Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2015

Didier Pironi remporte la course des BMW M1 Procar

C'était en 1980, à Hockenheim !

M1 1   - BLOG .JPG

En 1979 et en 1980, un peloton de BMW M1 développées dans la version groupe 4 anime les veilles de Grands-Prix. Le samedi après-midi, ces bolides rugissent sur l’asphalte des circuits européens qui accueillent la discipline reine.

 

A l’origine de  cette formule, Jochen Neerpasch, le patron de BMW Motorsport. Il voit dans ce concept un moyen de favoriser les ventes du nombre d’exemplaires nécessaires à l’homologation de la M1 en groupe 4. Les instances dirigeantes et organisatrices de la F1 accueillent favorablement le projet. Les superbes GT aux mains de pilotes de premier plan raviront le public et contribueront à le garder sur le site après les essais F1.

 

BMW Motorsport engagera cinq voitures qui seront confiées aux pilotes de F1 ayant réalisé les cinq meilleurs temps des essais du vendredi.

 

Une course très chaude

 

La course disputée avant le Grand-Prix d’Hockenheim 1980 me laisse une souvenir inoubliable, celui d’une grande joie, celle de la victoire de Didier Pironi, mon pilote préféré, mais aussi celle d’une petite frayeur. J’y assiste dans la tribune en face des stands.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Très rapidement, Didier et Hans Stuck, un pilote allemand chouchou du public, s’affrontent portière contre portière. Les deux voitures ne passeront pas. Le public se lève et hurle ses encouragements qui vont en majorité au pilote germanique. Les Français sont minoritaires sur le site. Même en criant très fort, on ne nous entend pas beaucoup. D’ailleurs, à la place que j’occupe, je suis entouré d’Allemands et je me sens un peu isolé.

 

L’atmosphère du stadium

 

« En Allemagne, l’ambiance m’a beaucoup surprise la première fois, me confiera Anne Panis 20 ans plus tard. Par moment, le spectacle est dans les tribunes. Des paddocks, on entend le bruit de la foule, les gens qui crient, qui font la vague, qui lancent des pétards, qui font la fête. C’est presque angoissant. Il faut se trouver sur place pour le ressentir. La télévision ne peut pas traduire cette atmosphère. »

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sur la piste cet après-midi d’août 1980, les deux BMW M1 se touchent. Celle de Didier reste sur la piste et poursuit sa course en tête. Celle de l’Allemand part faire une incursion dans l’herbe et revient sur le bitume après avoir perdu plusieurs places. Je hurle ma joie tandis que mes voisins manifestent bruyamment leur rage. Quelques visages rouges de colère se tournent vers moi. Je juge prudent de ne provoquer personne. Les courses de BMW M1 sont musclées et après Stuck, Surer et Schurti essaieront d’attaquer Didier. En vain. Sur cette piste rapide, le Français est imbattable, ce qui excite le public. D’autant que certains spectateurs locaux n’ont pas ménagé leur stock de bière. La fin de la course approche. Les Allemands ne sont pas contents du tout de voir Didier toujours en tête. Le champion français se rend-il compte de l’hostilité d’une partie du public ? .Certains crient des injures à son encontre. Pour l’heure, il  n’en a cure et se concentre sur la victoire qui se profile

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Sa BMW M1 va bientôt passer à mon niveau et je compte bien la photographier une nouvelle fois. Je m’absorbe dans mon cadrage en me désintéressant des voisins. Une fraction de seconde, je me dis que mes trois années de judo à l’époque du lycée et les séances de pushing-ball que je pratique régulièrement pour me défouler ne serviront pas à grand chose s’ils me tombent tous dessus. Lorsque Didier Pironi franchit la ligne en vainqueur, je me lève et j’applaudis. Après tout, tant qu’à avoir des problèmes avec les voisins, autant manifester ses sentiments sans ambiguïté ! D’autres spectateurs dans le stadium applaudissent aussi. Mes voisins m’oublient. Sans doute existe-t-il quelques Allemands parmi eux. Mes voisins m’oublient. A cet instant, Didier redouta sans doute d’être agressé et déclassé tant l’atmosphère restait houleuse. Finalement, la fête continuera sans incident. Une fois de plus, Didier a fait étalage de son immense talent. Il était tout simplement le meilleur. La cérémonie du podium aura lieu à peu près normalement.

Didier Pironi, BMW, M1, Hockenheim, Procar, 1980, F1, Ligier

Le lendemain, le Grand-Prix se déroulera hélas sous de moins bons auspices. Didier abandonnera au 18ème tour à la suite d’un problème d’arbre de roue. La victoire sourira toute de même à l’écurie de Guy Ligier puisque Jacques Laffite remportera cette course.

 

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Une autre BMW d’exception présentée sur Designmoteur

http://www.designmoteur.com/2015/05/bmw-3-0-csl-hommage/

 

Le Mans 1980, Didier Pironi partageait une BMW M1 avec un pilote de l’ouest

http://circuitmortel.hautetfort.com/archives/2011/07/index-1.html

 

Elle fut mon premier rêve BMW… http://bit.ly/1anbRR9

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

11:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : didier pironi, bmw, m1, hockenheim, procar, 1980, f1, ligier |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

24/09/2015

Quand l’automobile inspire l’univers culinaire

Des voitures sélectionnées pour célébrer la gastronomie

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

 Lorsque le goût de l’automobile gagne les cuisiniers…

 

… ils passent le plat au milieu automobile dont la plupart des membres se montrent volontiers épicuriens.

 

Ne pas célébrer la Fête de la gastronomie sur un blog consacré à l’automobile constituerait donc une faute de goût impardonnable. Surtout de la part d’un auteur qui épice ses romans et nouvelles de saveurs de nos terroirs sans oublier d’inviter les lecteurs dans ses restaurants favoris ou imaginaires.

 

L’automobile reproduite en cuisine

 

Il est arrivé que des industriels du chocolat sponsorisent des écuries.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Toblerone sur une Alfa Romeo, une image qui réjouit d’avance nos papilles ! En ce qui me concerne, elle  me donne envie d’acheter ce produit la prochaine fois que je passerai à l’hyper.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Les chocolatiers excellent également dans le domaine des modèles miniatures. Noël et Pâques agissent comme des turbos sur leurs imaginations.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

La BMW Isetta symbolise délicieusement l’œuf de Pâques.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

La DS Citroën ferait un magnifique cadeau de Noël.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Comme les Berlinette.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Ou la Porsche 911.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Restons dans les douceurs avec la pièce montée mise en valeur par des Porsche…

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Et savourons la récompense de ce drapeau à damier, succulent gâteau aux 2 chocolats. Où le trouver ? Tout simplement à la Brasserie des pilotes au Mans,. Un établissement où dîneront les héros de VENGEANCE FLACÉE AU COULIS DE SIXTIES la semaine de la course en 1966 (cf liens en fin de note).

 

Roulage – Transport

 

Il arrive que nos mets favoris voyagent avant de satisfaire notre gourmandise.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Si le pilotage d’une barquette se révèle un régal sur piste ou en course de côte, reconnaissons que ce ne serait pas du gâteau de la conduire sur nos routes et en ville. En outre, ces véhicules ultra-sportifs n’offrent pas beaucoup de place où ranger les produits du marché.

 

Des utilitaires exécuteront bravement leur tâche, Qu’il vente, pleuve ou neige, ils achemineront le futur contenu de nos assiettes jusqu’aux étals des commerçants.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Certains véhicules ont ainsi construit leur gloire au fil des années. Tout le monde se souvient du fameux Tube Citroën, ami du boulanger, du boucher-charcutier, du poissonnier, du mareyeur… Il demeure si sympathique qu’il séduit toujours les collectionneurs de miniatures. Certaines reproductions servent même au conditionnement de biscuits d’aujourd’hui.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Et n’oublions pas que l’automobile reste un fameux vecteur de communication pour vendre des produits alimentaires. Je pourrais bien sûr vanter la F1 ou les prototypes d’endurance arborant les couleurs de tel ou tel géant de l’agro-alimentaire. J’ai choisi un autre modèle, assurément une des voitures les plus populaires de l’industrie automobile française, la 2cv Citroën. En juillet 2015, des 2cv aux couleurs Cochonou participaient à la caravane publicitaire du Tour de France. Elles devinrent les stars du défilé quotidien et furent certainement plus photographiées que n’importe quel mannequin de chez Dior ou Dolce Gabbana !

Les nouvelles publications de CIRCUIT MORTEL sont désormais mises en ligne sur http://circuitmortel.com

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

La Fête de la gastronomie 2015, c’est maintenant  https://www.facebook.com/fete.gastronomie

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, un polar gourmand à la sauce automobile épicée d’humour http://bit.ly/1IoxuzK

 

Salades à la sauce Bolonié http://0z.fr/110Cx

 

Recette de crime parfait http://bit.ly/1l7SOft

 

Compositions amères   http://bit.ly/1juLvyH

 

L’Écurie Volants et fourchettes  http://www.volantsetfourchettes.fr/Pages/default.aspx

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

10/09/2015

1976, un excellent cru automobile…

Et une grande année pour moi

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

N’oublions pas que c’est entre autres la période dont Rush a retracé l’histoire !

 

Oui, l’année d’un fantastique duel  entre McLaren et Ferrari, entre James Hunt et Niki Lauda, une histoire si forte qu’elle donnerait lieu quatre décennies plus tard à un film conçu pour décrocher la pole position au box-office.

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

Mais 1976, ce n’est pas que la Formule1. Chacun associe certaines périodes à des événements qui l’ont marqué. 1976, c’est l’année de la sécheresse. 1976, c’est l’année  où Michel Sardou chante Je vais t’aimer, J’accuse, Le temps des colonies. Johnny transporte ses fans avec Requiem pour un fou. Sylvie Vartan, plus belle que jamais, fascine ses admirateurs (dont moi) dès qu’elle entame Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes. 1976, c’est l’occasion d’approcher Jean-Claude Andruet qui court à l’Armor avec un fabuleux coupé Alfa Romeo groupe 5 à moteur V8 (1ère photo de cette note). 1976, c’est l’homologation de la Porsche 934 en groupe 4 et la première participation de Didier Pironi aux 24 Heures du Mans avec cette voiture (j’y assiste pour la première fois et j’ai l’opportunité de photographier Didier et ses équipiers en course). 1976, c’est l’apparition d’un nouveau magazine hebdomadaire, AUTOhebdo ! 1976, c’est la sortie de la VW Golf GTI, voiture passion par excellence. 1976, c’est la naissance d’une nouvelle discipline en France. L’événement se produit début septembre, dans un petit village breton, Lohéac, où se réunissent d’irréductibles pilotes passionnés de glisse. Le Rallycross part à la conquête du public.

 

1976, quelques voitures de tourisme à l’honneur

 

Je me suis toujours intéressé aux voitures du groupe 1 de moins de 2 litres (dites de tourisme de série à ‘époque) parce qu’elles étaient abordables pour des pilotes amateurs. Tout au moins tant que des fiches d’homologation très fournies ne multipliaient pas leur prix de base par des coefficients déraisonnables…

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

Soudain, le potentiel terrifiant pour ses rivales  d’une Triumph équipée d’un moteur de 1998 cm3 avec une culasse 16 soupapes apparaît à quelques pilotes français. Il s’agit de la Dolomite Sprint. La fiche d’homologation lui permet d’atteindre 180 cv. Sur le papier, elle est imbattable. René Metge et Jean-Louis Lafosse piloteront des exemplaires développés par Broadspeed dans le nouveau Championnat de France production. Didier Calmels est connu par les plus jeunes fans d’automobile en qualité d’associé de Philippe Sinault au sein de l’Équipe Signature. Au milieu des années 70, il s’est fait remarquer au volant d’une Alpine groupe 4. Avec sa Triumph, il mènera un programme mixte comportant des épreuves du Championnat circuit et quelques courses de côtes comme celle de Bais Montaigu où je l’ai photographié (image ci-dessus). Les Triumph Dolomite Sprint remporteront d’excellents résultats en circuit, mais peu de pilotes amateurs se laisseront séduire, sas doute à cause de son coût de préparation et de maintenance. A Bais Montaigu, Didier Calmels terminera second du groupe 1 derrière l’Opel Commodore GSE du roi Jacky Ravenel à qui il concède 1,5 seconde sur les 4,2 km du parcours. Il devancera  une autre Commodore très bien amenée, celle de Giovanni Rossi, et collera une seconde au kilomètre au second des 2 litres du groupe 1, Christian Galopin, une sacrée pointure. Autant l’avouer, la Dolomite n’était pas très appréciée des autres pilotes. Dans Échappement du mois de juillet 1976, Joël Laplacette écrira qu’ils la surnomment ‘le proto Triumph ».

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

L’Alfa Romeo 2000 GTV reste encore très compétitive en côte. Plus puissante que l’Opel Kadett GTE, nouvelle arme d’Opel en rallye. La Ford Escort 2000 RS quant à elle n’a pas encore reçu toutes les homologations qui la rendront quasi imbattable deux ans plus tard. L’Alfa est défendue par un bataillon de pilotes de choc. Dans l’Ouest, rappelons le Normand Christian Galopin, transfuge de la R12 Gordini (photo ci-dessus).

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

Mais aussi Philippe Bernier, Jacques Coquet, Feuillé, sans oublier Philippe Fonteneau, toujours très rapide (ci-dessus à Bais Montaigu) jusqu’à ce qu’une grosse sortie de route à Pouillé les Coteaux ne mette un terme prématuré à sa saison. Et bien sûr Christian Rio dont la voiture ne sera équipée de toutes les homologations qu’à Saint-Gouëno, fin août. A partir de ce moment-là, il deviendra le favori des 2 litres à chaque course de côte, d’autant que Christian Galopin, engagé dans un programme Tour Auto avec son Alfa 2000 aux couleurs New Rallymen, n’apparaîtra plus dans la discipline. J’aimais bien voir les Alfa 2000 GTV en course. Elles étaient superbes. Et j’avoue que quelques années plus tôt, j’avais rêvé de courir un jour avec ce modèle. C’est encore possible, feront observer certains lecteurs. Oui, peut-être, dans les épreuves d’anciennes alors. Pour m’y aider, soyez nombreux à acheter mes livres (liens en fin de page) !

 

1976, une année particulière pour moi

 

Une année marquée par un grand événement personnel, mes débuts en compétition ! Modestement, avec une Opel Ascona 19 SR groupe 1 (toute petite groupe 1), pour quatre courses seulement avant un programme 1977 complet et les premières victoires en Golf GTI. Mais l’essentiel, c’est de participer, d’être là, au départ, au milieu des pilotes que je suivais depuis des années sur Échappement et que je photographiais régulièrement dans les courses bretonnes. Bien accueilli en plus par des pilotes de haut niveau, à commencer par Macel Grué, Pierre Desilles et beaucoup d’autres. Car un des aspects enthousiasmants du milieu de la course, c’est que même quand un pilote débute, qu’il vient pour apprendre sans pouvoir prétendre aux premières places de sa catégorie, sa passion garantit un accueil chaleureux et des conseils qui l’aideront à progresser.

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

Quand je repense à 1976, je ne me rappelle que des bons souvenirs à l’exception de la mort de notre chienne Saga, une Dogue de Bordeaux pleine d’affection et de loyauté. La course était une passion familiale, même si j’étais de loin le plus atteint. Nous aimions tous les voitures et la vitesse dans la famille. Mon père n’avait pas encore été pollué par la créature nuisible qui détruirait notre famille, s’accaparerait son patrimoine et le séparerait de tous ceux qui l’aimaient pour mener son sinistre projet à terme. Nous partagions encore des passions communes dont l’automobile, la compétition, l’amour des animaux. Souvenir par exemple d’un après-midi de folie au cours duquel nous nous amusons à rouler comme en spéciale avec une Opel Commodore GSE prêtée par une concession de la marque. Elle glissait bien la Commodore avec les pneus de série ! Un régal… Et nous n’avions pas de soucis avec le représentant du garage. Il ne voulait plus monter avec nous sous prétexte que nous aurions roulé un peu vite... Mais il nous faisait par contre assez confiance pour nous confier des autos quand il empruntait une des nôtres pour un essai (il n’avait pas toute la gamme en démonstration).

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

1976, c’est aussi le souvenir de voitures impressionnantes vues de très près. Celles admirées au Mans naturellement, l’Alfa groupe 5 d’Andruet, mais aussi un bolide préparé et piloté par un concurrent que je connaissais et qui appartenait comme moi à l’Écurie Bretagne. Cette année-là, Louis Sinsoulier faisait une infidélité à Fiat et passait dans le camp Ford avec une monstrueuse Escort 1800 RS groupe 5 (ci-dessus à Pouillé les Coteaux). Des Porsche et Alpine très affutées ainsi que de nombreux protos et F2 roulaient régulièrement dans chaque région de France. Dans les années 70, le nombre de courses de côtes était beaucoup plus important qu’aujourd’hui. Les contraintes imposées par des pouvoirs publics sauvagement autophobes et les coûts prohibitifs des forces de l’ordre et pompiers facturés aux organisateurs ont assassiné de nombreuses épreuves, hélas.

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

De bons pilotes de rallye et de courses de côtes couraient au Mans et nous étions nombreux à espérer les imiter un jour prochain. Comme Segolen – Ouvière – Gadal, équipage de l’Écurie Bretagne, vainqueurs en GT avec une auto qui roulait aussi en côte et en rallye. Comme les frères Ravenel, associés à Detrin, vainqueurs du groupe 2 la même année. 1976, c’était encore une période d’espoir, d’enthousiasme, de confiance en l’avenir. Les voitures comme les spectacles collaient à l’air du temps. Elles arboraient des couleurs joyeuses et vrombissaient de plaisir à la perspective de dévorer le bitume. Mais ça, c’était avant…

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE pour vous immerger dans l’atmosphère automobile de 1976

 

Rush, le film http://bit.ly/1hFasDI

 

1976, le temps des copains http://bit.ly/1eNpUwy

 

En course à Saint-Germain – sur – Ille  http://bit.ly/1nla9ER

 

L’Alfa Romeo de Roland Imbert à l’Armor http://bit.ly/1w8BFbD

 

Des Bretons qui gagnent au Mans http://bit.ly/1klyhVJ

1976,courses de côtes,le mans,f1,rush,alfa romeo 2000 gtv,triumph dolomite sprint,opel ascona sr,vw golf gti,ford escort 1800 rs,porsche 911,bmw 30 csl,porsche 934,rallye d’armor,autohebdo

Des BMW 30 CSL sur la piste (les frères Ravenel, J.H. Hazard)

http://bit.ly/1hAIa1F

 

Didier Pironi et José Dolhem, deux frangins sur la piste du Mans http://bit.ly/1f6mR1M

 

Les 24 Heures du Mans 1976  http://bit.ly/VYh7mY et http://bit.ly/XhX8dW

 

Choisir sa voiture de course à l’automne 1976 http://bit.ly/1iA26hC

 

En sport automobile, les spectateurs sont sympas ; quelques anecdotes http://bit.ly/1cIecke

 

Vengeance glacée au coulis de sixties, un polar aux 24 Heures du Mans présenté sur Designmoteur http://bit.ly/1CBgu6H

 

Le Pacte du Tricheur,  un polar cross-age sur fond de rallye présenté sur Spécialist Auto http://bit.ly/1fuN7bC

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras