et perd son imagination, son envie... d’avoir envie !

QUELQUES LIENS

Calandres BMW, un signe distinctif de la marque au fil des décennies http://bit.ly/1JnEzhU

Des voitures d’hier dans la ville d’aujourd’hui http://bit.ly/2nLO44O

Designmoteur présente une voiture qui conserve une personnalité à part,un modèle siglé Pagani la https://gotmdm.com/auto/2017/02/pagani-huayra-roadster-v12-amg/

Formidable outil de liberté et domaine d’expression des talents, l’automobile excite parfois la jalousie et provoque des haines mortelles http://bit.ly/2oDlE0I

Giorgetto Giugiaro, un designer de génie http://bit.ly/2mDBaZj

Thierry Le Bras

18:53 Publié dans Livre, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, vintage, bmw, ferrari, alfa romeo, mazda, fiat |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

09/04/2017

Roman de pub BMW

A voitures exceptionnelles, pub soulignant l’excellence

BMW, vintage, publicité, communication, image de marque, histoire, romans, fictions, docufictions, BD

BMW fait incontestablement partie des marques qui nouent une relation passionnelle avec les conducteurs de ses véhicules.

C’est fort logiquement que les messages publicitaires soulignent cette histoire d’amour entre l’homme à la BMW et sa machine.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Flash-back au cœur des années 60 et au début des années 70. La vitesse n’est pas encore limitée partout. Les contrôles sont rares, beaucoup moins fiables d’aujourd’hui et faciles à détecter. Les premières vérifications s’effectuaient sur un kilomètre. La voiture déclenchait le chronomètre en roulant sur un premier fil noir, puis l’arrêtait en franchissant le second. L’automobiliste qui connaissait le système le déjouait aisément. Quant aux tout premiers radars, ils ne pouvaient transcrire la vitesse de leur cible au-dessus de 150 km/heure. Autrement dit, celui qui roulait très vite avec une BMW, une Alfa Romeo, une Opel Commodore GSE, une Porsche ou une Jaguar mettait l’agent verbalisateur dans l’impossibilité de dresser un PV puisque la vitesse du présumé contrevenant restait inconnue...

Vitesse et compétition

Le concept de messages invitant le conducteur qui voit une calandre BMW dans son rétroviseur à se laisser doubler avec résignation ou à se rendre chez BMW acheter un modèle de la marque bavaroise causerait un énorme scandale aujourd’hui. Je ne crois même pas qu’une diffusion resterait juridiquement possible. L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité et le CSA ne le permettraient pas. Sans parler des associations qui militent pour la sécurité routière ni de celles qui défendent les consommateurs.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Il faut reconnaître que le message était agressif. Synonyme de « casse-toi de là, ou alors achète une BMW si t’es un homme ». Mais c’était une autre époque, plus libre, plus permissive, moins obsédée par le politiquement correct. Plus ouverte à l’humour aussi. Car objectivement, le conducteur qui ne voulait pas se faire doubler avait d’autres solutions que BMW. Une des plus simples consistait à se rendre chez un concessionnaire Alfa Romeo, la firme rivale. Les gammes des deux constructeurs proposaient des machines concurrentes sur plusieurs segments. BMW série 02 ou Alfa Romeo Giulia ? 2002 Tii ou coupé 2000 GTV Bertone ? Berline 2000, Alfetta, ou BMW Neue Klasse 2000 ? Il est vrai que tout en haut de la gamme, Alfa Romeo n’avait pas grand-chose à opposer aux Allemands. A part quand même la méchante Montréal, coupé 2 places équipé d’un V8 de2593 cm3 développant 200 chevaux. Très sportive, très exclusive...

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Constructeur de voitures passion et pas de simples objets à rouler, BMW fait partie des constructeurs très investis dans la compétition. A toutes les phases de son histoire, BMW a développé et engagé ses modèles en compétition. Souvent dans des épreuves de voitures de tourisme (ou de « silhouettes » ressemblant à des modèles produits en série), mais aussi en endurance et même en rallye. Un moyen de prouver ses performances, le niveau de sa technologie et sa fiabilité. Et une technique de communication qui valorise l’acheteur de BMW. Il n’est pas un simple quidam au volant d’une banale machine à transporter sa famille ou ses collègues. Non, le propriétaire de BMW n’entre pas dans la peau du larbin qui se contente d’un univers « boulot – auto –dodo » la semaine, puis esclave de sa famille le week-end. Il se sent l’égal des seigneurs de la course. Par course, j’entends compétition, la vraie, le sport des seigneurs, pas celle qu’imposeraient des mioches capricieux entre le foot, la danse, le judo, le cinéma.... Ni les courses au supermarché, au pressing... L’acheteur BMW doit se percevoir en héros de son époque. Il est Michel Vaillant (de la première saison), Tintin, Alain Delon (dans L’homme pressé), James Bond, pas un personnage quelconque. Le message publicitaire le valorise... et l’incite à dépenser plus que s’il achetait une voiture normale, médiocre, banale.

La communication par l’histoire

Le passé rappelle les valeurs d’une entreprise, son talent, ce qui lui tient à cœur au-delà des modes et des décennies. Les temps forts de l’existence d’une marque confortent le client déjà conquis dans son choix, le rassurent. Performance, excellence et élégance font partie de l’ADN BMW.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

La firme allemande a habilement choisi de le rappeler à l’occasion du Concours d’élégance de la Villa d’Este. Elle y présente des concept-cars qui rendent hommage à ses modèles les plus glorieux tout en annonçant subtilement le design qui habillera ses prochains modèles. La 30 CSL hommage dévoilée en 2015 représente à la fois un chef d’œuvre et une opération de communication parfaitement menée.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

J’adorerais participer à une opération de communication complémentaire servant l’image BMW. Pourquoi une BMW 30 CSI des seventies ne raconterait-elle pas son histoire au service de ses propriétaires successifs ? L’automobile n’est pas un simple objet. Elle possède une âme. Elle raconterait tous ses propriétaires, ceux qui l’ont méritée, qui lui ont donné du bonheur, ceux qui l’ont maltraitée. Les uns correspondraient à des cibles de clientèle, les autres à des catégories de personnes peu appréciées des passionnés de voitures à forte personnalité.

La 30 CSI sortirait rutilante de chez un concessionnaire, puis elle serait rachetée et préparée par un pilote avant de connaître des jours moins glorieux. Puis, comme un être humain secoué par la vie, le temps et la crise, elle rebondirait entre les mains d’un collectionneur amateur de courses de véhicules historiques. Nous la retrouverions au départ d’un Tour de France Automobile, joyeuse, enthousiaste, toute prête à dévorer les kilomètres et sa nouvelle vie. Cette histoire serait déclinée en petit roman illustré, sur papier ou sur la toile. La réalisation n’exigerait qu’un investissement raisonnable.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Je suis l’auteur de romans, biographies, nouvelles et chroniques. Courts récits, biographies romancées de modèles, scenarii à développer en BD, en feuilletons, les idées ne manquent pas pour valoriser des BMW en soulignant l’histoire attachante des modèles de la marque : 328, 700, Neue Klasse, 2002, 30 CSI, séries 3, 5, 6, 7, Z1, Z3, Z4, série 1, BMW possède un patrimoine si riche... Mes idées pour participer à sa mise en valeur de cette histoire visent toutes la satisfaction de trois objectifs :

- renforcer encore le coefficient sympathie des clients acquis ou potentiels ;

- communiquer aux médias des outils de promotion originaux qu’ils considèreront avec plus d’attention que des communiqués ou messages traditionnels ;

- rendre les membres du réseau BMW encore plus attachés à la marque, et ce quelle que soit leur fonction au sein du groupe BMW ou d’une concession.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

BMW recourt à d’excellentes agences de communication et n’a pas besoin de vous, pensera le lecteur. Ce n’est pas faux. BMW communique très bien. Je sais aussi par expérience que les services com et les grosses agences n’aiment pas du tout voir des free-lance incontrôlables chasser sur leurs terres. Mais il est parfois arrivé qu’un constructeur utilise le talent de narrateur d’un romancier, d’un scénarise, d’un dessinateur afin d’imaginer quelque chose de différent. Il ne s’agit nullement de remplacer ce qui existe mais de faire quelque chose en plus. Alors, si un décideur de chez BMW me lit, si une grosse agence collaborant régulièrement avec la firme trouve l’idée intéressante, ou si un éditeur flaire une opportunité... et bien je suis là ! Il faut oser des trucs complètement dingues tant qu’ils visent un objectif noble. Parfois, ça marche !

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente la BMW 30 CSL hommage dévoilée en 2015 http://www.designmoteur.com/2015/05/bmw-3-0-csl-hommage/...

BMW 30 CSL, star des circuits les plus prestigieux du Mans, à Spa, au Nürburgring, à Watkins-Glen... http://bit.ly/29Xp97L

Une BMW Touring orange et d’autres voitures d’hier dans la ville d’aujourd’hui... http://bit.ly/2nLO44O

Quand la truffe favorise le travail d’écriture http://bit.ly/1AikrgM

Suivez-moi sur Twitter https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ? http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras

08/10/2015

Didier Pironi remporte la course des BMW M1 Procar

C'était en 1980, à Hockenheim !

M1 1   - BLOG .JPG

En 1979 et en 1980, un peloton de BMW M1 développées dans la version groupe 4 anime les veilles de Grands-Prix. Le samedi après-midi, ces bolides rugissent sur l’asphalte des circuits européens qui accueillent la discipline reine.

 

A l’origine de  cette formule, Jochen Neerpasch, le patron de BMW Motorsport. Il voit dans ce concept un moyen de favoriser les ventes du nombre d’exemplaires nécessaires à l’homologation de la M1 en groupe 4. Les instances dirigeantes et organisatrices de la F1 accueillent favorablement le projet. Les superbes GT aux mains de pilotes de premier plan raviront le public et contribueront à le garder sur le site après les essais F1.

 

BMW Motorsport engagera cinq voitures qui seront confiées aux pilotes de F1 ayant réalisé les cinq meilleurs temps des essais du vendredi.

 

Une course très chaude

 

La course disputée avant le Grand-Prix d’Hockenheim 1980 me laisse une souvenir inoubliable, celui d’une grande joie, celle de la victoire de Didier Pironi, mon pilote préféré, mais aussi celle d’une petite frayeur. J’y assiste dans la tribune en face des stands.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Très rapidement, Didier et Hans Stuck, un pilote allemand chouchou du public, s’affrontent portière contre portière. Les deux voitures ne passeront pas. Le public se lève et hurle ses encouragements qui vont en majorité au pilote germanique. Les Français sont minoritaires sur le site. Même en criant très fort, on ne nous entend pas beaucoup. D’ailleurs, à la place que j’occupe, je suis entouré d’Allemands et je me sens un peu isolé.

 

L’atmosphère du stadium

 

« En Allemagne, l’ambiance m’a beaucoup surprise la première fois, me confiera Anne Panis 20 ans plus tard. Par moment, le spectacle est dans les tribunes. Des paddocks, on entend le bruit de la foule, les gens qui crient, qui font la vague, qui lancent des pétards, qui font la fête. C’est presque angoissant. Il faut se trouver sur place pour le ressentir. La télévision ne peut pas traduire cette atmosphère. »

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sur la piste cet après-midi d’août 1980, les deux BMW M1 se touchent. Celle de Didier reste sur la piste et poursuit sa course en tête. Celle de l’Allemand part faire une incursion dans l’herbe et revient sur le bitume après avoir perdu plusieurs places. Je hurle ma joie tandis que mes voisins manifestent bruyamment leur rage. Quelques visages rouges de colère se tournent vers moi. Je juge prudent de ne provoquer personne. Les courses de BMW M1 sont musclées et après Stuck, Surer et Schurti essaieront d’attaquer Didier. En vain. Sur cette piste rapide, le Français est imbattable, ce qui excite le public. D’autant que certains spectateurs locaux n’ont pas ménagé leur stock de bière. La fin de la course approche. Les Allemands ne sont pas contents du tout de voir Didier toujours en tête. Le champion français se rend-il compte de l’hostilité d’une partie du public ? .Certains crient des injures à son encontre. Pour l’heure, il  n’en a cure et se concentre sur la victoire qui se profile

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sa BMW M1 va bientôt passer à mon niveau et je compte bien la photographier une nouvelle fois. Je m’absorbe dans mon cadrage en me désintéressant des voisins. Une fraction de seconde, je me dis que mes trois années de judo à l’époque du lycée et les séances de pushing-ball que je pratique régulièrement pour me défouler ne serviront pas à grand chose s’ils me tombent tous dessus. Lorsque Didier Pironi franchit la ligne en vainqueur, je me lève et j’applaudis. Après tout, tant qu’à avoir des problèmes avec les voisins, autant manifester ses sentiments sans ambiguïté ! D’autres spectateurs dans le stadium applaudissent aussi. Mes voisins m’oublient. Sans doute existe-t-il quelques Allemands parmi eux. Mes voisins m’oublient. A cet instant, Didier redouta sans doute d’être agressé et déclassé tant l’atmosphère restait houleuse. Finalement, la fête continuera sans incident. Une fois de plus, Didier a fait étalage de son immense talent. Il était tout simplement le meilleur. La cérémonie du podium aura lieu à peu près normalement.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Le lendemain, le Grand-Prix se déroulera hélas sous de moins bons auspices. Didier abandonnera au 18ème tour à la suite d’un problème d’arbre de roue. La victoire sourira toute de même à l’écurie de Guy Ligier puisque Jacques Laffite remportera cette course.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Une autre BMW d’exception présentée sur Designmoteur

http://www.designmoteur.com/2015/05/bmw-3-0-csl-hommage/

 

Le Mans 1980, Didier Pironi partageait une BMW M1 avec un pilote de l’ouest

http://circuitmortel.hautetfort.com/archives/2011/07/index-1.html

 

Elle fut mon premier rêve BMW… http://bit.ly/1anbRR9

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

11:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : didier pironi, bmw, m1, hockenheim, procar, 1980, f1, ligier |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |