Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2015

Didier Pironi remporte la course des BMW M1 Procar

C'était en 1980, à Hockenheim !

M1 1   - BLOG .JPG

En 1979 et en 1980, un peloton de BMW M1 développées dans la version groupe 4 anime les veilles de Grands-Prix. Le samedi après-midi, ces bolides rugissent sur l’asphalte des circuits européens qui accueillent la discipline reine.

 

A l’origine de  cette formule, Jochen Neerpasch, le patron de BMW Motorsport. Il voit dans ce concept un moyen de favoriser les ventes du nombre d’exemplaires nécessaires à l’homologation de la M1 en groupe 4. Les instances dirigeantes et organisatrices de la F1 accueillent favorablement le projet. Les superbes GT aux mains de pilotes de premier plan raviront le public et contribueront à le garder sur le site après les essais F1.

 

BMW Motorsport engagera cinq voitures qui seront confiées aux pilotes de F1 ayant réalisé les cinq meilleurs temps des essais du vendredi.

 

Une course très chaude

 

La course disputée avant le Grand-Prix d’Hockenheim 1980 me laisse une souvenir inoubliable, celui d’une grande joie, celle de la victoire de Didier Pironi, mon pilote préféré, mais aussi celle d’une petite frayeur. J’y assiste dans la tribune en face des stands.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Très rapidement, Didier et Hans Stuck, un pilote allemand chouchou du public, s’affrontent portière contre portière. Les deux voitures ne passeront pas. Le public se lève et hurle ses encouragements qui vont en majorité au pilote germanique. Les Français sont minoritaires sur le site. Même en criant très fort, on ne nous entend pas beaucoup. D’ailleurs, à la place que j’occupe, je suis entouré d’Allemands et je me sens un peu isolé.

 

L’atmosphère du stadium

 

« En Allemagne, l’ambiance m’a beaucoup surprise la première fois, me confiera Anne Panis 20 ans plus tard. Par moment, le spectacle est dans les tribunes. Des paddocks, on entend le bruit de la foule, les gens qui crient, qui font la vague, qui lancent des pétards, qui font la fête. C’est presque angoissant. Il faut se trouver sur place pour le ressentir. La télévision ne peut pas traduire cette atmosphère. »

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sur la piste cet après-midi d’août 1980, les deux BMW M1 se touchent. Celle de Didier reste sur la piste et poursuit sa course en tête. Celle de l’Allemand part faire une incursion dans l’herbe et revient sur le bitume après avoir perdu plusieurs places. Je hurle ma joie tandis que mes voisins manifestent bruyamment leur rage. Quelques visages rouges de colère se tournent vers moi. Je juge prudent de ne provoquer personne. Les courses de BMW M1 sont musclées et après Stuck, Surer et Schurti essaieront d’attaquer Didier. En vain. Sur cette piste rapide, le Français est imbattable, ce qui excite le public. D’autant que certains spectateurs locaux n’ont pas ménagé leur stock de bière. La fin de la course approche. Les Allemands ne sont pas contents du tout de voir Didier toujours en tête. Le champion français se rend-il compte de l’hostilité d’une partie du public ? .Certains crient des injures à son encontre. Pour l’heure, il  n’en a cure et se concentre sur la victoire qui se profile

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sa BMW M1 va bientôt passer à mon niveau et je compte bien la photographier une nouvelle fois. Je m’absorbe dans mon cadrage en me désintéressant des voisins. Une fraction de seconde, je me dis que mes trois années de judo à l’époque du lycée et les séances de pushing-ball que je pratique régulièrement pour me défouler ne serviront pas à grand chose s’ils me tombent tous dessus. Lorsque Didier Pironi franchit la ligne en vainqueur, je me lève et j’applaudis. Après tout, tant qu’à avoir des problèmes avec les voisins, autant manifester ses sentiments sans ambiguïté ! D’autres spectateurs dans le stadium applaudissent aussi. Mes voisins m’oublient. Sans doute existe-t-il quelques Allemands parmi eux. Mes voisins m’oublient. A cet instant, Didier redouta sans doute d’être agressé et déclassé tant l’atmosphère restait houleuse. Finalement, la fête continuera sans incident. Une fois de plus, Didier a fait étalage de son immense talent. Il était tout simplement le meilleur. La cérémonie du podium aura lieu à peu près normalement.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Le lendemain, le Grand-Prix se déroulera hélas sous de moins bons auspices. Didier abandonnera au 18ème tour à la suite d’un problème d’arbre de roue. La victoire sourira toute de même à l’écurie de Guy Ligier puisque Jacques Laffite remportera cette course.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Une autre BMW d’exception présentée sur Designmoteur

http://www.designmoteur.com/2015/05/bmw-3-0-csl-hommage/

 

Le Mans 1980, Didier Pironi partageait une BMW M1 avec un pilote de l’ouest

http://circuitmortel.hautetfort.com/archives/2011/07/index-1.html

 

Elle fut mon premier rêve BMW… http://bit.ly/1anbRR9

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

11:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : didier pironi, bmw, m1, hockenheim, procar, 1980, f1, ligier |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

11/05/2015

Nous n’oublions pas Elio De Angelis

Son pilotage était un art

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

« Au plan du pilotage pur, l’Italien Elio de Angelis fut le plus beau pilote qu’il m’ait été donné d’admirer », confie Johnny Rives dans « La course aux souvenirs ».

 

« Elio de  Angelis jouait merveilleusement du piano », rappelle Philippe Lambert dans « Pilotes de Formule 1, l’épreuve des hommes ». Dans le même ouvrage, l’auteur constate que « a priori, la conduite d’une Formule 1 repose sur une succession d’actes techniques. Mais on en vient à se demander si le sang des pilotes ne charrie pas quelques globules empruntés à l’artiste. Ne parle-t-on pas d’art du pilotage ? »

 

Le pilote italien Beppe Gabbiani confirme un rapport étroit entre l’amour de l’art et celui du pilotage. Il s’intéresse aux peintres et à la sculpture. Il aime voyager à la découverte d’horizons nouveaux. Beppe, qui appartient à la même génération qu’Elio, comptait d’ailleurs parmi ses amis.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

Si Elio disparut trop tôt, il laissa un souvenir inoubliable à plusieurs générations de pilotes. A titre d’exemple, Jean Alesi choisit le design de son casque (fond blanc décoré d’une bande noire et d’une bande rouge) en hommage au champion italien. L’approche de la date anniversaire de sa disparition (15 mai 1986) constitue l’occasion de lui rendre hommage en republiant un texte écrit en 2010 pour un site canadien aujourd’hui en sommeil.

 

Un garçon brillant

 

Une bonne fée semble s’être penchée sur le berceau d’Elio de Angelis. Il naît dans un milieu aisé. Son père, ancien pilote de haut niveau en motonautisme, ne s’opposera pas à sa carrière sur quatre roues, au contraire. C’est donc dans de bonnes conditions qu’il se lance dans le karting. Les résultats ne se font pas attendre. Il conquiert un titre national et devient vice-champion du monde l’année suivante.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

En F3 aussi, les résultats arrivent tout de suite. Elio n’a que 19 ans lorsqu’il découvre la discipline. Il remporte le titre national dès sa première saison, Puis en 1978, il inscrit son nom au palmarès du prestigieux Grand-Prix de Monaco F3, celui qu’il faut gagner devant les décideurs de la F1. Dans la liste des vainqueurs de l’épreuve, son nom figure juste sous celui de Didier Pironi, vainqueur de cette course en 1977. Hasard du destin, les deux hommes sont nés un 26 mars, à six ans d’intervalle.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

En 1979, Elio débute en Formule 1 chez Shadow. Hélas, les voitures noires de Don Nichols ne sont plus que l’ombre des monoplaces qui avaient permis à notre Godasse de plomb national, Jean-Pierre Jarier de signer quelques exploits (dont la pole au GP du Brésil 1975) et à Alan Jones de remporter un Grand-Prix (Autriche 1977). Les problèmes  mécaniques se succèdent. Mais les spécialistes décèlent tout de même le talent d’Elio qui sera récompensé par une belle 4ème place à Watkins Glen, dernière épreuve de la saison.

 

Colin Chapman l’intègre au Team Lotus pour 1980, aux côtés de Mario Andretti, Champion du monde 1978.

 

Six ans chez Lotus

 

La Lotus de 1980 ne domine pas la concurrence comme celle qui a conduit Mario Andretti au titre deux ans plus tôt. Mais Elio termine tout de même second au Brésil, premier Grand-Prix de l’année. Il signera ensuite deux quatrièmes places, sans compter un podium en Espagne, épreuve ne comptant pas pour le Championnat.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

« Elio a véritablement démontré ses qualités cette année, analysent les journalistes du magasine Grand-Prix F1 en fin de saison. Il fait partie, de toute évidence, des pilotes les plus rapides du plateau, et il a considérablement gagné en maturité. »

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

Elio, qui est prêt à jouer régulièrement les premiers rôles, croit qu’il va disposer d’une arme redoutable en 1981, la Lotus 88. Colin Chapman a mis au point une nouvelle monoplace révolutionnaire. Elle comporte deux châssis indépendants l’un de l’autre afin de dissocier les charges aérodynamiques des masses d’inertie. Ainsi, les suspensions travaillent sans l’effet du vent de la vitesse qui écrase les ressorts. Un châssis porte le moteur, la boite de vitesses, le réservoir et le pilote, l’autre la carrosserie et le circuit de refroidissement. Ce châssis a une suspension indépendante du châssis en liaison avec la piste. L’utilisation de kevlar et de carbone sur le châssis primaire à l’exclusion de tout aluminium permet un poids minimum malgré la complexité technique.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

Le génie de Colin Chapman s’exprime une nouvelle fois au grand dam de la concurrence qui déposera réclamation et obtiendra de la fédération dirigée par Balestre l’exclusion de la voiture et une amende de 100.000 $ contre Lotus. Ce n’est pas d’hier que la fédération sait manipuler les championnats ou tout au moins tenter de le faire. La sanction financières seront finalement levées mais la 88 n’obtiendra jamais le droit d’en découdre sur la piste. Avec une  machine loin de répondre à ses attentes, le pilote italien limite la casse et démontre ses qualités de régularité en terminant huit fois dans les points.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

1982 ne sera pas une année comme les autres. Tout le monde le sent dès Kyalami où un violent conflit éclate entre les  pilotes et le bloc FISA-FOCA à cause du joug intolérable sous lequel les pouvoirs sportifs et financiers entendent écraser les pilotes. Mais ceux-ci se révoltent. Ils désignent Didier Pironi pour défendre leurs intérêts. Pendant que Didier, leader choisi par ses pairs, croise le fer en première ligne du front à Kyalami, ses camarades se retranchent dans un hôtel transformé en maquis de résistance à l’oppresseur. Parmi eux, Elio de Angelis qui joue du piano pour distraire ses pairs et entretenir l’ambiance conviviale.

 

Balestre et Ecclestone devront apprendre à composer avec les pilotes. Mais 1982 sera une année noire, marquée par les décès de Gilles Villeneuve et  Ricardo Paletti ainsi que par les graves blessures de Didier Pironi à Hockenheim. 

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

Cela fait quatre  ans qu’une Lotus n’a pas gagné en Grand-Prix. Une situation insupportable pour Colin Chapman. Un affront qu’Elio de Angelis va venger le 15 août à Zeltweg. Au terme d’une résistance acharnée contre Keke Rosberg – les deux pilotes ont négocié la dernière courbe roues contre roues -  Elio franchit le drapeau à damier 25/1000èmes de seconde devant son rival finlandais. Il fait son entrée dans le club très fermé, un club de seigneurs, celui des vainqueurs de Grands-Prix.

 

Colin Chapman voit pour la dernière fois une de ses voitures gagner un Grand-Prix. L’année 1982 s’acharnera jusqu’au bout sur les acteurs de la F1. Colin Chapman, l’ami de Jim Clark, le créateur du mythe Lotus, décédera au mois de décembre.

 

Que va devenir Lotus ? Avant sa disparition, Colin Chapman a négocié avec Renault la fourniture de son moteur Turbo. Un duo composé de Peter Warr, collaborateur proche du  fondateur de Lotus et de Peter Wright, directeur technique, prend les rênes. La 93 T déçoit Elio. Il décroche une pole et réussit souvent d’excellentes qualifications, mais la voiture manque de fiabilité. Les choses vont beaucoup mieux en 1984. Si la Lotus ne peut rien contre les McLaren ultra dominatrices confiées à Lauda et Prost, Elio prend la troisième place au championnat derrière l’Autrichien et le Français.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

En 1985, Elio de Angelis aborde sa sixième saison chez Lotus. Il dispose de la 97 T conçue par Gérard Ducarouge. Il pointe en tête du championnat en début de saison. Il terminera onze fois dans les points et gérera très intelligemment des Grands-Prix où il faut économiser l’essence pour éviter les pannes sèches. Son pilotage tout en finesse, efficace et sobre, s’accommode plutôt bien à cette nouvelle contrainte. Seule ombre au tableau, l’arrivée de Senna dans l’équipe. Ayrton se révèle rapidement un  équipier encombrant tant il veut la victoire. Les deux hommes viennent de milieux policés et bien élevés. Leur bonne éducation et leur dignité leur interdisent de s’épancher vulgairement devant le premier micro qui passe. Mais Elio avoue tout de même en privé que « Ayrton veut tout pour lui,  c’est invivable ».

 

Elio remporte sa seconde victoire à Imola au terme d’une  course où Prost est déclassé car sa voiture était trop légère à l’arrivée. Une vraie victoire tout de même. D’ailleurs, Elio aussi a vu des podiums et des  victoires s’évanouir à cause d’un sort contraire. Au finish chez Lotus cette année-là, le compteur affiche deux victoires pour Ayrton et une  pour Elio, 38 points pour Ayrton contre 33 pour Elio. L’Italien n’a pas été ridicule, loin s’en faut, face à un des plus grands monstres sacrés de l’histoire de la course automobile. Mais il préfère tout de même changer d’air.

 

Maudit aileron

 

Elio va piloter pour l’Écurie  Brabham en 1986. Il dispose de la BT 55, une auto audacieuse, très basse et allongée avec une  boite 7 rapports accouplée à un moteur BMW.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

Trois jours après le Grand-Prix de Monaco, il participe à une séance d’essais privés sur le circuit Paul Ricard. Soudain, à près de 300 km/h, le pilier d’aileron cède à l’approche du S de la Verrerie. La voiture prend feu sous les  yeux de Nigel Mansell qui fut l’équipier d’Elio pendant quatre ans chez Lotus.

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

« Bernie (NDLR :  Ecclestone) me téléphona immédiatement à Londres, rapporte le Docteur Sid Watkins, médecin de la  F1, et Elio fut transféré à Marseille dans le même hôpital où Franck Williams avait été conduit cette année-là. Le Dr Vincentelli était toujours là, et je pus lui parler tout de suite au téléphone. La situation était sans espoir, car les lésions au cerveau étaient irréversibles avant son arrivée à l’hôpital. »

 

« Il (NDLR : Elio) maîtrisait sa F1 avec un doigté  de pianiste », écrira Johnny Rives.

 

Elio de Angelis n’avait que 28 ans. Un grand pilote, un authentique artiste de la F1, rejoignait le paradis des pilotes quelques jours seulement après les disparitions tragiques de Henri Toivonen et Sergio Cresto, à peine plus vieux que lui, sur une route de Corse, à quelques dizaines de kilomètres du circuit Paul Ricard. Le moi de mai 1986 se révéla cruel et meurtrier.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Elio de Angelis était né le 26 mars 1958. Il nous a quittés beaucoup trop tôt, le 15 mai 1986). Pour plus de détails sur lui, n’hésitez pas à visiter ce site qui célèbre son souvenir :  http://www.eliodeangelis.info/

 

Je vous conseille aussi de visionner cette vidéo qui lui rend hommage

http://www.youtube.com/watch?v=jqCg_sUmWmU

elio de angelis,f1,lotus,colin chapman,henri toivonen,sergio cresto,ayrton senna,kele rosberg,mario andretti,nigel mansell,jean-pierre jarier,jean alesi,johnny rives,philippe lambert,brabham,bmw,renault,bernie ecclestone,fanck william,circuit paul ricard,shadow

La Lotus F1 de 1980 parmi mes belles de courses favorites  http://bit.ly/1pSQIGc

 

La course automobile inspire des artistes, notamment des auteurs de BD

http://bit.ly/1AKcviW

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

16/11/2012

PORSCHE, un triomphe sportif, marketing et économique

à chaque Porsche son heure de gloire

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

Course de côte, rallye, circuit, univers économique,  les Porsche ont brillé partout

 

Le choc des photos plus que le poids des mots aujourd’hui. Pour coller au titre et à l’accroche, quelques images issues de ma photothèque.

 

J’ai connu gens de toute sorte, déclara Philippe Labro pour présenter une remarquable galerie de portraits. J’ai photographié Porsche de toute sorte, parodierai-je modestement  en vous présentant quelques images qui me plaisent et qui, j’espère, vous apporteront quelques secondes de plaisir.

Elles contribuent en outre à expliquer pourquoi le savoir-faire Porsche continue à générer des résultats exceptionnels dans la compétition économique comme sur les circuits.

 

Commençons par Raymond Touroul

 

Comment ne pas évoquer la grand Raymond quand il s’agit de Porsche ? Pilote éclectique, rapide dans toutes les disciplines, il défendit les couleurs de la marque durant quatre décennies. L’image en tête de la note remonte à Saint-Gouëno 1973. Une victoire de groupe avec la toute nouvelle Porsche Carrera RS 2,7 litres groupe 3.  

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

 La Porsche n’était pas la machine la plus à l’aise sur la terre. Qu’importe, son pilote savait exploiter sa puissance sur les parties goudron. Résultat, de nombreuses victoires et un titre de champion de France en 1979 !

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

 Presqu’incroyable. Au Mans 1976, Raymond Touroul et Alain Cudini réussissent un véritable exploit. Ils signent la 6ème place au général avec une Porsche Carrera RSR atmo engagée en groupe 5 !

 

Concours de chevaux mécaniques à Dinard

 

1973, quelques semaines avant la guerre du Kippour. Les pays arabes s’apprêtent à attaquer Israël. Bientôt, ils vont soumettre le monde à leur dictat par l’arme du pétrole. Les prix des carburants vont flamber. Les Français vont redouter le rationnement. La crise économique va bouleverser le monde occidental et entamer le processus qui conduira à la situation contemporaine.

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

 Le monde de la course automobile vit ses dernières heures d’insouciance avant d’être mise en cause et stigmatisée par les autophobes et les écolos, ces intégristes de la pensée soi–disant correcte qui ne comprennent  même pas qu’on ne nuit pas à un pan majeur de l’industrie sans détruire l’économie et des centaines de milliers d’emplois.

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

 Le départ du Grand National Tour Auto est donné à Dinard cette année-là. Parmi les favoris, des équipages de Porsche, dont Antichan-Laujeon  (ci-dessus).

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

Finalement, ce seront Claude Pigeon et Jean-Yves Gadal qui l’emporteront avec leur Carrera RS groupe 3 aux couleurs Maisons de l’Avenir (ci-dessus).

 

Didier Pironi pilote Porsche

 

Ce n’est pas l’épisode le plus connu de la carrière de l'immense champion qui aurait dû devenir le premier champion du monde de Formule 1 français et remporta les 24 Heures du Mans.

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

 Mais Didier découvrir la classique mancelle au volant d’une Porsche. C’était en 1976. Il partageait le volant de la toute nouvelle 934 avec Bob Wollek et Marie-Claude Beaumont. Ils verront la ligne d’arrivée malgré les défauts de jeunesse de leur 934T, problèmes amplifiés par la chaleur caniculaire de ce printemps 1976.

Les nouvelles publications de CIRCUIT MORTEL sont désormais mises en ligne sur http://circuitmortel.com

QUELQUES LIENS A SUIVRE…

vers des notes riches en anecdotes et photos de Porsche

 

Raymond Touroul, champion de France de Rallycross

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/02/02/quand-raymond-touroul-faisait-gagner-une-porsche-sur-la-terr.html

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

Didier Pironi aux 24 Heures du Mans sur Porschehttp://bit.ly/OyeDoj

Des pilotes de l’Ouest au Mans 1976

http://www.sportauto-comite12.org/index.php?option=com_content&view=article&id=377:1976-une-edition-tres-chaude&catid=1:circuit&Itemid=3

 

Grand National Tour Auto 1973 à Dinard : festival de Porsche

http://bit.ly/OPFCvE , puis http://bit.ly/PTZNdx et enfin http://bit.ly/T6FiuQ

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

Et si vous découvriez des fictions dans l’univers des sports mécaniques ? Je vous invite à surfer sur

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

Vous y trouverez la présentation de quelques-uns de mes livres ainsi qu’une nouvelle (gratuite) dont l’action se déroule à la Course de côte de Saint-Germain sur Ille !

 

Porsche, un exemple de succès au cœur de la crise. Luxe, qualité, mariage subtile de tradition et d’audace dans le design, environnement économique favorable en Allemagne, les ingrédients d’une recette gagnante.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00473054-ventes-record-de-porsche-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l-annee-504189.php

 

Suivez-moi sur Twitter

@ThierryLeBras2

porsche,didier pironi,bob wollek,marie-claude beaumont,raymond touroul,alain cudini,claude pigeon,jean-yves gadal,max antichan

Et n’hésitez pas à partager cette note sur les réseaux sociaux.

 

A suivre bientôt sur ce blog, une autre note avec Claude Pigeon et Jean-Yves Gadal en course de côte, des Porsche au Mont-Dore, au Monte-Carlo, ainsi que quelques surprises…

 

Les souvenirs de Porsche ne sont pas près de s’éteindre et l’histoire de la marque entretient l’image qui contribue à son succès.

 

A suivre…

 

Texte et photos : 

Thierry Le Bras