Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2012

Les Alfa Romeo 2600

font leur cinéma

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 De la compétition au cinéma et à la littérature, le coupé sprint 2600 et sa sœur, le modèle décapotable, furent des stars des sixties.

 

Une Alfa Roméo, c’est une voiture à part, une calandre qui  en impose, un vrombissement à nul autre pareil, une robe flamboyante, un charme qui invite aux folies…

 

C’est bon d’oublier d’être raisonnable de temps en temps. C’est délicieux de délaisser un moment notre société banalisée par la dictature de la « normalitude » afin de plonger dans un tourbillon, celui des sixties et des seventies, celui d’une époque formidable où la vitesse et la volonté de se distinguer n’étaient pas encore des péchés de lèse-majesté, A cette époque pas si lointaine, les hommes politiques ne faisaient pas de la mort du GP de France de Formule 1 un marqueur de leur pouvoir, un symbole dogmatique  révélant avant tout leur hypo-compétence. D’ailleurs, un autre président socialiste, plus expérimenté, plus pragmatique et moins influençable il est vrai,  prisa fort le GP de France, Magny-Cours et l’Écurie Ligier.

 

Le coupé 2600 sprint, une voiture de course

 

Certes, son histoire de compétitrice est un peu éclipsée par le fantastique palmarès de son héritière, le coupé 2000 GTV. Mais en feuilletant des archives d’époque, il est tout de même possible de trouver le coupé 2600 à l’honneur.

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 Au Rallye Bologna Passo1962 avec l’équipage Raticosa – Baldi, à Monza en 1963 aux mains d’Elio Zagato, au Tour de France Auto (Vidilles – Thépenier ainsi que Guy Clarou – Madeleine Couzy)…

 

Il faut dire qu’avec son moteur 6 cylindres de 2584 cm3 développant 145 cv, elle ne manquait pas d’arguments pour séduire les amateurs de performances. Quant aux amoureux de belles carrosseries, nous comprenons aisément qu’ils aient hésité entre le coupé dessiné par  Bertone et le spider signé Touring.

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 Aujourd’hui encore, des gentlemen-drivers se réjouissent de piloter ce modèle dans épreuves réservées aux VHC. Parmi eux, Gérard Holtz qui, associé à Muriel Mayette s’aligna au départ du Tour Auto 2012 sur une 2600 Sprint.

 

La 2600 spider, une star de fiction

 

Une note de Frédérique Barteau sur le fameux blog d’Alfa Vendée, raconte la présence d’une Alfa 2600 Spider dans Under Suspicion, film de Simon Moore.

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 Cette lecture m’a rappelé la présence d’un autre spider 2600 dans L’Affaire Balzac, excellent roman de Serge Dalens. Beaucoup ont un peu oublié Serge Dalens aujourd’hui. Mais en un temps devenu Vintage, il fut aussi populaire chez nous que l’est JK Rowling au XXIème siècle. Grâce à deux de ses héros, Éric Jansens et Christian d’Ancourt, le meilleur ami d’Éric. Éric et Christian furent les personnages principaux d’une série de best-sellers que lurent la plupart des adolescents amateurs d’aventure jusqu’au début des seventies. Rappelez-vous Le Bracelet de vermeil, Le Prince Éric, La tâche de vin… C’est Éric Jansens, le héros venu d’un petit État tout proche de la Suède, qui est à l’origine du succès du prénom qu’il porte dans l’Hexagone. Au début de la série, Christian et Éric sont scouts. Puis ils grandissent au fil des romans sans que leurs liens se distendent. Ils seront tous les deux engagés volontaires pendant la seconde guerre mondiale. Éric ne survivra pas. Christian ne se remettra jamais tout à fait de sa disparition. Il réapparaîtra cependant dans des nouvelles et romans de son auteur. Après une carrière d’officier dans l’Armée française, notamment en Indochine, il intégrera les services secrets. Il y travaillera sous couverture, celle d’un homme d’affaires basé à Paris et représentant une grosse société. C’est à cette période de sa vie que l’espion au service de la France roulera en spider Alfa Romeo 2600. Une auto bien présente dans L’Affaire Balzac, roman paru en 1967 chez Albin Michel.

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 Christian d’Ancourt était mon héros de fiction préféré quand j’étais enfant puis adolescent. J’avoue qu’aujourd’hui encore, je relis tous les quatre ou cinq ans les romans et nouvelles dans lesquelles il apparaît. Les photos de spider Alfa 2600 ont attisé mes souvenirs. Je ne vais pas tarder à relire une énième fois L’Affaire Balzac. Quel dommage que Serge Dalens nous ait quittés, mettant fin à tout espoir de suite aux aventures de Christian ! Peut-être Christian roula-t-il en Alfa Montréal puis en Coupé Alfetta GTV 6 et 75 Turbo au cœur des années 70 et 80...

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

alfa romeo,2600,#alfaromeo,sixties,vintage,serge dalens,le prince éric,christian d’ancourt,éric,l’affaire balzac,françois mitterrand,fançois hollande,magny-cours,ligier,gp de france

 Pour en savoir plus sur les livres et nouvelles qui retracent la  saga de Christian et d’Éric

http://www.sdp-livres.com/livres/li_eric/balzac.htm

et

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-g-83517093.html

 

Quelques souvenirs automobiles de 1964, le temps où je découvrais les livres de Serge Dalens

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

 

Suivez moi sur Twitter :

@ThierryLeBras2

 

Thierry Le Bras

08/05/2012

BRAVO A LOÏC DUVAL

qui a recueilli tous les suffrages à Spa

loïc duval,spa,endurance,audi,gp de france,politique

 Loïc (à droite brandissant sa coupe sur les photos), aura remporté la victoire au deuxième tour, c’est-à-dire dès sa deuxième course chez Audi.

 

Audi alignait quatre voitures aux six heures de Spa, deux nouvelles hybrides quatre roues motrices (e-tron quattro) et deux modèles classiques thermiques (R 18 Ultra).

La météo incertaine sur les Ardennes belges semblait favoriser les quattro. Tout comme de possibles consignes d’équipe si des modèles à technologies différentes se trouvaient roues dans roues car Audi aurait bien aimé que sa nouvelle hybride s’impose dès sa première course, impératif marketing oblige.

 

Stratégie et attaque

 

Loïc Duval partait sur un modèle classique, la R 18 Ultra numéro 3. Il était associé à Romain Dumas et Marc Gené. « Durant les essais, la voiture n’était pas complètement  satisfaisante », avouera Loïc. L’équipage de la numéro 3 se contentera de la quatrième position sur la grille de départ. Mais les pilotes et l’équipe technique du Team Audi travailleront les moindres détails jusqu’au dernier moment. Ils apporteront des petites modifications. Avec succès. « En course, notre voiture s’est montrée parfaite », commentera le pilote français.

loïc duval,spa,endurance,audi,gp de france,politique

 C’est Marc Gené qui prendra le départ sur la numéro 3. La piste est mouillée. Les deux e-tron quattro s’échappent. Mais dès que la piste commence à s’assécher, la 3 est la première à passer les slicks. « C’était le bon moment, nous en étions convaincus et ça a marché ! » s’enthousiasme Loïc Duval. Marc remonte en deuxième position. Il passe alors le volant à Loïc pour un double relais. Le Chartrain se montre irrésistible. Il remonte sur l’e-tron quattro de tête et double Treluyer qui la pilote à ce moment-là. Romain Dumas parachèvera le travail de ses équipiers en creusant l’écart en fin de course. Loïc n’aura pas mis longtemps à fêter son arrivée chez Audi par une victoire ! Et comme il reste humble et appliqué, il pense déjà à améliorer les performances de l’auto pour le futur.

loïc duval,spa,endurance,audi,gp de france,politique

 L’autre actualité du week-end se révéla hélas moins satisfaisante pour les amateurs de sports mécaniques. Le Grand-Prix de France est à nouveau en grand danger. Et sans doute tous les sports mécaniques à assez court terme, y compris les pistes de kart qui seront accusées de contribuer au réchauffement climatique. Car si François Fillon aime le sport automobile et souhaite la renaissance d’un Grand-Prix national, il n’en est pas de même de M Hollande. Il l’a confié à au moins deux reprises durant la campagne électorale. Accords avec l’amère Joly et résurgences de symboliques obsolètes obligent, les sports mécaniques deviennent des cibles, au même titre apparemment  que la grande finance. J’y reviendrai prochainement, avant que nous soyons rappelés aux urnes pour les législatives.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Le blog de Loïc Duval avec quelques photos complémentaires de sa superbe victoire en Belgique

http://loic-sblog.over-blog.com/

 

Loïc Duval aux 12 Heures de Sebring 2012

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/03/21/contrat-rempli-pour-loic-duval.html

(avec un clin d’œil à 1981 étranger à toute symbolique)

 

Gare au clavier de l’auteur…

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-gare-au-clavier-de-l-auteur-du-recit-au-roman-104649943.html

 

Oh rage, oh désespoir, oh président ennemi des circuits

http://www.dailymotion.com/video/xakjwz_francois-hollande-les-circuits-de-f_news

 

Un ennemi des sports mécaniques explose les chronos sur route ouverte

http://www.motorevue.com/site/insolite-huchon-enfonce-le-clou-62852.html

et http://www.atlantico.fr/atlantico-light/jean-paul-huchon-perd-permis-conduire-exces-vitesse-209218.html

(rappelons-nous que le triste sire récidiviste qui fend la circulation à tombeau ouvert s’était opposé avec une combativité de pit-bull à un projet de circuit en Ile de France…)

 

Thierry Le Bras

18:07 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loïc duval, spa, endurance, audi, gp de france, politique |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

02/04/2009

REVUE DE PRESSE DU 1ER AVRIL

INTEGRA SEGOLEN 2004.jpg

 Beaucoup d’infos à digérer hier dans les médias français et étrangers.

 Les lecteurs, surfeurs du web, auditeurs et téléspectateurs se seront parfois demandé si leurs sens ne les trompaient pas. Mais non, ils avaient bien  lu, entendu ou vu les infos qui suivent. A chacun de faire le tri entre le vrai (certaines dépêches sont rigoureusement exactes)  et le faux qui a prospéré en cette journée de pêche au canular …

 

Europe 1 nous annonça à 7 heures 30 hier matin que Honda avait mis au point un robot qui répondait à la pensée humaine. Le robot analyserait l’activité du cerveau de son maître  et exécuterait presque aussitôt la tâche que l’humain se représente mentalement. Pratique de voir le coffre de la voiture s’ouvrir tout seul lorsque vous arrivez avec le sac à provisions ! La technologie assurerait actuellement 90% de probabilité d’adéquation entre les pensées de l’homme et la traduction du robot. Une petite contrainte tout de même, il faudra porter un casque afin d’assurer la « transmission de pensées » entre l’homme et la machine. Pas mal, même si on n’ose imaginer ce qui se passera dans les 10% de marge d’erreur.

 

Selon Nostalgie à 12 heures puis TF1 à 20 heures, le E 10 est arrivé dans les stations à essence précisément hier matin, 1er avril. Il s’agit d’un carburant moins polluant que le sans plomb 95 qu’il serait appelé à remplacer à moyen terme. La solution des pétroliers serait de mélanger 90% d’essence et 10% d’éthanol. Un mélange détonnant ? Si la date de lancement est curieuse, une  source  des plus sérieuses apporte des précisions :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=990

 

Gilles Gaignault nous l’a annoncé sur www.autonewsinfo.com .

Le Président Nicolas Sarkozy va donner le départ des prochaines 24 Heures du Mans. Et plus époustouflant, le Grand-Prix de France est sauvé ! Il aura finalement lieu sur les Champs Élysées. Les textes développant ces infos parfaitement illustrées par des dessins de Pierrick Chazeaud sont disponibles en cliquant sur :

http://www.autonewsinfo.com:80/index.php?option=com_content&task=blogsection&id=1&Itemid=48

 

L’Équipe aussi voyait le Grand-Prix de France sauvé. Mais ses journalistes n’avaient pas bien saisi tous les termes de la conversation téléphonique intervenue dans l’après-midi du 31 mars entre le Président Nicolas Sarkozy, le Premier Ministre, François Fillon, et le grand manitou Bernie Ecclestone. Le GP de France aurait lieu le 2 août 2009 dans le quartier de la Défense. La date estivale permettrait de ne pas trop perturber le trafic. Les organisateurs du GP de Monaco apporteraient leur savoir-faire en matière d’installation de circuit urbain et fourniraient une partie des infrastructures démontables qu’ils utilisent sur leur propre épreuve.

 

Mais si les solutions parisiennes sont vraisemblablement transitoires, un autre projet pourrait bien avoir remporté le gros lot. Un projet signé Biarritz, un Grand-Prix qui va surfer sur la vague d’un autre sport, celui qui réunira Kelly Slater – auquel ressemblait paraît-il le grand manitou Ecclestone jeune, un peu avant que certains le suspectent d’être le cerveau de l’affaire du train postal - et ses copains pour une manche du Championnat du monde de leur discipline favorite la même semaine que le Grand-Prix. C’est en tout cas ce que suggère le blog de MotorsTV. Le Grand-Prix se déroulerait sur le sable avec un règlement technique spécifique. Peut-être serait-il judicieux de prévoir l’engagement d’une troisième voiture par team  avec un pilote  spécialiste du Dakar. Alphand, Chicherit, Kleinschmit, Sainz, Schlesser, de Villiers, Peterhansel, Gordon et leurs camarades en F1, c’est peut-être pour demain :

http://blog.motorstv.com/948-exclusif-le-trace-du-grand-prix-de-france-de-f1.html

VIGNETTE VIVIA.jpg

« Récits de course » nous apporte une nouvelle réconfortante en cette période de sinistrose économique. La plupart des visiteurs de ce blog connaissent bien les Automobiles Vivia, une firme productrice d’automobiles sportives au centre des Aventures de David Sarel, l’avocat-pilote qui est un des principaux héros récurrents de mes romans. Bientôt, de vraies Vivia rouleront sur les routes et les circuits. Du roman à la piste, une aventure humaine, économique, industrielle et sportive que nous devons à mon ami Sreekrishnan Srinivasan, interprète indien spécialiste de la langue française et à un puissant investisseur indien, monsieur Sunil Embani, président d’Indian Investech International. Tous les détails de l’opération sont rapportés sur :

http://recitsdecourse.fanaticf1.com/index.php/post/2009/04/01/Du-roman-%C3%A0-la-piste-%3A-de-vraies-Vivia-vont-bient%C3%B4t-circuler-%21

 

Moins réjouissant, si on en croit L’Usine nouvelle qui n’est pas un média humoristique, 160 ingénieurs de chez GM auraient reçu une lettre de licenciement qui prenait effet le 1er avril 2009. Là, le poisson d’avril est tristement cynique.

http://www.usinenouvelle.com/article/poisson-d-avril-cynique-chez-general-motors.161330

 

Rallye-Sport quant à lui a recensé quelques nouvelles surprenantes . Chez Ferrari, Michael Schumacher remplacerait Massa dès le week-end prochain. Honda rachèterait Brawn GP. Richard Branson envisageait d’utiliser des carburants parfumés à la lavande et au muguet. Un Championnat du monde des rallyes réservé aux Seniors verrait le jour. Il serait présenté par Julien Lepers et sponsorisé par un laboratoire commercialisant du Viagra.

http://www.rallye-sport.fr/les-poissons-davril-du-sport-auto/

 

Enfin, sur son blog Stand Renault, Kévin Crouchet nous annonçait le départ de Renault de la F1 fin … 2010.  La note a été retirée le 2 avril.

 

Où est l’info ?  Où est l’intox ?  Comment démêler le vrai du faux ? Le plus vraisemblable correspond-il à la réalité ? Pas si sûr après tout. « Au moment où commence avril, l’esprit se montre subtil », affirme le dicton. C’est en tout cas  ce que prétendait ce matin sur les ondes d’Europe 1 Patrick Cohen qui remplaçait Marc O. à l’animation de la matinale.

 

Par contre, l’info selon laquelle Lewis Hamilton a été déclassé du GP de Melbourne est tombée le 2 avril et n’est donc malheureusement pas un canular. C’est pourtant une très mauvaise farce du sulfureux monsieur Mosley qu’on a vu bien plus laxiste face à des pratiques de pirates il n’y a pas si longtemps. Le Président de la FIA rêve-t-il durant ses orgies nauséabondes d’ajouter un article au règlement sportif selon lequel un pilote de couleur n’aurait pas le droit de monter sur les podiums en F1 ?

 

Thierry Le Bras