Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2015

Les calandres BMW

Une image de marque depuis les années 30

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

BMW possède une identité forte.

 

BMW fait partie des marques qui m’ont marqué depuis l’enfance. Une BMW est traditionnellement belle et sobre. Elle inspire confiance. Elle s’associe aux notions de qualité et de performance.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Dans les années 60 et 70 déjà, les 2002 blanches ou  de couleurs vives synthétisaient les notions de sérieux et d’audace. Le conducteur de BMW n’est pas n’importe qui. Il ne cherche pas à frimer ou à étaler sa réussite. Il se fait plaisir avec une voiture exceptionnelle  plus abordable que les GT qui enflamment les visiteurs des salons de l’auto.

 

Le double haricot

 

Une BMW signe son appartenance à une lignée par une calandre particulière. Comme une Alfa Romeo ou une Audi, deux autres marques également chères à mon cœur. Il n’est pas évident de trouver avec certitude l’origine du design de la calandre dite en double haricot qu’arborent fièrement les BMW.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Il semble que ce choix trouve sa source dans des raisons techniques. Cette forme de calandre permettait d’obtenir un refroidissement optimal. Arrondir ses angles correspondait au souci d’ajouter l’élégance à l’efficacité.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Cette forme de calandre a traversé les décennies avec succès.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Nous la trouvons mise en avant dans les publicités pour la Neue Klasse en 1964.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Et encore aujourd’hui sur tous les modèles dont la sublime I8, fleuron de la gamme actuelle. Le double haricot a certes changé de forme au fil des évolutions aérodynamiques, mais il continue à signer l’appartenance à une lignée unique.

 

Vitesse et BMW

 

Pour ceux qui suivaient déjà la course automobile au temps des seventies, BMW se décline au mode compétition et 2002 groupe 1ou 2

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Sans oublier les superbes coupés 2800, 3000 et 3500 préparés en groupe 2 et 5 au fil des saisons. Des modèles qui atteindraient des niveaux de performance stupéfiants.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Plus tard viendraient les grosses groupe A, 528, 635 et M3 qui ont conquis tant de victoires dans toutes les disciplines.

bmw,calandres,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire

Et pour finir, flash-back sur une publicité aujourd’hui incorrecte mais purement jouissive. Vous rappelez –vous cette invitation lancée aux automobilistes non encore convertis à BMW ? Si vous voyez cette calandre surgir dans le rétro, deux solutions s’offraient à vous. Vous laisser doubler, ou vous précipiter dans une concession BMW afin d’acheter un modèle qui ferait enfin de vous le conducteur qui double, le vainqueur, le gagneur. En 1973, la BWW 2002 Turbo avait fait trembler le Bundestag. Nul doute que la reprise aujourd’hui  de la publicité BMW du début des années 70i ébranlerait l’Assemblée Nationale, Matignon, l’Élysée, ainsi que les lobbyistes inconditionnellement et pathologiquement  autophobes… Quant aux membres de l’ARPP (ex BVP), ils frôleraient la défaillance cardiaque.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

Premier rêvé BMW  http://bit.ly/1anbRR9

 

Des BMW M1 aux 24 Heures du Mans http://bit.ly/1cEoxRe

 

1964, une autre époque avec des voitures tellement plus attachantes et une vie tellement plus simple… http://bit.ly/1iY1Yfh

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

02:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, calandres, vintage, publicité, communication, image de marque, histoire |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

01/04/2015

LA BANDE A BOLO

le bandit en 2cv

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Au début des années 70, un malfaiteur particulièrement audacieux réussit une série incroyable de braquages, la plupart en Ille et Vilaine, avant de s’évanouir dans la nature.

 

Un homme assez petit mais bien bâti sortait d’une 2cv, côté passager. La 2cv se garait quelques mètres plus loin. L’homme entrait dans un commerce  avec la démarche d’Aldo Maccione. Il portait une tenue  classique, blouson de cuir et pantalon de toile. Une caquette, des lunettes teintées et un foulard masquaient partiellement sa fine cagoule couleur chair. Soudain, il braquait le révolver qu’il avait caché dans son journal vers le patron ou la patronne. Il remontait la visière de sa casquette et ordonnait avec un fort accent italien « silencé, pesonné né bougé, sinoné zé mé faché tré tré fort, si… ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il sortait une boite de sauce bolognaise de sa poche et la posait sur le comptoir en ironisant : « Bolo va vous accommoder à sa façon, bandé dé nouillées. Bolo veut qué vous mettiez l’argent dans un sac et qué vous lé lui tendiez sans problemo. Cé compris ? ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Les attaques de Bolo, c’était un spectacle. Une fois l’argent récolté Bolo sortait en ricanant, toujours avec son accent italien et sa démarche de macho frimeur. « Zé réviendrai, annonçait-il. Ma zé né peux pas vous diré quand. Vous risquériez de mé tendré un piègé avé la polizia ». La 2cv reculait jusqu’à son niveau. Bolo entrait côté conducteur. Le passager se glissait côté passager. Bolo s’installait au volant et démarrait en trombe.

 

Le premier braquage eut lieu à Saint-Malo en mai 1971 dans un bar rue de Dinan. Une semaine plus tard, une épicerie fine de Saint-Malo fut victime du même mode opératoire. Puis des bureaux de tabac, des épiceries fines, des coiffeurs…. Le bandit accéléra son rythme et élargit sa zone d’action à Dinard, Rennes, Dol, Dinan, Pontorson. Prenant de plus en plus confiance en lui, il ne tarda pas à attaquer des agences bancaires et des bureaux de poste qui étaient alors beaucoup moins protégés qu’aujourd’hui.

 

Bolo Showman avant l’heure

 

Quand il prenait le volant de sa  2cv, Bolo entamait un nouveau numéro. Il fonçait autant que le permettait sa monture. Il plaçait la 2cv dans des appuis incroyables, faisait crisser les pneus, doublait à droite, à gauche, puis disparaissait dans la nature après sa séance de rodéo.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

A Saint-Malo, le commissaire Golin courait après Bolo… sans le rattraper. Les forces de l’ordre se demandaient à qui elles avaient à faire. Le premier flic de la Cité corsaire était convaincu qu’une bande de la Mafia bolognaise pillait la ville. L’accent de Bolo, le surnom qu’il s’était lui-même attribué en laissant ses boites de sauce italienne, son organisation très professionnelle rendaient l’hypothèse crédible. Bolo commettait le sans-faute à chaque braquage. Portant des gants, il ne laissait pas d’empreintes digitales (personne n’exploitait encore l’ADN). Aucun témoin ne pouvait décrire son visage, ni celui du complice qui l’attendait dans la 2cv. Aucune info ne fuitait sur ses complices. Car il était forcément soutenu par une bande. Comment aurait-il pu, seul ou avec un unique complice, voler une 2cv avant chaque braquage, la maquiller, préparer son itinéraire de fuite, disparaître ? Le commissaire aurait bien des questions à poser au truand le jour où il l’arrêterait. Il se demandait notamment la raison de la passion de Bolo pour la 2cv. Pas la voiture la plus rapide pour s’enfuir. Peut-être parce qu’il s’agissait de l’automobile la plus populaire en France et qu’une 2cv garée près d’un lieu de braquage n’attirait pas l’attention ? De toute façon, avant d’interroger Bolo, il fallait l’arrêter et ça, ce n’était pas gagné….

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Car les scenarii de Bolo étaient minutieusement préparés. Un jour, en octobre 1972, après avoir dévalisé une agence bancaire place Châteaubriand, il déboula sur la plage avec la 2cv. C’était le début d’après-midi. La mer était basse. Bolo commença par faire des tête-à-queue en marche arrière sur le sable mouillé afin d’amuser la galerie, Puis il fonça en direction de Rochebonne où un autre accès à la plage lui permettait de ressortir. Prévenu par téléphone, le commissaire Golin envoya des équipes le cueillir. Les policiers firent chou blanc. Bolo roula bien vers Rochebonne avec la 2cv. Certains évaluèrent sa vitesse sur le sable mouillé à 130 kilomètres heure. A ce rythme-là, il se serait échappé avant l’arrivée de la police. Mais Bolo avait choisi une autre option. Peu avant les Thermes Marins, il obliqua vers la mer. La 2cv ralentit et s’immobilisa sur une sorte de radeau sur lequel étaient installées des rampes d’accès. L’engin n’avait pas attiré l’attention. Tout le monde avait pensé à la préparation d’une activité nautique. Une puissante vedette prit le radeau et la 2cv en remorque. La police maritime trouva un peu plus tard la 2cv flottant à un mille au large sur le radeau abandonné. Bolo, ses complices et le butin s’étaient évaporés après leurs exploits nautiques !

 

Bolo superstar…

 

Déjà populaire, Bolo entreprit à l’automne 1972 d’envoyer des cassettes enregistrées aux journaux, radios et télévisions. Amusés, les médias relayèrent ses messages.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

… Si zé peur d’êtré pris ? expliquait le gangster.  Non, pas du tout. zé suis millé fois plous malin qué ceux qui me courent après. Ils né m’auront zamais. Zé encore pas mal dé tours dans mon sac…

… Les filles, zé vous aime !!! annonçait-il. Bisés à toutes en attendant que zé choisisse cellé d’entre vous qui partagéra ma vie… »

 

Bolo joignait quelques photos de lui et de sa 2cv… Aucune où il était identifiable naturellement.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il n’est pas exagéré de parler d’une Bolomania à cette période. Fin 1972, un groupe de jeunes chanteuses se forma afin de chanter sa gloire. Après les Clodettes, apparurent donc les Bolettes ! Un groupe de 4 filles, une brune, une blonde, une rousse et une noire. Elles enregistrèrent plusieurs 45 tours dont un véritable tube qui se vendait aussi bien que les titres de Sylvie Vartan ou Dalida. Elles passèrent chez Drucker qui faisait déjà de la télé depuis longtemps. Les Bolettes avaient repris la musique de Embrasse-moi idiot avec de nouvelles paroles :

« Épouse-moi Bolo,

Moi je ferai, ferai ton bonheur,

Bolo… »

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Si les exploits de Bolo amusaient le public et la presse, les forces de l’’ordre les commerçants et les banques ne riaient pas du tout. Le Ministre de l’Intérieur déclara Bolo ennemi public Numéro 1. Les professionnels victimes de ses actes constituèrent une confédération contre Bolo. La confédération promit des primes substantielles à ceux qui apporteraient des informations permettant l’arrestation de Bolo et, le cas échéant, un pactole à qui le livrerait aux forces de l’ordre. Bolo réagit en proposant la création d’une Confédération Française des Gangsters, Voleurs et truands (CFDGTVT) qui défendrait les droits des travailleurs du crime contre le capital conservateur. Morts de rire, tous les grands médias relayèrent l’info. A cette époque, Bolo atteignit une côte de popularité comparable à celle de Johnny Hallyday. Le plus dur pour lui serait désormais de ne pas finir dans Le Pénitencier.

 

Puis Bolo renié

 

A partir du printemps 1973, les choses se compliquèrent. Loin d’’approuver la proposition de confédération sauce bolognaise, le milieu se retourna contre sa vedette. La pression de la police conduisait les indics à balancer, La nervosité des flics se traduisait par la multiplication des contrôles et arrestations. En bref, Bolo nuisait au chiffre d’affaires de ses confrères. Il échappa de peu à un attentat. Les coups devinrent plus périlleux. Alléchés par les promesses de primes en cas d’informations ou d’arrestation, quelques gars aux caractères bien trempés se découvrirent des âmes de chasseurs de primes. A Saint-Malo, Bolo se fit surprendre par l’un deux. Son flingue lui fut arraché des mains.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Dominé physiquement par son adversaire, Bolo parvint tout de même à s’échapper, Mais après avoir donné un coup de couteau à l’autre et menacé des passants de leur balancer une grenade. La dangerosité du braqueur détruisit sa popularité. Les ventes de disques des Bolettes s’effondrèrent. Fin juillet 1973, Bolo attaqua un bureau de Poste au Lude dans la Sarthe. Il se croyait tranquille en sortant de sa zone d’action habituelle. Les choses faillirent à nouveau mal tourner. Avant de s’en prendre à la guichetière, Bolo arracha un peu d’argent des mains d’un ouvrier du bâtiment qui faisait un petit retrait. L’homme, bien charpenté, vit rouge. Il bouscula Bolo, fit tomber son flingue et le battit comme plâtre. Sans avoir l’idée hélas de lui enlever son masque. Une nouvelle fois, Bolo s’en tira grâce au coup de la grenade. Après la correction encaissée, il eut certainement besoin d’un sérieux ravalement de façade. Et cette fois, son image était complètement détruite. Il n’était plus un héros mais un vulgaire voyou  cupide prêt à voler quelques billets gagnés à la sueur du front d’un ouvrier.

 

Révélations prochaines ?

 

Personne n’a jamais su qui était Bolo. Ses méfaits prirent fin après cette dernière attaque en juillet 1973. Fut-il mangé cru par des complices aussi froids qu’un boa ? Prit-il sagement sa retraite de malfaiteur ?

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

S’acheta-t-il une Rolls blanche avant de devenir décorateur et antiquaire ? Ou fut-il exécuté et enterré sans cérémonie ? Par qui ? Un chasseur de prime qui aurait préféré le dévaliser plutôt qu’attendre la récompense, le milieu, une officine chargée de régler le problème Bolo discrètement sans l’amener devant la justice ?

 

Les années ont passé et tout le monde avait oublié Bolo. Une rumeur court cependant depuis quelques jours. Bolo serait bien vivant. Il aurait pris contact avec un avocat afin de mesurer les risques judiciaires s’il racontait son histoire. Il aurait également signé un contrat avec un éditeur de best-sellers. Devenu écrivain, un camarade de collège de Bolo serait chargé de mettre le récit en forme et de travailler à son adaptation au cinéma avec des scénaristes. L’auteur malouin a été stupéfait d’apprendre l’identité de Bolo mais se dirait amusé par l’histoire et plutôt content de mener ce projet à bien avec un ex copain  perdu de vue depuis très longtemps.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Bolo se vautre dans les rêves de gloire. Il y aura le livre, le film, les émissions de télé qui accompagneront sa médiatisation, et aussi un album. Bolo se serait bien vu rock star au temps de son adolescence. Il compte rattraper l’omission de ce casting en enregistrant un album. Il songe pour commencer à un single. Une version très personnelle de Moi Lolita, le tube d’Alizée  (avec d’autres paroles) :

On m’appelle le Bolo,

Ou encore le Roi Bolo,

C’est pas ma faute,

Je vois le pognon

Tout prêt à se jeter sur moi

C’est pas ma faute à moi,

Moi le Bolo…

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Que fera Bolo des nouveaux  revenus tirés de ses activités criminelles passées ? Sans doute quelques dons à des associations caritatives, histoire de soigner son image et de retrouver sa popularité. Et il réalisera un vieux rêve, acheter une voiture qui l’a toujours fasciné. Pas une 2cv, non, plutôt LA Ferrari qu’il avait déjà envie de s’offrir à l’époque…

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

A découvrir absolument pour les amateurs de 2cv , les fabuleuses maquettes de Christophe  Goujon ; son compte Facebook

https://www.facebook.com/christophe.goujon.1

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Ronan affronte la mère Poupoune et sa 2cv  http://0z.fr/SBfWH

 

Une autre histoire de voitures et de gangsters au bon vieux temps Vintage

http://bit.ly/1xpO1Q7

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

19/03/2015

Michel Vaillant en rallye !

et au cœur d’une LIAISON DANGEREUSE

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Le 3ème album de la 2nde saison de Michel Vaillant est disponible depuis le dernier trimestre 2014.

 

Autant l’avouer, je n’avais pas aimé du tout le premier tome de la nouvelle série. Le second m’avait davantage plu. Je ne lui avais cependant pas consacré de note sur ce blog ni ailleurs.

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

J’attendais le troisième album avec curiosité et cette fois j’ai vraiment pris plaisir à lire l’histoire. J’espérais un autre virage des aventures de Michel Vaillant après 24 Heures sous influence. J’aurais aimé retrouver Michel en manager de jeunes pilotes, à commencer par Dylan Montusset, attachant et doté d’un potentiel indiscutable. J’aurais adoré découvrir  également Patrick Vaillant au volant d’une voiture de course. Les scénaristes ont choisi une direction toute différente. C’est leur œuvre et il leur appartient de la gérer comme ils l’entendent. Étant moi-même auteur de romans dont certains se déroulent sur fond de course automobile, je n’aime pas les lecteurs ou critiques qui disent qu’eux, ils auraient placé le personnage dans telle ou telle situation. Alors, j’éviterai de tomber dans les travers qui m’agacent chez les autres. Mes propres personnages me permettent de satisfaire les idées sorties de mon imagination.

 

Une nouvelle trajectoire bien négociée

 

Dans le nouveau scénario proposé par Graton, Lapière, Bourgne et Bénéteau, les quatre mousquetaires qui sont désormais ses biographes, Michel Vaillant prend le départ d’un rallye. Une discipline qui m’est chère comme le savent mes lecteurs habituels ! LE PACTE DU TRICHEUR, la  dernière aventure de David Sarel, sortie avant LIAISON DANGEREUSE, se déroule justement dans l’univers des épreuves routières. L’équipe qui travaille autour de Michel Vaillant et moi avons eu l’idée comparable d’une scène forte, celle des freins qui ne répondent plus, du pilote qui cherche alors une situation pour s’en sortir et ralentir l’auto autrement ! Une tuile qui est tombée sur la tête de plus d’un équipage de rallye. Je ne vous en dis pas plus afin de préserver le suspense.

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Jean Graton, le papa de Michel Vaillant, avait déjà placé ses personnages sur des routes de rallyes. Rappelons l’excellent 8ème pilote. L’école de formation des futurs représentants de la marque Vaillante incluait des participations à de telles épreuves. Souvenons-nous de Rush, course fabuleuse à mi-chemin entre le marathon et le Rallye-Raid. Michel Vaillant, François Cevert et Steve Warson y pilotaient une des plus belles Vaillante GT jamais créées. Sans oublier Dans l’enfer du Safari ou Rallye sur un volcan. Cette fois, nous nous immergeons dans le Championnat ERC d’aujourd’hui le temps d’une épreuve qui existe vraiment, le Rallye de Valais. Michel sera au volant d’une Vaillante Cervin groupe R5 (une catégorie d’autos performantes dans la discipline).

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Les albums de Michel Vaillant ont toujours associé avec bonheur des pilotes réels aux personnages de fiction. Parmi les adversaires de Michel figureront l’excellent Craig Breen sur Peugeot 207 S 2000. Ceux qui suivent régulièrement la discipline connaissent bien le pilote irlandais qui s’est construit un joli palmarès ces dernières années.

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Le casting de l’album compte également quelques people parmi lesquels Margot Laffite, naviguée à cette occasion par Jean-Louis Hottelet. Michel court lui-même avec une journaliste vedette de la télévision, Caroline Ouessant. Franchement, j’aurais trouvé plus crédible de voir Jean-Louis, véritable coéquipier, associé à Michel et la deuxième Vaillante confiée à un authentique équipage de talent, par exemple les formidables Yoann Bonato et Thierry Michaud qui nous ont régulièrement époustouflés au volant de l’Opel Adam R2 Performance de GM France en 2014. Mais le Rallye du Valais représente  avant tout une opération de promotion pour Vaillante. Dans ce contexte, confier une voiture à Margot qui n’a couru qu’en circuit garantit des retombées compte tenu de son patronyme et de son job d’animatrice télé. Et imaginer qu’une journaliste annonce les notes comme Daniel Elena dès sa première course ne pose pas de problème particulier. D’autant que la belle Caroline se montre très motivée et très soucieuse de faire plaisir à Michel. Une attitude qui inquiète son épouse Françoise.

 

L’impatience de découvrir la suite

 

Aucune fiction ne comportant qu’une histoire de course automobile n’a connu le succès attendu jusqu’à présent. C’est malheureux pour tous ceux qui pensent, comme moi, que le sport est si fort qu’il procure assez de suspense et d’angoisse pour justifier des histoires qui lui soient entièrement consacrées. Dans l’état actuel de réceptivité du public – parfois conditionné par des lobbies autophobes, des ingrédients complémentaires se révèlent hélas indispensables. Dans la vraie course auto, c’est parfois le cas aussi, reconnaissons-le. Des scenarii d’espionnage, d’accidents organisés ou de championnats orientés (vainqueurs choisis ?) n’ont-ils pas contribué à essayer de sauver les audiences de la F1 depuis 2007 (cf. ma note précédente) ?

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Conscients de cet état du marché  Les auteurs des nouvelles aventures de Michel Vaillant ont actionné plusieurs leviers. Le couple d’abord. Françoise Vaillant – Latour a-t-elle raison de se méfier de Caroline Ouessant ? La navigatrice de Michel s’intéresse à lui et il ne reste pas insensible à son charme. Le couple de Michel et Françoise sera-t-il menacé dans cette nouvelle saison ?

 

La famille ensuite. Michel Vaillant ne vit plus dans un univers idéal. Son fils Patrick ne suit pas la même route que lui. Il ne veut pas – au moins pour l’instant – prendre une place dans l’entreprise Vaillante, que ce soit dans sa branche industrielle ou son activité sportive. Il paraît plus proche de ses grands-parents que de ses parents. Il n’est pas un athlète invincible mais un homme blessé qui va devoir se rééduquer et se battre afin de retrouver sa mobilité après l’accident survenu dans Voltage et une opération chirurgicale moins réussie que prévu.

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Les manœuvres financières enfin. Que prépare Jean-Pierre avec Ethan Dasz ? Pourquoi va-t-il disparaître tout à coup sans avoir prévenu personne ? Steve Warson, l’ami de toujours, désormais candidat à un poste de sénateur des États-Unis, sera-t-il en mesure d’aider le clan Vaillante ? Bien sûr, il sera question de Leader, rival historique, de la belle Ruth, parfois dangereuse, parfois en danger…

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Rassurez-vous, Michel Vaillant n’a rien perdu de son talent de pilote. L’album Liaison dangereuse n’apporte pas toutes les réponses aux questions posées ni aux angoisses qu’elles suscitent. La fin crée l’envie irrésistible d’acheter le prochain album et nous ne saurions blâmer les auteurs ou leur éditeur de maîtriser les codes du marketing !

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

Michel Vaillant a changé avec sa deuxième saison. Le nouveau Michel arrive ici à maturité après une mise en route un peu difficile. L’histoire est intéressante. Les personnages méritent que nous les suivions. Des problématiques contemporaines facilitent l’identification du lecteur aux héros. Le dessin, plus sombre que par le passé, contribue parfaitement à l’atmosphère générale. Certaines images sont franchement superbes. Les auteurs ont su mettre à profit le cadre somptueux dans lequel se déroule le Rallye du Valais. Je conseille aux passionnés de course automobile d’acheter cet album. Et même en plusieurs exemplaires ! Un pour eux, d’autres pour offrir à leurs amis. La présentation réussie du produit en fait un cadeau flatteur. J’attends la suite avec impatience. Et je me permets une suggestion. J’aimerais retrouver Dylan Montusset aux côtés de Michel au moment du retour de Vaillante en F1 !

 

« Le sport est le cadre idéal pour tuer », affirme Harlan Coben. La compétition automobile est un univers qui concentre les émotions, le suspense, l’argent et les rivalités. Des gougnafiers sans scrupules y côtoient des seigneurs de la course. Les médias scrutent les performances et les incidents de nature à booster l’audimat. Le danger attise l’angoisse. La production de nouvelles fictions policières se prépare actuellement dans le monde de la course automobile. Je suis un acteur « engagé »  dans certains projets. Des nouvelles fraiches bientôt ! Car je compte bien faire aboutir mon programme, quelle que soit la trajectoire choisie pour concrétiser la finalisation.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Dylan Montusset, équipier de Michel Vaillant et de Steve Warson aux 24 Heures du Mans http://bit.ly/1B0E3je

 

La Vaillante Rush au Rallye du siècle http://bit.ly/1ir8ngo

 

Moi-Aussi, je vous ai mijoté une fiction au cœur d’un rallye ! http://bit.ly/1yMRJ54

michel vaillant,bd,liaison dangereuse,rallye,f1,vaillante,pilotes,navigateurs,margot laffite,fictions,romans,polars,yoann bonato,jean-louis hottelet,fictions en couse automobile,dylan montusset

… et aussi un feuilleton illustré en 5 épisodes dont l’action se déroule pendant un ralllye en Bretagne

1 - http://bit.ly/1gymC5i

2 - http://bit.ly/1blNzlY

3 - http://bit.ly/1h3Cm0D

4 - http://bit.ly/17Dei0E

5 - http://bit.ly/1983pOo

 

Puisque nous parlons rallye, un clin d’œil à des tout meilleurs rallymen français, Yoann Bonato, l’homme des 2 Alpes !  http://bit.ly/1t39zh9

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras