Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2015

Quand l’automobile inspire l’univers culinaire

Des voitures sélectionnées pour célébrer la gastronomie

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

 Lorsque le goût de l’automobile gagne les cuisiniers…

 

… ils passent le plat au milieu automobile dont la plupart des membres se montrent volontiers épicuriens.

 

Ne pas célébrer la Fête de la gastronomie sur un blog consacré à l’automobile constituerait donc une faute de goût impardonnable. Surtout de la part d’un auteur qui épice ses romans et nouvelles de saveurs de nos terroirs sans oublier d’inviter les lecteurs dans ses restaurants favoris ou imaginaires.

 

L’automobile reproduite en cuisine

 

Il est arrivé que des industriels du chocolat sponsorisent des écuries.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Toblerone sur une Alfa Romeo, une image qui réjouit d’avance nos papilles ! En ce qui me concerne, elle  me donne envie d’acheter ce produit la prochaine fois que je passerai à l’hyper.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Les chocolatiers excellent également dans le domaine des modèles miniatures. Noël et Pâques agissent comme des turbos sur leurs imaginations.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

La BMW Isetta symbolise délicieusement l’œuf de Pâques.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

La DS Citroën ferait un magnifique cadeau de Noël.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Comme les Berlinette.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Ou la Porsche 911.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Restons dans les douceurs avec la pièce montée mise en valeur par des Porsche…

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Et savourons la récompense de ce drapeau à damier, succulent gâteau aux 2 chocolats. Où le trouver ? Tout simplement à la Brasserie des pilotes au Mans,. Un établissement où dîneront les héros de VENGEANCE FLACÉE AU COULIS DE SIXTIES la semaine de la course en 1966 (cf liens en fin de note).

 

Roulage – Transport

 

Il arrive que nos mets favoris voyagent avant de satisfaire notre gourmandise.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Si le pilotage d’une barquette se révèle un régal sur piste ou en course de côte, reconnaissons que ce ne serait pas du gâteau de la conduire sur nos routes et en ville. En outre, ces véhicules ultra-sportifs n’offrent pas beaucoup de place où ranger les produits du marché.

 

Des utilitaires exécuteront bravement leur tâche, Qu’il vente, pleuve ou neige, ils achemineront le futur contenu de nos assiettes jusqu’aux étals des commerçants.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Certains véhicules ont ainsi construit leur gloire au fil des années. Tout le monde se souvient du fameux Tube Citroën, ami du boulanger, du boucher-charcutier, du poissonnier, du mareyeur… Il demeure si sympathique qu’il séduit toujours les collectionneurs de miniatures. Certaines reproductions servent même au conditionnement de biscuits d’aujourd’hui.

fête de la gastronomie,automobile,cuisine,chocolat,pâtisserie,nouvelles,romans,polars,porsche,bmw isetta,citroën,ds,tube,2cv,cochonou,gâteaux,noël,pâques,alfa romeo,toblerone

Et n’oublions pas que l’automobile reste un fameux vecteur de communication pour vendre des produits alimentaires. Je pourrais bien sûr vanter la F1 ou les prototypes d’endurance arborant les couleurs de tel ou tel géant de l’agro-alimentaire. J’ai choisi un autre modèle, assurément une des voitures les plus populaires de l’industrie automobile française, la 2cv Citroën. En juillet 2015, des 2cv aux couleurs Cochonou participaient à la caravane publicitaire du Tour de France. Elles devinrent les stars du défilé quotidien et furent certainement plus photographiées que n’importe quel mannequin de chez Dior ou Dolce Gabbana !

Vous pouvez également me retrouver sur http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/ , http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

La Fête de la gastronomie 2015, c’est maintenant  https://www.facebook.com/fete.gastronomie

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, un polar gourmand à la sauce automobile épicée d’humour http://bit.ly/1IoxuzK

 

Salades à la sauce Bolonié http://0z.fr/110Cx

 

Recette de crime parfait http://bit.ly/1l7SOft

 

Compositions amères   http://bit.ly/1juLvyH

 

L’Écurie Volants et fourchettes  http://www.volantsetfourchettes.fr/Pages/default.aspx

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

27/08/2015

Flash-back en course de côte au début des seventies

Quelques images de Saint-Germain – sur – Ille

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Une heure passée dans mes diapositives d’époque m’a permis de sélectionner quelques photos prises entre 1972 et 1975, une autre époque du sport automobile.

 

Bien sûr, il existe des classiques qui ne se démodent jamais. A l’époque, les Porsche faisaient partie des reines du groupe 3 et du groupe 4. Celle ci-dessus (je pense le pilote costarmoricain Conti en 1972) amorce un survirage à la sortie de l’épingle de la poste. Aujourd’hui encore, les descendantes de la 911 jouent les premiers rôles dans championnat de France de la montagne en GT comme en GTTS.

 

Des petites autos au départ

 

Point besoin d’une Porche ou d’une Alpine pour chasser le chrono à l’époque.

 

Au début des années 70, nous sommes encore en pleine période R8 Gordini.

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Certaines, la plupart, sont engagées en groupe 1 ou groupe 2, classe moins de 1300 cm3. Des catégories de furieux. Il fallait aller très vite pour briguer la victoire. D’où parfois un peu de tôle froissée.

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Parfois, des R8 Gordini furent engagées en groupe 5, voire en groupe 6. Des réalisations artisanales. Je ne me rappelle plus les performances de celle-ci ni son stade de préparation. Attente d’un nouvel avant ou première étape d’une préparation très méchante ?

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Autre reine des petites cylindrées, les NSU TT et TTS. Un look sympathique et agressif, et des moteurs efficaces en fonction des stades de préparation. C’est sur une de ces voitures que l’équipage Freddy Vivien – Éric Trélor débute en compétition avant de passer à l’Alfa Romeo 2000 GTV et à d’autres bêtes de course. Freddy deviendra même pilote de F1. Mais ça, ce serait après. Pour en savoir plus, je vous invite à lire CHICANES ET DÉRAPAGES DE LORIENT AU MANS, encore disponible ICI  http://bit.ly/1dCEZDi

 

De belles italiennes…

 

Comment parler de courses de côtes à cette période sans rappeler justement une de ses stars, l’Alfa Romeo 2000 GTV Bertone ?

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Ici celle de Giovanni Rossi en 1974. Ensuite, des Opel Commodore GSE, Ford Escort 2000 RS, BMW 528, 635, M1 et Renault Maxi 5 Turbo succéderaient à l’Alfa et permettraient au pilote de remporter de nombreuses victoires sur les tracés français et européens.

courses de côtes,saint-germain – sur – ille,années 70,porsche,r8 gordini,nsu tt,nsu tts,alfa romeo,2000 gtv,fiat x 19,montée historique

Autant l’avouer, la Fiat X 1/9 ne fit pas d’étincelles en compétition dans sa version groupe 3. la base était saine pourtant. Mais elle manquait de puissance et d’homologations pour signer des temps comparables aux Rallye 2 par exemple. Mais qu’importe, le principal pour un pilote, c’est de pouvoir se dire que sur un tracé avec sa voiture, personne d’autre que lui n’aurait faire mieux que lui ce jour-là. La petite Fiat présentait deux qualités, un prix abordable et une esthétique séduisante. Plusieurs pilotes qui s’étaient mis en évidence avec de plus grosses autos cédèrent à ses charmes comme ci-dessus Jean-Marc Jouannic (auparavant pilote d’une BMW 2002 groupe 1) en 1975.

 

Vous espériez revoir une autre auto, un autre pilote, une autre course ? Je ne peux pas vous promettre de publier les images de tous les pilotes que vous avez suivis, mais mes archives sont encore pleines de diapos qui ne demandent qu’à être scannées. Alors, je reparlerai bientôt de courses de côtes d’avant en espérant répondre à vos attentes ! N’hésitez d’ailleurs pas à me contacter si vous vous souhaitez vous-même partager des images et/ou souvenirs sur ce blog.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Le portail de la R8 Gordini, hautement symbolique de cette période http://www.r8gordini.com/

 

Un petit roman photo à la course de côte de Saint-Germain – sur – Ille  http://0z.fr/DwoeM

 

A défaut de course, Saint-Germain – sur –Ille accueille désormais une montée historique tous les deux ans http://bit.ly/1e3qtbn

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

20/06/2015

Nico Hülkenberg vainqueur !

Un superbe exploit de l’incroyable Hulk

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Nico Hülkenberg a prouvé au Mans qu’avec une bonne machine, il savait gagner !

 

Les 24 Heures du Mans 2015  ont donné lieu à un superbe duel entre deux marques allemandes, Audi et Porsche. La seconde l’a emporté, renouant avec sa tradition de formidable combattante sur tous les circuits du monde.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Pour ma part, je suivais plus particulièrement deux voitures en LM P1, l’Audi N° 8 sur laquelle courait Loïc Duval et la Porsche N° 19 dont l’équipage comprenant Nico Hülkenberg, souvent surnommé Hulk. J’ai beaucoup de respect pour les autres pilotes d’endurance engagés par les autres écuries candidates à la victoire. J’avoue qu’en F1, certains pilotes m’exaspèrent bien qu’ils soient les chouchous des promoteurs de la discipline. Mais ce n’est pas le cas en endurance. J’apprécie tous les concurrents. Simplement, j’aime encore plus Loïc et Nico que les autres pilotes de LM P1.

 

Alors, forcément, j’ai été déçu pour Loïc et désolé de l’incident qui l’a éliminé trop tôt de la course à la victoire. Un problème dont il n’est pas responsable, un aléa inhérent au nombre de voitures sur la piste et à la difficulté pour les  organisateurs de gérer les imprévus. J’ai par contre été ravi de la victoire de Nico Hülkenberg. Hulk, un pilote particulièrement doué, un garçon débordant de qualités qui mérite de briller au plus haut niveau. Retour sur sa carrière et sur sa victoire mancelle.

 

La première pole de Nico

 

Nico Hülkenberg arrive en F1 à l’âge de 23 ans. Il a tout gagné, du championnat allemand de Formule BMW au titre en GP2 en passant par son championnat national de Formule 3 et la F3 Euroseries. Sans oublier 9 courses d’A1 GP qui ont permis à l »Allemagne de s’imposer dans ce challenge au terme de la saison 2006 – 2007.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Nico commence sa carrière en F1 chez Wiliams. Nous sommes en 2010. L’équipe anglaise n’est pas l’armée triomphante des saisons glorieuses. Toyota ne la motorise plus. Les monoplaces rouleront avec un Cosworth, pas le meilleur propulseur du plateau. Rubens Barrichello sort d’une belle année 2009 durant laquelle il a montré, même s’il a été battu par Jenson Button au Championnat, qu’il reste une pointure et un rival redoutable. C’est à ses côtés que Nico débute dans la discipline reine. Un challenge que l’Allemand va relever sans complexes. D’entrée, il se montre combatif en piste. Dès son 3ème Grand-Prix, il marque son premier point. Il récidivera cinq fois dans la saison et se classera 6pilème en Italie, un joli résultat avec une monoplace modeste. Et surtout, il réalise un exploit au Brésil au moment des qualifications.  Les conditions météorologiques sont instables. La plupart des équipes et des pilotes hésitent. Nico ose un pari. Il sort et reste en piste. Ses gommes chauffent. Il roule au moment où il faut claquer un temps. Il ne commet aucune erreur et signe la pole au nez et à la barbe des top-teams ! Tout le monde croit alors qu’il va intégrer une meilleure équipe ou au moins conserver son baquet chez Williams en 2011.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Ce ne sera malheureusement pas le cas. Williams a besoin d’un pilote payant (au moins par l’apport d’un gros sponsor). Les top-teams sont complets. Désillusion en 2011 pour Nico Hülkenberg qui se retrouve seulement 3ème pilote chez Force India.

 

Je me suis souvent demandé si les jeunes loups surdoués n’effrayaient pas une F1 dont les titreurs de ficelles protègent quelques personnalités capricieuses mais bankable à souhait grâce à une notoriété passée, fût-ce avec l’aide d’artifices ? Je sais qu’il est mal vu de critiquer cette sacrosainte F1 où le mérite et la loyauté ne sont pas les seuls critères de succès…  

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Nico sera titularisé chez Force India en 2012.  En 2013, il se laisse convaincre par Sauber. Hélas, l’équipe suisse  a raté sa monoplace. Financièrement, elle est exsangue. L’Allemand signera toutefois quelques exploits en seconde partie de saison parmi lesquels une formidable 3ème place en qualifications à Monza, juste derrière les deux Red Bull et devant les Ferrari de Massa et Alonso. En course, il finira 5ème. Il fera encore mieux en Corée du Sud, 4ème.

 

De retour chez Force India en 2014, Hulk  compose avec une voiture bien inférieure aux Mercedes, Ferrari, McLaren, Lotus, Red Bull et Toro Rosso. Lotus et Ferrari ont pensé à le recruter mais ne finaliseront pas. Ont-elles eu peur qu’il maltraite leurs protégés respectifs ? Un Team Lotus avec un duo Räikkönen – Hülkenberg aurait peut-être lutté pour les titres mondiaux et convaincu de solides  partenaires financiers…

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

 

Les patrons de teams savent que  dès que les circonstances s’y prêtent et que les conditions de piste deviennent délicates, on peut compter sur Nico pour faire truc malgré une machine modeste. Mais voilà, la F1 se conjugue à des modes incompréhensibles au commun des mortels…

 

Enfin dans un top team

 

Pas en F1, hélas. La saison 2015  a débuté laborieusement chez Force India. Une voiture prête tardivement. Un budget difficile à boucler au point de laisser des doutes sur la participation de l’équipe au GP d’Australie. Pourtant, Nico Hülkenberg est toujours resté positif. 6ème en Malaisie, 8ème au Canada, il tire tout ce qui est possible de la FJM08 qui attend toujours les nouvelles pièces supposées lui permettre de remonter dans la hiérarchie.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Peut-être la nouvelle Force India apparaitra-t-elle lors des tests prévus après le Grand-Prix d’Autriche ? Un  nouveau fond plat, de nouveaux pontons, un museau redessiné et quelques autres nouvelles pièces sont attendues pour la course. « Je sens que nous sommes dans un cercle vertueux », annonce Nico. Son implication et sa volonté de faire progresser son équipe font partie de ses qualités. Sans doute ces traits de personnalité ont-ils contribué à la décision de Porsche quand il s’est agi de l’intégrer à l’équipe.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

L’officialisation de l’accord entre Porche et le pilote de F1 allemand est tombée dès novembre 2014. « Porsche et Le Mans, cette combinaison attire probablement chaque pilote de course, déclarait alors Nico. Je suis un fan de Porsche depuis longtemps et j'ai regardé de près leur retour dans la catégorie LMP1. Le désir a grandi pour conduire cette voiture au Mans. Je suis très heureux que le calendrier F1 2015 le permette et je suis très reconnaissant envers Force India de me laisser cette chance. Maintenant, c'est à moi de travailler dur pour satisfaire les deux engagements. »

 

Outre Le Mans, le programme comprenait des séances d’essais et les 6 Heures de Spa, répétition générale avant la course mancelle. Passer de sa monoplace à la Porsche 919 n’inquiétait pas le pilote.  « J’ai assez d’expérience en Formule 1 et j’ai cette faculté dans mon corps et mon cerveau pour passer d’une discipline à l’autre sans mettre trop de temps à me remettre en selle. »

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Nico Hülkenberg n’a pas mis longtemps à assimiler le mode d’emploi de la Porsche 919. A Spa, sa voiture était deuxième sur la grille de départ, entre les deux voitures sœurs et devant les Audi. La course n’a pas répondu aux attentes de l’équipage qui se classera seulement 6ème. Hélas, après 15 minutes de course, son équipier Nick Tandy était  victime d'un accrochage avec une Porsche GT. Résultat,  deux tours perdus et les espoirs de podium envolés. Nico positivait cependant. « C’est dommage d’avoir perdu tout ce temps en début de course même si je ne suis pas ici pour gagner mais pour apprendre avant Le Mans. De ce côté, cela a été positif, j’étais à l’aise pendant la course et j’ai réussi à faire un double relais avec les mêmes pneus, ce qui n’est pas évident à Spa… Il faut aussi apprendre à gérer le trafic, c’est très intéressant et l’expérience a été agréable même si je me suis fait quelques chaleurs. Parfois le timing des dépassements est parfait, parfois pas du tout !"

 

Un week-end parfait

 

« Le Mans est la cible principale et la course la plus importante pour Porsche en FIA WEC, annonce-t-il. J’irai là-bas libre d’esprit et j’en profiterai un maximum, et on verra comment les choses se présentent. »

 

Avant l’épreuve, Nico est conscient qu’il va faire face à un calendrier chargé en juin. Il enchaine la journée test dans la Sarthe, Le Grand-Prix du Canada, un retour express au Mans pour les formalités du pesage, les essais, la parade des pilotes, la course, puis le retour en F1 pour disputer le Grand-Prix d’Autriche. Dès la fin de la course canadienne qu’il terminait 8ème, un excellent résultat compte tenu du niveau de sa monoplace, l’Allemand prenait l’avion direction la France et changeait de logiciel mental. « Je me suis installé dans la tête un logiciel Le Mans qui remplace dans mon esprit le traditionnel logiciel F1 quand je m’installe dans au volant de la Porsche, explique-t-il. Cela prend un peu de temps pour se désaccoutumer, mais on y arrive ». Les monoplace de F1 et les protos LMP1  sont très différents.  « Une Porsche est une quatre roues motrices, précise Nico. Il faut la conduire en y pensant. La sortie de virage est primordiale. Dès qu’on se retrouve dans la ligne droite, il faut écraser l’accélérateur. Ces voitures ont l’anti-patinage. C’est assez simple. En F1, surtout avec les nouveaux moteurs, nous avons beaucoup de couple qui passe aux roues arrière. Il faut être prudent à la ré-accélération pour ne pas partir en tête-à-queue ». Le passage d’une discipline à l’autre n’est donc pas si évident. Nico entre plus dans le détail avec Thibaut Villemant d’AUTOhebdo. « En termes d’hybridation, c’est très important de soigner sa sortie de virage et ça induit de ne pas l’aborder de la même façon qu’en F1 ou vous l’abordez avec plus de vitesse. Il y a plein de petits trucs à savoir sur cette voiture pour en tirer la quintessence ».

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Il faut exploiter tout le potentiel de la machine pour l’emporter au Mans. Endurance ne signifie pas allure raisonnable, loin s’en faut. Ne nous y trompons pas. C’est parce que tout le monde roule au maximum que les spectateurs et téléspectateurs voient des dérapages, des sorties de piste, des tête-à-queue, parfois même des accrochages.  « Ces voitures sont des missiles », rappelle Olivier Panis. « Le Mans n’est plus de l’endurance, c’est un sprint de 24 heures ». Nico Hülkenberg confirme. « Certains ont tendance à penser que l’Endurance propose des courses faciles durant lesquelles les pilotes adoptent un rythme de croisière tout en ménageant la mécanique et les gommes. Je peux vous assurer que c’est full-attack tout le temps. Je m’en suis vite rendu compte (NDLR : à Spa). Je ne m’attendais d’ailleurs pas moi-même à ce que ce soit à ce point-là ».

 

Le Mans est non seulement une couse, mais aussi une fête qui dure une semaine. Pour Nico, la semaine mancelle a commencé le lundi  après-midi, au pesage, après son retour express du Canada et une nuit sans sommeil aggravée par le décalage horaire. De la fatigue, les vérifications techniques et administratives, les interviews, les photos, et un meeting technique avant d’aller enfin se reposer. Il découvrait l’ambiance mancelle. « Une journée chargée, reconnaît-il. Mais c’est une course spéciale, alors la procédure autour doit l’être aussi. De toute façon, je suis vierge au Mans. Toute cette semaine, tout sera toujours une première pour moi ».

 

S’il disposait d’une des meilleures voitures du plateau, Nico savait que le challenge serait difficile. Porsche n’était pas favori cette année face à Audi, auteur d’un excellent début de saison et dont l’équipe jouit d’un palmarès récent impressionnant au Mans. « Audi, c’est Djokovic, et nous, nous sommes Wawrinka, pensaient certains dans le team. Il faut qu’on maltraite un peu Audi pour leur montrer qu’on est bien là ». Nico Hülkenberg ne se voyait d’ailleurs pas gagner. Il l’avouera après la course. «  Evidemment, je ne m'attendais pas à venir ici et à dominer cette course, ça aurait été fou parce qu'il y a tant de défis dans cette course. Mais nous l'avons fait et nous l'avons fait ensemble ».

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Et pourtant, tout va parfaitement se passer. La Porsche N° 19 partira sur la seconde ligne, à côté de la première Audi. Nico Hülkenberg, Earl Bamber et Nick Tandy mène un début de course plutôt sage. Rapide et toujours dans les premières places, prête à saisir sa chance. Elle vient à la 8ème heure. La 19 prend la tête, avec une saotre d’autorité naturelle. Elle attaque la nuit en tête. « J’ai apprécié de rouler de nuit, révélera Nico après l’arrivée. On ne voit plus que la piste et les phares des autres voitures ». La communion du pilote avec sa voiture et le tracé… Nico découvrait les longs relais de nuit, jusqu’à quatre d’affilée. Il a réalisé le sans faute. Rapide, fiable, comme ses équipiers. Un équipage parfait. Ils n’ont pas connu d’alertes contrairement aux équipages Audi et aux autres Porsche. Ils ont été tout simplement parfaits.

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

 « Cette histoire ressemble à un rêve, analyse Nico Hülkenberg après l’arrivée. Non seulement il y a cette victoire avec deux gars fantastiques, Nick et Earl, pour notre première participation ici, mais aussi le doublé avec une autre Porsche à la deuxième place ». Cette impression de vivre une sorte de rêve éveillé n’est pas rare après un grand événement. Ne croyez pas pour autant que la course fut facile. « Je suis très fier car la course a été très rapide et très exigeante, conclut le pilote allemand. Audi nous a offert une belle résistance. ce match avec trois voitures de chaque côté était juste top. Mais nous avons su résister à nos adversaires pendant 24 heures sans commettre d’erreur ».

 

« Les gars de la N°19 ont fait un super travail reconnaît d’ailleurs Mark Webber, un champion éclectique aussi brillant en endurance qu’il le fut en F1. L’ensemble de l’équipe a été exceptionnelle durant ces 24h. Nous avons également reçu une pénalité (NDLR : il pilotait la N° 17). Je ne sais pas si nous aurions pu gagner sans cela, peut-être bien... Mais cette nuit, la N°19 allait vraiment vite. Elle a distancé les Audi ainsi que les autres Porsche à ce moment-là."

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

Nico et ses équipiers ont remporté une des plus grandes courses du monde, qui plus est en pilotant une voiture arborant le sigle d’un constructeur mythique Porsche. Ils sont entrés dans la légende du Mans. Ils ont signé la 17ème victoire Porsche 17 ans après la précédente. « Je crois que c’est la plus grande réalisation de ma carrière », confiera Nico. Nul doute que remporter Le Mans sur Porsche représente quelque chose de particulier pour un pilote allemand, certainement une satisfaction comparable à celle que ressentit Didier Pironi, lui aussi en F1 et pigiste de luxe dans la Sarthe lorsqu’il s’imposa au volant d’une Alpine en 1978.

 

Quel avenir pour Nico maintenant ?

 

Sa priorité reste incontestablement la Formule 1. « Je veux toujours devenir champion du monde, rejoindre un gros team, annonçait-i début juin. Ma carrière en Grand-Prix n’est pas terminée, loin de là. Les bons résultats vont revenir. Mon boulot principal, c’est la F1. »

 

Plus tard, il n’exclut pas de poursuivre sa carrière en endurance.  « C’est une alternative pour moi à long terme » Donc plus tard, après la F1. Sans rejeter pour autant l’idée de revenir au Mans et pourquoi pas dès l’année prochaine. S’il n’a pas répondu à l’arrivée, son équipier Nick Tandy n’a pas caché qu’il en serait ravi !

nico hülkenberg,hulk,f1,24 heures du mans,le mans,force india,sauber,williams,porsche

En attendant, Nico a repris le volant de la Force India. « Je ne sais pas ce que cela fait de gagner en F1, plaisanta-t-il à son arrivée sur le site du Grand-Prix d’Autriche. Mais le bonheur ressenti au Mans est très fort ».

 

La notoriété qu’offre la victoire au Mans est très forte aussi ! Nico l’a ressenti les jours suivant l’épreuve. La messagerie de son téléphone était  bloquée. Les sollicitations furent nombreuses. A Spielberg, il fut le pilote le plus demandé au moment de signer des autographes.  Un patron de top team réalisera-t-il qu’il mérite une monoplace pour gagner ? Espérons-le. A 27 ans, Nico Hülkenberg est encore un jeune pilote. Il allie pointe de vitesse, expérience et fiabilité.  Il mérite de jouer la victoire et le titre mondial.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

 Le numéro fétiche de Nico Hülkenberg, c’est le 27 ; mais il peut gagner avec un autre numéro  http://bit.ly/1lRsWGZ

 

L’année où Didier Pironi, future star de la F1, s’imposa au Mans http://bit.ly/1oM3ClD

 

Découvrez gratuitement les premières pages d’un polar aux 24 Heures du Mans  http://bit.ly/1zmPqE6

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras