Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 106

  • Ford Capri Groupe 2, la rivale

    LMC9.JPG

     La note précédente présente l’arme de BMW dans le Championnat d’Europe des voitures de tourisme au début des seventies. Mais de 1971 à 1974, la Ford Capri partagea l’affiche avec les machines de la firme bavaroise dans cette discipline.

     

    1971 et 1972 virent une domination Ford. Les choses changèrent en 1973. Là, ce fut BMW qui remporta le titre. En 1974, la crise de l’énergie entraîna l’annulation de plusieurs épreuves. Mais les Capri groupe 2 évolueraient plus tard vers le groupe 5 et resteraient encore longtemps présentes sur les pistes, notamment en Allemagne.

     

    A cette époque, les pilotes étaient plus polyvalents qu’aujourd’hui. Des pilotes de F 1 couraient dans d’autres épreuves, endurance, groupe 2, GT. Ce fut ainsi que de nombreux pilotes renommés se retrouvèrent aux commandes de la Capri, notamment Jackie Stewart,  François Cevert, Jochen Mass, Hans Stuck, John Fitzpatrick et Gérard Larrousse.

     

     Pour les techniciens, nous rappellerons les caractéristiques de la version 1973 de cette voiture :

     * Moteur V6 à 90°/1 ACT ; 12 soupapes, culasse Weslake ; 2.995 cm3 ; 330 ch à 7.600 tours ; boite de vitesses ZF 5 rapports ; 973 kg

     

    Thierry Le Bras

  • BMW 30 CSL Groupe 2 : un coupé très sportif

    LMC3.JPG

    Sur Circuit Mortel, je tiens aussi à faire revivre le souvenir de voitures qui nous ont fat vibrer sur les circuits, les spéciales ou tout simplement les routes.

               

    Cette superbe BMW a été développée pour répliquer à Ford dans les courses de voitures de tourisme (Groupe  2) à partir de 1973.

     

    Pari réussi. BMW remportera le Championnat d’Europe cette année-là.

     

    Notons que BMW confia son bolide à des pilotes de tout premier plan pour contrer les Capri. La liste des pilotes qui se battirent ave des 30 CSL comprend notamment Niki Lauda, Derek Bell, Jacky Ickx, Henri Pescarolo, Jean-Pierre Jaussaud, James Hunt, Dieter Quester et Hezemans.

    LMC4.JPG

    Outre les courses de groupe 2, les BMW 30 CSL participèrent à des épreuves du Championnat du monde des marques, notamment les 24 Heures du Mans. Une d’entre elles remportera sa catégorie en 1973.

     

    Des versions groupe 5 des 30 CSL furent développées au milieu des années 70 et luttèrent contre les Porsche 935.

     

    Certaines courent encore en VHC.

     

    Pour les techniciens, nous rappellerons les caractéristiques de la version 1973 de cette voiture :

    * Moteur 6 cylindres en ligne /1 ACT ; 12 soupapes; 3.498 cm3 ; 375 ch à 8.000 tours ; boite de vitesses Getrag type 265 à 5 rapports ; 1.079 kg

     

    Thierry Le Bras

     

  • QUAND LES SIMCA 1000 RALLYE 2 PROLONGEAIENT LEUR EXISTENCE EN RALLYCROSS

    9.jpg
    Nous sommes en 1980.
     

     Comme au milieu de la décennie précédente, des pelotons de Rallye 2 se pressent sur les lignes de départ. La formule de promotion du TRT séduit de nombreux pilotes. Une voiture économique, une propulsion amusante sur la terre, des recettes de succès.

     

    10.jpg

    Eugène Poulard, un pilote très rapide issu du rallye (nos photos), fait partie des grands animateurs de cette formule avec de futures pointures du Rallycross comme Roger Chevreton.

     

    FICHE TECHNIQUE

    Marque : Talbot Simca

    Modèle : 1000 Rallye 2

    Moteur :  4 cylindres 1294 cm3 atmo

    Puissance : 110 CV

    Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

    UN LIEN A SUIVRE

    rallycross,lohéac,simca 1000 rallye 2,trt

    Quand fiction et réalité se rejoignent à Lohéac dans un roman avec de vrais pilotes http://bit.ly/2hjfyxa

    Thierry Le Bras