Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2016

CIRCUIT MORTEL : table des matières et carnet de route

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

Le nouveau Circuitmortel.com a dépassé les 50 notes au compteur.

C’est toujours avec beaucoup de plaisir et une certaine émotion que je vous retrouve ici, sur la version d'origine de ce blog,  pour évoquer la passion de la compétition, de l’automobile d’hier et des fictions dans lesquelles la voiture ou/et la course tiennent une place importante. Sans oublier un carnet de route personnel.

Naturellement, les notes mises en ligne depuis mon dernier message ont intégré ces thématiques.

La compétition et les voitures d’exception d’abord, car rien ne procure des moments aussi forts que le pilotage.

Celles de la F1 sont au cœur d’un docufiction intitulé Quand la F1 offre des sensations extrêmes. Joies incomparables, souffrance, jouissance, ou le résumé d’une vie de pilote http://bit.ly/1R9OCsP

Des people connus pour leurs activités à la télévision, au cinéma ou dans le show-business se passionnent comme nous pour l’automobile et la couse. J’ai récemment annoncé sur Polars, Sports et Légendes de prochaines notes sur ces célébrités dans la cadre de leur passion pour l’auto http://bit.ly/21PfIuS

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

La première chronique avec ce tag est en ligne. J’y présente Richard Grieco (les 2 premières images de cette note) que beaucoup ont appris à connaître grâce à son rôle de Dennis Booker dans 21 Jump Street et justement Booker. D’autres l’auront vu à la télévision ou au cinéma pilotant une Lotus Esprit ou une Mustang. D’autres encore connaissent le pilote des courses de célébrité organisées par Toyota aux States, des épreuves dont le concept rappelle celles du Star Racing Team organisées chez nous http://bit.ly/1MJglo6

Ces joies de se sangler dans un baquet, de chasser le chrono, j’ai eu le bonheur extrême de les connaître et j’ai raconté ma premières participation à une course de côte avec ceux que je me contentais de photographier quelques mois plus tôt. Première course de côte à Saint-Germain-sur-Ille, c’est ICI http://bit.ly/1QOBHk0

Ces dernières semaines, j’ai aussi consacré une interview à Guy Pawlak, créateur de RACINGCARMEDIA, un site et un concept de prestations au service de l’événementiel et du sport automobile http://bit.ly/1UEWeL1

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

Et j’ai repris un texte publié en 2007 en l’illustrant avec de nouvelles photos. Il s’agit de la Reventon, une Lamborghini pas comme les autres. Un texte intéressant écrit par Adrien Bert qui à cette époque, sortait d’un stage de pilotage où il avait eu l’occasion de rouler dans une Lamborghini Gallardo et une Ferrari F 430 http://bit.ly/1QzRqTP

Les fictions, d’autre part.

J’ai créé ce blog au départ pour promouvoir CIRCUIT MORTEL A LOHÉAC, mon premier polar dans l’’univers du sport automobile. Le passage de relais à CIRCUITMORTEL.COM avait pour finalité de faire de ce nouveau blog une référence en matière de fictions et de culture automobile. Aussi CIRCUITMORTEL.COM s’articule-t-il autour d’une arborescence qui prévoit une partie fictions (nouvelles et feuilletons automobiles illustrés gratuits) et une autre qui traite de livres et films (romans, BD, fictions, documentaires, biographies…) toujours au cœur de l’automobile. Ce pari sera-t-il gagné ? Il est encore trop tôt pour le savoir. Tout dépend de vous chers amis lecteurs. Et de moi bien sûr. Car si vous ne me suivez pas, ce sera simplement parce que je n’aurai pas su vous convaincre.

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

Je vous ai bien sûr parlé de fictions sur CIRCUITMORTEL.COM. La fan du pilote, ou l’histoire d’une femme qui devient follement amoureuse d’un client de sa boutique, nouveau venu en F1 http://bit.ly/1pNE7oX

Chacun sa vie, chacun sa trajectoire n’est pas à proprement parler une fiction. C’est une histoire vraie. Ce soir-là, je présentais et je dédicaçais CHICANES ET DÉRAPAGES de Lorient au Mans, un polar dont l’intrigue tourne autour de la participation du Team Vivia aux 24 Heures du Mans. Parmi les participants à la réunion, une journaliste qui portait sur la course auto une appréciation fort différente de la mienne. Dans une famille, le bonheur des uns ne fait pas toujours celui des autres, au contraire http://bit.ly/1LuobS4

Carnet de route personnel

J’ai toujours milité pour la défense des animaux et considéré que les chiens, oiseaux et autres bêtes qui partagent notre existence font partie de la famille. Au temps du lycée et de la fac, Saga, une sympathique chienne Dogue de Bordeaux, partageait la nôtre. Je ne peux pas dire qu’elle était aussi passionnée de bolides que moi. Contente de monter en voiture que ce soit dans celle de mon père, de ma mère, ou la mienne dès que j’ai eu ma Mini.

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

Mais un jour pourtant, Saga a craqué pour une Honda… De quoi songer à une idée de communication pour un constructeur automobile. Achetez une Honda, la voiture qui fera plaisir à votre chien qui le mérite bien ! http://bit.ly/1RA1dFZ

Le concept CIRCUIT MORTEL vous plait-il ? Conserve-t-il un intérêt ou pensez-vous qu’après 10 ans, il a suffisamment vécu et qu’il est temps de passer à autre chose ? Suivez-vous les mises en ligne sur le nouveau CIRCUITMORTEL.COM ? Sinon, pourquoi ? Est-ce à cause du référencement ou d’autre chose ? Trouvez-vous que le rôle de carnet de route de http://circuitmortel.hautetfort.com/ est une bonne idée ou préféreriez-vous qu’il conserve un contenu spécifique (par exemple des souvenirs personnels) alors que CIRCUITMORTEL.COM devrait par exemple se consacrer à des sujets plus généraux, ou à des photos compte tenu de sa qualité technique et de son design ? Pensez-vous que le concept CIRCUIT MORTEL, quel que soit son support, gagnerait à continuer avec du sang neuf ? Avec ou sans son créateur initial ? Seriez-vous prêts participer à la rédaction de notes et à fournir des photos (exceptionnellement, de temps en temps ou à une fréquence régulière) ? Êtes-vous prêts à aider CIRCUITMORTEL.COM ? Et si oui comment ? En contribuant à le faire connaître ? En participant à son contenu ? Financièrement ? En achetant des produits dérivés ? En devenant client de son créateur (aussi chroniqueur, fournisseur de contenu, consultant) ou de son webdesigner, par ailleurs créateur et animateur d’un autre site qui figure parmi les 50 premiers sites automobiles français ? En sponsorisant d’une manière ou d’une autre les activités de nos sites ? Autrement ?

circuitmotel.com,designmoteur.com,fictions,nouvelles,f1,le mans,film,cinéma,séries tv,richard grieco,thierry le bras

Beaucoup de questions… Faites-moi part de vos observations. Elles seront précieuses. Et merci de surfer régulièrement sur http://circuitmortel.com/ , un site conçu pour épanouir notre passion commune de la course automobile ! « Les statistiques, c’est comme la minijupe, affirmait mon prof de droit de la concurrence en 3ème année de droit. Ça donne une idée, mais ça cache l’essentiel ». La formule s’applique à toutes les statistiques. Y compris aux chiffres de l’audimat qui stressent les responsables de chaines et de radios. Elles font d’une série ou d’un présentateur le roi de l’antenne ou un paria à virer sans ménagement. Bien que je n’aie nullement la prétention de concurrencer les grands médias, le nombre de visites sur mes blogs représente une mesure de l’intérêt pour mes publications. Un guide qui m’indique si je dois continuer, passer le relais, ou prendre acte que mon concept de blog est usé, fini et qu’il est temps que j’écrive complètement autre chose ou que je parte me promener à la campagne sans surtout chercher à partager mes observations et photos.

N’hésitez pas à me contacter en message privé sur Facebook ?http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Merci de me suivre sur Twitter  https://twitter.com/ThierryLeBras2

Thierry Le Bras

01/04/2015

LA BANDE A BOLO

le bandit en 2cv

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Au début des années 70, un malfaiteur particulièrement audacieux réussit une série incroyable de braquages, la plupart en Ille et Vilaine, avant de s’évanouir dans la nature.

 

Un homme assez petit mais bien bâti sortait d’une 2cv, côté passager. La 2cv se garait quelques mètres plus loin. L’homme entrait dans un commerce  avec la démarche d’Aldo Maccione. Il portait une tenue  classique, blouson de cuir et pantalon de toile. Une caquette, des lunettes teintées et un foulard masquaient partiellement sa fine cagoule couleur chair. Soudain, il braquait le révolver qu’il avait caché dans son journal vers le patron ou la patronne. Il remontait la visière de sa casquette et ordonnait avec un fort accent italien « silencé, pesonné né bougé, sinoné zé mé faché tré tré fort, si… ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il sortait une boite de sauce bolognaise de sa poche et la posait sur le comptoir en ironisant : « Bolo va vous accommoder à sa façon, bandé dé nouillées. Bolo veut qué vous mettiez l’argent dans un sac et qué vous lé lui tendiez sans problemo. Cé compris ? ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Les attaques de Bolo, c’était un spectacle. Une fois l’argent récolté Bolo sortait en ricanant, toujours avec son accent italien et sa démarche de macho frimeur. « Zé réviendrai, annonçait-il. Ma zé né peux pas vous diré quand. Vous risquériez de mé tendré un piègé avé la polizia ». La 2cv reculait jusqu’à son niveau. Bolo entrait côté conducteur. Le passager se glissait côté passager. Bolo s’installait au volant et démarrait en trombe.

 

Le premier braquage eut lieu à Saint-Malo en mai 1971 dans un bar rue de Dinan. Une semaine plus tard, une épicerie fine de Saint-Malo fut victime du même mode opératoire. Puis des bureaux de tabac, des épiceries fines, des coiffeurs…. Le bandit accéléra son rythme et élargit sa zone d’action à Dinard, Rennes, Dol, Dinan, Pontorson. Prenant de plus en plus confiance en lui, il ne tarda pas à attaquer des agences bancaires et des bureaux de poste qui étaient alors beaucoup moins protégés qu’aujourd’hui.

 

Bolo Showman avant l’heure

 

Quand il prenait le volant de sa  2cv, Bolo entamait un nouveau numéro. Il fonçait autant que le permettait sa monture. Il plaçait la 2cv dans des appuis incroyables, faisait crisser les pneus, doublait à droite, à gauche, puis disparaissait dans la nature après sa séance de rodéo.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

A Saint-Malo, le commissaire Golin courait après Bolo… sans le rattraper. Les forces de l’ordre se demandaient à qui elles avaient à faire. Le premier flic de la Cité corsaire était convaincu qu’une bande de la Mafia bolognaise pillait la ville. L’accent de Bolo, le surnom qu’il s’était lui-même attribué en laissant ses boites de sauce italienne, son organisation très professionnelle rendaient l’hypothèse crédible. Bolo commettait le sans-faute à chaque braquage. Portant des gants, il ne laissait pas d’empreintes digitales (personne n’exploitait encore l’ADN). Aucun témoin ne pouvait décrire son visage, ni celui du complice qui l’attendait dans la 2cv. Aucune info ne fuitait sur ses complices. Car il était forcément soutenu par une bande. Comment aurait-il pu, seul ou avec un unique complice, voler une 2cv avant chaque braquage, la maquiller, préparer son itinéraire de fuite, disparaître ? Le commissaire aurait bien des questions à poser au truand le jour où il l’arrêterait. Il se demandait notamment la raison de la passion de Bolo pour la 2cv. Pas la voiture la plus rapide pour s’enfuir. Peut-être parce qu’il s’agissait de l’automobile la plus populaire en France et qu’une 2cv garée près d’un lieu de braquage n’attirait pas l’attention ? De toute façon, avant d’interroger Bolo, il fallait l’arrêter et ça, ce n’était pas gagné….

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Car les scenarii de Bolo étaient minutieusement préparés. Un jour, en octobre 1972, après avoir dévalisé une agence bancaire place Châteaubriand, il déboula sur la plage avec la 2cv. C’était le début d’après-midi. La mer était basse. Bolo commença par faire des tête-à-queue en marche arrière sur le sable mouillé afin d’amuser la galerie, Puis il fonça en direction de Rochebonne où un autre accès à la plage lui permettait de ressortir. Prévenu par téléphone, le commissaire Golin envoya des équipes le cueillir. Les policiers firent chou blanc. Bolo roula bien vers Rochebonne avec la 2cv. Certains évaluèrent sa vitesse sur le sable mouillé à 130 kilomètres heure. A ce rythme-là, il se serait échappé avant l’arrivée de la police. Mais Bolo avait choisi une autre option. Peu avant les Thermes Marins, il obliqua vers la mer. La 2cv ralentit et s’immobilisa sur une sorte de radeau sur lequel étaient installées des rampes d’accès. L’engin n’avait pas attiré l’attention. Tout le monde avait pensé à la préparation d’une activité nautique. Une puissante vedette prit le radeau et la 2cv en remorque. La police maritime trouva un peu plus tard la 2cv flottant à un mille au large sur le radeau abandonné. Bolo, ses complices et le butin s’étaient évaporés après leurs exploits nautiques !

 

Bolo superstar…

 

Déjà populaire, Bolo entreprit à l’automne 1972 d’envoyer des cassettes enregistrées aux journaux, radios et télévisions. Amusés, les médias relayèrent ses messages.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

… Si zé peur d’êtré pris ? expliquait le gangster.  Non, pas du tout. zé suis millé fois plous malin qué ceux qui me courent après. Ils né m’auront zamais. Zé encore pas mal dé tours dans mon sac…

… Les filles, zé vous aime !!! annonçait-il. Bisés à toutes en attendant que zé choisisse cellé d’entre vous qui partagéra ma vie… »

 

Bolo joignait quelques photos de lui et de sa 2cv… Aucune où il était identifiable naturellement.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il n’est pas exagéré de parler d’une Bolomania à cette période. Fin 1972, un groupe de jeunes chanteuses se forma afin de chanter sa gloire. Après les Clodettes, apparurent donc les Bolettes ! Un groupe de 4 filles, une brune, une blonde, une rousse et une noire. Elles enregistrèrent plusieurs 45 tours dont un véritable tube qui se vendait aussi bien que les titres de Sylvie Vartan ou Dalida. Elles passèrent chez Drucker qui faisait déjà de la télé depuis longtemps. Les Bolettes avaient repris la musique de Embrasse-moi idiot avec de nouvelles paroles :

« Épouse-moi Bolo,

Moi je ferai, ferai ton bonheur,

Bolo… »

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Si les exploits de Bolo amusaient le public et la presse, les forces de l’’ordre les commerçants et les banques ne riaient pas du tout. Le Ministre de l’Intérieur déclara Bolo ennemi public Numéro 1. Les professionnels victimes de ses actes constituèrent une confédération contre Bolo. La confédération promit des primes substantielles à ceux qui apporteraient des informations permettant l’arrestation de Bolo et, le cas échéant, un pactole à qui le livrerait aux forces de l’ordre. Bolo réagit en proposant la création d’une Confédération Française des Gangsters, Voleurs et truands (CFDGTVT) qui défendrait les droits des travailleurs du crime contre le capital conservateur. Morts de rire, tous les grands médias relayèrent l’info. A cette époque, Bolo atteignit une côte de popularité comparable à celle de Johnny Hallyday. Le plus dur pour lui serait désormais de ne pas finir dans Le Pénitencier.

 

Puis Bolo renié

 

A partir du printemps 1973, les choses se compliquèrent. Loin d’’approuver la proposition de confédération sauce bolognaise, le milieu se retourna contre sa vedette. La pression de la police conduisait les indics à balancer, La nervosité des flics se traduisait par la multiplication des contrôles et arrestations. En bref, Bolo nuisait au chiffre d’affaires de ses confrères. Il échappa de peu à un attentat. Les coups devinrent plus périlleux. Alléchés par les promesses de primes en cas d’informations ou d’arrestation, quelques gars aux caractères bien trempés se découvrirent des âmes de chasseurs de primes. A Saint-Malo, Bolo se fit surprendre par l’un deux. Son flingue lui fut arraché des mains.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Dominé physiquement par son adversaire, Bolo parvint tout de même à s’échapper, Mais après avoir donné un coup de couteau à l’autre et menacé des passants de leur balancer une grenade. La dangerosité du braqueur détruisit sa popularité. Les ventes de disques des Bolettes s’effondrèrent. Fin juillet 1973, Bolo attaqua un bureau de Poste au Lude dans la Sarthe. Il se croyait tranquille en sortant de sa zone d’action habituelle. Les choses faillirent à nouveau mal tourner. Avant de s’en prendre à la guichetière, Bolo arracha un peu d’argent des mains d’un ouvrier du bâtiment qui faisait un petit retrait. L’homme, bien charpenté, vit rouge. Il bouscula Bolo, fit tomber son flingue et le battit comme plâtre. Sans avoir l’idée hélas de lui enlever son masque. Une nouvelle fois, Bolo s’en tira grâce au coup de la grenade. Après la correction encaissée, il eut certainement besoin d’un sérieux ravalement de façade. Et cette fois, son image était complètement détruite. Il n’était plus un héros mais un vulgaire voyou  cupide prêt à voler quelques billets gagnés à la sueur du front d’un ouvrier.

 

Révélations prochaines ?

 

Personne n’a jamais su qui était Bolo. Ses méfaits prirent fin après cette dernière attaque en juillet 1973. Fut-il mangé cru par des complices aussi froids qu’un boa ? Prit-il sagement sa retraite de malfaiteur ?

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

S’acheta-t-il une Rolls blanche avant de devenir décorateur et antiquaire ? Ou fut-il exécuté et enterré sans cérémonie ? Par qui ? Un chasseur de prime qui aurait préféré le dévaliser plutôt qu’attendre la récompense, le milieu, une officine chargée de régler le problème Bolo discrètement sans l’amener devant la justice ?

 

Les années ont passé et tout le monde avait oublié Bolo. Une rumeur court cependant depuis quelques jours. Bolo serait bien vivant. Il aurait pris contact avec un avocat afin de mesurer les risques judiciaires s’il racontait son histoire. Il aurait également signé un contrat avec un éditeur de best-sellers. Devenu écrivain, un camarade de collège de Bolo serait chargé de mettre le récit en forme et de travailler à son adaptation au cinéma avec des scénaristes. L’auteur malouin a été stupéfait d’apprendre l’identité de Bolo mais se dirait amusé par l’histoire et plutôt content de mener ce projet à bien avec un ex copain  perdu de vue depuis très longtemps.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Bolo se vautre dans les rêves de gloire. Il y aura le livre, le film, les émissions de télé qui accompagneront sa médiatisation, et aussi un album. Bolo se serait bien vu rock star au temps de son adolescence. Il compte rattraper l’omission de ce casting en enregistrant un album. Il songe pour commencer à un single. Une version très personnelle de Moi Lolita, le tube d’Alizée  (avec d’autres paroles) :

On m’appelle le Bolo,

Ou encore le Roi Bolo,

C’est pas ma faute,

Je vois le pognon

Tout prêt à se jeter sur moi

C’est pas ma faute à moi,

Moi le Bolo…

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Que fera Bolo des nouveaux  revenus tirés de ses activités criminelles passées ? Sans doute quelques dons à des associations caritatives, histoire de soigner son image et de retrouver sa popularité. Et il réalisera un vieux rêve, acheter une voiture qui l’a toujours fasciné. Pas une 2cv, non, plutôt LA Ferrari qu’il avait déjà envie de s’offrir à l’époque…

Les nouvelles publications de CIRCUIT MORTEL sont désormais mises en ligne sur http://circuitmortel.com

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

A découvrir absolument pour les amateurs de 2cv , les fabuleuses maquettes de Christophe  Goujon ; son compte Facebook

https://www.facebook.com/christophe.goujon.1

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Ronan affronte la mère Poupoune et sa 2cv  http://0z.fr/SBfWH

 

Une autre histoire de voitures et de gangsters au bon vieux temps Vintage

http://bit.ly/1xpO1Q7

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

25/08/2014

UN FILM SUR PEDRO ET RICARDO RODRIGUEZ !

C’est pour bientôt

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

Le retour de la F1 au Mexique en 2015 motive le tournage d’un film consacré aux frères Rodriguez !

 

Mes lecteurs les plus fidèles savent déjà que je considère la trajectoire des frères Ricardo et Pedro Rodriguez comme un des plus beaux chapitres de l’histoire du sport automobile.

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

C’est donc avec grand bonheur que je partage avec vous l’information diffusée le 1er août dernier par le site La Jornada. Le réalisateur Sergio Guerrero prépare un film sur la carrière de Pedro et Ricardo

 

Contexte et Timing

 

La F1 revient à Mexico en 2015.

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

Le Grand-Prix du Mexique se déroulera sur l’Autodromo Hernanos Rodriguez, un circuit de 4,421 km. Nul doute qu’il séduira de nombreux spectateurs dans un pays pour qui Pedro et Ricardo restent des héros nationaux.

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

Ils le méritent, tant leur destin fut exceptionnel. Ricardo et Pedro devinrent des pilotes rapides et reconnus lorsqu’ils n’étaient encore que des adolescents. Le public français les découvrit aux 24 Heures du Mans 1961. Les baby pilotes luttèrent longtemps en tête de la course avec une Ferrari privée engagée par le NART. Devant les machines officielles !

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

Ils connurent hélas une fin tragique. Ricardo (au premier plan ci-dessus) trouva la mort aux essais du Grand-Prix du Mexique le 1er novembre1962. Ferrari le faisait courir en F1, La Scuderia n’avait pas entrepris le déplacement lointain au Mexique car elle ne pouvait plus remporter le championnat cette année-là. Ricardo avait loué une Lotus privée dans le but de disputer son Grand-Prix national qu’il ne voulait pas manquer. Sa voiture sortit violemment de la piste. Il n’avait que 20 ans.

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

Bien que très choqué par la disparition de son cadet dont il était très proche, Pedro décida de poursuivre la compétition. Une carrière magnifique qui comptera notamment deux victoires en GP, une au Mans et d’autres encore en endurance. Il fit partie de l’équipe John Wyer et s’illustra notamment au volant de Porsche 917.

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

En attendant que Sergio Perez (ci-dessus) remporte son premier Grand-Prix – ce qui arrivera, j’en suis convaincu, Pedro reste le seul pilote mexicain à avoir gagné en F1. Le film s’arrêtera semble-t-il au Grand-Prix d’Afrique du Sud 1967, sa première victoire dans la discipline reine. Pedro rejoignit son frère au paradis des pilotes quatre ans plus tard, lors d’une épreuve disputée sur le circuit de Nuremberg.

 

Pedro et Ricardo, les frères amis, des géants du pilotage, des personnages exceptionnels et des hommes particulièrement attachants méritent de rester dans nos mémoires. J’espère que le film qui leur est consacré sera réussi et que nous serons nombreux à le voir dans le monde !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Hommage aux frères amis, Pedro er Ricardo Rodriguez http://bit.ly/1kwABJ1

 

La saga des frères Rodriguez aux 24 Heures du Mans http://bit.ly/XZjk0t

 

Retrouvez les géants des sixties dans  VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, UN polar vintage et automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI  http://bit.ly/1zmPqE6

f1,24 heures du mans,pedro rodriguez,ricardo rodriguez,sixties,vintage,cinéma,mexique,sergio perez,livres,romans,film

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, c’est aussi LE POLAR automobile qui  captivera les passionnés de compétition automobile des années 60  !

 

Bientôt un film avec Tom Cruise à l’époque de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES http://bit.ly/LHGHst

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras