Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2017

Une photo, un flash-back

Touraine 1979, un rallye du Championnat de France en VW Golf GTI

rallye,vw golf gti,thierry le bras,romans,nouvelles,fictions,david sarel

Un souvenir personnel, juste après l’arrivée d’une ES.

Contrairement à mon navigateur, Bernard Pesnel (en combinaison blanche), je n’ai pas encore retiré mon casque. La scène ne se déroule pas lors d’une épreuve tout-terrain, ni d’un rallye sur terre, mais pendant le Touraine 1979. Une édition bien arrosée...

Nous étions très jeunes à l’époque. J’avais couru en côte en 1976 (4 épreuves sur une Opel Ascona SR), puis effectué une saison complète en Golf l’année suivante. Une saison où je m’étais fait énormément plaisir, avec 7 victoires de classe en 11 courses.

L’appel du rallye

1978 s’était résumée à une saison quasi blanche. tentative avortée de programme comportant plusieurs rallyes avec une autre auto, grosse sortie au printemps en tentant d’en faire trop avant de l’avoir en main et de l’avoir adaptée à mon pilotage (ou de m’être adapté à ses exigences). Emploi du temps compliqué car j’effectuais mon service national... En fait, je ne me plains pas de ces 12 mois à l’armée, mais je mentionne seulement que les contraintes inhérentes à cette année au service de la Nation ne favorisaient pas la pratique du sport automobile pour un amateur qui ne cherchait pas à devenir pro. Et ce malgré des chefs compréhensifs et des copains sympas et arrangeants lorsqu’il s’agissait de fixer des week-ends de permanence au quartier.

rallye,vw golf gti,thierry le bras,romans,nouvelles,fictions,david sarel

Retour à la vie civile le 30 septembre 1978 et décision de repartir en VW Golf GTI pour la saison 1979. Je débute la saison au Côte Fleurie, navigué par Didier Caradec. Un câble d’accélérateur cassé nous retarde une première fois. Nous devons nous arrêter en pleine spéciale. Le problème se reproduit sur le routier et nous coûte une pénalité car nous pointerons avec un retard significatif après la réparation.

Trois semaines plus tard, j’arrive au Touraine bien décidé à prendre ma revanche. Didier pilote cette fois une Capri 2600 RS groupe 5. Je pars avec Bernard Pesnel, un copain connu à l’armée que la course intéresse beaucoup. Les reconnaissances se sont bien passées, sur le sec. Mais voilà, le dimanche matin, jour du départ du rallye, il pleut des cordes. Ce n’est que mon deuxième rallye au volant. J’ai peu roulé sous la pluie. Juste deux montées en côte les années précédentes... Nous n’avons pas de pneus pluie, juste des mixtes. Quant à Bernard dont c’est la première course, il va apprendre « le métier » dans des conditions difficiles. Au début de l’épreuve, nous avons l’impression de voir des voitures sorties de route partout, dans les champs, dans les fossés... De très bons équipages figurent parmi les piégés. Nous nous faisons plusieurs frayeurs.

rallye,vw golf gti,thierry le bras,romans,nouvelles,fictions,david sarel

Nous irons toutefois jusqu’à l’avant-dernière boucle et commençons à espérer voir l’arrivée. Mais voilà, dans cette ES, je me laisse surprendre dans une épingle malgré la mise en garde de Bernard. Sous-virage, fossé dans lequel nous restons coincés plus de six minutes. Fin d’ES très prudente car la voiture part dans tous les sens. En fait, les dégâts ne sont pas importants. Le train avant est déréglé et il y a de la terre – enfin, de la boue partout sous la voiture -, ce qui explique que la Golf ; d’ordinaire si saine, soit devenue imprévisible. Nous ne repartirons pas pour la dernière boucle. Déception et quelques satisfactions quand même. Nous avons participé à la même épreuve que les Andruet, Mouton, Clarr, Vincent, Ravenel... Un jour, forcément, nous ferions beaucoup mieux ! Mais la suite, c’est une autre histoire...

QUELQUES LIENS

rallye,vw golf gti,thierry le bras,romans,nouvelles,fictions,david sarel

David Sarel, son premier Rallye des vins de Touraine http://bit.ly/17ZTQTh

Au volant de la VW Golf GTI première génération http://www.designmoteur.com/2016/04/vw-golf-gti-annees-70/

Pourquoi choisir une VW Golf GTI première génération dès sa sortie http://bit.ly/2cjhbqI

Le blouson vert de Ronan, futur gentleman driver http://bit.ly/2pXbeKh

De la piste au roman http://bit.ly/2hjfyxa

Thierry Le Bras

21/04/2017

Voici venue l’époque du Tour de France Automobile !

Une épreuve pas comme les autres car elle alterne circuits et ES de rallye

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Le Tour de France s’associe à la notion de grande caravane qui traverse l’Hexagone et fait vibrer les amateurs de sport pendant une période assez longue.

Sûrement cette image vient-elle du cyclisme et des trois semaines qui mettent les géants de la route à rude épreuve. Nous avons tous à l’esprit quelques noms qui ont bercé notre enfance. Si je devais choisir un champion du temps de ma jeunesse, je citerais Anquetil, intelligent, élégant, grand amateur de sport automobile...

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Et si je devais citer la voiture qui m’a le plus marqué dans l’histoire du Tour de France Auto au temps des sixties, je désignerais forcément la Jaguar MKII, le modèle avec lequel Bernard Consten s’est imposé trois années de suite en catégorie Tourisme. Je ne saurais expliquer ce choix plutôt que celui d’une Ferrari 250 GT ou GTO pilotée par un autre grand pilote. Peut-être ai-je été marqué par un article de presse ou un reportage ? La Jaguar MKII était une voiture magnifique, un modèle que je voyais de temps en temps sur les routes ou en ville, pas souvent, mais plus régulièrement quand même qu’une Ferrari.

Le Tour auto près de chez moi

En 1970, une ES se disputait au Cap Fréhel. Mais à l’époque, j’étais encore lycéen et mes parents n’ont pas voulu m’y amener. Je n’ai donc pas vu les Matra-Simca 650 de Beltoise – Depailler et Pescarolo – Jabouille. Ni la Porsche 911 de Larrousse – Gélin.

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Je me suis rattrapé en 1973. Le Grand National Tour Auto partait de Dinard ! J’ai fait chauffer les appareils photo. J’ai d’ailleurs rapporté l’atmosphère que m’inspira l’épreuve ICI http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/05/25/ambiance-grand-national-tour-auto-1973.html

Un festival de voitures prêtes à en découdre dans toutes les catégories.

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Et la victoire finale d’un équipage breton sur Porsche Carrera RS, Dominique Pigeon et Jean-Yves Gadal.

Beaucoup plus tard

Les années ont passé. Le Tour a changé.

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Il est devenu une épreuve de véhicules de collection. Pas de WRC ni de R5 comme en Championnat de France des rallyes. Mais de très belles voitures d’avant, d’une époque devenue Vintage. C’est un bonheur de voir ces autos en action et de les admirer en parc fermé. D’autant que les pilotes ne s’économisent pas. Certains poussent leurs machines comme s’ils disputaient une course contemporaine et un championnat.

Cette année, le Tour Auto passe par le Bretagne. J’avais imaginé un Rallye Paris – Saint-Malo http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2013/03/21/bientot-un-rallye-paris-saint-malo.html . Nous y sommes presqu’arrivés dans la mesure où l’édition 2017 aura fait étape à Saint-Malo le 25 avril. Un beau spectacle et de belles images en perspective !

tour auto,philippe georjan,vintage,fictions,nouvelles

Et des repérages aussi en ce qui me concerne... Car je prévois une novella avec Philippe Georjan participant avec son cousin Laurent à ce tour auto au volant d’une Porsche des années 70. Une sorte de retour aux sources, là où les héros de cet univers de fiction ont connu leur première affaire judiciaire http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2014/07/index.html

QUELQUES LIENS

En attendant le Tour Auto à Saint-Malo http://bit.ly/2or5CnW

Départ du Grand National Tour Auto 1973 à Dinard - quelques photos d’époque ! 1 - http://bit.ly/1SOgtPT - 2 - http://bit.ly/24d0i6H

Flash-back au cœur des sixties avec Philippe et Laurent http://bit.ly/2h2yxul

DESIGNMOTEUR présente une voiture qui s’est illustrée au Tour Auto, la R5 Turbo http://www.designmoteur.com/2016/06/renault-5-turbo/

Cinq voitures qui animèrent le Tour Auto http://bit.ly/2opKKxX

Thierry Le Bras

19:43 Publié dans Livre, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tour auto, philippe georjan, vintage, fictions, nouvelles |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

19/02/2017

Des avocats pilotent les dérapages de leurs clients

Et ce n’est pas aisé face à des personnes qui n’ont jamais passé de permis de conduire leur vie ou leur entreprise !

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Un retour aux sources après onze ans d’existence du blog Circuit Mortel.

Rappelez-vous, c’était en janvier 2006. Je créais ce blog afin de partager avec vous ma mission de biographe de mon premier héros de fiction récurrent, David Sarel. Une histoire en flash-back, le récit d’une aventure survenue lors d’une semaine de course à Lohéac, quand David était encore adolescent. Coïncidence ou signe du destin, CIRCUIT MORTEL a été réédité en 2016. Le blog quant à lui existe encore et s’est même dédoublé, conservant du contenu ici ainsi qu’à l’adresse http://circuitmortel.com . La ligne rédactionnelle s’est élargie peu à peu à la passion de la course automobile en général ainsi qu’à celle de l’automobile de caractère, surtout vintage. J’accueille aussi de nouveaux personnages de fiction, notamment Philippe Georjan qui, plus âgé que David, a vu rouler les Ford MKII, Ferrari P3, Shelby Cobra, Porsche 906 et bien d’autres bolides d’avant devenus légendaires.

Me voici plus fidèle que jamais aux origines de CIRCUIT MORTEL et aux fondamentaux des aventures de David Sarel. Le personnage principal de cette série est voué à devenir avocat et gentleman driver. Un métier, une passion, qui inscriront son existence sur la trajectoire des affaires judiciaires et du danger permanent.

Mes journées comme équipier de David Sarel

Je me plais à répéter que je suis un peu le Watson de mes personnages de fiction. Ils m’acceptent dans leurs univers et me laissent le soin de raconter leurs existences. Peut-être pourrais-je aussi me considérer comme leur copilote. Ils conduisent leurs aventures. Je prends des notes, je les retranscris au moment opportun, en m’efforçant d’adopter le rythme le mieux adapté, et parfois d’influer sur la performance par des conseils de calme ou d’attaque.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Telle sera ma vie au cours des prochains mois. Un rallye-raid s’engage. Il comprend plusieurs spéciales. Je suis en train d’apporter les dernières retouches à un nouveau recueil de nouvelles mijoté à la sauce humour cynique. Des séquences qui se déroulent dans des cabinets d'avocats, des histoires où ce ne sont pas les clients qui critiquent des "baveux" ou "bavards" trop chers, difficiles à joindre, pas assez impliqués dans les dossiers, mais des maîtres du Barreau qui confient les travers des justiciables. Ils constatent que la plupart de leurs clients se révèlent des êtres aussi peu recommandables que leurs adversaires, et surtout radins dès qu'il s'agit de payer les honoraires... Ils essaient de contrôler leurs dérapages et d’éviter que leurs clients terminent la course dans un mur. Le plus souvent sans bénéficier de la moindre reconnaissance pour des motifs que je décrypte au fil des pages. A mon avis, tous les prestataires de services reconnaîtront des catégories de clients qui les ont irrités à certaines occasions. David ne sera pas le seul plaideur présent dans ce recueil. Ses confrères issus de mes autres univers de fiction confient également des anecdotes auxquelles ils ont été mêlés. Tous des passionnés d’automobile, évidemment, bien que la course ne serve de toile de fond qu’à un seul des scenarii. Je travaille parallèlement à un thriller dans lequel David défend avec acharnement un jeune gentleman driver accusé de meurtre. Je ne vous dirai pas grand-chose sur l’histoire que certains lecteurs trouveront politiquement incorrecte. Mais ceux qui me suivent sur les réseaux savent que je n’hésite pas à exprimer le fond de ma pensée par des commentaires et twitts pas forcément consensuels. Je compte bien séduire de nombreux lecteurs, et peu importe qu’un Delahousse ou un Pujadas ne m’invitent pas... Une petite confidence quand même, le jeune mis en examen et cible de la presse majoritaire qui manipule l’opinion roule en Mazda MX5 au quotidien et court en véhicule historique avec une Triumph TR héritée de son défunt père.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Je n’oublie naturellement pas la version papier du PACTE DU TRICHEUR remise plusieurs fois pour des raisons de divers ordres dont le relais par des sites optimisés dans leur évolution et leurs capacités de commercialisation. Cependant, le mieux et la recherche de la perfection ne sauraient légitimement paralyser l’action. Donc, il est temps de foncer et tant pis si un meilleur développement du matériel de commercialisation pourrait améliorer le niveau de performances. Quelques modifications devront être apportées pour mettre à jour la préface de Yoann Bonato ainsi que le prologue car trois ans se sont écoulés depuis la première version en eBook. Par ailleurs, une rumeur a circulé quant au sort de la Porsche de James Dean à laquelle je consacre une annexe. Si certains d’entre vous, chers amis lecteurs, disposent d’informations sur la véracité ou non de son enterrement sous les fondations d’un building, n’hésitez pas à me contacter en MP dans les prochains jours.

Des avocats pilotes existent vraiment !

 Il est arrivé lors de séances de dédicaces ou de discussions que des lecteurs me demandent si un avocat pouvait vraiment devenir un pilote de haut niveau.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Pourquoi l’avocat, sous prétexte qu’il exerce une profession intellectuelle, serait-il incapable de plaider sa cause sur un circuit ou une spéciale de rallye ? Certes, la prestation du plaideur se compare plus volontiers à un match de boxe sur un ring judiciaire. Mais le sport automobile est un sport de combat. Ne dit-on pas qu’un championnat se gagne par KO ou aux points ? De nombreux pilotes inscrivent des sports de combat su programme de leur préparation physique et mentale. Par exemple Nico Rosberg photographié ci-dessus au cours d’une séance de boxe sous l’eau.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Parmi les avocats qui brillèrent en course automobile, je citerai Bruno Sotty, brillant en course de côte et vainqueur de la catégorie des protos de moins de 2 litres aux 24 Heures du Mans 1980 sur une Chevron Roc qu’il partageait avec Dominique Laurent et Philippe Hesnault.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Avocat dans le civil, Jean-Louis Bouquet mena aussi une brillante carrière de pilote. Non seulement dans les formules de promotion et en F3, mais aussi en Supertourisme et Superproduction, discipline où il défendit sans faiblesse les couleurs de Renault. Comme ci-dessus aux 2 Heures du Mans 1989 où la R21 Turbo 4x4 qu’il partageait avec Jean Ragnottti mena provisoirement l’épreuve devant la BMW M3 Garage du Bac de Fabien Giroix et Patrick Gonin.

Rien d’impossible donc à ce qu’un avocat se monte aussi convaincant sur la piste que dans le prétoire !

D’autres chroniques sur le web

Depuis un peu plus d’un an, j’ai pris l’habitude de vous tenir informé des chroniques que j’écris sur d’autres supports. Le web évolue à une vitesse vertigineuse. La blogosphère aussi. Que deviendra-t-elle dans les prochaines années, voire les prochains mois ? Résistera-t-elle à la concentration et à ceux qui veulent la bâillonner ? Car ne nous y trompons-pas, les blogs dérangent. Les régies et moteurs de recherche préféreraient sans doute concentrer la publicité sur quelques médias à grosse audience plutôt que gérer de multiples sources d’informations. Et surtout, les politiques qui tiennent actuellement les médias supportent mal que des voix discordantes s’élèvent contre les messages officiels, pour ne pas dire la propagande de l’État socialiste. C’est si confortable de confier les JT de 20 Heures à des lobbyistes bien payés pour ça avec nos impôts, quitte à hérisser la Cour de comptes... Profitions de la liberté d’écrire et de parler tant qu’elle ne nous est pas totalement ôtée. Cette angoisse de la perte de nos libertés représente la motivation première qui m’a projeté dans l’écriture du thriller que j’évoque dans le paragraphe précédent. J’y aborde en outre la nécessité de recourir à des spécialistes de la communication judiciaire afin de contrer la propagande des grands médias, voire de parer le défaut d’indépendance de magistrats qui jugent en fonction de leurs convictions extrémistes et pas des éléments objectifs d’une affaire(les mêmes qui, soutenus par une ministre peu habitée par la sagesse, avaient impunément affiché le mur des cons).

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Compte tenu de l’actualité, le blog Polars, sports et légendes traite forcément du manque de pluralité et d’indépendance des grands médias. J’y ai récemment confié l’inquiétude que m’inspirent ces médias « « « officiels » » » » qui fabriquent les méchants qui servent les intérêts de leurs amis politiques http://bit.ly/2lbsgin

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Je ne renonce pas pour autant aux chroniques automobiles, si possible illustrées par des photos personnelles ou fournies par les équipes des pilotes. Vous pourrez donc me retrouver sur https://gotmdm.com (partie DM Driver) pour découvrir de nouvelles chroniques sur des pilotes, des épreuves, des voitures qui suscitent la passion !

QUELQUES LIENS

Portrait de Kevin Petit, un espoir de la course de côte en France http://bit.ly/2hGVcfM

Automobile : c’était mieux avant, au temps des voitures à l’image d’une société qui, il est vrai, avait alors des raisons de célébrer l’enthousiasme et la liberté http://bit.ly/2lkbnSk

Quelques voitures inoubliables des sixties http://bit.ly/2lv5xBr

J’ai croisé chats de caractère http://bit.ly/2iMUSAl

17 février 1997, 20 ans déjà... C’était l’arrivée du 3ème Vendée Globe et la sortie de mon livre sur la course aux Éditions Gérard de Villiers http://bit.ly/2lT9X2o

Thierry Le Bras

19:08 Publié dans Blog, Livre, Sport, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvelles, livres, fictions, polars, david sarel, philippe georjan |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |