Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2009

QUELQUES BMW A LA COURSE DE CÔTE DU MONT-DORE – CHAMBON SUR LAC

mini-Roll1_B009785-R1-15-15.JPG 

Francis Dosières, souverain en groupe A en 1985

 

Il est des constructeurs comme BMW, Alfa Roméo, Porsche et quelques autres encore, dont la tradition rime avec excellence et performances. Rien d’étonnant dès lors à ce que leurs voitures jouent souvent les premiers rôles à diverses époques. Cette note ne prétend pas à la qualification de catalogue exhaustif, loin s’en faut. Je me suis contenté d’extraire de mes archives quelques photos de pilotes qui m’ont marqué au volant de BMW lors de diverses éditions de la CC du Mont-Dore – Chambon-Sur-Lac.

 

mini-Roll1_A009792_image014.JPG
mini-Roll1_A009792_image004.JPG

Francis Dosières fait incontestablement partie des rois de la montagne.

En 1983, il courut avec une BMW 323 groupe N.

En 1984, s’ennuyant un peu au volant de la groupe N qu’il trouve trop policée,

il achète une 528 groupe A. Au Mont-Dore, où la concurrence des européens risque

d’éclipser la 528 dépassée par la 635, il loue une de ces machines.

 

mini-Roll1_A009792_image008.JPG 
mini-Roll1_A009792_image002.JPG

En 1984 comme chaque année, les candidats allemands au titre européen

Défendent crânement leurs chances. Bien que plus légère et plus maniable que

la 635, la 323 manque de puissance face à sa redoutable rivale que ses pilotes

ne ménagent pas

 

mini-Roll1_A009792_image003.JPG
mini-Roll1_A009792_image013.JPG

Giovanni Rossi fit partie des grands animateurs des championnats de France

et d’Europe durant près de 3 décennies. Alfa Roméo 2000 GTV, Opel Commodore GSE,

Ford Escort 2000 RS, BMW 528, 635, M1, R5 Turbo lui permirent de remporter de très nombreuses victoires. Quoique qu’excellent pilote, Giovanni Rossi (comme d’ailleurs son ami Francis Dosières) est toujours resté un homme simple et abordable. Certains pilotes de circuit qui se prennent pour des Dieux vivants feraient bien de s’inspirer de ces deux pilotes qui, s’ils avaient eu les moyens assez jeunes de piloter de bonnes autos en circuit, auraient, j’en suis convaincu, su s’imposer parmi les meilleurs dans n’importe quelle discipline.

Les photos ci-dessus furent prises en 1983 (la 528) et 1985 (la M1).

 

mini-Roll1_A009792_image001.JPG

Avec Francis Dosières et Giovanni Rossi, Henri Vuillermoz

reste dans les mémoires comme un des meilleurs pilotes de voitures fermées

à cette époque. Après les Simca 1000 Rallye 2 et Rallye 3, la Ford Escort, la BMW 528 groupe A, Henri Vuillermoz décida en 1984 de revenir au groupe N avec une BMW 323 à la quelle succèderait ensuite une 325. Le voici en groupe N à l’édition 1985.

 

mini-Roll1_A009792_image009.JPG

Marc Thilloy fit un passage assez bref mais remarqué dans le monde

de la course de côte.

 

Les BMW M1 ne furent pas très nombreuses en France. Les amoureux de cette voiture se rappellent le modèle décoré aux couleurs de la carte de France engagé par BMW France aux 24 Heures du Mans 1980. Didier Pironi partagea alors  le volant de cette voiture avec Dieter Quester et Marcel Mignot.

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/24/retour-au-mans-pour-didier-pironi.html

 

Philipe Alliot disputa plusieurs courses avec une M1 groupe 5.

 

Bernard Béguin osa avec Oreca le pari fou d’engager une M1 en rallye.

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/09/27/23-ans-plus-tôt.html

 

Giovanni Rossi disputa le championnat de France et le championnat d’Europe de la montagne avec sa M1 aux couleurs Merlin pneus.

 

Mais une autre M1 courut en France durant la première partie de la saison 1985. Elle était pilotée par Marc Thilloy. Ce pilote adorait la M1. Il en chercha une pendant plusieurs mois, en vain. On imagine aisément que les  M1 préparées  d’occasion étaient plus difficiles à trouver que les Golf GTI ou les R5 GT turbo groupe N. Marc Thilloy se rabattit donc sur une AGS Formule 2. Une voiture sympa aussi. Puis il trouva in extremis une M1 prête à courir. Il en fit l’acquisition. Une fois au volant, il se montra à son avantage. Hélas, il la détruisit dans une sortie de route peu avant le Mont-Dore. Il loua alors une 635 groupe A pour la classique estivale d’Auvergne. Aujourd’hui, Marc Thilloy court en VHC (si un lecteur a des infos ou/et des photos sur la M1 de Marc Thilloy – ou si par chance Marc lui-même lit cette note - , qu’il n’hésite pas à laisser un commentaire et à me contacter. Je mettrai une ligne l’hiver prochain une note sur cette merveilleuse GT et je serais ravi d’obtenir des photos de cette M1 qu’on oublie parfois).

 

Aujourd’hui encore, de nombreux pilotes défendent les couleurs de BMW à la Course de côte du Mont-Dore – Chambon-Sur-Lac. Francis Dosières reste fidèle au poste avec sa 320 ST groupe A. La relève s’affirme avec des garçons comme par exemple Rémy Baby qui est déjà intervenu dans les commentaires de ce blog.

 

Grâce à l’organisation d’une épreuve VHC en prologue de l’épreuve, le public peut encore voir des BMW Vintage vrombir et prendre de vrais appuis sur la montée vers le Col de la Croix Saint-Robert.

 

mini-Roll1_B009785-R1-16-16.JPG

Philippe Burkhardt attaque au volant de sa 328 en 2002

 

mini-Roll1_B009785-R1-02-2.JPG

Ceux qui ont connu les seventies se souviennent du spectacle

Des BMW 2002 groupe 2 à l’attaque. Ici celle de

Jaroslav Straka en 2002

 

mini-Roll1_B009785-R1-11-11.JPG

Anne Baverey, un des meilleurs pilotes de F2,

à l’édition 1983

 

BMW, ce sont bien sûr de nombreux modèles qui s’illustrèrent dans de nombreuses catégories au fil de l’histoire de la course automobile. Mais ce sont aussi des moteurs qui animent des protos et des monoplaces. Pendant les années 80, Marcel Tarrès et Anne Baverey firent partie des rois de la montagne dont les F2  étaient animées pat des moteurs BMW. Il aurait été injuste de ne pas le rappeler.

 

NOTE MODIFIÉE LE 8 AOÛT 2014

 

La course de côte du Mont-Dore m’a inspiré un polar dans l’univers de la course automobile. L’histoire s’intitule LE PACTE DU TRICHEUR. Elle se déroule en Auvergne. La course emprunte le tracé de la route du Col de la Croix Saint-Robert. 

bmw,courses de côtes,course de côte du mont dore chambon sur lac

Après la fiction, des annexes abordent la question des superstitions des pilotes en se fondant sur des anecdotes véridiques mettant en scène des pilotes d’hier et d’aujourd’hui.

 

Le livre est disponible en cliquant sur http://amzn.to/1jAhsoF

 

Je vous invite également à lire (gratuitement) cette courte histoire illustrée qui se déroule pendant une édition de la course de côte du Mont-Dore Chambon-Sur-Lac

http://0z.fr/U10ZB

 

Thierry Le Bras

Commentaires

BMW reste dominateur encore cette année, puisqu'une 320 ST s'impose en groupe A ...
je suis un peu chauvin puisqu'il s'agit de mon petit frère qui a repris la compétition après une pause, et qui courrait à l'époque sur une 6.35 BMW Gr A
Cordialement

Écrit par : bourgeon | 25/08/2009

Bonjour et merci de votre commentaire,

Je n’étais malheureusement pas au Mont-Dore cette année mais j’ai lu sur les sites et magazines que votre frère avait remporté le groupe, ce qui est un bel exploit compte tenu des conditions météorologiques épouvantables et du niveau très relevé de la catégorie. Dans de telles circonstances, les vainqueurs de groupes sont forcément d’excellents pilotes qui ajoutent l’intelligence de course, l’expérience et le sang froid au pur pilotage.

J’ai d’ailleurs un peu honte de ne pas avoir inséré de photos de votre frère dans cette note, et je réparerai cette omission à l’automne en cherchant des photos des voitures de vote frère dans mes archives.

N’hésitez d’ailleurs pas à me contacter sur mon mail thierrylebras@wanadoo.fr . Quelques informations, anecdotes et souvenirs me permettront de rédiger une note plus complète.

Cordialement,

Thierry

Écrit par : Thierry | 25/08/2009

Les commentaires sont fermés.