Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2008

UNE FERRARI … cassée

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji, snobisme, tour de france auto 

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

« La sortie de route, c’était le lot des voitures de sport, souligne Philippe Georjan (1). Cette Ferrari 250 GT Berlinetta 1960 a de la chance. C’est la voiture d’un collectionneur. Elle retrouvera vite le chemin des courses de véhicules historiques. J’étais adolescent à la période des sixties. Un mes copains, Christian, était fils de garagiste. Son père se spécialisait dans les VO récents et haut de gamme. Il disait toujours qu’une voiture de sport était faite pour avoir trois accidents, trois passages au marbre. Après, il fallait la vendre. Le châssis manquait de rigidité. L’assureur de mes parents émettait une opinion comparable. Il prétendait que rouler en voiture de sport, cela signifiait un accident par an. Pas forcément corporel, heureusement, mais une sortie de route.

« A cette époque, la vitesse était libre. Les contrôles d’alcoolémie supposaient un accident ou une infraction grave. La société automobile séduisait la France et le monde. Au prix de nombreux morts sur les routes, il est vrai. Mais l’insouciance minimisait la portée des drames dans la conscience collective. L’accident, ça n’arrivait qu’aux autres, au pont d’inspirer les chanteurs de variétés.

« En 1954, Boris Vian composa J’suis snob. La chanson serait reprise au cours des sixties et des seventies, notamment par Mouloudji et les Charlots. L’accident en voiture « classe » y apparaît comme un symbole d’appartenance à une classe supérieure, même si les paroles expriment une ironie féroce.

J'suis snob... J'suis snob
J'suis ravagé par ce microbe
J'ai des accidents en Jaguar
Je passe le mois d'août au plumard
C'est dans les p'tits détails comme ça
Que l'on est snob ou pas
J'suis snob... Encor plus snob que tout à l'heure
Et quand je serai mort
J'veux un suaire de chez Dior !


« L’accident n’inquiète pas davantage Brigitte Bardot lorsqu’elle interprète les paroles de Serge Gainsbourg.

Je tiens bien moins à la vie
Qu’à mon terrible engin,


affirme-t-elle avant de préciser sa pensée :

Et je me sens à feu et à sang,
Que m'importe de mourir
Les cheveux dans le vent !


« Un peu plus tard, en 1975, Michel Sardou traitera l’accident sur un ton très différent

Qu'un flic arrête les sirènes
Et que s'en aillent les hommes en blanc.
Pour moi, c'est mort : tout mon corps saigne,
Mais reste-t-il un survivant ?

J'espère que je n'ai tué personne.
Ma vie ne vaut pas une vie.
Mon étoile n'était pas la bonne.
Tant mieux si ce soir, c'est fini.


« Les esprits changeaient. L’insouciance laissait place à plus de responsabilité, mais aussi corrélativement à une société obsédée par la sécurité routière, policée, aseptisée, terne... Les prémices d'une France détestant ceux qui réussissent un peu mieux que d'autres, s'offrent un plaisir en récompense de leurs efforts et suscitent les jalousies haineuses des plus médiocres avides de basse normalité. »

NOTE MODIFIÉE LE 16 AOÛT 2014

 

(1) Philippe Georjan est le héros de  VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

philippe georjan,ferrari,sorties de route,brigitte bardot,michel sardou,boris vian,les charlots,mouloudji,snobisme,tour de france auto

LE POLAR tendance sixties à lire cet été !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE :

 

(1) Philippe Georjan est aussi le personnages  de plusieurs nouvelles (gratuites)  en ligne sur ce blog. Retrouvez  dans :

 

La Baule les Pins, des émois inoubliables (une Porsche nerveuse, des souvenirs de BB, l’ambiance Birkin – Gainsbourg dans 69, année érotique...)

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/08/25/rallye-de-la-baule-des-emois-inoubliables.html

 

Clin d’œil à la R8 Gordini (en 4 chapitres)

CH1 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/09/30/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-1.html

CH 2 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/02/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-2.html

CH 3 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/05/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde-3.html

CH 4 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/10/08/le-clin-d-oeil-de-philippe-georjan-a-la-r8-gorde.html

 

Pour mieux me connaître : http://0z.fr/T46eh

 

Suivez-moi sur twitter@ThierryLeBras2

 

Et si vous vous vous intéressiez à mon dernier ouvrage : 7 Nouvelles pimentées, découvrez le sur http://bit.ly/TWfRtG

 

Thierry Le Bras

05/11/2007

ICÔNES DES SIXTIES (2)

La parole à Philippe Georjan (1) pour nous raconter quelques souvenirs automobiles et autres des sixties

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Monstres conçus pour la course, automobiles directement issues de la série, de  nombreuses catégories de voitures trouvaient leur place en compétition en 1968.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« A cette époque des sixties, il était encore possible de courir avec sa voiture de tous les jours, raconte Philippe Georjan (1). Pas de plateau obligatoire, pas de slicks, juste un arceau, un coupe-circuit, un extincteur et des harnais de sécurité, et les gentlemen-drivers pouvaient s’aligner au départ.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Des Fiat 850 et des Alfa Romeo  connurent leurs heures de gloire en rallye, sans oublier bien sûr les fameuses R 8 Gordini.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« En ce temps-là, Jean-Pierre Beltoise ne dédaignait pas de piloter la nouvelle Honda N 600 en rallye.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« Henri Greder et Marie-Claude Beaumont avaient remporté la catégorie des voitures de tourisme de série au Rallye de Monte-Carlo avec une Opel Commodore, une machine qui ressemblait beaucoup à l’Opel Rekord que venait d’acheter mon père pour remplacer sa Ford 20 MTS.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Bien sûr, des voitures plus prestigieuses s’illustraient, les Ford GT 40 par exemple.  « Je me souviens particulièrement bien de la Ford GT 40. Mon ami Xavier Ferrant en pilota une en endurance durant les saisons 1967 et 1968. C’était une voiture impressionnante avec son gros V 8 américain qui rugissait sa puissance dans une gamme de  sons rauques. Ses échappements  soufflaient la force rageuse et la volonté de propulser l’auto comme une balle dans les lignes droites. Mais même cette voiture se montrait plus docile que les protos d’aujourd’hui. Lors d’une course à Brands-Hatch à laquelle je m’étais rendu pendant les vacances de Pâques, Xavier l’a amenée de l’hôtel au circuit par la route.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Je m’en souviens très bien parce que j’étais monté à côté de lui. C’était marrant de passer à côté des Mini, des Ford Escort, des Jaguar, Vauxhall  avec la GT 40 dont le pavillon arrivait à la hauteur des glaces des voitures de tourisme… J’avais 16 ans à l’époque. Je n’imaginais pas que quelques années plus tard, il faudrait des batteries d’ordinateurs pour faire démarrer un proto et que des ingénieurs modifieraient leurs réglages à distance depuis des hélicoptères survolant les voitures dans la ligne droite des Hunaudières. D’ailleurs, pour moi à l’époque, un ordinateur, c’était un gros truc énorme, au moins de la taille d’une salle à manger, qui crachait des cartes perforées. C’était bon pour le Pentagone, pour Ford, pas pour des écuries, et encore moins pour des particuliers.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« 1968, c’était aussi l’année des événements. A la suite des grèves, les 24 Heures du Mans furent reportées au mois de septembre. La course se déroula dans des conditions différentes, une température plus fraîche, une nuit plus longue. Mais une course toujours aussi passionnante. Cette année-là, elle ne réussit pas à Xavier et à son équipier Dany de Suliac. Les soucis techniques s’abattirent sur eux au début de la nuit et ils ne purent pas refaire leur retard malgré une fin de course menée au rythme d’un Grand Prix. Il faut réunir tant de conditions pour remporter une course comme Le Mans qu’aucune équipe ne peut y parvenir à chaque édition. Bien que déçus, nous nous disions – avec raison - que ce n’était que partie remise.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« Les variétés s’intéressaient aux bandits cette année-là. La superbe Sylvie Vartan s’en prenait à Baby Capone. Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot  racontaientt Bonnie and Clyde. Joe Dassin évoquait la Bande à Bonnot. Ces artistes ne se limitaient cependant pas aux récits de la pègre. Sylvie se souvenait aussi de sa rivière, La Maritza, et affolait les cœurs avec Comme un garçon.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Françoise Hardy pensait à la fin de l’amour en se demandait Comment te dire adieu. Claude François ignorait encore que son Comme d’habitude deviendrait un triomphe planétaire, et Mireille Mathieu chantait son accent provençal, celui « qu’on attrape en naissant du côte de Marseille ».

 

« J’ai toujours conservé une tendresse particulière pour cette époque des sixties et des seventies. Je ne suis pas le seul si j’en crois leur retour à la mode ! »

 

NOTE MODIFIÉE LE 21 AOÛT 2014

 

(1) Philippe Georjan est le héros de  VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968, sixties

C’est dans ce polar que Philippe, le narrateur, fait la connaissance de Xavier, son moniteur particulier de conduite sur Lotus,  l’ami qui va l’aider à grandir plus vite !

 

QUELQUES AUTRES LIENS A SUIVRE

 

Tout ou presque sur la R8 Gordini, remarquable icône des sixties http://www.r8gordini.com/

 

Les 24 Heures du Mans 1968

1ère partie : http://bit.ly/1dqEzSG

2ème partie : http://bit.ly/1llQF1U

3ème partie : http://bit.ly/VEYi9g

 

Une petite voiture artisanale engagée au Mans 1968 http://bit.ly/17VsVv0

 

L’auto-école en Lotus Elan  http://bit.ly/1sucixL

 

Ronnie et la dame au chapeau, une autre histoire à la même période http://0z.fr/r8RvN

 

LE PACTE DU TRICHEUR, un autre polar automobile écrit pour vous : http://amzn.to/1jAhsoF

 

Suivez Thierry Le Bras sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Philippe Georjan

30/07/2007

LA R 12 GORDINI, VOITURE PASSION

medium_R_12_GORD.2.jpg

CIRCUIT MORTEL, C’EST AUSSI LE RENDEZ-VOUS DE TOUS LES FANS DE VOITURES PASSIONS

Vous avez des souvenirs liés à la R 12 Gord ? Laissez vos commentaires !

La 12 Gord assuma le poids d’un lourd héritage : succéder au mythe R 8 Gordini, la première voiture populaire conçue pour la compétition.

La 12 Gord partait avec des handicaps : une voiture encombrante, traction avant à une époque où voiture sportive rimait avec roues arrière motrices. Utilisée en Coupe Gordini jusqu’à l’avènement de la R 5 Alpine, la 12 Gord joua pourtant bravement son rôle. Elle se distingua aussi en Groupe 2, classe 1301 – 1600 cm3, tant en rallye qu’en course de côte.

Parmi les pilotes renommés qui coururent en R 12 Gordin, figure Didier Pironi. C’était au Tour de Corse 1975 (j’y reviendrai).

r12 gordini,r12 g,gordini,philippe georjan,rallye,vintage

Comme son aînée, la R 12 Gord suscita bien des passions. Je mes souviens de copains qui, à la fin des années 70 et au début des années 80 ne juraient que par la berline Renault. N’est-ce pas Messieurs Dominique Gourden, Philippe Paviot (ci-dessus), Gilles Mosconi ? Très saine, agréable à piloter, performante, la R 12 Gordini valait beaucoup mieux que son image.

r12 gordini,r12 g,gordini,philippe georjan,rallye,vintage

Dans un univers parallèle, elle sera aussi la première voiture que Philippe Georjan, un de mes héros de fiction récurrents, pilotera en compétition après avoir débuté le rallye en qualité de navigateur de son ami Xavier.

 

Pour les techniciens, nous rappellerons les caractéristiques de la version 1973 (origine) :
* 4 cylindres en ligne de 1.565 cm3 (77 x 84) ; soupapes en tête en V, arbre à cames latéral, bloc et culasse alu, 2 carbu Horiz ; boite 5 vitesses ; 113 ch DIN à 4.500 tr/mn ; 980 kg.

 

NOTE MODIFIEE LE 6 JUILLET 2015

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

La première aventure commune de Xavier et Philippe, au Mans, quand le cadet ne jouait encore qu’un rôle de supporter inconditionnel  http://amzn.to/1nCwZYd

 

Quand Philippe Georjan découvrait qu’en course automobile comme ailleurs, le crime paye souvent  http://0z.fr/110Cx

 

Le portail d’une autre Gordini, la fameuse R8G  http://www.r8gordini.com/

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

13:45 Publié dans Livre, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : r12 gordini, r12 g, gordini, philippe georjan, rallye, vintage |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |