Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 105

  • LES PILOTES SONT SUPERSTITIEUX

    comme beaucoup de sportifs

    pilotes automobiles,superstitions,james dean,formule 1,david sarel

     David, genrleman driver, l'avoue sans réticence


    - Il paraît que se faire doubler en course par une de ses roues représente un mauvais présage, fait observer  le journaliste Sébastien à son ami David Sarel, pilote de GT qui participe au Championnat LMS et aux 24 Heures du Mans.

     

    - Je ne la connaissais pas celle-là, répond David. Mais elle ne m’étonne pas vraiment. Un pilote qui voit une de ses roues le doubler réalise tout d’un coup que la sortie de route est imminente, ou au moins qu’une grosse perte de temps, voire l’abandon, se profile de manière assez brutale. Donc, c’est forcément un très mauvais présage.

     

    - Les pilotes sont-ils vraiment superstitieux et attachés aux grigris ? poursuit Sébastien.

     

    - Oui, affirme David. Chacun a ses petites habitudes qui le rassurent. Mais ce ne sont pas forcément des grigris.

     

    - Quelles sont les tiennes ?

    pilotes automobiles,superstitions,james dean,formule 1,david sarel

     - Un peu le chat noir, je l’avoue. Autrement, j’ai gardé les mêmes couleurs de casque depuis mes débuts en karting quand j’étais gamin. Un fond bleu métal foncé avec un liseré orange dessiné autour de la visière. J’ai aussi une manie. En rallye, je fais le tour de la voiture dans le parc fermé avant de monter dedans. En fait, c’est mon ami Nick (*) qui me navigue toujours en rallye qui s’en est aperçu. Moi je le fais machinalement.

     

     -  Et un objet fétiche, un bracelet par exemple ? questionne le journaliste.

     

    - Tu es observateur, constate le pilote. C’est vrai. Je porte toujours au bras droit un bracelet en poils d’éléphant. Comme Michael Schumacher, Damien Brémant (*), Alain Delon, Nicolas Sarkozy, Daniéla Merle (*), des personnes que j’admire. J’ai cédé à cette mode issue d’une vieille légende qui veut que le porteur d’un tel bracelet sera protégé contre la maladie et connaîtra une grande fortune. Les nœuds constituant ce bracelet symbolisent les forces de la vie – le soleil, le vent, le feu et l’eau – et le cycle des saisons. Il en ressort un équilibre qui mélange la terre et la nature, ce qui permet au porteur de se sentir en symbiose avec les éléments et la vie. La bonne fortune le protège et le guide.

      

    Thierry Le Bras

     

    (*) personnages de fiction appartenant à l’univers des Aventures de David Sarel, héros récurrent de plusieurs  romans et nouvelles écrits par mes soins et présentés notamment sur

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

     

  • SUR LA PISTE DE JAMES BOND ET D’ASTON MARTIN

    LMC2.JPG

    Son nom est Bond, James Bond. Il a le permis de tuer. Il revient régulièrement sur les écrans dans des aventures aussi extraordinaires que spectaculaires.

     

    Son métier : spécialiste de Spy game, bien que ni Robert Redford ni Brad Pitt n’aient encore interprété son rôle.

     

    Sa marque préférée : Aston Martin

     

    L’espionnage est à la mode en F1. Rappelez-vous du Stepney Gate, l’équivalent en sport de ce que fut l’affaire des frégates dans le monde politique. Comment des amateurs de course automobile ne s’intéresseraient-ils pas à des voitures d’espions après le terrible scandale qui ébranla la F1 en 2007 ? Malheureusement, James n’était pas là pour empêcher les méchants de voler des plans. Peut-être parce qu’il préfère Aston Martin à Ferrari.

     

    Quoiqu’il en soit et sans copier une Ferrari, la DB 4, sœur ainée de la DB 5 que James Bond utilisa notamment dans Goldfinger, connut ses heures de gloire en compétition.

     

    Son développement fut réalisé par le carrossier italien Touring qui choisit de concevoir une version légère avec carrosserie en aluminium.

               

    Elle fut produite en cinq versions entre 1958 et 1963.

               

    Le moteur originel, d’une cylindrée de 3.670 cm3, développait 240 ch à 5.500 tr/mn. La voiture pesait – en version light – 1.347 kg.

     

    Thierry Le Bras

  • RADARS AUTOMATIQUES A VENDRE !!!

    image001.jpg
    Un ami me fait passer ce message. D’un naturel serviable, je me fais une joie de le relayer par mon blog CIRCUIT MORTEL. Après tout, ces appareils concernent tous les passionnés d’automobile.

    Si ces articles vous intéressent, je transmettrai vos propositions.

    Voici donc le texte original :

    Je vends des trucs qui pourraient vous intéresser !!!

    Avant de mettre en vente sur E-bay, j'envoie ce mail à ma liste d'adresse de copains /copines /famille :

    Je vends des appareils photos numériques autonomes à déclenchement automatique.
    Prix à débattre
    Ci-dessus les modèles...
    N'hésitez-pas !

    S'il vous plaît, faites circuler et répondez vite, vite, vite.