Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2017

Roman de pub BMW

A voitures exceptionnelles, pub soulignant l’excellence

BMW, vintage, publicité, communication, image de marque, histoire, romans, fictions, docufictions, BD

BMW fait incontestablement partie des marques qui nouent une relation passionnelle avec les conducteurs de ses véhicules.

C’est fort logiquement que les messages publicitaires soulignent cette histoire d’amour entre l’homme à la BMW et sa machine.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Flash-back au cœur des années 60 et au début des années 70. La vitesse n’est pas encore limitée partout. Les contrôles sont rares, beaucoup moins fiables d’aujourd’hui et faciles à détecter. Les premières vérifications s’effectuaient sur un kilomètre. La voiture déclenchait le chronomètre en roulant sur un premier fil noir, puis l’arrêtait en franchissant le second. L’automobiliste qui connaissait le système le déjouait aisément. Quant aux tout premiers radars, ils ne pouvaient transcrire la vitesse de leur cible au-dessus de 150 km/heure. Autrement dit, celui qui roulait très vite avec une BMW, une Alfa Romeo, une Opel Commodore GSE, une Porsche ou une Jaguar mettait l’agent verbalisateur dans l’impossibilité de dresser un PV puisque la vitesse du présumé contrevenant restait inconnue...

Vitesse et compétition

Le concept de messages invitant le conducteur qui voit une calandre BMW dans son rétroviseur à se laisser doubler avec résignation ou à se rendre chez BMW acheter un modèle de la marque bavaroise causerait un énorme scandale aujourd’hui. Je ne crois même pas qu’une diffusion resterait juridiquement possible. L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité et le CSA ne le permettraient pas. Sans parler des associations qui militent pour la sécurité routière ni de celles qui défendent les consommateurs.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Il faut reconnaître que le message était agressif. Synonyme de « casse-toi de là, ou alors achète une BMW si t’es un homme ». Mais c’était une autre époque, plus libre, plus permissive, moins obsédée par le politiquement correct. Plus ouverte à l’humour aussi. Car objectivement, le conducteur qui ne voulait pas se faire doubler avait d’autres solutions que BMW. Une des plus simples consistait à se rendre chez un concessionnaire Alfa Romeo, la firme rivale. Les gammes des deux constructeurs proposaient des machines concurrentes sur plusieurs segments. BMW série 02 ou Alfa Romeo Giulia ? 2002 Tii ou coupé 2000 GTV Bertone ? Berline 2000, Alfetta, ou BMW Neue Klasse 2000 ? Il est vrai que tout en haut de la gamme, Alfa Romeo n’avait pas grand-chose à opposer aux Allemands. A part quand même la méchante Montréal, coupé 2 places équipé d’un V8 de2593 cm3 développant 200 chevaux. Très sportive, très exclusive...

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Constructeur de voitures passion et pas de simples objets à rouler, BMW fait partie des constructeurs très investis dans la compétition. A toutes les phases de son histoire, BMW a développé et engagé ses modèles en compétition. Souvent dans des épreuves de voitures de tourisme (ou de « silhouettes » ressemblant à des modèles produits en série), mais aussi en endurance et même en rallye. Un moyen de prouver ses performances, le niveau de sa technologie et sa fiabilité. Et une technique de communication qui valorise l’acheteur de BMW. Il n’est pas un simple quidam au volant d’une banale machine à transporter sa famille ou ses collègues. Non, le propriétaire de BMW n’entre pas dans la peau du larbin qui se contente d’un univers « boulot – auto –dodo » la semaine, puis esclave de sa famille le week-end. Il se sent l’égal des seigneurs de la course. Par course, j’entends compétition, la vraie, le sport des seigneurs, pas celle qu’imposeraient des mioches capricieux entre le foot, la danse, le judo, le cinéma.... Ni les courses au supermarché, au pressing... L’acheteur BMW doit se percevoir en héros de son époque. Il est Michel Vaillant (de la première saison), Tintin, Alain Delon (dans L’homme pressé), James Bond, pas un personnage quelconque. Le message publicitaire le valorise... et l’incite à dépenser plus que s’il achetait une voiture normale, médiocre, banale.

La communication par l’histoire

Le passé rappelle les valeurs d’une entreprise, son talent, ce qui lui tient à cœur au-delà des modes et des décennies. Les temps forts de l’existence d’une marque confortent le client déjà conquis dans son choix, le rassurent. Performance, excellence et élégance font partie de l’ADN BMW.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

La firme allemande a habilement choisi de le rappeler à l’occasion du Concours d’élégance de la Villa d’Este. Elle y présente des concept-cars qui rendent hommage à ses modèles les plus glorieux tout en annonçant subtilement le design qui habillera ses prochains modèles. La 30 CSL hommage dévoilée en 2015 représente à la fois un chef d’œuvre et une opération de communication parfaitement menée.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

J’adorerais participer à une opération de communication complémentaire servant l’image BMW. Pourquoi une BMW 30 CSI des seventies ne raconterait-elle pas son histoire au service de ses propriétaires successifs ? L’automobile n’est pas un simple objet. Elle possède une âme. Elle raconterait tous ses propriétaires, ceux qui l’ont méritée, qui lui ont donné du bonheur, ceux qui l’ont maltraitée. Les uns correspondraient à des cibles de clientèle, les autres à des catégories de personnes peu appréciées des passionnés de voitures à forte personnalité.

La 30 CSI sortirait rutilante de chez un concessionnaire, puis elle serait rachetée et préparée par un pilote avant de connaître des jours moins glorieux. Puis, comme un être humain secoué par la vie, le temps et la crise, elle rebondirait entre les mains d’un collectionneur amateur de courses de véhicules historiques. Nous la retrouverions au départ d’un Tour de France Automobile, joyeuse, enthousiaste, toute prête à dévorer les kilomètres et sa nouvelle vie. Cette histoire serait déclinée en petit roman illustré, sur papier ou sur la toile. La réalisation n’exigerait qu’un investissement raisonnable.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

Je suis l’auteur de romans, biographies, nouvelles et chroniques. Courts récits, biographies romancées de modèles, scenarii à développer en BD, en feuilletons, les idées ne manquent pas pour valoriser des BMW en soulignant l’histoire attachante des modèles de la marque : 328, 700, Neue Klasse, 2002, 30 CSI, séries 3, 5, 6, 7, Z1, Z3, Z4, série 1, BMW possède un patrimoine si riche... Mes idées pour participer à sa mise en valeur de cette histoire visent toutes la satisfaction de trois objectifs :

- renforcer encore le coefficient sympathie des clients acquis ou potentiels ;

- communiquer aux médias des outils de promotion originaux qu’ils considèreront avec plus d’attention que des communiqués ou messages traditionnels ;

- rendre les membres du réseau BMW encore plus attachés à la marque, et ce quelle que soit leur fonction au sein du groupe BMW ou d’une concession.

bmw,vintage,publicité,communication,image de marque,histoire,romans,fictions,docufictions,bd

BMW recourt à d’excellentes agences de communication et n’a pas besoin de vous, pensera le lecteur. Ce n’est pas faux. BMW communique très bien. Je sais aussi par expérience que les services com et les grosses agences n’aiment pas du tout voir des free-lance incontrôlables chasser sur leurs terres. Mais il est parfois arrivé qu’un constructeur utilise le talent de narrateur d’un romancier, d’un scénarise, d’un dessinateur afin d’imaginer quelque chose de différent. Il ne s’agit nullement de remplacer ce qui existe mais de faire quelque chose en plus. Alors, si un décideur de chez BMW me lit, si une grosse agence collaborant régulièrement avec la firme trouve l’idée intéressante, ou si un éditeur flaire une opportunité... et bien je suis là ! Il faut oser des trucs complètement dingues tant qu’ils visent un objectif noble. Parfois, ça marche !

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente la BMW 30 CSL hommage dévoilée en 2015 http://www.designmoteur.com/2015/05/bmw-3-0-csl-hommage/...

BMW 30 CSL, star des circuits les plus prestigieux du Mans, à Spa, au Nürburgring, à Watkins-Glen... http://bit.ly/29Xp97L

Une BMW Touring orange et d’autres voitures d’hier dans la ville d’aujourd’hui... http://bit.ly/2nLO44O

Quand la truffe favorise le travail d’écriture http://bit.ly/1AikrgM

Suivez-moi sur Twitter https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ? http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras

24/03/2017

Quand Peugeot fait sa pub pour le nouveau SUV 3008

la firme française tacle ses concurrents avec un humour.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

« Nous tenons à féliciter nos concurrents pour leur participation. C’est important de participer ». Tel est le slogan des dernières publicités de la marque au Lyon.

La publicité constitue un art qui nécessité beaucoup de créativité et d’imagination. La bonne publicité se démarquera de la concurrence et s’imprimera dans l’esprit de ceux qui la verront alors même qu’ils ne sont pas disposés à l’accueillir. Car si les messages de communication apportent parfois une information désirée, ils agressent le plus souvent des clients potentiels à un moment où ils attendent autre chose.

Gageons qu’avec sa formule inspirée du Baron de Coubertin, les communicants au service de Peugeot ont trouvé une phrase choc qui fera parler. Certaines publicités ont tué un bon produit. Je pense par exemple à l’association de la Renault 14 à une poire. Celle-ci devrait au contraire faire vendre beaucoup de Peugeot SUV 3008.

La pub, c’est un scénario

C’est la raison pour laquelle elle nous intéresse. Les concepteurs d’une bonne pub travaillent comme des romanciers. Ils racontent une histoire.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Dans cette fiction, le client potentiel se substitue au lecteur. S’il aime le déroulement de l’action, s’il s’identifie au client ciblé, peut-être achètera-t-il. Immersion dans un passé associé au bonheur, recette de jouvence, arme de séduction, outil de performance, adéquation à la place désirée dans la vie sociale, tout ce qui valorise la cible retiendra l’attention des publicitaires.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

J’avoue un faible pour les publicités vantant les succès en compétition. Tout simplement parce que la passion de la course automobile ne m’a jamais quitté. Quand j’étais petit, mes héros étaient des pilotes, réels et de fiction. Aujourd’hui, mon activité d’auteur m’a conduit à créer des personnages qui évoluent dans des romans, feuilletons et nouvelles. Plusieurs s’impliquent dans le sport automobile, en qualité de pilotes, de navigateurs, de journalistes, de designers... Parmi mes publicités Peugeot préférées figurent dont celles vantant les succès des modèles de Sochaux en course, et ce dès l’époque des fameuses 404 à leur aise en Afrique grâce à leur robustesse légendaire.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Clin d’œil enfin à un cabriolet 404 utilisé par une équipe cycliste. Une voiture décorée devient vecteur de communication, donc message publicitaire. Les coupés et cabriolets dessinés par Pininfarina assumaient parfaitement ce rôle.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Parmi les techniques de communication d’un constructeur automobile figure le placement de produits dans des films, téléfilms, clips. Si la technique d’utilisation des produits contemporains est bien connue, des produits d’hier contribueraient à rappeler les coups de cœur qu’un modèle a pu provoquer à une époque, Ils réveilleraient une envie. Ronnie, personnage secondaire de l’univers de David Sarel, utilise au quotidien un coupé Peugeot 504 dans « La course de côte, un sport de combat » (cf lien vers le texte – gratuit – en fin de chronique).

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

J’ai conçu les scènes et nouvelles dans lesquels apparaît Ronnie avec l’envie de lui offrir une existence de personnage de BD. Il aime la course automobile, les voitures fiables comme les Peugeot, mais aussi la lutte et le cyclisme, disciplines qui contribuent à son entrainement physique. C'est un garçon attachant, pas un super-héros. Parfois il gagne, parfois il perd et souffre. Ronnie pourrait faire indirectement la publicité de marques automobiles dont Peugeot dans des BD . Qui sait si le voir avec son Coupé 504 à la fin des seventies ne rappelleraient pas des souvenirs à des soixantenaires qui ressentiraient l’envie soudaine d’acheter une Peugeot 508 de la couleur qui les faisait rêver à l’époque, ou encore de s’offrir la folie d’une 308 GTI. Nous pourrions même réaliser un album à cette fin, sans présence de véhicules concurrents naturellement. Mais ça, c’est une autre histoire...

Le SUV 3008 s’adapte à son époque, à sa cible de clientèle. Avec intelligence, et une lueur d’insolence qui pourrait bien séduire le brin de folie qui sommeille dans le cœur de son raisonnable acheteur. Le sentiment de dominer les loosers qui n’auront pas choisi la voiture de l’année pilotera la main de l’homme responsable et soucieux de sa famille vers la signature du bon de commande et du chèque...

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente la Peugeot 3008 http://www.designmoteur.com/2016/05/peugeot-3008-lion-advanced-suv/

Peugeot 404, le choc de sa rencontre avec Ronnie http://bit.ly/1TPtP0s

Peugeot, quelques robes griffées Pininfarina http://bit.ly/1O6xr0m

« Angoisse au bord de la piste », une Peugeot 505 Turbo dans la course http://0z.fr/U10ZB

La course de côte, un sport de combat, une histoire où Ronnie roule en Peugeot 504 http://bit.ly/2bAFnbr

Thierry Le Bras

08:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, publicité, communication, rallye, fictions, ronnie, piblicité, bd |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

16/09/2016

Un tour de piste bouclé pour Circuit Mortel

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Des grands événements, une réédition, des envies...

 Me voici de retour ici, sur la version d’origine du blog, là où tout a commencé. Une adresse à laquelle vous restez fidèles chers amis. Je sais que le nombre de notes référencées contribue aux statistiques malgré l’absence de nouvelles publications depuis plusieurs mois. Mais continuer à être lu sur ce support qui n’a plus bénéficié de promotion depuis près d’un an représente un réel réconfort et une grande satisfaction. Les presque dix années de travail sur cette version initiale du blog n’auront pas été vaines.

Si vous aimez mes publications, j’espère que vous avez plaisir à les suivre sur d’autres supports. Car je n’ai pas cessé d’écrire sur mes sujets de prédilection, loin s’en faut.

 Les grands événements automobiles

 Tour de France auto, 24 Heures du Mans, Championnat du monde de Rallycross, Grand-Prix F1 d’Allemagne, autant de temps fort qu’i m’ont inscrit sur la trajectoire de voyages dans le temps automobiles. Sans Delorean, mais avec des photos d’époque.

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Le Tour Auto pour commencer ;

1976 – 2016 : 40 ans se sont écoulés, toujours une Porsche Almeras, Guy Fréquelin et Jacques Delaval http://bit.ly/1rK3hG6

Du visuel et des souvenirs de son départ de Dinard en 1976

1 - http://bit.ly/1SOgtPT

2 - http://bit.ly/24d0i6H

 Les 24 Heures du Mans, mythe absolu

Saviez-vous que des Renault 4cv se sont lancées à l’assaut des Hunaudières http://bit.ly/28WBtXx

1969, la Porsche 917 arrive dans la Sarthe : http://bit.ly/1TidL9Q

1976 : Didier Pironi découvre Le Man au volant d’une Porsche 934

1976 : quelques photos et faits de course de cette édition où brillèrent des pilotes l’ouest http://bit.ly/1WTS6aQ

 Quand Maître Hervé Poulain adjuge au Mans Classic une Porsche qu’il a pilotée aux 24 Heures http://bit.ly/2aAJyT4

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Des marques à l’honneur dans la Sarthe

1 – les anglaises http://bit.ly/29qjP0A

2 – les Porsche http://bit.ly/29tLQpx

3 – les Ford http://bit.ly/29Mt78f

4 – les Alfa Romeo http://bit.ly/29zfjJQ

5 – les BMW 30 CSL http://bit.ly/29Xp97L

La F1 au début des années 80 et plus précisément

1 – Didier Pironi sur Ligier puis Ferrari http://bit.ly/2b5renK

2 - Elio de Angelis, Beppe Gabbiani et le groupe ABBA soutenant un pilote suédois http://bit.ly/2bfq8BS

 Le Rallycross

Les Porsche de Raymond Touroul http://bit.ly/2c5bQ76

Sébastien Loeb dans un conte d’Hansen http://bit.ly/1W91Fkj

Quelques voitures, ces outils indispensables aux pilotes

Personne ne s’étonnera que je célèbre à ma façon les 40 ans de la VW Golf GTI MKI ! Pourquoi choisir une VW Golf GTI dès sa sortie à l’automne 1976 ? Et bien parce que... http://bit.ly/2cjhbqI

Dans le groupe VAG, il y a aussi Audi, notamment la Quattro groupe B :

1 - en course de côte http://bit.ly/1TzIn2d

2 – et ailleurs http://bit.ly/1U6o4K0

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Nous n’avons pas oublié les Peugeot, Alfa Romeo, Lancia, Ferrari, ces belles qui ont porté des robes Pininfarina http://bit.ly/1O6xr0m

Coup de cœur enfin pour un monstre, la BMW qui fit trembler le Bundestag, celle qui a inspiré le concept car que la marque de Munich présenta cette année au Concours d’élégance de la Villa d’Este http://bit.ly/1RmXxGI

Fictions, nouvelles, polars

 Que ce soit dans sa version initiale ou dans la suite en ligne sur http://circuitmortel.com , j’ai toujours accordé une place particulière à Michel Vaillant.

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Les supporters du pilote français le plus éclectique sont gâtés cette année. D’abord, les Éditions Ouest France ont publié un album sur « Michel et Le Mans », des mots qui vont très bien ensemble http://bit.ly/1UV0fW4

 Puis nous avons pu lire « Renaissance », le dernier album de Michel Vaillant, une BD pleinement réussie: Au programme du suspense, des problématiques contemporaines, de l’angoisse. Plaisir aussi d’y croiser un de mes pilotes réels préférés, Loïc Duval http://bit.ly/29itFA4

 Au cours des 60’s et 70’s, Michel Vaillant fut plus qu’une excellent fiction automobile. Il ne me semble pas exagéré de le citer comme un des premiers médias au cœur de la course. Merci au journal de Tintin de l’avoir diffusé. Le magazine fêtait un anniversaire récemment. Le journal de Tintin, 70 ans et plein d’amis dont Jari le tennisman, Ric Hochet le journaliste porschiste, Taka Takata et ses compères aux patronymes suggestifs, Hassi Hamoto, Toushpa Hamamoto, Yamamoto Kadératé, http://bit.ly/2bYa2io

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

En 2006, j’avais ouvert le blog CIRCUIT MORTEL dans le but de promouvoir mn premier polar dans l’univers de la course automobile. Souvenirs, souvenirs... Cet ouvrage est aujourd’hui réédité. Je l’ai dédicacé cet été à Lorient au moment du Festival interceltique. Un tour de piste est bouclé. J’ai présenté la réédition de Circuit Mortel sur deux supports :

1 - http://bit.ly/1XEpx1J

2 - http://bit.ly/29fHooI

Au début de l’année, CIRCUIT MORTEL fêtait ses 10 ans au moment où il entamait le défi du transfert sur une autre plateforme plus propice à un restylage et à une mise en valeur des illustrations photographiques. Un défi car la sortie de piste au niveau de l’audience et du référencement n’est pas écartée. J’espère que vous m’aiderez, chers amis lecteurs, à retrouver les chiffres que nous avons connus ici, des statistiques qui en 2015 m’ont conforté dans la conviction que ce que je pouvais mettre en ligne intéressait des lecteurs et que ça valait la peine de continuer. Changer de plateforme se révèle beaucoup plus compliqué que je le pensais. D’autant que mon référencement « d’avant » concurrence quelque part celui du nouveau blog et le devance. Je ne gagnerai le pari que si vous me suivez sur http://circuitmortel.com.. Sinon, le transfert sera un échec malgré la qualité technique du nouveau support. Alors, ne presque que pour récompenser le webdesigner du nouveau site, j’ai besoin de vous. Car le nouveau CIRCUITMORTEL.COM aura réussi d’entrée son premier objectif, mettre en valeur le savoir-faire de https://www.pixelmoteur.com/ , un créateur de sites à recommander.

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

A mon sens, la prochaine étape de la nouvelle version de CIRCUITMORTEL.COM est de s’affranchir de son rédacteur principal. La réussite complète de la poursuite du concept initial sous une forme autonome passe par la collaboration régulière ou occasionnelle d’autres rédacteurs et photographes. Du sang neuf, de nouveaux angles, de nouvelles ambitions, un nouveau souffle. La qualité technique assurée par https://www.pixelmoteur.com/ le permet. Le contenu de base, plus de 80 notes aujourd’hui, garantit aux nouveaux intervenants d’être lus et vus d’entrée. Le référencement a été prévu dans ce sens. CIRCUITMORTEL.COM n’est pas le blog de Thierry Le Bras. Rechercher mon patronyme et mon prénom sur Google ne conduit pas au nouveau blog. Mon nom n’apparaît dans aucun titre de note susceptible de créer une personnalisation entravant la liberté du blog et son indépendance par rapport à moi. C’est une excellente option et je m’en réjouis car une évidence m’apparaît de jour en jour davantage. Dans son livre Le marteau et son maître, Hervé Poulain explique que l’intérêt d’une collection est de rassembler à un moment donné des objets déterminés. Mais il arrive un temps où il faut rendre leur liberté aux objets. Je crois qu’il en est de même pour un support qui accueille les écrits et photos. Quel intérêt conserverait une galerie qui n’exposerait qu’un seul peintre ou photographe, un journal qui ne publierait qu’un seul chroniqueur ? Le public se lasserait. Il en est de même pour un blog. Il est temps que CIRCUITMORTEL.COM grandisse et prenne son indépendance, maintenant qu’il en a les moyens techniques grâce à https://www.pixelmoteur.com/ . Il faut qu’il serve l’expression de nouveaux talents, surprenne de nouveaux lecteurs. Je me rappelle avec plaisir et émotion un commentaire d’Adrien B, lecteur fidèle, écrit en 2009 sur la version initiale du blog : « il y a à coup sûr une "marque" Thierry Le Bras, je reconnaitrais ton style narratif parmi des centaines de textes. Tes articles passionnés restent une référence pour moi et c'est un plaisir que de te lire et te voir alimenter ce blog au fil des années... ». C’était il y a 7 ans. Il est temps que d’autres marques d’auteurs prennent la suite. Alors, si vous avez quelque chose à exprimer sur le sport auto, son histoire, ses pilotes, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées. Et ce, qu’il s’agisse d’une intervention ponctuelle ou de chroniques régulières à la fréquence que vous souhaiterez. Je ne laisse pas CIRCUITMORTEL.COM à l’abandon et je continuerai à mettre des notes en ligne le temps que le relais s’opère - voire encore après si j'apporte un vrai plus au blog, si l'équipe de rédacteurs a encore besoin de moi et si l'envie demeure de part et d'autre -, mais un nouveau dynamisme devient indispensable dans les prochains mois.

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Autre blog dans lequel je suis très impliqué, Polars, sports et légendes. Il célébrait ses 5 ans. Cinq années de défense des histoires de sport, principalement automobile, mais pas seulement. D’autres disciplines y sont aussi mises à l’honneur, surtout la voile et les sports de combat http://bit.ly/2ado242

Polars, sports et légendes exprime d’autres préoccupations ou finalités :

- la place d’un blog dans un projet économique http://bit.ly/1MZEKX5

- la communication judiciaire : parce qu’un procès se gagne aussi grâce au storytelling écrit par les communicants http://bit.ly/25y8wqW

UN POINT COMMUN UNIT CES BLOGS, LA PROMOTION DES HISTOIRES DE SPORT, NOTAMMENT DES FICTIONS SUR FOND DE SPORT !

Dans La course de côte, un sport de combat, Ronnie se livre à la compétition automobile mais pratique aussi le cyclisme et la lutte http://bit.ly/2bAFnbr

Mes lecteurs le retrouveront un de ces jours dans un roman fort surprenant. Je ne peux pas encore vous dire où et quand. Je ne le sais pas moi-même. L’histoire est partiellement écrite, mais je travaille sur plusieurs scernarii à la fois.

Les projets ne manquent pas

Certains sont liés à l’automobile, d’autres non. Parmi les priorités, vendre au mieux les exemplaires papier de la nouvelle édition de CIRCUIT MORTEL, le livre. Il existe, il est imprimé, il ne reste qu’à dédicacer le plus grand nombre d’exemplaires possible.

Ensuite... Ensuite, plusieurs travaux tournent à plein régime :

- un recueil de nouvelles où les avocats se plaignent de leurs clients. Et oui, d’habitude, les clients critiquent leurs avocats, trouvent les honoraires trop chers, le maître difficile à joindre, trop cool avec le défenseur de l’adversaire... De leur côté, les avocats trouvent leurs clients radins, menteurs, malhonnêtes, de mauvaise foi. un recueil cynique et plein d’humour. Plus que deux ou trois pages à écrire ;

- un roman politiquement incorrect où un avocat, David Sarel, réalise que son client ne sera pas jugé ou acquitté par une Cour d’assises mais par le public conditionné par les médias... C’est donc une guerre de communication judiciaire qu’il doit gagner à tout prix, avant un éventuel procès.

- un essai sur la défense des héritiers lésés dans le cadre des familles recomposées (bien avancé).

fictions,livres,romans,polars,bd,nouvelles,rallye,pilotes,david sarel,philippe georjan,ronnie

Et bien sûr, les versions papier du PACTE DU TRICHEUR et de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES. Là, j’avoue que je suis dans le brouillard le plus complet et qu’aucune solution n’est concrétisée. J’ai reculé plutôt que progressé récemment. Pourtant, je dois trancher et avancer coûte que coûte car ces deux projets me tiennent particulièrement à cœur et que j’ai déjà trop attendu, hésité, tergiversé. La vérité (dans le sens bonne solution) est-elle ailleurs ou à ma porte ? En tout cas, il faut que je la trouve, et vite. Je dois rentabiliser mon organisation, fuir les pertes de temps, travailler sur l’essentiel, juste l’essentiel, en privilégiant égoïstement mais légitimement ce qui me tient à cœur.

QUELQUES LIENS

Le Mans : un skipper conseille un pilote dans ses choix de pneus http://bit.ly/25TaV2X

Suivez-moi sur Twitter https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ? http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras