Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2013

RETOUR A SAINT-GERMAIN-SUR-ILLE

au bon vieux temps des sixties

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 16 septembre 2012, la sympathique petite commune d’Ille et Vilaine retrouve le tourbillon des années Vintage.

 

Quelques photos que j’ai prises ce jour-là de machines hautement symboliques des années soixante. D’autres notes évoquant ce week-end magique suivront au cours des prochains mois.

 

Dès aujourd’hui, retour au cœur des sixties. Sur Europe 1, Franck Ténot, Daniel Filipacchi et Lucien Morisse animent SLC Salut les copains. Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Sheila, Dalida et Claude François pointent en pole position des ventes de 45 tours vinyles. Ils roulent en Mustang, Mercedes, Rolls, DS 21, Sunbeam, Triumph…

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La jeunesse se montre impitoyable. Les parents, ce sont des croulants, les plus vieux des PPA (passera pas l’année). Parallèlement, les jeunes qui foncent sur leurs scooters ou au volant de leurs décapotables se font traiter de blousons noirs par les adultes. Quant aux pilotes, ah les pilotes, ce sont des casse-cou, des fous du volant… et aussi les héros d’un monde hélas perdu, celui du volontarisme, de la compétition, de l’effort, de la fierté du progrès, de la récompense du talent, de la faim d’avenir délicieux.

 

Le succès populaire de la renaissance de la Course de côte de Saint-Germain-sur-Ille sous forme de montée historique dément l’autophobie que veulent nous imposer des pouvoirs publics inconséquents. Il correspond  au triomphe du vintage dans tous les secteurs de la création et de l’économie, design, mode, littérature, BD, cinéma, automobile…

 

GT 40, l’arme de la revanche


1963. Enzo Ferrari a humilié Henry Ford. Il a fait semblant de discuter d’une cession de sa firme au géant américain. Puis il a dérapé en imposant des clauses inacceptables à l’acheteur. La transaction a capoté. Enzo Ferrari sait maintenant ce que vaut son entreprise. Mais l’affront qu’il a infligé à l’Américain exige réparation. Ford veut gagner en endurance et particulièrement au Mans. Il y parviendra en 1966 avec la GT 40 MK II 7 litres pilotée par Bruce McLaren et Chris Amon. Il récidivera en 1967 avec la MK IV de Dan Gurney – AJ Foyt. En 1968, la réglementation change. La cylindrée des prototypes est limitée à 3000 cm3 et celle des voitures de sport (produites à au moins 50 exemplaires) à 5000 cm3. Ford tire encore son épingle du jeu avec les GT 40 4992 cm3 confiées au Team John Wyer. Pedro Rodriguez et Lucien Bianchi l’emportent dans la Sarthe. L’année suivante, ce sera au tour de Jacky Ickx et Jackie Oliver.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La Ford GT 40 était d’abord conçue pour le circuit même si elle fit des apparitions dans d’autres disciplines. En trouver une à la Saint-Germain-S/-Ille Classic représenta une excellente nouvelle. L’exemplaire piloté par Éric Lebreton avait belle allure dans sa livrée bleu métal. Elle  faisait penser aux couleurs des Cobra alignées par Caroll Shelby tandis que son autocollant Gulf rappelait des victoires des GT 40 John Wyer dans la Sarthe . Une auto que nous avons hâte de revoir en action.

 

Jaguar Type E, héritière d’une reine des 24 Heures

 

La Type D a remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises, en 1955, 1956 et 1957. Le châssis de la Type E est directement issu de celui de sa glorieuse aînée. Elle bénéficie en plus d’un nouveau train arrière à roues indépendantes.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La voiture alignée par Benjamin Guiheux est un modèle 1969 selon les informations de la liste des engagés. Il s’agit donc d’une Type E deuxième génération équipée d’un moteur 6 cylindres 4235 cm3. Il faut bien l’avouer, la Type E n’a pas construit en course de côte un palmarès comparable à ceux des Porsche 911, Berlinette Alpine ou autres Lotus Elan. Dans les autres disciplines non plus d’ailleurs. Sans doute la firme Jaguar ne l’a-t-elle pas assez développée pour lui offrir les moyens de lutter contre les Ferrari GTO, AC Cobra ou Porsche 904. Mais une Type E pilotée par Roy Salvadori et Briggs Cunningham se classa tout de même 4ème des 24 Heures du Mans 1962.

 

Au-delà des résultats en compétition, la Jaguar Type E est une voiture qui allie luxe, sport et prestige. Elle symbolise la classe à l’état pur.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 Celle alignée par Benjamin Guiheux est magnifique. Elle donne envie de voyager dans le temps jusqu’en 1962. Imaginez-vous à son volant dans la ligne droite des Hunaudières, calé en aspiration derrière la Ferrari 250 GTO de Jean Guichet. Mulsanne approche. Vous prenez de la vitesse. Vous déboitez la Ferrari. Vous voilà portière contre portière à plus de 280 kilomètres heure. Vous êtes plus rapide. Ça y est, vous êtes devant. Vous vous rabattez pour empêcher Guichet de vous faire l’intérieur au freinage…  Vous restez devant. Vous vous dites qu’aucun pilote au monde ne pourrait faire mieux que vous au volant de cette voiture. Vous avez réaccéléré. Le train arrière s’est dérobé. Vous l’avez contrôlé d’un habile contre-braquage. Le rugissement du moteur Jaguar exprime votre rage de vaincre. Il intime au cheval  cabré de ne pas vous approcher. Vous êtes le roi du monde…

 

Benjamin Guiheux, le pilote de la Type E présentée aujourd’hui, est un garagiste installé à Vern-Sur-Seiche. Un spécialiste de la restauration et de la préparation de véhicules de sportifs de collection et de compétition. Sa machine représente une vitrine attractive qui sensibilisera ceux qui songent à courir en VHC ou tout simplement à rouler dans une ancienne sportive : http://www.autopassionnostalgie.com  

 

Porsche 356, celle sans qui la 911 n’aurait pas été possible

 

Pourquoi 356 ? Parce qu’elle fut le résultat de la 356ème étude de Porsche Büro. Une étude personnelle de Ferdinand Porsche avant la guerre. Un dossier qui se concrétiserait par une voiture de sport sans concession produite de 1948 à 1965. La 356 a beaucoup couru dans toutes les disciplines. Elle s’est fréquemment illustrée dans sa catégorie. Ce fut  au volant d’une 356 Spider que James Dean débuta en compétition avant d’acquérir la 550 à bord de laquelle il trouverait la mort.

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 La 356 BT6 engagée par Pascal Manini à Saint-Germain sur Ille est un modèle de 1962. Certainement un 1600 cm3 développant 75 cv de série. La 356 a contribué au développement de Porsche. Son design préfigure le style 911 qui assurera au constructeur de Stuttgart une notoriété et un succès extraordinaires. C’est toujours un plaisir de la voir évoluer sur un tracé de course de côte, de circuit ou d’ES de rallye.

 

Vivement la prochaine édition de la Saint-Germain Classic pour revoir toutes ces belles machines et quelques autres en action ! D’ici là, j’aurai mis en ligne d’autres photos, dont j’espère des images du départ que doit me communiquer  un autre passionné de prise de vue et de VHC.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Des vacances à Larmor Plage en 1964 ; un été où, tout gamin, j’allais voir un spider 356 de près

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

 

1969, La Baule, Porsche 911 en rallye, une nouvelle avec les personnages d’un de mes prochains polars

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/08/25/rallye-de-la-baule-des-emois-inoubliables.html

 

Cooper contre DS, un duel déjà à l’affiche en 1965 (docufiction illustré)

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/11/06/le-retour-de-la-ds-citroen.html

courses de côte,montées historiques,saint-germain-sur-ille,ford gt 40,jaguar type e,porsche 356,vintage

 Première victoire à Saint-Germain sur Ille

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/05/10/premiere-victoire.html

 

Vous connaissez Ronnie, un des personnages de mes 7 Nouvelles pimentées ? Vous saviez qu’il avait vécu un des plus beaux jours de sa vie à la Course de Côte de Saint-Germain-Sur-Ille ?

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-jour-de-gloire-pour-ronnie-a-saint-germain-sur-ille-109843674.html

 

Puisque nous parlons sixties et Vintage, un clin d’œil à la R8 Gordini ; surfez sans restriction sur l’excellent portail qui lui est consacré par l’équipe de Patrick Boisliveau

http://www.r8gordini.com/

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

30/07/2012

LARMOR PLAGE 1964

des rêves automobiles, du camping et les copains

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

Le temps file plus vite que n’importe quel bolide.


Évoquer mes  romans et nouvelles tels  7 NOUVELLES PIMENTÉES  ou VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES  ( cf. liens en fin de note), m’a ramené à cette belle époque car de nombreuses scènes s’y déroulent . Puis ma mémoire s’est évadée jusqu’au mois de juillet 1964, un été agréable à l’époque de l’insouciance de l’enfance, des rêves les plus fous, dont celui de devenir pilote automobile professionnel.

 

Des objets roulants identifiés


Bien sûr, je me voyais déjà au Mans, à Monaco, à la Coupe des Alpes, même si je n’avais pas encore 10 ans ! Cette année-là, Jim Clark était champion du monde en titre. L’équipage Hopkirk – Liddon sur Cooper S avait remporté le rallye de Monte-Carlo devant une Ford Falcon. Ford, justement,  n’avait pas encore triomphé aux 24 Heures du Mans au scratch, mais la Cobra de Dan Gurney et Bob Bondurant s’était imposée en catégorie GT.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 La version coupé Daytona de la Cobra m’a toujours fasciné au point que j’en ai fait une des héroïnes de mon prochain roman, un polar vintage et gourmand dont le dénouement intervient aux 24 Heures du Mans.

 

Ma famille vivait dans la région lorientaise. Mes parents ayant fait l’acquisition d’une petite caravane – une Pitt qu’ils tractaient avec la R8 grise de mon père, nous passâmes les premières semaines des vacances scolaires à Larmor Plage. Autant dire un paradis pour un gamin qui rentrerait en CM2 à la rentrée.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Au début des vacances, nos plus proches voisins étaient arrivés dans une 2 chevaux grise pas toute neuve mais bien entretenue. La 2 cv, une icône de la société française... La famille comportait un père sévère qui criait souvent sur son fils aîné, un garçon solide, doué en sport, deux ou trois ans plus vieux que moi, avec qui j’avais vite sympathisé. A dire vrai, il suscitait mon admiration car il passait des heures à foncer sur les chemins du coin avec son vélo, une superbe machine demi course bleu métallisé. A mes yeux d’enfant, il roulait au moins aussi fort qu’Anquetil et serait sans doute un jour vainqueur du prestigieux Tour de France. Il se révèlerait forcément en cyclisme plutôt qu’en sport automobile, puisque le champion en auto, ce serait évidemment moi et que ce n’était pas la peine qu’il essaie de devenir pilote pour finir tout le temps deuxième.

 

2 roues en attendant de passer à 4

 

D’ailleurs, le cyclisme, c’était bien aussi. Nous écoutions tous les jours les arrivées des étapes de la Grande boucle sur le transistor Philips qu’avaient acheté mes parents.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Le transistor, autre objet symbolique des sixties qui me permit plusieurs années durant de suivre régulièrement SLC Salut les copains ! En 1964, Sylvie Vartan était déjà la plus belle pour aller danser. Quant à Johnny, il s’efforçait de convaincre les croulants que les mauvais garçons n’étaient pas si méchants que ça.

 

Avec le recul, j’ai réalisé que la passion de mon copain pour la vitesse sur deux roues tenait sans doute davantage du souci plus ou moins conscient d’échapper au poids de  l’autorité paternelle qu’à un conditionnement en vue de s’aligner un jour au départ du Tour de France. Qu’importe ! Il m’a fait un beau cadeau cette année-là. Sensible sans doute à mes regards envieux quand je le voyais filer comme André Darrigade, il m’a gentiment proposé de me prêter son vélo.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 J’avais du mal à tenir dessus compte tenu de notre différence de gabarit. En plus, c’était les premières fois que je roulais sur un vrai vélo pour grands. Mais je n’étais pas peu fier qu’un grand me considère comme son copain, me laisse utiliser sa bécane et me prodigue des conseils avisés (dont j’avais grandement besoin à dire vrai). Comme toujours ou presque à cet âge-là, nous nous sommes perdus de vue dès la fin des vacances. Nos voisins de camping devaient passer nous voir sur un autre lieu de villégiature un peu plus tard, mais un imprévu – intoxication sérieuse de mon père avec des palourdes crues – nous a fait manquer le rendez-vous fixé. Je n’ai donc jamais su si mon copain de vacances avait brillé plus tard dans le cyclisme ou dans un autre sport.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Au fond, c’est peut-être lui qui m’aurait forcé à changer de catégorie ou à accepter de finir toujours deuxième si nous nous étions retrouvés en course auto. Car non seulement je ne suis jamais devenu pilote professionnel et je suis resté amateur sans chercher à en faire mon métier, mais si mon camarade s’était montré aussi brillant au volant d’une Golf GTI que je le voyais à vélo, il serait devenu meilleur que les frères Almeras  et m’aurait battu à chaque course !

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Un peu plus tard dans l’’été, mon père remis de ses troubles gastriques et devenu - provisoirement seulement, hélas - plus circonspect devant les produits douteux, nous avons fini les vacances sur un autre site au bord de la rivière d’Étel. Une autre famille comportant plusieurs générations était installée sur un terrain voisin. Parmi ses membres, un homme d’une vingtaine d’années qui conduisait un Spyder Porsche 356 bleu. Comme celle de Ric Hochet dans les albums de Tintin à part la couleur. Comme celle avec laquelle James Dean avait débuté en compétition. J’aurais bien aimé faire un tour à vive allure en Porsche décapotable.  Hélas, le propriétaire du Speedster ne me l’a pas proposé.

 

NOTE MODIFIÉE LE 7 AOÛT 2014

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage, camping, polars

LE POLAR tendance sixties à lire cet été !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

 

Une autre présentation de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIEShttp://0z.fr/u88wT

 

Bientôt un film avec Tom Cruise à l’époque de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES http://bit.ly/LHGHst

 

Pedro et Ricardo Rodriguez, les frères amis du sport automobile,  devraient aussi arriver sur grand écran ! http://bit.ly/1kdnVsY

 

LE PACTE DU TRICHEUR, un autre polar automobile que j’ai écrit pour vous :http://amzn.to/1jAhsoF

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

 http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras