Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2015

LA BANDE A BOLO

le bandit en 2cv

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Au début des années 70, un malfaiteur particulièrement audacieux réussit une série incroyable de braquages, la plupart en Ille et Vilaine, avant de s’évanouir dans la nature.

 

Un homme assez petit mais bien bâti sortait d’une 2cv, côté passager. La 2cv se garait quelques mètres plus loin. L’homme entrait dans un commerce  avec la démarche d’Aldo Maccione. Il portait une tenue  classique, blouson de cuir et pantalon de toile. Une caquette, des lunettes teintées et un foulard masquaient partiellement sa fine cagoule couleur chair. Soudain, il braquait le révolver qu’il avait caché dans son journal vers le patron ou la patronne. Il remontait la visière de sa casquette et ordonnait avec un fort accent italien « silencé, pesonné né bougé, sinoné zé mé faché tré tré fort, si… ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il sortait une boite de sauce bolognaise de sa poche et la posait sur le comptoir en ironisant : « Bolo va vous accommoder à sa façon, bandé dé nouillées. Bolo veut qué vous mettiez l’argent dans un sac et qué vous lé lui tendiez sans problemo. Cé compris ? ».

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Les attaques de Bolo, c’était un spectacle. Une fois l’argent récolté Bolo sortait en ricanant, toujours avec son accent italien et sa démarche de macho frimeur. « Zé réviendrai, annonçait-il. Ma zé né peux pas vous diré quand. Vous risquériez de mé tendré un piègé avé la polizia ». La 2cv reculait jusqu’à son niveau. Bolo entrait côté conducteur. Le passager se glissait côté passager. Bolo s’installait au volant et démarrait en trombe.

 

Le premier braquage eut lieu à Saint-Malo en mai 1971 dans un bar rue de Dinan. Une semaine plus tard, une épicerie fine de Saint-Malo fut victime du même mode opératoire. Puis des bureaux de tabac, des épiceries fines, des coiffeurs…. Le bandit accéléra son rythme et élargit sa zone d’action à Dinard, Rennes, Dol, Dinan, Pontorson. Prenant de plus en plus confiance en lui, il ne tarda pas à attaquer des agences bancaires et des bureaux de poste qui étaient alors beaucoup moins protégés qu’aujourd’hui.

 

Bolo Showman avant l’heure

 

Quand il prenait le volant de sa  2cv, Bolo entamait un nouveau numéro. Il fonçait autant que le permettait sa monture. Il plaçait la 2cv dans des appuis incroyables, faisait crisser les pneus, doublait à droite, à gauche, puis disparaissait dans la nature après sa séance de rodéo.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

A Saint-Malo, le commissaire Golin courait après Bolo… sans le rattraper. Les forces de l’ordre se demandaient à qui elles avaient à faire. Le premier flic de la Cité corsaire était convaincu qu’une bande de la Mafia bolognaise pillait la ville. L’accent de Bolo, le surnom qu’il s’était lui-même attribué en laissant ses boites de sauce italienne, son organisation très professionnelle rendaient l’hypothèse crédible. Bolo commettait le sans-faute à chaque braquage. Portant des gants, il ne laissait pas d’empreintes digitales (personne n’exploitait encore l’ADN). Aucun témoin ne pouvait décrire son visage, ni celui du complice qui l’attendait dans la 2cv. Aucune info ne fuitait sur ses complices. Car il était forcément soutenu par une bande. Comment aurait-il pu, seul ou avec un unique complice, voler une 2cv avant chaque braquage, la maquiller, préparer son itinéraire de fuite, disparaître ? Le commissaire aurait bien des questions à poser au truand le jour où il l’arrêterait. Il se demandait notamment la raison de la passion de Bolo pour la 2cv. Pas la voiture la plus rapide pour s’enfuir. Peut-être parce qu’il s’agissait de l’automobile la plus populaire en France et qu’une 2cv garée près d’un lieu de braquage n’attirait pas l’attention ? De toute façon, avant d’interroger Bolo, il fallait l’arrêter et ça, ce n’était pas gagné….

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Car les scenarii de Bolo étaient minutieusement préparés. Un jour, en octobre 1972, après avoir dévalisé une agence bancaire place Châteaubriand, il déboula sur la plage avec la 2cv. C’était le début d’après-midi. La mer était basse. Bolo commença par faire des tête-à-queue en marche arrière sur le sable mouillé afin d’amuser la galerie, Puis il fonça en direction de Rochebonne où un autre accès à la plage lui permettait de ressortir. Prévenu par téléphone, le commissaire Golin envoya des équipes le cueillir. Les policiers firent chou blanc. Bolo roula bien vers Rochebonne avec la 2cv. Certains évaluèrent sa vitesse sur le sable mouillé à 130 kilomètres heure. A ce rythme-là, il se serait échappé avant l’arrivée de la police. Mais Bolo avait choisi une autre option. Peu avant les Thermes Marins, il obliqua vers la mer. La 2cv ralentit et s’immobilisa sur une sorte de radeau sur lequel étaient installées des rampes d’accès. L’engin n’avait pas attiré l’attention. Tout le monde avait pensé à la préparation d’une activité nautique. Une puissante vedette prit le radeau et la 2cv en remorque. La police maritime trouva un peu plus tard la 2cv flottant à un mille au large sur le radeau abandonné. Bolo, ses complices et le butin s’étaient évaporés après leurs exploits nautiques !

 

Bolo superstar…

 

Déjà populaire, Bolo entreprit à l’automne 1972 d’envoyer des cassettes enregistrées aux journaux, radios et télévisions. Amusés, les médias relayèrent ses messages.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

… Si zé peur d’êtré pris ? expliquait le gangster.  Non, pas du tout. zé suis millé fois plous malin qué ceux qui me courent après. Ils né m’auront zamais. Zé encore pas mal dé tours dans mon sac…

… Les filles, zé vous aime !!! annonçait-il. Bisés à toutes en attendant que zé choisisse cellé d’entre vous qui partagéra ma vie… »

 

Bolo joignait quelques photos de lui et de sa 2cv… Aucune où il était identifiable naturellement.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Il n’est pas exagéré de parler d’une Bolomania à cette période. Fin 1972, un groupe de jeunes chanteuses se forma afin de chanter sa gloire. Après les Clodettes, apparurent donc les Bolettes ! Un groupe de 4 filles, une brune, une blonde, une rousse et une noire. Elles enregistrèrent plusieurs 45 tours dont un véritable tube qui se vendait aussi bien que les titres de Sylvie Vartan ou Dalida. Elles passèrent chez Drucker qui faisait déjà de la télé depuis longtemps. Les Bolettes avaient repris la musique de Embrasse-moi idiot avec de nouvelles paroles :

« Épouse-moi Bolo,

Moi je ferai, ferai ton bonheur,

Bolo… »

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Si les exploits de Bolo amusaient le public et la presse, les forces de l’’ordre les commerçants et les banques ne riaient pas du tout. Le Ministre de l’Intérieur déclara Bolo ennemi public Numéro 1. Les professionnels victimes de ses actes constituèrent une confédération contre Bolo. La confédération promit des primes substantielles à ceux qui apporteraient des informations permettant l’arrestation de Bolo et, le cas échéant, un pactole à qui le livrerait aux forces de l’ordre. Bolo réagit en proposant la création d’une Confédération Française des Gangsters, Voleurs et truands (CFDGTVT) qui défendrait les droits des travailleurs du crime contre le capital conservateur. Morts de rire, tous les grands médias relayèrent l’info. A cette époque, Bolo atteignit une côte de popularité comparable à celle de Johnny Hallyday. Le plus dur pour lui serait désormais de ne pas finir dans Le Pénitencier.

 

Puis Bolo renié

 

A partir du printemps 1973, les choses se compliquèrent. Loin d’’approuver la proposition de confédération sauce bolognaise, le milieu se retourna contre sa vedette. La pression de la police conduisait les indics à balancer, La nervosité des flics se traduisait par la multiplication des contrôles et arrestations. En bref, Bolo nuisait au chiffre d’affaires de ses confrères. Il échappa de peu à un attentat. Les coups devinrent plus périlleux. Alléchés par les promesses de primes en cas d’informations ou d’arrestation, quelques gars aux caractères bien trempés se découvrirent des âmes de chasseurs de primes. A Saint-Malo, Bolo se fit surprendre par l’un deux. Son flingue lui fut arraché des mains.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Dominé physiquement par son adversaire, Bolo parvint tout de même à s’échapper, Mais après avoir donné un coup de couteau à l’autre et menacé des passants de leur balancer une grenade. La dangerosité du braqueur détruisit sa popularité. Les ventes de disques des Bolettes s’effondrèrent. Fin juillet 1973, Bolo attaqua un bureau de Poste au Lude dans la Sarthe. Il se croyait tranquille en sortant de sa zone d’action habituelle. Les choses faillirent à nouveau mal tourner. Avant de s’en prendre à la guichetière, Bolo arracha un peu d’argent des mains d’un ouvrier du bâtiment qui faisait un petit retrait. L’homme, bien charpenté, vit rouge. Il bouscula Bolo, fit tomber son flingue et le battit comme plâtre. Sans avoir l’idée hélas de lui enlever son masque. Une nouvelle fois, Bolo s’en tira grâce au coup de la grenade. Après la correction encaissée, il eut certainement besoin d’un sérieux ravalement de façade. Et cette fois, son image était complètement détruite. Il n’était plus un héros mais un vulgaire voyou  cupide prêt à voler quelques billets gagnés à la sueur du front d’un ouvrier.

 

Révélations prochaines ?

 

Personne n’a jamais su qui était Bolo. Ses méfaits prirent fin après cette dernière attaque en juillet 1973. Fut-il mangé cru par des complices aussi froids qu’un boa ? Prit-il sagement sa retraite de malfaiteur ?

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

S’acheta-t-il une Rolls blanche avant de devenir décorateur et antiquaire ? Ou fut-il exécuté et enterré sans cérémonie ? Par qui ? Un chasseur de prime qui aurait préféré le dévaliser plutôt qu’attendre la récompense, le milieu, une officine chargée de régler le problème Bolo discrètement sans l’amener devant la justice ?

 

Les années ont passé et tout le monde avait oublié Bolo. Une rumeur court cependant depuis quelques jours. Bolo serait bien vivant. Il aurait pris contact avec un avocat afin de mesurer les risques judiciaires s’il racontait son histoire. Il aurait également signé un contrat avec un éditeur de best-sellers. Devenu écrivain, un camarade de collège de Bolo serait chargé de mettre le récit en forme et de travailler à son adaptation au cinéma avec des scénaristes. L’auteur malouin a été stupéfait d’apprendre l’identité de Bolo mais se dirait amusé par l’histoire et plutôt content de mener ce projet à bien avec un ex copain  perdu de vue depuis très longtemps.

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Bolo se vautre dans les rêves de gloire. Il y aura le livre, le film, les émissions de télé qui accompagneront sa médiatisation, et aussi un album. Bolo se serait bien vu rock star au temps de son adolescence. Il compte rattraper l’omission de ce casting en enregistrant un album. Il songe pour commencer à un single. Une version très personnelle de Moi Lolita, le tube d’Alizée  (avec d’autres paroles) :

On m’appelle le Bolo,

Ou encore le Roi Bolo,

C’est pas ma faute,

Je vois le pognon

Tout prêt à se jeter sur moi

C’est pas ma faute à moi,

Moi le Bolo…

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Que fera Bolo des nouveaux  revenus tirés de ses activités criminelles passées ? Sans doute quelques dons à des associations caritatives, histoire de soigner son image et de retrouver sa popularité. Et il réalisera un vieux rêve, acheter une voiture qui l’a toujours fasciné. Pas une 2cv, non, plutôt LA Ferrari qu’il avait déjà envie de s’offrir à l’époque…

Les nouvelles publications de CIRCUIT MORTEL sont désormais mises en ligne sur http://circuitmortel.com

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

A découvrir absolument pour les amateurs de 2cv , les fabuleuses maquettes de Christophe  Goujon ; son compte Facebook

https://www.facebook.com/christophe.goujon.1

faits divers,saint-malo,mafia,bolo,polars,film,tubes,automobile,2cv,citroën,vintage,1973,ferrari

Ronan affronte la mère Poupoune et sa 2cv  http://0z.fr/SBfWH

 

Une autre histoire de voitures et de gangsters au bon vieux temps Vintage

http://bit.ly/1xpO1Q7

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

31/12/2014

MEILLEURS VŒUX POUR 2015 !

2014 se termine, vive 2015 !

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Restons fidèles aux traditions et célébrons cette naissance d’une nouvelle année !

 

Je vous adresse mes meilleurs vœux pour que 2015 réponde à vos attentes et vous offre, ainsi qu’aux vôtres, les bouquets du bonheur et les podiums de la réussite.

 

Au plan général, il faudrait hélas être bien naïf pour espérer que la situation de la France s’améliore avant deux ans et demi, et encore si les institutions fonctionnent normalement, puis que les Français ne se laissent pas abuser. Attendre la croissance avant rappellerait les rêves de Perrette spéculant sur la multiplication des sous de la vente de son pot au lait…

 

Il reste à espérer que le travail, de bonnes idées et des choix opportuns récompenseront les efforts individuels et apporteront satisfactions et réussite à ceux qui le méritent vraiment.

 

Sans doute du bon et du moins bon en sport automobile

 

Je fais partie de ceux qui pensent que la course automobile représente ce qui existe de plus fort dans l’existence. « La course, c'est la vie! Avant et après, il n'y a que l'attente », déclare  Steve McQueen dans le film Le Mans. Ceux qui se sont installés dans un baquet avant de prendre le départ d’une course comprendront. Je conseille aux autres de lire des romans de course et de visionner les meilleurs films au cœur de la compétition afin de ne pas rester complètement à l’écart de cet univers romanesque animé par des héros chevaleresques… et quelques personnages beaucoup moins reluisants auprès desquels Dark Vador est un bon garçon. Car il faut bien l’admettre, tout n’est pas parfait dans notre sport préféré.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Il faudrait régresser à l’âge où nous lisions Le Clan des 7 pour oser croire à un beau championnat de F1 avec des écuries qui respectent leurs pilotes, des résultats loyaux et pas manipulés de façon aussi sombre que grossière. Quant à imaginer que la Fédération internationale  puisse se préoccuper d’équité sportive quand une écurie fausse les résultats, ce serait confondre monde réel et fiction ubuesque. Tout comme il serait vain d’espérer de cette autorité sportive  qu’elle recherche les vrais responsables lorsqu’un pilote est victime de l’incompétence ou de la cupidité d’organisateurs d’épreuves.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

2015 devrait tout de même nous offrir de bons moments. En endurance les courses s’annoncent superbes. La présence de Nico Hülkenberg chez Porsche à Spa et au Mans illustre l’attrait de ce championnat passionnant où la France compte d’excellents représentants, à commencer par Loïc Duval, Nicolas Lapierre, Benoît Tréluyer… Gageons aussi que les Alpine’s boys, Paul-Loup Chatin et Nelson Panciatici, se montreront à leur avantage. Nous suivrons également  avec le plus grand intérêt quelques jeunes bourrés de talent auxquels il convient de souhaiter un beau programme 2015, à commencer par Olivier Lombard et Jordan Perroy.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Le rallye sera forcément source de bonheur. La pige de l’équipage Sébastien Loeb - Daniel Elena au Monte-Carlo s’annonce comme un grand moment. Allez, je vais vous faire une pette confidence. Je ne serais pas surpris qu’ils déstabilisent leurs principaux adversaires et  l’emportent… Autres souhaits dans cette discipline, que l‘excellent Yoann Bonato dispose d’un bon volant chez Opel ou ailleurs (j’y reviendrai prochainement). Yoann a démontré cette année encore qu’il était un super pilote, un des tout meilleurs, et qu’il méritait de courir régulièrement dans un grand championnat. Dernier vœu dans cette discipline, le retour au plus haut niveau du Russe Evgeny Novikov. Certains lui ont reproché des sorties de route en oubliant que d’autres stars du championnat du monde avaient cassé beaucoup de voitures sans l’excuse d’un aussi jeune âge. S’il s’est montré souvent impétueux, n’oublions pas son coup de volant, sa pointe de vitesse hallucinante, sa capacité à ramener la voiture de situations incroyables. Je me suis demandé plus d’une fois si son talent n’était pas la source de la sévérité de certains journalistes effrayés à la perspective de le voir surpasser leurs chouchous à courte échéance.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Le sport automobile ne se limite pas aux championnats les plus médiatisés. Épreuves de VHC, Rallycross, courses de côtes et autres disciplines offrent de superbes spectacles. Sans oublier les disciplines ouvertes aux voitures électriques qui se développeront forcément dans un monde de plus en plus méfiant face aux énergies fossiles. Le sport automobile est à l’origine de toutes les grandes avancées technologiques s’appliquant aux transports individuels. Ce sera le cas du moteur électrique et du stockage du courant indispensable à son  fonctionnement.

 

La course automobile dans les romans et les films

 

Je compte bien contribuer à ma mesure au développement de la passion de la course et à la diffusion  des plaisirs qu’elle offre. Comment ? D’une part en continuant à partager des notes sur ce blog. Des photos, des récits, des fictions. Pas seulement les miens. Je laisserai régulièrement d’autres passionnés s’exprimer comme je l’ai fait en 2014 avec Alexandre Dedisse (pilote de kart), Émilie France (fan de Kimi Räikkönen), Sébastien Sacaze (passionné de pilotage, de Mazda, de VHC)… Je continuerai à vous faire suivre la carrière de Yoann Bonato et je compte recueillir des interviews d’autres pilotes en activité.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Et d’autre part, en continuant à travailler à la diffusion de mes romans au cœur du sport automobile. Le soutien d’amis blogueurs ou animateurs de sites automobiles m’a fait chaud au cœur. Un grand merci à ceux qui ont relayé les sorties du PACTE DU TRICHEUR et de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SICTIES. J’ai entendu le souhait des nombreux lecteurs qui m’ont demandé des versions papier. Vous serez exaucés en 2015.

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

Le sport automobile a le vent en poupe malgré les fourberies des autophobes et des malades de la sanction fiscale. Pour preuve, Hollywood prépare un film qui racontera le fabuleux duel Ford – Ferrari. Un film à gros budget, avec Tom Cruise dans le rôle de Carroll Shelby ! Le retour du Grand-Prix du Mexique au calendrier du championnat du monde de F1 s’accompagnera de la sortie sur les écrans d’un film consacré aux frères Pedro et Ricardo Rodriguez, deux pilotes exceptionnels disparus trop tôt. Les BD traitant notre sport préféré sur le mode fiction ou documentaire romancé se multiplient. Alors, comptez sur moi pour surfer cette vague magique avec de prochains romans, de prochaines nouvelles, que je me réjouis à l’avance de vous faire découvrir !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

VENGEANCE GLACÈE AU COULIS DE SIXTIES, un polar vintage et gourmand http://amzn.to/1nCwZYd

vœux,2015,livres,polars,cinéma,pilote,course automobile,f1,rallye,24 heures du mans,rallycross,france,projets

LE PACTE DU TRICHEUR, un polar cross-age au cœur d’un rallye en Auvergne http://0z.fr/PB0ED

 

Le fantastique duel Ford – Ferrari va faire son cinéma sur grand écran. Avec Tom Cruise dans le rôle de Carroll Shelby ! http://bit.ly/LHGHst

 

Un film sur les frères Pedro et Ricardo Rodriguez en 2015  http://bit.ly/1BZeLWQ

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

01/09/2014

MA PREMIÈRE FAN

Ou la face cachée de la célébrité…

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Freddy Vivien, ancien champion du monde de F1, est un personnage récurrent des Aventures de David Sarel. Tout comme Éric Trélor, à la fois parrain, mentor et associé de David.

 

Freddy raconte ici la passion qu’il inspira à une commerçante qui fait sans doute encore partie de ses fans inconditionnels et … un peu – comment dire – encombrants.

 

« C’est une anecdote que j’ai longtemps gardée secrète, raconte Freddy Vivien. Par égard pour la personne concernée. Seuls mes proches étaient au courant du plan de drague que m’a fait la patronne d’un Tabac Presse de Lorient en 1976, l’année où j’ai signé pour accéder à la F1 ».

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Originaire de Fort Bloqué, à côté de Lorient dans le Morbihan, Freddy conclut son premier contrat en 1976 pour courir la saison 1977. Les sportifs de haut niveau font fantasmer les femmes. Preuve en est apportée par la mésaventure survenue à Freddy cette année-là.

 

« 1976 fut une grande année pour moi, se souvient le pilote. Je réalisais le rêve de ma vie en signant avec une écurie de F1. J’ai rencontré la comédienne Daniéla Merle qui est devenue ma femme deux ans plus tard. Nous travaillions d’arrache-pied avec mon ami Éric Trélor et des industriels bretons au lancement du premier modèle Vivia programmé pour le début de l’année 1978.

 

« Je voyageais beaucoup entre le siège de mon écurie, les circuits où nous faisions des essais, Paris où habitait Daniéla, et le Morbihan où serait implantée l’usine Vivia. Mais bon, je me débrouillais tout de même pour ne pas perdre trop de temps dans les avions ni sur la route. »

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Si les limitations de vitesse existaient déjà à cette époque, les radars étaient peu nombreux et les forces de l’ordre compréhensives. Ainsi, un jour où Freddy se fit radariser tout près d’Hennebont à 212 au lieu de 110 au volant de son coupé Alfetta rouge un peu gonflé, les gendarmes à la réception eurent-ils une réaction stupéfiante et sympathique :

 

- Bonjour monsieur Vivien, déclara celui qui venait de le faire stopper d’un geste autoritaire auprès de l’Estafette bleue. Vous rouliez un peu vite. Si vous nous faites des autographes pour nos enfants, nous oublierons le PV.

 

- Merci, répondit Freddy qui parapha une bonne vingtaine d’autographes avant de repartir, car les gendarmes ne s’étaient finalement pas contentés des signatures pour les enfants et avaient aussi pensé aux cousins, aux copains et surtout aux simples relations qu’ils voulaient épater.

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

« J’ai toujours été un gros lecteur, précise le pilote. Comme quoi, les sportifs ne sont pas forcément des illettrés qui ne s’intéressent à rien. Déjà à cette époque, je lisais beaucoup de magazines – pas seulement ceux traitant de sports mécaniques – et de romans, surtout des policiers. J’avais l’habitude, quand j’étais dans le Morbihan, de faire mes achats dans un tabac-presse de Lorient dont chacun comprendra que je ne puisse fournir l’adresse. J’en profitais pour acheter des cigares que j’offrais à mon père que je n’ai jamais pu convaincre d’arrêter de fumer. Je savais quelle marque lui faisait plaisir. La buraliste mettait le tout dans un sac que je posais généralement sur le siège passager. »

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Un jour, Freddy trouva un petit morceau de papier plié en quatre par-terre dans son Alfa. Il le déplia et trouva un texte éloquent.

 

« J’ai rencontré un homme qui me plait. Mais il n’est apparemment pas libre. J’aimerais quand même en parler avec vous. » Le texte se terminait par une signature illisible.

 

Freddy douta d’abord que le texte lui fût adressé. Il imagina que son ami Éric Trélor, alors avocat stagiaire, souvent passager dans sa voiture, en était le destinataire et l’avait perdu. C’était tout à fait le genre de message qu’une femme qui pensait divorcer - ou faire divorcer son amant - pouvait écrire à l’attention de son avocat.

 

- Je ne comprends pas, répondit Éric. J’ai des dossiers de divorce, bien sûr, mais aucune cliente ne m’a écrit ça.

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Freddy pensa alors que le message avait pu être glissé dans l’Alfa à un moment où elle était en stationnement avec la vitre légèrement ouverte. Mais ce scénario ne lui fournissait aucun indice quant à l’identité de la femme qui l’avait écrit.

 

Son père lui apporta quelques jours plus tard la réponse à cette question.

 

- Dis donc, j’ai trouvé un message bizarre dans la boite d’allumettes qui était avec les cigares que tu m’as offerts. C’est une blague ou quoi ?

 

Freddy reconnut immédiatement l’écriture.

 

«  Je suis follement amoureuse d’un homme. Je crois qu’il ne s’en rend pas compte. J’aimerais qu’il m’appelle au 97.--.--. Un jeudi où un lundi matin, ce sont les jours où mon mari n’est pas là. »

 

L’amoureuse transie, c’était la buraliste ! Une femme mariée et mère de famille d’une quarantaine d’années qui s’ennuyait avec son homme. Le premier message était tout simplement tombé du sac de journaux posé sur le siège. Puis croyant que Freddy achetait les cigares pour lui, la femme avait trouvé astucieux de placer la suite de sa prose dans une boite d’allumettes.

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Il faut dire que Freddy était plutôt beau gosse. Pas très grand, 1,76 mètre, adepte de la musculation. Il plaisait aux femmes. Les cheveux châtain clair, presque blonds, coiffés à la mode des années soixante dix - c’est à dire sensiblement plus longs qu’aujourd’hui – , le visage un peu rond, Freddy paraissait toujours calme, presque lymphatique. Mais une volonté de fer et un tempérament de feu se cachaient derrière cette apparence tranquille et bourgeoise. Son physique solide dégageait une force tranquille et une assurance inébranlable. En outre, il était naturellement élégant, qu’il porte un blouson de toile et un jean ou un smoking sombre.

 

Les semaines qui suivirent, Freddy ne mit plus les pieds chez la buraliste.

 

«  La situation était gênante, se souvient-il. En plus, je commençais à vivre avec Daniéla et je ne cherchais pas d’aventure, même si cette commerçante était plutôt belle femme, il faut bien l’avouer. »

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Puis Éric Trélor reçut à son cabinet une enveloppe à l’attention de Freddy.

 

« Je suis très lié avec Éric depuis l’enfance, raconte l’ancien champion de F1. Quand il m’a téléphoné qu’il avait un courrier pour moi, je lui ai demandé de l’ouvrir. Et là, surprise. »

 

En décachetant l’enveloppe, Éric découvrit une grande carte avec pour motif un cœur percé d’une flèche. Quant au texte, il dévoilait sans ambiguïté les sentiments de son auteur.

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

«  Freddy Vivien, je vous aime, je t’aime. L’amour est une aventure. Cette aventure, j’aimerais la traverser avec toi, Freddy Vivien. J’en rêve jour et nuit. Pour toi, je serai prête à tout, à divorcer, à laisser mes enfants à mon mari, à partir n’importe où du moment que ce soit avec toi. J’ai lu dans la presse magazine que tu avais une liaison avec une comédienne, mon Freddy, mais j’espère que ce n’est qu’une passade ou un mensonge. Certains journaux écrivent vraiment n’importe quoi. Aurai-je une réponse ? Je t’aime, je t’aime, je t’aime mon Freddy. PS : je t’écris chez ton ami Éric Trélor car j’ai lu dans le journal qu’il était ton avocat et que je sais donc qu’il te fera suivre ma carte. N’ayant pas tes coordonnées personnelles, je n’ai pas d’autre moyen de communiquer avec toi pour l’instant. »

 

Freddy commençait à se demander jusqu’où irait son admiratrice amoureuse.

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

« Avec Daniéla, nous avons subi bien pire depuis, rapporte le pilote. Nos poubelles sont régulièrement fouillées et des objets intimes nous ayant appartenu mis en vente sur le net. Nous avons appris par exemple qu’une petite culotte de ma femme a été vendue 750 euros à un de ses fans. Mais à l’époque, Daniéla débutait sa carrière de comédienne et moi j’arrivais juste en F1. Nous ne comprenions pas que certains fans nous adulaient et  nous ne réalisions pas du tout  les aspects négatifs de la notoriété ».

 

Bien sûr, Freddy évita le commerce de sa première fan afin de ne pas encourager son amour. Elle ne le relança plus. Mais cinq ans plus tard, elle demanda à Éric de l’assister lorsqu’elle vendit son fonds de commerce. L’avocat ne fit aucune allusion à ce qui s’était passé. Ce fut elle qui évoqua le sujet après la signature de l’acte définitif.

 

- Si vous saviez comme j’ai aimé votre ami Freddy Vivien, confia la pauvre femme. J’aurais tout quitté pour lui. J’allais jusqu’à prier pour qu’il arrive malheur à Daniéla Merle. Ce n’est pas bien, je sais. La prochaine fois que vous verrez Freddy, dites lui bien que je serai toujours sa plus grande fan…

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Une première victoire pour Freddy Vivien http://0z.fr/UJav0

 

Freddy supporter d’Èric et de Ronnie http://0z.fr/DwoeM

 

F1 : Freddy, Èric et David dans un monde sauvage http://0z.fr/2zYDt

 

Sensations F1 avec Freddy http://bit.ly/1hkn4Qu

f1,humour,livres,fictions,nouvelles,vivia,freddy vivien,Èric trélor,david sarel,avocats,alfa romeo,amour

Un rallye périlleux pourÈric et David http://0z.fr/JHYvp

 

Freddy, Èric et David sont aussi les héros de CIRCUIT MORTEL A LOHÈAC, LE polar au cœur du Rallycross http://bit.ly/1lFFty7

 

Suivez Thierry Le Bras sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Propos recueillis par

Thierry Le Bras