Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2015

F1 : le Swiss-Leaksgate guette Alonso et Briatore

Ils font partie des personnalités suspectées d’évasion fiscale à grande échelle

f1,droit fiscal,droit pénal,alonso,briatore,swiss-leaks,fraude fiscale,dissimulation fiscale,prestidigitation,stepneygate,crashgate,radiogate,polars

Après les scandales sportifs, les deux compères se trouvent une nouvelle fois dans la tourmente.

 

Le quotidien Le Monde vient de révéler une affaire de’ fraude fiscale mettant en cause un système astucieux  abrité par la filière suisse de la banque anglaise HSBC. La finalité, aider des contribuables particulièrement aisés à dissimuler une partie de leurs revenus à l’administration fiscale du pays où ils sont supposés régler leur impôt sur le revenu. Le moyen, l’utilisation de comptes ouverts à Genève et cachés entre autres derrière des structures offshore au Panama et dans les îles vierges britanniques.

 

On pourrait penser que le monde du sport automobile, habitué au respect des règlements, ne céderait pas au chant des sirènes exotiques exhortant à fuir l’impôt. Quelle surprise donc de trouver deux vieilles connaissances, Messieurs Alonso et Briatore,  dans les fichiers de l’affaire Swiss-Leaks…

 

Un prestidigitateur au travail 

 

Fernando Alonso n’a jamais dissimulé son goût pour la prestidigitation. Un art dans lequel nous sommes tout prêts à croire qu’il excelle particulièrement. Il est en effet sorti sans dommages de trois énormes scandales dont il fut à chaque fois le grand bénéficiaire. D’abord, il y eut le Stepneygate, une affaire d’espionnage industriel à l’échelle internationale. En collaborant avec Monsieur Mosley, écarté du milieu depuis, l’Espagnol a acquis l’impunité. Pire, c’est McLaren, alors son employeur, qui a payé pour l’espionnage qui permettait à Alonso de tout savoir sur les stratégies et développements techniques de Ferrari… Il y eut ensuite le Crashgate, un accident mis en scène pour permettre à Alonso de ravitailler avant les autres, de bénéficier du regroupement derrière la voiture de sécurité au moment de l’accident, puis de prendre la tête de la course au moment où ses adversaires s’arrêteraient au stand. C’était à Singapour  en 2008. « Innocent » comme l’agneau qui vient de naître, le protégé de Briatore et de plusieurs médias jura ne rien avoir su de ce qui se préparait afin de lui offrir l’artifice d’une victoire… Renault a payé et Briatore s’est sacrifié pour son chouchou tout en restant impliqué dans sa carrière. Dommage collatéral, cette course a vraisemblablement  privé Felipe Massa d’un titre mondial qu’il méritait au bénéfice d’un Hamilton bien servi déjà par des événements troubles. Enfin, il y eut le Radiogate, une consigne de course du stand Ferrari destinée à offrir la victoire à un Alonso dominé sur la piste par Felipe Massa. C’était au GP d’Allemagne 2010. Les consignes de course étaient alors interdites. Que croyez-vous qu’il arriva ? Une sanction contre Alonso, encore bénéficiaire d’une malversation ? Que nenni. La réglementation fut modifiée de façon à ce qu’à l’avenir, Alonso puisse impunément exiger que son équipier le laisse passer.

f1,droit fiscal,droit pénal,alonso,briatore,swiss-leaks,fraude fiscale,dissimulation fiscale,prestidigitation,stepneygate,crashgate,radiogate,polars

Maintenant, selon L’Équipe du 10 février 2015, Alonso aurait dissimulé non pas une blanche colombe mais un peu d’argent dans le chapeau du système HSBC. Oh, pas grand-chose, juste 37,3 M€… Comme souvent sur la piste, il est battu. Son mentor et ami Flavio Briatore a fait mieux. Son score atteint 65 M€ !!!

 

Quelles conséquences si ces situations fiscales donnent lieu à poursuites ?

 

Tout dépendra en fait des médias. Au plan juridique, nul doute que les compères ont les moyens de transiger avec les administrations fiscales dont ils dépendent et de se payer les meilleurs avocats pour régulariser leurs situations avec un minimum de dommages.

 

Qu’en sera-t-il au niveau de leurs réputations ? Celle de Briatore n’est plus à faire (ou à défaire). Alonso, quant à lui, a su s’allier la grâce des journalistes les plus influents dans le milieu de la F1. Les commentaires de certains intervenants  ressemblent davantage  à du lobbying qu’à du journalisme… Mais sa côte d’amour n’atteint cependant plus les sommets du temps de son arrivée chez Ferrari. Il a rejeté l’entière responsabilité de ses défaites face à Vettel sur son équipe et l’a publiquement maltraitée. Sa mauvaise foi et son caractère imbuvable ont-ils lassé les supporters ? Si Kimi et Sebastian gagnent avec la Scuderia cette année, ne deviendra-t-il pas l’homme globalement négatif à une écurie ? D’autant que maintenant, c’est Hamilton, le bad boy provocateur et bling bling qui séduit les médias people… Un Alonso en délicatesse avec le fisc bénéficiera-t-il d’un soutient aussi magnanime et généreux qu’au temps du Stepneygate, du Crashgate, du Radiogate et des échecs sportifs à répétition ? Les médias se comportent comme des vautours avec des contribuables qui optimisent légalement leur situation en fuyant des États aux fiscalités confiscatoires et punitives. Ils brûlent sur le bûcher des grands principes des contribuables en règle, qui ont payé leurs impôts en France avant de s’installer ailleurs. Je pense notamment à Gérard Depardieu et à Arthur. Les journalistes fustigent aussi les sportifs qui vivent en Suisse. Pardonneront-ils à Alonso s’il se confirme qu’il a dissimulé des revenus ? Certes, l’intéressé niera toute culpabilité. Avec quelle crédibilité ? N’oublions pas que l’Espagnol avait affirmé haut et fort mériter sa victoire au Grand-Prix de Singapour 2008 nonobstant l’accident organisé pour truquer la course à son profit…

f1,droit fiscal,droit pénal,alonso,briatore,swiss-leaks,fraude fiscale,dissimulation fiscale,prestidigitation,stepneygate,crashgate,radiogate,polars

N’oublions pas cependant que l’empire F1 de Monsieur Ecclestone a la puissance financière d’un État. Il n'est dès lors pas inenvisageable que l'affaire soit tout simplement oubliée des  médias. Pour ma part, je me suis toujours étonné que personne, nulle part,  ne s’inquiète de la sincérité et de la vérité de Grands-Prix alors que dans le monde entier, des parieurs misent sur les résultats. Le foot et le hand ont été dans l’œil du cyclone. Mais y a-t-il eu quelque part dans le monde  des investigations sur le championnat de F1 2014 après Spa ? Je ne le crois pas.

 

Par contre, si McLaren sait par expérience à quoi l’expose les frasques de son nouveau pilote, il n’est pas si sûr que Honda apprécie les retombées d’une affaire de fraude fiscale commise par un de ses pilotes si elle est avérée.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

« Le sport est un univers idéal pour voir commettre des crimes », a affirmé Harlan Coben lors d’un passage en France. Je le pense aussi et j’ai « installé » les actions de plusieurs polars au cœur de la course automobile

f1,droit fiscal,droit pénal,alonso,briatore,swiss-leaks,fraude fiscale,dissimulation fiscale,prestidigitation,stepneygate,crashgate,radiogate,polars

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, une histoire qui se termine aux 24 heures du Mans 1966, présentée sur  Monsieur Vintage

http://monsieurvintage.com/life/2014/10/interview-vintage-de-thierry-le-bras-auteur-de-vengeance-glacee-au-coulis-de-sixties-9141

f1,droit fiscal,droit pénal,alonso,briatore,swiss-leaks,fraude fiscale,dissimulation fiscale,prestidigitation,stepneygate,crashgate,radiogate,polars

LE PACTE DU TRICHEUR, un autre polar automobile au cœur d’un rallye que j’ai écrit pour vous :http://amzn.to/1jAhsoF

 

Salades à la sauce Bolonié, l’histoire d’un tricheur avec des personnages de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES  http://0z.fr/110Cx

 

Le Stepneygate aurait pu se terminer beaucoup plus mal pour le bénéficiaire : analyse juridique de l’affaire http://bit.ly/1DXHDOA

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

18/01/2015

La Shelby Cobra Daytona héroïne de fiction

Un bolide né grâce à la ligne droite des Hunaudières

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

J’ai lu cette semaine sur le compte Facebook Shelby American que Carroll Sheby inventa littéralement la Cobra dans ses rêves.

 

Il avait fréquemment des idées au milieu de la nuit et redoutait de les oublier au réveil. En conséquence, il a gardait un crayon et du papier auprès de son lit. A défaut d’avoir remporté les 24 Heures du Mans comme il le fit en 1959, associé à  Roy Salvadori sur une Aston Martin, c’est au moins un point que je partage avec lui. Un matin, il se réveilla et découvrit qu'il avait écrit le mot Cobra, un sigle qui allait désigner des monstres mécaniques…  de rêve !

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

J’avais 10 ans quand la Cobra remporta la catégorie GT aux 24 Heures du Mans aux mains de Bob Bondurant et Dan Gurney. Les photos que j’avais vues de cette voiture avaient créé un choc. Pour moi, elle était et demeure une des plus belles GT jamais produites. Une bête de course, une voiture créée pour offrir des émotions, un plaisir intense.

 

Ma Cobra préférée, le coupé  Daytona !

 

Tout a commencé par une frustration. Je collectionnais déjà les voitures miniatures. Une passion qui ne m’a pas quitté même si, aujourd’hui, j’achète peu de nouveaux modèles. Solido et Dinky Toys, Corgi Toys,  Mebetoys, Norev  et quelques autres marques  sortaient chaque année des collections de voitures de course. Au cours des sixties, les Ford GT40, MKII, MKIV, Ferrari 250 LM, P3, P4, 250 GT, Lotus Elan, Porche 904, 906, 907, 911, Cooper S, DS 21, Alpine Berlinette, Marcos, CD Peugeot et bien d’autres encore bénéficièrent de l’honneur d’une reproduction au 1/43ème. La plupart intégrèrent ma collection.

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Mais pas la Cobra Daytona. INTROUVABLE ! Quelques années plus tard, lycéne en classe de seconde, j’ai profité d’un séjour linguistique à Londres pour visiter quelques boutiques spécialisées en espérant que peut-être une petite marque anglaise la produisait sans l’exporter chez nous. Sans succès. J’avais cependant trouvé un kit - John Day si mes souvenirs sont bons - de roadster Cobra que j’ai bien sûr ramené. Je ne sais pas si les fabricants sont passés à côté de la Daytona ou si la licence était trop coûteuse, mais je me rappelle ma déception de ne pas la trouver dans mon échelle préférée. Aujourd’hui, je la préférerais encore à l’échelle 1/1, mais je n’ose pas en parler à ma banquière. J’aurais trop peur qu’elle appelle les hommes en blanc avec ‘ambulance…

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Depuis lors, j’ai surmonté le traumatisme. Comment ? En photographiant des Cobra dans des épreuves de VHC et… en écrivant VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES,  un polar dans lequel  une Shelby Cobra Daytona joue un des rôles principaux !

 

Grâce aux Hunaudières

 

Une GT qui colle le conducteur et le passager au siège à l’accélération, c’est bien. C’était déjà le cas des AC équipées de plusieurs versions successives de V8 Ford.

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Mais le but suprême d’une voiture de sport, c’est la course. "La course, c'est la vie! Avant et après, il n'y a que l'attente", déclare Steve McQueen dans le film Le Mans. La formule vaut pour une GT comme pour un pilote. Carroll Shelby veut battre Ferrari dans la catégorie GT. Ses roadsters AC Cobra possèdent l’accélération et la puissance. Il leur manque cependant la vitesse de pointe sur les Hunaudières. Leur aérodynamisme leur cause un handicap de près de 30 kilomètres/heure au bout de la ligne droite. Les roadsters AC Cobra y perdraient plus qu’elles gagneraient sur d’autres tronçons en accélération.

 

La solution viendra de l’élaboration d’une autre carrosserie. Une coque en aluminium au design de coupé prend place sur le châssis AC. Plus rigide, plus aérodynamique, elle se révèle tout de suite plus performante et dépasse les 300 km/h. Au Mans 1964, la Cobra Daytona devance la première Ferrari GT. L’année suivante, en 1965, elle remporte le championnat du monde des constructeurs et  bat plus d’une vingtaine de records de vitesse lors de compétitions.

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Le programme Cobra Daytona ne dura que deux ans, Ford et Carroll Shelby ayant décidé de joindre toutes leurs forces dans le programme GT40 et GT40 MKII en 1966. J’ai imaginé que le constructeur américain choisissait une solution différente et confiait l’exploitation de ses Cobra à des teams privés dont un français en 1966. La Cobra  était un véritable monstre qui serait resté compétitif au moins une saison de plus. . Ce gros coupé lift-back au capot moteur interminable et à la glace arrière immense respirait la puissance et la performance à l’état pur. Une bête de course prête à mordre ses adversaires comme le suggérait son nom. Cobra, un serpent vif comme l’éclair au venin mortel. Quoique volumineuse et lourde – 1.150 kilos -, la Cobra jouissait d’une aérodynamique très poussée, fruit du travail du célèbre designer Pete Bock. Son moteur V8 d’une cylindrée de 4.700 centimètres cubes développant 385 chevaux rugissait comme un fauve décidé à affirmer sa supériorité sur la jungle mécanique qui l’entourait. Une machine infernale prête à s’affirmer encore davantage dans la légende de la course automobile. Je lui ai accordé une saison de couse supplémentaire dans l’univers parallèle de mon dernier roman. Je vous invite à la suivre sur la piste mancelle pendant les 24 Heures du Mans 1966. Une course difficile et acharnée, d’autant que les pilotes de la Cobra française se trouvent confrontés à des ennemis moins honorables que les autres équipages de GT…

 

Remerciements

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES est en ligne  dans la version Ebook Kindle. Des versions papier et d’autres formats Ebooks seront disponibles avant les 24 Heures du Mans 2015.

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

La promotion a commencé mais elle n’est pas terminée. Je n’ai pas encore envoyé tous les dossiers de presse aux médias dont j’espère qu’ils me relaieront. Je ne les oublie pas et je m’occuperai très vite de ceux qui ne l’ont pas encore reçu alors qu’ils ont gentiment relayé mon ouvrage précédent.

 

Je tiens dès à présent à remercier les sites et blogs qui ont déjà présenté VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, notamment

 

Monsieur Vintage

http://monsieurvintage.com/life/2014/10/interview-vintage-de-thierry-le-bras-auteur-de-vengeance-glacee-au-coulis-de-sixties-9141

 

L’Automobile sportive

http://www.automobile-sportive.com/news.php?page=roman-vengeance-glacee-au-coulis-de-sixties-20141021

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Le site officiel des 24 Heures du Mans

http://www.24h-lemans.com/fr/actualites/les-24-heures-du-mans-au-c%C5%93ur-d-un-polar-_2_1_1707_17585.html

 

Endurance Info

http://www.endurance-info.com/fr/vengeance-glacee-au-coulis-sixties-par-thierry-le-bras/

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Bso-Incendie.overblog.com

http://bso-incendie.overblog.com/2014/11/livre.html

 

Le site du comité 12 de la Fédération Française de Sport Automobile

http://www.sportauto-comite12.org/index.php/actualite/2098-idee-cadeau-vengeance-glacee-au-coulis-des-sixties

 

Le pilote automobile

http://www.le-pilote-automobile.com/2014/12/04/un-polar-aux-epices-de-24-heures-du-mans/

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Automotiv Press

http://www.automotivpress.fr/vengeance-glacee-au-coulis-de-sixties-dernier-polar-de-thierry-le-bras-aux-24-heures-du-mans-1966/

 

Specialist Auto

http://www.specialist-auto.fr/49981-vengeance-coulis-sixties-polar-thierry-lebras/

 

Design Moteur

http://www.designmoteur.com/2014/12/roman-polar-passion-automobile/

 

ViaOuest

http://www.viaouest.com/biblioB00LRR8UD4.html

 

QUELQUES LIENS COMPLÉMENTAIRES A SUIVRE

 

Salades à la sauce Bolonié, une nouvelle aux épices d’humour cynique avec des personnages de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES  http://0z.fr/110Cx

 

Rien ne vas plus, les F1 tournent, avec d’autres personnages de fiction dans le monde de la course automobile http://0z.fr/KXy1G

24 heures du mans,ford,cobra,cobra daytona,ac cobra,shelby,carroll shelby,sixties,vintage,livres,polars,remerciements

Un polar au cœur du rallye http://0z.fr/JHYvp

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

11/01/2015

CHARLIE EN PISTE

parce que #Charlie #NousSommesCharlie  #JeSuisCharlie

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Il y a 351 ans, Molière se moquait des dérives de la religion catholique par l’intermédiaire de Tartuffe.

 

Il n’en est pas mort. Dans ses sketchs, Popeck, vendeur de caleçons molletonnés, ironise sur certaines caricatures prêtées aux juifs. Dans les Don Camillo, Fernandel présenta une image pleine d’humour de l’église. On n’ose imaginer comment certains auraient pu réagir à la sortie de Rabbi Jacob s’ils avaient été des barbares comme les monstres assassins entrés en scène le 7 janvier 2015.

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Il faut croire que la France a beaucoup régressé depuis une époque devenue vintage. Au temps des seventies, tout le monde pouvait tout dire. Aujourd’hui, une certaine classe néo-philosopho-écolo-sociologico-bobo prétend avec arrogance détenir la vérité universelle et censure au nom du fameux « politiquement correct » les opinons déviantes. Impossible d’exprimer une idée différente, des critiques  ou des craintes sans s’exposer à l’hystérie de ces  ayatollahs de l’expression et se faire suspecter des pires intentions vis-à-vis de la démocratie et de la dignité humaine. Les dessinateurs de Charlie continuaient à oser. Ils ne se soumettaient pas malgré une atmosphère que Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d’État de François Fillon et compagne de Charb, a qualifiée de période pré-insurrectionnelle. Certains l’ont payé de leur vie. Il n’est plus possible de rire de tout. Certains se font flinguer dans les médias par des censeurs arrogants. D’autres se font descendre à leur bureau par des barbares armés de kalachnikovs. Sortirons-nous de la 3ème guerre mondiale de l’intolérance et de la barbarie ?

 

Plutôt que répondre à cette question angoissante et partager mon pessimisme quant à l’avenir d’une France aussi inconsciente des dangers que les armateurs du Titanic, je préfère rappeler que deux icônes de Charlie Hebdo s’étaient intéressés à notre passion commune de la course automobile.

 

Wolinski aimait les belles carrosseries

 

Si son aisance à dessiner des femmes nues a largement contribué à son succès, Wolinski s’intéressait aussi aux compétitions automobiles et aux superbes bolides qui les animent.

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Sa première expérience sur cette piste remonte à 1996. II décora alors la Lamborghini de Philippe Charriol, pilote amateur passionné et fabricant de montres qui participait au Trophée des voitures de la marque italienne. Une décoration assez sage pour le dessinateur de Charlie Hebdo.

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Deux ans plus tard, en 1998, Maître Hervé Poulain, célèbre commissaire-priseur, a 58 ans. Il est  aussi un gentleman-driver de talent et l’initiateur des fameuses Art-cars, des voitures de course décorées par des artistes pour disputer les 24 Heures du Mans. Chaque fin de saison, il décide d’arrêter la compétition et l’année suivante, il reprend la piste. Cette fois, il  fera équipe au Mans avec Jean-Luc Maury Laribière et Éric Graham. Les trois pilotes disposeront d’une Porsche 311 GT2 Type 993  engagée par Haberthur Racing. Hervé Poulain a sympathisé avec Wolinski au Festival de jazz de Juan les Pins 1967. Il demande à son vieil ami de transformer la Porsche en Art-car en respectant un thème imposé, les tuiles du sponsor esquissées au trait comme des vaguelettes.

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

« Mon travail sur le bolide est en adéquation avec l’événement auquel il participe, expliquera le dessinateur. Populaire et joyeux, comme la baraque foraine que Toulouse-Lautrec avait peinte pour La Goulue… Je suis un montreur de femmes… Pour le capot, je me suis inspiré d’un bois gravé de Félix Valloton, La Paresse, qui représente une femme nue alanguie sur des coussins avec son chat. La mienne lézarde sur les tuiles. Une fille prend l’air sur le toit, un galant escalade l’une des portières et ailleurs une copine dialogue avec un rouge-gorge. C’est la version littérale de l’homme couvert de femmes. »

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Avant les essais, Hervé Poulain lance une plaisanterie digne de l’humour du peintre de sa voiture. Il la rapporte dans son excellent livre Le marteau et son maître, un commissaire-priseur à l’œuvre, publié chez Plon en 2010. « Mon ophtalmo Mariel Pouliquen de Linière m’a prescrit des ‘’lunettes pour freiner tard’’. Tout le paddock croit à ce canular plus sûrement que les coureurs du Tour de France à la dernière recette de dopage ».

 

L’équipage aux couleurs de Wolinski rejoindra l’arrivée à une très honorable 20ème place. Les gentlemen drivers s’étaient bien battus avec une machine qui ne permettait pas d’espérer mieux. Cette fois, Hervé Poulain arrêterait effectivement la compétition, tout au moins au plus haut niveau. Car il reviendrait sur le grand circuit du Mans dans le cadre du Mans Classic.

 

François Cavanna écrivit l’histoire des 24 Heures du Mans

 

Il nous a quittés le 29 janvier 2014, presqu’un an avant ses camarades. Dans un excellent tweet du 7 janvier dernier, Antoine Sire écrivit « j’espère que le paradis existe et que Cavanna ait préparé une grande assiette de bolo avec du chianti pour ses potes ».

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

Fondateur inoubliable de Charlie Hebdo, François Cavanna écrivit entre autres un excellent livre sur les 24 Heures du Mans avec Paul Massonnet. L’ouvrage était préfacé par Jean Behra et Maurice Trintignant. Les illustrations ont été réalisées par G. Brient (24 Heures du Mans - Librairie Charpentier  - 1963).

 

Voici un extrait de ce qu’écrivaient alors Jean Behra et Maurice Trintignant dans leur préface : « François Cavanna est un jeune écrivain au rythme de notre temps. Il est depuis des années à la tête d’une équipe de jeunes enthousiastes, rédacteur en chef de la revue Cordées, cette courageuse et dynamique entreprise de ‘’débourrage de crânes’’ – de ’’désintoxication’’, comme elle le proclame elle-même qui, par l’entremise de ses juvéniles colporteurs, offre chaque mois au passant un bain de fraîcheur et de lucidité. Il est, aussi,  directeur du journal ‘’jeune’’ Hara-Kiri. »

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

J’ai toujours ce livre dans ma bibliothèque. Je me le suis fait offrir par mes parents quand j’étais encore à l’école primaire. Paul Massonnet et François Cabanna avaient remarquablement décrypté et raconté l’histoire des 24 Heures du Mans, ses temps forts, ses enjeux, sans oublier ses apports à la voiture de monsieur Tout le monde et à la sécurité routière. 

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

La Porsche Wolinski sur Autocult  http://bit.ly/17uctnz

 

Hommage à la liberté de dessiner sur DesignMoteur  http://bit.ly/1KoXtqd

 

La BMW Stella, un des Art-cars initiée par Hervé Poulain http://bit.ly/1eE4MKo

charlie,charlie hebdo,dessins,livres,wolinski,cavanna,hervé poulain,philippe charriol,24 heures du mans,art-cars,porsche,lamborghini

 Puisqu’il faut rire à nouveau, je vous invite à goûter aux salades 0 LA SAUCE sauce Bolonié  http://0z.fr/110Cx

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras