Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2013

PREMIER RÊVE BMW

avec une BMW Dinky Toys qui avait tout d’une grande

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 C’était il y a longtemps, l’été de mes 10 ans.


J’ai déjà raconté quelques anecdotes automobiles de 1964 sur Circuit Mortel (cf lien à suivre en fin de note).

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Le début de l’été 1964 à Larmor Plage fut aussi pour moi la vraie découverte de BMW. Les marques Cooper, Lotus, Maserati, Jaguar, Alfa Roméo, MG, Triumph, Porsche, Panhard (avec la 24 CT), voire les dénominations de certains modèles Fiat ou Ford, sonnaient encore plus agréablement à mes oreilles que les tubes qui occupaient l’antenne de SLC Salut Les Copains. Je ne connaissais pas encore très bien BMW, la marque à l’hélice. Je me suis rattrapé depuis.

 

Je me voyais déjà… dans une BMW 1600

 

Mon père avait vu dans la vitrine du marchand de jouets de la rue Lafayette à Lorient une miniature qu’il avait trouvée belle. Il me l’avait offerte. Il s’agissait d’une BMW 1600 Dinky Toys au 1/43ème. Un modèle dont des versions dérivées et franchement sportives apporteraient de nombreux lauriers à la firme bavaroise dans des épreuves de voitures de tourisme.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 La BMW était superbe, Une robe joliment dessinée, à la fois moderne et sobre. Déjà l’esprit et la classe BMW. Mais la firme allemande auréolée de son prestige et de son image semblait trop chère pour le budget de mes parents à l’époque. jusqu’au jour où j’aperçus une publicité sur un grand panneau, sans doute un 3 par 4. Le premier modèle BM était bien en-deçà de ce que j’avais imaginé. Une BMW au prix d’une voiture pour parodier une publicité assez récente. Dès notre arrivée à la maison, je me suis précipité sur le dernier magazine L’Automobile qui comportait déjà deux pages de tarifs. Le prix aperçu sur l’affiche ne constituait pas une publicité mensongère. Mais c’était celui de la 700, pas de la 1600 qui me plaisait tant.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

Lorsque mon père changerait sa R8 (R8 Renault et pas R8 Audi qui n’avait pas encore été dessinée), ce serait pour une Ford Taunus 12 M et pas pour une BMW. Une déception parallèle à celle de la BMW me guettait. Lorsqu’au moment de changer la 12 M, il hésiterait entre divers modèles, nous regarderions les prix de la Cortina Lotus. Beaucoup plus chère que l’Opel Rekord par laquelle il se laisserait finalement séduire. Il faudrait attendre 1971 pour qu’il achète une voiture vraiment sportive (Opel Manta 1,9 SR), puis fin 1972 pour que son choix corresponde à mes aspirations (Alfa Romeo 2000 GTV).

 

Quant à moi, je me montrerais un peu volage dans mes amours automobiles, cédant au chant des sirènes d’Austin, Alfa, Opel, VW, Peugeot, Audi, Renault, avant de me stabiliser sur une franche préférence à BMW.

 

Génération vitesse et automobile

 

Ma génération aimait globalement l’automobile. Sûrement plus naturellement que celles d‘aujourd’hui polluées par les commandements autoritaires des  écolos et des autophobes. Polluées mais pas perdues, heureusement. Les succès des fictions dans le cadre du sport automobile (Cars, Michel Vaillant…) prouvent que les jeunes d’aujourd’hui comme ceux d’hier ne demandent qu’à sortir des dictats que certains  cherchent à leur imposer. Las enfants, adolescents et jeunes adultes sont prêts à affirmer leur liberté et à plonger à leur tour avec délice dans l’aventure de la course automobile.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Nous, nous pouvions assumer nos fantasmes sans interdits et nous voyions dans la voiture un symbole de liberté et un objet de plaisir. Le succès des courses de côtes et des rallyes jusqu’au début des années 80 correspond à cet engouement. Cooper, Simca 1200 S, R8 G, R 12 G, Simca (puis Talbot) 1000 Rallye, Golf GTI et autres Autobianchi Abarth surfèrent sur cette tendance.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 En mûrissant sans perde le goût de la performance, beaucoup tombaient dans les baquets des BMW 2002, Alfa Roméo, Opel SR, GTE, voire GSE. Sans oublier les Alpine et Porsche pour les plus aisés. Il n’était pas souvent question de diesel, de monospaces, de boites automatiques… La vitesse, les accélérations, le palmarès sportif, le look agressif emportaient le choix. Tout le monde se moquait du CO2 et nous n’osions pas imaginer le cauchemar d’un malus écologique, de limitations de vitesse vraiment appliquées, d’un stationnement payant partout, d’une culpabilisation, que dis-je, d’une incrimination morale et permanente du conducteur, cet homme accompli au volant de la voiture correspondant à sa personnalité. L’automobile est le reflet de la société, particulièrement en France. A un tourbillon d’enthousiasme, d’espoir, de performances, succède un goulag de contraintes, de médiocre banalité, de frustrations, de chasse aux talents, de nivellement par le bas, de tristesse et de désespoir.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Franchement, je n’aimerais pas avoir 10 ans ni même 15 ans aujourd’hui. J’aurais trop peur de l’avenir que préparent les apparatchiks de la technocratie boulimique d’autorité absolue par le biais de l’omni-réglementation et de l’hystérie fiscale générées par des hypo-compétents fanatiques. J’ai retrouvé deux de mes copains de CM2 en course automobile quelques années plus tard. Nous avons donc été au moins trois de la même classe à courir ! Preuve que nous étions bien les enfants de la société automobile. Je me souviens aussi que mes meilleurs copains d’école à cette période étaient deux frères que je voyais souvent en dehors du cadre scolaire. S’ils ne partageaient pas mes rêves d’avenir (je me voyais alors pilote chez Lotus en F1, chez Ford en endurance et chez Cooper en rallye), ils n’en adoraient pas moins les voitures belles et rapides. Leurs parents disposaient d’un grand garage en sous-sol. Plus vaste que ne l’exigeaient leurs  propres besoins. Aussi hébergeaient-ils dix mois par an une superbe auto appartenant à des personnes qu’ils connaissaient  et qui travaillaient outre-mer.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Ces métropolitains n’utilisaient leur voiture que pendant les vacances au cours desquelles ils revenaient dans le Morbihan. Il s’agissait d’un coupé 404 Injection (modèle dessiné par Pininfarina) gris métallisé avec un intérieur en cuir fauve. Mes copains en rêvaient. A chaque fois que j’allais chez eux, ils soulevaient en cachette de leurs parents la housse qui protégeait la belle 404 et nous l’admirions, rêvant des bolides avec lesquels nous foncerions bientôt sur les routes de campagne…

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

1964, les copains, les rêves automobiles et les objets d’époque…

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

 

Piloter une Alfa Romeo officielle en course, un rêve délicieux… http://bit.ly/1nGocrQ

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

Jour de gloire pour Ronnie, un pilote amateur comme il y en eut tant

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-jour-de-gloire-pour-ronnie-a-saint-germain-sur-ille-109843674.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

05:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1964, bmw 1600, peugeot 404 coupé, alfa romeo, dinky toys, vintage |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

07/01/2013

RETOUR A SAINT-GERMAIN-SUR-ILLE

au bon vieux temps des sixties

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 16 septembre 2012, la sympathique petite commune d’Ille et Vilaine retrouve le tourbillon des années Vintage.

 

Quelques photos que j’ai prises ce jour-là de machines hautement symboliques des années soixante. D’autres notes évoquant ce week-end magique suivront au cours des prochains mois.

 

Dès aujourd’hui, retour au cœur des sixties. Sur Europe 1, Franck Ténot, Daniel Filipacchi et Lucien Morisse animent SLC Salut les copains. Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Sheila, Dalida et Claude François pointent en pole position des ventes de 45 tours vinyles. Ils roulent en Mustang, Mercedes, Rolls, DS 21, Sunbeam, Triumph…

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La jeunesse se montre impitoyable. Les parents, ce sont des croulants, les plus vieux des PPA (passera pas l’année). Parallèlement, les jeunes qui foncent sur leurs scooters ou au volant de leurs décapotables se font traiter de blousons noirs par les adultes. Quant aux pilotes, ah les pilotes, ce sont des casse-cou, des fous du volant… et aussi les héros d’un monde hélas perdu, celui du volontarisme, de la compétition, de l’effort, de la fierté du progrès, de la récompense du talent, de la faim d’avenir délicieux.

 

Le succès populaire de la renaissance de la Course de côte de Saint-Germain-sur-Ille sous forme de montée historique dément l’autophobie que veulent nous imposer des pouvoirs publics inconséquents. Il correspond  au triomphe du vintage dans tous les secteurs de la création et de l’économie, design, mode, littérature, BD, cinéma, automobile…

 

GT 40, l’arme de la revanche


1963. Enzo Ferrari a humilié Henry Ford. Il a fait semblant de discuter d’une cession de sa firme au géant américain. Puis il a dérapé en imposant des clauses inacceptables à l’acheteur. La transaction a capoté. Enzo Ferrari sait maintenant ce que vaut son entreprise. Mais l’affront qu’il a infligé à l’Américain exige réparation. Ford veut gagner en endurance et particulièrement au Mans. Il y parviendra en 1966 avec la GT 40 MK II 7 litres pilotée par Bruce McLaren et Chris Amon. Il récidivera en 1967 avec la MK IV de Dan Gurney – AJ Foyt. En 1968, la réglementation change. La cylindrée des prototypes est limitée à 3000 cm3 et celle des voitures de sport (produites à au moins 50 exemplaires) à 5000 cm3. Ford tire encore son épingle du jeu avec les GT 40 4992 cm3 confiées au Team John Wyer. Pedro Rodriguez et Lucien Bianchi l’emportent dans la Sarthe. L’année suivante, ce sera au tour de Jacky Ickx et Jackie Oliver.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La Ford GT 40 était d’abord conçue pour le circuit même si elle fit des apparitions dans d’autres disciplines. En trouver une à la Saint-Germain-S/-Ille Classic représenta une excellente nouvelle. L’exemplaire piloté par Éric Lebreton avait belle allure dans sa livrée bleu métal. Elle  faisait penser aux couleurs des Cobra alignées par Caroll Shelby tandis que son autocollant Gulf rappelait des victoires des GT 40 John Wyer dans la Sarthe . Une auto que nous avons hâte de revoir en action.

 

Jaguar Type E, héritière d’une reine des 24 Heures

 

La Type D a remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises, en 1955, 1956 et 1957. Le châssis de la Type E est directement issu de celui de sa glorieuse aînée. Elle bénéficie en plus d’un nouveau train arrière à roues indépendantes.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La voiture alignée par Benjamin Guiheux est un modèle 1969 selon les informations de la liste des engagés. Il s’agit donc d’une Type E deuxième génération équipée d’un moteur 6 cylindres 4235 cm3. Il faut bien l’avouer, la Type E n’a pas construit en course de côte un palmarès comparable à ceux des Porsche 911, Berlinette Alpine ou autres Lotus Elan. Dans les autres disciplines non plus d’ailleurs. Sans doute la firme Jaguar ne l’a-t-elle pas assez développée pour lui offrir les moyens de lutter contre les Ferrari GTO, AC Cobra ou Porsche 904. Mais une Type E pilotée par Roy Salvadori et Briggs Cunningham se classa tout de même 4ème des 24 Heures du Mans 1962.

 

Au-delà des résultats en compétition, la Jaguar Type E est une voiture qui allie luxe, sport et prestige. Elle symbolise la classe à l’état pur.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 Celle alignée par Benjamin Guiheux est magnifique. Elle donne envie de voyager dans le temps jusqu’en 1962. Imaginez-vous à son volant dans la ligne droite des Hunaudières, calé en aspiration derrière la Ferrari 250 GTO de Jean Guichet. Mulsanne approche. Vous prenez de la vitesse. Vous déboitez la Ferrari. Vous voilà portière contre portière à plus de 280 kilomètres heure. Vous êtes plus rapide. Ça y est, vous êtes devant. Vous vous rabattez pour empêcher Guichet de vous faire l’intérieur au freinage…  Vous restez devant. Vous vous dites qu’aucun pilote au monde ne pourrait faire mieux que vous au volant de cette voiture. Vous avez réaccéléré. Le train arrière s’est dérobé. Vous l’avez contrôlé d’un habile contre-braquage. Le rugissement du moteur Jaguar exprime votre rage de vaincre. Il intime au cheval  cabré de ne pas vous approcher. Vous êtes le roi du monde…

 

Benjamin Guiheux, le pilote de la Type E présentée aujourd’hui, est un garagiste installé à Vern-Sur-Seiche. Un spécialiste de la restauration et de la préparation de véhicules de sportifs de collection et de compétition. Sa machine représente une vitrine attractive qui sensibilisera ceux qui songent à courir en VHC ou tout simplement à rouler dans une ancienne sportive : http://www.autopassionnostalgie.com  

 

Porsche 356, celle sans qui la 911 n’aurait pas été possible

 

Pourquoi 356 ? Parce qu’elle fut le résultat de la 356ème étude de Porsche Büro. Une étude personnelle de Ferdinand Porsche avant la guerre. Un dossier qui se concrétiserait par une voiture de sport sans concession produite de 1948 à 1965. La 356 a beaucoup couru dans toutes les disciplines. Elle s’est fréquemment illustrée dans sa catégorie. Ce fut  au volant d’une 356 Spider que James Dean débuta en compétition avant d’acquérir la 550 à bord de laquelle il trouverait la mort.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La 356 BT6 engagée par Pascal Manini à Saint-Germain sur Ille est un modèle de 1962. Certainement un 1600 cm3 développant 75 cv de série. La 356 a contribué au développement de Porsche. Son design préfigure le style 911 qui assurera au constructeur de Stuttgart une notoriété et un succès extraordinaires. C’est toujours un plaisir de la voir évoluer sur un tracé de course de côte, de circuit ou d’ES de rallye.

 

Vivement la prochaine édition de la Saint-Germain Classic pour revoir toutes ces belles machines et quelques autres en action ! D’ici là, j’aurai mis en ligne d’autres photos, dont j’espère des images du départ que doit me communiquer  un autre passionné de prise de vue et de VHC.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Des vacances à Larmor Plage en 1964 ; un été où, tout gamin, j’allais voir un spider 356 de près

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

 

1969, La Baule, Porsche 911 en rallye, une nouvelle avec les personnages d’un de mes prochains polars

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/08/25/rallye-de-la-baule-des-emois-inoubliables.html

 

Cooper contre DS, un duel déjà à l’affiche en 1965 (docufiction illustré)

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/11/06/le-retour-de-la-ds-citroen.html

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 Première victoire à Saint-Germain sur Ille

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/05/10/premiere-victoire.html

 

Vous connaissez Ronnie, un des personnages de mes 7 Nouvelles pimentées ? Vous saviez qu’il avait vécu un des plus beaux jours de sa vie à la Course de Côte de Saint-Germain-Sur-Ille ?

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-jour-de-gloire-pour-ronnie-a-saint-germain-sur-ille-109843674.html

 

Puisque nous parlons sixties et Vintage, un clin d’œil à la R8 Gordini ; surfez sans restriction sur l’excellent portail qui lui est consacré par l’équipe de Patrick Boisliveau

http://www.r8gordini.com/

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

31/12/2012

MEILLEURS VŒUX POUR 2013

une année que nous espérons très heureuse mais pressentons dangereuse

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 2012 est passée à la vitesse d’un bolide.

 

Et nous voici sur la ligne de départ d’une nouvelle saison dans la compétition de l’existence.

 

Cette année 2013, je vous la souhaite :

très audacieuse,

très enrichissante,

très ambitieuse,

très enthousiasmante,

très harmonieuse.

 

Elle ne sera pas une longue piste tranquille. Alors, comme des pilotes automobiles, efforçons nous de placer nos aspirations sur la meilleure trajectoire et de nous donner les moyens de monter sur le podium.

 

Pour réussir, copions les méthodes des meilleurs teams

 

L’automobile est non seulement un formidable symbole de liberté individuelle fondamentale, celui de se déplacer où nous le souhaitons, quand nous le souhaitons, avec qui nous souhaitons, mais aussi un vecteur de progrès technique et un facteur d’emploi.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 L’automobile contribue largement aux progrès en matière de rendement énergétique, d’aérodynamique, d’ergonomie et d’autres technologies. Elle emploie de nombreux salariés, pas seulement chez les constructeurs, mais encore chez les sous-traitants, les fournisseurs de pièces détachées, de pneus, de carburants, de services liés à sa diffusion,  à son utilisation, aux passions qu’elle suscite. Sans oublier le secteur des matières premières. Comment peut-on s’attaquer à l’automobile tout en prétendant protéger l’emploi et des activités comme les hauts-fourneaux dont la possible fermeture entraîne la désapprobation des Français ? Un minimum de logique et d’intelligence s’impose, surtout en période de crise. Il serait démagogique et irresponsable de promettre tout et son contraire, à savoir le désamour de l’automobile c’est-à-dire la décroissance dans le but de faire plaisir aux verts, et la préservation de l’emploi qui est la condition impérative de la vie digne et assortie d’une minimum de plaisirs à laquelle ont légitimement droit nos concitoyens. Le nivellement par le bas n’apporte que tristesse et malheur. Il serait déplorable de continuer à copier la promotion de la haine qui a suivi 1789 et créé les conditions de la terreur.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

C’est sans doute un vœu pieux, mais souhaitons une année 2013 raisonnable, apaisée, tolérante, sans vindicte. L’actuel locataire du Palais a fait de la lutte contre le GP de France un marqueur de son mandat. En réalité, c’est tout le sport automobile qui est visé. Le maire de Paris s’en prend quant à lui à l’automobile plaisir en souhaitant interdire la circulation dans la capitale aux voitures anciennes. Stigmatiser bagnole et  compétition n’apaisera pas l’atmosphère lourde qui pèse sur la France. Seul le redressement économique est de nature à rendre le sourire au plus grand nombre. Pour ce faire, suggérons aux  pouvoirs publics de s’inspirer d’une méthode de travail, celle des écuries automobiles. Elle suppose l’amour de l’effort, de la compétition, la remise en cause des solutions qui ne marchent pas, la mise en place d’organigrammes logiques compte tenu des compétences plutôt que d’influences « affectives » et de dogmes passéistes. Bien sûr, il faut encourager le talent plutôt que l’incriminer, il faut séduire les jeunes les plus doués  - appelés à bien gagner leur vie, et aussi à servir de moteurs aux autres - plutôt que les effrayer et les pousser vers Londres ou d’autres capitales, il faut apprendre à garder son sang-froid malgré les contrariétés, il faut respecter l’autre et ne pas l’insulter publiquement, il faut comprendre pourquoi on n’est pas en tête du championnat plutôt que couper, fût-ce médiatiquement,  des têtes pour les balader au haut de pics verbaux.

 

Quelques suggestions complémentaires

 

Un peu de pragmatisme s’impose. Un soutien au Grand-Prix de France serait  un premier pas positif. Renault dont les moteurs brillent au plus haut niveau recueillerait des retombées bénéfiques. Ses salariés s’en féliciteraient.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 A l’inverse, continuer à traiter l’automobile comme une ennemie signifie mépriser et insulter les classes populaires françaises qui,  à partir des années 50 et 60, ont considéré les voitures abordables telles que les 4 cv, 2 cv, Dauphine et autres R8 ou Simca 1000 comme un authentique progrès social source de bonheur. L’autophobie persistante serait une faute politique et morale ainsi qu’une régression synonyme de volonté d’appauvrissement et d’asservissement de l’ensemble de la population. Après l’ENA, les politiques qui n’ont pas fait leurs preuves dans le privé ni dans la compétition ne devraient-ils pas effectuer un stage obligatoire auprès de coachs de sportifs ou de patrons d’écuries, d’équipes, de champions ? Une idée qui mérite réflexion.

 

Sébastien Loeb, un Français, parmi les meilleurs du monde

 

Au plan sportif, 2012 aura été une belle année. A part hélas quelques disparitions dont celles de Philippe Bugalski et de Gareth Roberts (disparu le 15 juin à la Targa Florio). Nous ne les oublierons pas. Ils resteront présents dans nos cœurs comme dans ceux de leurs proches. Philippe a contribué à la construction du triomphe de Citroën avec Sébastien Loeb. Gareth rêvait certainement d’une carrière auprès de son ami Craig Breen comparable à celle de Daniel Elena au côté de Sébastien Loeb.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 Sébastien, sportif préféré des Français, a conquis son 9ème titre mondial. Un palmarès qui sera difficile à égaler. Sebastian Vettel a remporté un 3ème titre particulièrement mérité. Il s’est imposé sans artifices, sans manipulations contestables faussant  des paris sportifs au préjudice de joueurs dans le monde entier, avec une voiture manquant de fiabilité et qui, si elle devint excellente en fin de saison, avait évolué grâce à ses capacités à l’adapter à son style. En outre, il dut composer avec la rivalité d’un autre champion, Webber, qui défend ses chances  et ne joue pas les valets serviles. Voici Sebastian à égalité de titres avec des grands comme Brabham, Stewart, Lauda, Piquet, Senna. D’autres titres sont possibles, vraisemblables, même si la concurrence s’annonce rude. Autres satisfactions, les victoires de Kimi Räikkönen, qui aurait sans doute pu jouer le titre jusqu’au bout avec une gestion plus avisée du patron du Team Lotus, et de Nico Rosberg qui entra dans le club très select des vainqueurs de GP. Schumacher aurait lui-aussi mérité une victoire avant de partir. Il en était capable à Monaco. Mais ce jour-là, il y avait Grosjean, qu’il n’est pas la peine d’accabler davantage que le font les excellentes caricatures de Fiszman. Mais si le Franco-Suisse a beaucoup de chance que son agent soit le patron du team qui l’emploie, la saison aura apporté de belles  satisfactions côté français. Charles Pic a réalisé une première année remarquable dans une écurie de second plan et Jean-Éric Vergne a montré un beau potentiel.

 

Quelques souhaits pour 2013

 

Chacun nourrit des espoirs et souhaite voir ses préférés au plus haut niveau.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 Pour ma part, une victoire de Loïc Duval au Mans me comblerait. J’attends aussi de grandes choses de Nico Rosberg, Kimi Räikkönen, Jenson Button, Nico Hülkenberg et Sergio Perez. J’éprouve beaucoup de sympathie envers Charles Pic et Vitaly Petrov et je suivrai leur progression chez Caterham avec attention. Dans les formules de promotion, je suis convaincu que Paul-Loup Chatin fera un pas de plus vers la F1 et que Jordan Perroy confirmera les qualités montrées en 2012. J’aimerais que Craig Breen trouve un bon volant en WRC et qu’Evgeny Novikov remporte ses premières victoires en Championnat du monde. Comment ne pas vouloir aussi des victoires de Sébastien Loeb en GT avec ses nouvelles McLaren ? Sans oublier James Nash en WTCC.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 Je n’évoquerai pas ici toutes les disciplines car ce serait fastidieux. Et je  conclurai sur une note positive, en contradiction totale avec l’autophobie que nos gouvernants tendent maladroitement à promouvoir. Avez-vous remarqué le nombre de véhicules anciens qui circulent le dimanche ? De la 2 cv à la Mercedes 280 SL en passant par la 404, la Triumph GT6 et tant d’autres, nous avons l’impression de voyager dans le temps, de revenir à notre adolescence, à notre enfance. Parallèlement, les montées historiques sur les sites de courses de côtes se multiplient, comme ce fut le cas en 2012 à Saint-Germain sur Ille. La preuve que l’amour de l’automobile n’est pas mort, que nous ne sommes pas prêts à supporter les dictats de l’uniformisation et de la banalité, que nous aspirons encore à la liberté, au plaisir. Les moteurs n’ont pas fini de vrombir. Les pilotes amateurs ou professionnels continueront longtemps à donner le meilleur d’eux-mêmes sur des tracés excitants devant des photographes et des spectateurs en extase.

vœux,2013,automobile,compétition,économie

 En 2013, je vous mijoterai avec passion de nouvelles  tranches du succulent gâteau de la course automobile à travers le temps. Et je vous promets en outre quelques romans et nouvelles où vous retrouverez cette atmosphère qui nous est chère, celle des moteurs qui rugissent, des dérives dans les grandes courbes, des freinages tardifs, de l’engagement sec du train avant en entrée de virage et du survirage en sortie ! Dans quelques jours, des photos de la montée historique de Saint-Germain-sur-Ille serviront d’amuse-gueule à cette nouvelle saison !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Polars, sports et légendes, un blog qui traite souvent de  livres et nouvelles dans l’univers des sports mécaniques

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

Suivez-moi sur Twitter https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

05:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vœux, 2013, automobile, compétition, économie |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |