Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2014

Flash-back au coeur des sixties, âge d’or de l’automobile

à l’attention des épicuriens de la vitesse et de la bonne chère

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Pour cette note, je m’efface et je laisse la parole à Philippe Georjan, héros de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES  qui vous offre une promenade au temps de son adolescence, en1964.

 

« J’avais 12 ans à l’époque, commence le nouveau chroniqueur. Avec mon cousin Laurent, nous ne rêvions que de course automobile. Mon père roulait en Peugeot 404, un classique, et mon oncle (le père de Laurent) en DS. Mais ces berlines familiales ne correspondaient à nos idéaux de vitesse. »

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

La période se révélait favorable aux bolides qui faisaient se retourner les filles dans la rue et permettaient aux pilotes de gagner dans toutes les disciplines. 1964, ce fut l’année de naissance de la fameuse Ford Mustang !

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Et naturellement l’arrivée de la R8 Gordini, chapitre majeur du sport automobile français.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

La Cooper S, ma préférée, jouait les stars. Au mois de janvier, Paddy Hopkirk et Henry Liddon avaient remporté le Rallye de Monte-Carlo à son volant. Je me voyais déjà, quelques années plus vieux, triompher sur Cooper S à la Coupe des Alpes avec Laurent comme équipier. Nous rêvions tous les deux de nos photos dans les pages du cahier central que L’Automobile consacrait à la compétition. Nos vrais bons copains, Christian, Gogo, Michel, nous admireraient. D’autres, Brice en tête, seraient verts de jalousie et raconteraient des horreurs derrière notre dos. Les décennies passent ; l’envie et la mesquinerie restent des constantes…

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Titine, la bonne de la Malouinière familiale,  était une excellente cuisinière. Par contre, elle conduisait comme une patate. Elle se demanderait comment on pouvait gagner un  rallye avec une voiture pas plus grande que sa Daf automatique.  Quant à notre grand-mère, aussi « douce » qu’un jus de citron, qui ne faisait ni du bon café ni des bonnes confitures, elle mangerait des gâteaux secs avec nos mères en persifflant  devant un thé amer que nous ne courrions que pour leur faire peur, les embêter et attirer l’attention… Une autre constante invariable…

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

La météo a toujours fait partie des préoccupations quotidiennes. Nous n’échappions pas à la règle. Passant le plus grande partie de l’été au camping de la Guimorais, nous souhaitions le soleil. A cette époque-là, bien avant l’avènement d’Évelyne Dhéliat et de Laurent Cabrol, le roi du soleil s’appelait Albert Simon et il officiait sur Europe N° 1. Fin juin 1964, il entreprit d’annoncer le temps jour par jour pour les mois de juillet et d’août. Une tâche difficile qui demandait beaucoup d’audace et ne résisterait pas aux analyses des spécialistes contemporains.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

La station avait axé sa pub sur les prévisions de son champion au moins une semaine à l’avance. Aussi nous retrouvâmes-nous, Laurent et moi, assis à la table de la salle à manger avec des feuilles quadrillées sur lesquelles les dates avaient été préparées. Notre mission, noter le temps qu’il ferait chaque jour en juillet et en août. Nous avions prévu un système de relais digne des 24 Heures du Mans. Je notais sept jours, puis je me reposais pendant que Laurent notait les sept jours suivants. Puis je reprenais le stylo et ainsi de suite. L’idée venait de nos parents qui avaient décrété que nous serions bien contents, une fois au camping, de connaître le temps à l’avance. Franchement, je ne me rappelle plus la fiabilité des prévisions. Sans doute les probabilités équilibrèrent-elles les résultats justes et les erreurs. A moins bien sût que des bévues dans nos prises de notes aient faussé la donne.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

De toute façon, s’il pleuvait, ce n’était pas si grave. Nous pouvions toujours écouter le transistor. Down town (Petula Clark), La plus belle pour aller danser (Sylvie Vartan), Les mauvais garçons (Johnny Hallyday), Zorro est arrivé (Henri salvador), Vous les copains, je ne vous oublierai jamais (Sheila), Sacré Charlemagne et Laisse tomber les filles (France Gall), Cha Cha Cha (Dalida), L’orange (Gilbert Bécaud)… Les airs entraînants ne manquaient pas à l’heure du tourbillon des sixties. Et vous allez rire. A l’époque, les artistes de variétés ne se prenaient pas pour les ambassadeurs d’une catégorie de la population, pas davantage pour des philosophes ou des personnalités politiques de premier plan. Ils se concentraient  sur un objectif,  apporter un peu de bonheur au public. Ce n’était déjà pas si mal.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Si nous en avions assez d’écouter de la musique dans la caravane, nous pourrions aussi lire ou relire. Des albums de Michel Vaillant, Tintin, les romans de Georges Bayard retraçant les aventures de Michel, son héros récurrent,

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Et dès que le soleil reviendrait, nous pourrions monter sur nos vélos et foncer le plus vite possible sur les routes côtières en imitant Jacques Anquetil, notre champion cycliste préféré. Bon, nous étions loin des performances de Maître Jacques, mais nous atteignions quand même des vitesses sympathiques dans la descente qui menait à la plage Duguesclin. Inutile de préciser que la côte du quintuple vainqueur de la Grande boucle grimperait encore lorsque nous apprendrions sa participation au Rallye de Monte-Carlo sur une Ford Mustang.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

 D’ailleurs, dans le duel Ford – Ferrari qui s’était engagé dans les courses d’endurance, nos suffrages allaient à Ford. Les GT 40 et Cobra nous fascinaient.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

Nous ignorions encore que deux ans plus tard, nous allions avoir l’occasion d’assister aux 24 Heures au bord de la piste en suivant un jeune pilote de Ford. Un conte de fées ? Pas tout à fait car nous allions nous trouver confrontés à du gibier de potence décidé à nous envoyer sucrer les fraises. Eh oui, tous les gens que nous croisons ne sont pas des crèmes. Heureusement, nous étions déjà des durs à cuire malgré notre jeune âge.

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

A partir de cette période, nous allions avoir la chance de côtoyer des personnes aussi passionnées de bolides que nous. Alors, ça valait la peine de risquer de prendre un pruneau dans le buffet en tentant de rouler nos ennemis dans la farine. Cette aventure, je l’ai racontée à Thierry Le Bras, mon biographe, qui en a fait un roman policier. L’ouvrage s’appelle VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES. Il sera disponible dans les prochains jours. Angoisse, suspense, bons petits plats, tourbillon vintage et humour vache au programme. Sans oublier les bolides d’époque bien sûr !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

NOTE MODIFIÉE LE 5 AOÛT 2014

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

philippe georjan,thierry le bras,vengeance glacée au coulis de sixties,livres,polars,vintage,course automobile,24 heures du mans,europe 1,météo,albert simon,1964,1966,épicuriens,bonne chère,automobile

 

C’est dans ce polar que Philippe, le narrateur, fait la connaissance de Xavier, son moniteur particulier de conduite sur Lorus,  l’ami qui va l’aider à grandir plus vite !

 

Philippe Georjan raconte l’Estafette Gordini http://bit.ly/1gX19TJ

 

Alain, épicurien et personnage secondaire de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES :  http://bit.ly/M3i5uT

 

Le portail de la R8 Gordini, un des modèles les plus emblématiques des sixties ! http://www.r8gordini.com/

 

Le livre qu’il faut lire sur la Ford Mustang  http://bit.ly/1ffi5Ea

 

Un blog sur les livres qui parlent de sport automobile et offre quelques courtes fictions illustrées gratuites http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

 

Ambiance été 1964 sur un autre site http://bit.ly/1iY1Yfh

 

Une aventure de David Sarel, autre personnage  dont Thierry Le Bras est le biographe  http://amzn.to/1jAhsoF

 

Suivez ce blog sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ? Vous pouvez y contacter Thierry Le Bras pour qu’il raconte la biographie de votre entreprise, de votre marque, de vos exploits… http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Philippe Georjan

17/01/2013

PREMIER RÊVE BMW

avec une BMW Dinky Toys qui avait tout d’une grande

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 C’était il y a longtemps, l’été de mes 10 ans.


J’ai déjà raconté quelques anecdotes automobiles de 1964 sur Circuit Mortel (cf lien à suivre en fin de note).

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Le début de l’été 1964 à Larmor Plage fut aussi pour moi la vraie découverte de BMW. Les marques Cooper, Lotus, Maserati, Jaguar, Alfa Roméo, MG, Triumph, Porsche, Panhard (avec la 24 CT), voire les dénominations de certains modèles Fiat ou Ford, sonnaient encore plus agréablement à mes oreilles que les tubes qui occupaient l’antenne de SLC Salut Les Copains. Je ne connaissais pas encore très bien BMW, la marque à l’hélice. Je me suis rattrapé depuis.

 

Je me voyais déjà… dans une BMW 1600

 

Mon père avait vu dans la vitrine du marchand de jouets de la rue Lafayette à Lorient une miniature qu’il avait trouvée belle. Il me l’avait offerte. Il s’agissait d’une BMW 1600 Dinky Toys au 1/43ème. Un modèle dont des versions dérivées et franchement sportives apporteraient de nombreux lauriers à la firme bavaroise dans des épreuves de voitures de tourisme.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 La BMW était superbe, Une robe joliment dessinée, à la fois moderne et sobre. Déjà l’esprit et la classe BMW. Mais la firme allemande auréolée de son prestige et de son image semblait trop chère pour le budget de mes parents à l’époque. jusqu’au jour où j’aperçus une publicité sur un grand panneau, sans doute un 3 par 4. Le premier modèle BM était bien en-deçà de ce que j’avais imaginé. Une BMW au prix d’une voiture pour parodier une publicité assez récente. Dès notre arrivée à la maison, je me suis précipité sur le dernier magazine L’Automobile qui comportait déjà deux pages de tarifs. Le prix aperçu sur l’affiche ne constituait pas une publicité mensongère. Mais c’était celui de la 700, pas de la 1600 qui me plaisait tant.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

Lorsque mon père changerait sa R8 (R8 Renault et pas R8 Audi qui n’avait pas encore été dessinée), ce serait pour une Ford Taunus 12 M et pas pour une BMW. Une déception parallèle à celle de la BMW me guettait. Lorsqu’au moment de changer la 12 M, il hésiterait entre divers modèles, nous regarderions les prix de la Cortina Lotus. Beaucoup plus chère que l’Opel Rekord par laquelle il se laisserait finalement séduire. Il faudrait attendre 1971 pour qu’il achète une voiture vraiment sportive (Opel Manta 1,9 SR), puis fin 1972 pour que son choix corresponde à mes aspirations (Alfa Romeo 2000 GTV).

 

Quant à moi, je me montrerais un peu volage dans mes amours automobiles, cédant au chant des sirènes d’Austin, Alfa, Opel, VW, Peugeot, Audi, Renault, avant de me stabiliser sur une franche préférence à BMW.

 

Génération vitesse et automobile

 

Ma génération aimait globalement l’automobile. Sûrement plus naturellement que celles d‘aujourd’hui polluées par les commandements autoritaires des  écolos et des autophobes. Polluées mais pas perdues, heureusement. Les succès des fictions dans le cadre du sport automobile (Cars, Michel Vaillant…) prouvent que les jeunes d’aujourd’hui comme ceux d’hier ne demandent qu’à sortir des dictats que certains  cherchent à leur imposer. Las enfants, adolescents et jeunes adultes sont prêts à affirmer leur liberté et à plonger à leur tour avec délice dans l’aventure de la course automobile.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Nous, nous pouvions assumer nos fantasmes sans interdits et nous voyions dans la voiture un symbole de liberté et un objet de plaisir. Le succès des courses de côtes et des rallyes jusqu’au début des années 80 correspond à cet engouement. Cooper, Simca 1200 S, R8 G, R 12 G, Simca (puis Talbot) 1000 Rallye, Golf GTI et autres Autobianchi Abarth surfèrent sur cette tendance.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 En mûrissant sans perde le goût de la performance, beaucoup tombaient dans les baquets des BMW 2002, Alfa Roméo, Opel SR, GTE, voire GSE. Sans oublier les Alpine et Porsche pour les plus aisés. Il n’était pas souvent question de diesel, de monospaces, de boites automatiques… La vitesse, les accélérations, le palmarès sportif, le look agressif emportaient le choix. Tout le monde se moquait du CO2 et nous n’osions pas imaginer le cauchemar d’un malus écologique, de limitations de vitesse vraiment appliquées, d’un stationnement payant partout, d’une culpabilisation, que dis-je, d’une incrimination morale et permanente du conducteur, cet homme accompli au volant de la voiture correspondant à sa personnalité. L’automobile est le reflet de la société, particulièrement en France. A un tourbillon d’enthousiasme, d’espoir, de performances, succède un goulag de contraintes, de médiocre banalité, de frustrations, de chasse aux talents, de nivellement par le bas, de tristesse et de désespoir.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Franchement, je n’aimerais pas avoir 10 ans ni même 15 ans aujourd’hui. J’aurais trop peur de l’avenir que préparent les apparatchiks de la technocratie boulimique d’autorité absolue par le biais de l’omni-réglementation et de l’hystérie fiscale générées par des hypo-compétents fanatiques. J’ai retrouvé deux de mes copains de CM2 en course automobile quelques années plus tard. Nous avons donc été au moins trois de la même classe à courir ! Preuve que nous étions bien les enfants de la société automobile. Je me souviens aussi que mes meilleurs copains d’école à cette période étaient deux frères que je voyais souvent en dehors du cadre scolaire. S’ils ne partageaient pas mes rêves d’avenir (je me voyais alors pilote chez Lotus en F1, chez Ford en endurance et chez Cooper en rallye), ils n’en adoraient pas moins les voitures belles et rapides. Leurs parents disposaient d’un grand garage en sous-sol. Plus vaste que ne l’exigeaient leurs  propres besoins. Aussi hébergeaient-ils dix mois par an une superbe auto appartenant à des personnes qu’ils connaissaient  et qui travaillaient outre-mer.

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

 Ces métropolitains n’utilisaient leur voiture que pendant les vacances au cours desquelles ils revenaient dans le Morbihan. Il s’agissait d’un coupé 404 Injection (modèle dessiné par Pininfarina) gris métallisé avec un intérieur en cuir fauve. Mes copains en rêvaient. A chaque fois que j’allais chez eux, ils soulevaient en cachette de leurs parents la housse qui protégeait la belle 404 et nous l’admirions, rêvant des bolides avec lesquels nous foncerions bientôt sur les routes de campagne…

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

1964, les copains, les rêves automobiles et les objets d’époque…

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

 

Piloter une Alfa Romeo officielle en course, un rêve délicieux… http://bit.ly/1nGocrQ

1964,bmw 1600,peugeot 404 coupé,alfa romeo,dinky toys,vintage

Jour de gloire pour Ronnie, un pilote amateur comme il y en eut tant

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-jour-de-gloire-pour-ronnie-a-saint-germain-sur-ille-109843674.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

05:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1964, bmw 1600, peugeot 404 coupé, alfa romeo, dinky toys, vintage |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

30/07/2012

LARMOR PLAGE 1964

des rêves automobiles, du camping et les copains

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

Le temps file plus vite que n’importe quel bolide.


Évoquer mes  romans et nouvelles tels  7 NOUVELLES PIMENTÉES  ou VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES  ( cf. liens en fin de note), m’a ramené à cette belle époque car de nombreuses scènes s’y déroulent . Puis ma mémoire s’est évadée jusqu’au mois de juillet 1964, un été agréable à l’époque de l’insouciance de l’enfance, des rêves les plus fous, dont celui de devenir pilote automobile professionnel.

 

Des objets roulants identifiés


Bien sûr, je me voyais déjà au Mans, à Monaco, à la Coupe des Alpes, même si je n’avais pas encore 10 ans ! Cette année-là, Jim Clark était champion du monde en titre. L’équipage Hopkirk – Liddon sur Cooper S avait remporté le rallye de Monte-Carlo devant une Ford Falcon. Ford, justement,  n’avait pas encore triomphé aux 24 Heures du Mans au scratch, mais la Cobra de Dan Gurney et Bob Bondurant s’était imposée en catégorie GT.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 La version coupé Daytona de la Cobra m’a toujours fasciné au point que j’en ai fait une des héroïnes de mon prochain roman, un polar vintage et gourmand dont le dénouement intervient aux 24 Heures du Mans.

 

Ma famille vivait dans la région lorientaise. Mes parents ayant fait l’acquisition d’une petite caravane – une Pitt qu’ils tractaient avec la R8 grise de mon père, nous passâmes les premières semaines des vacances scolaires à Larmor Plage. Autant dire un paradis pour un gamin qui rentrerait en CM2 à la rentrée.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Au début des vacances, nos plus proches voisins étaient arrivés dans une 2 chevaux grise pas toute neuve mais bien entretenue. La 2 cv, une icône de la société française... La famille comportait un père sévère qui criait souvent sur son fils aîné, un garçon solide, doué en sport, deux ou trois ans plus vieux que moi, avec qui j’avais vite sympathisé. A dire vrai, il suscitait mon admiration car il passait des heures à foncer sur les chemins du coin avec son vélo, une superbe machine demi course bleu métallisé. A mes yeux d’enfant, il roulait au moins aussi fort qu’Anquetil et serait sans doute un jour vainqueur du prestigieux Tour de France. Il se révèlerait forcément en cyclisme plutôt qu’en sport automobile, puisque le champion en auto, ce serait évidemment moi et que ce n’était pas la peine qu’il essaie de devenir pilote pour finir tout le temps deuxième.

 

2 roues en attendant de passer à 4

 

D’ailleurs, le cyclisme, c’était bien aussi. Nous écoutions tous les jours les arrivées des étapes de la Grande boucle sur le transistor Philips qu’avaient acheté mes parents.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Le transistor, autre objet symbolique des sixties qui me permit plusieurs années durant de suivre régulièrement SLC Salut les copains ! En 1964, Sylvie Vartan était déjà la plus belle pour aller danser. Quant à Johnny, il s’efforçait de convaincre les croulants que les mauvais garçons n’étaient pas si méchants que ça.

 

Avec le recul, j’ai réalisé que la passion de mon copain pour la vitesse sur deux roues tenait sans doute davantage du souci plus ou moins conscient d’échapper au poids de  l’autorité paternelle qu’à un conditionnement en vue de s’aligner un jour au départ du Tour de France. Qu’importe ! Il m’a fait un beau cadeau cette année-là. Sensible sans doute à mes regards envieux quand je le voyais filer comme André Darrigade, il m’a gentiment proposé de me prêter son vélo.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 J’avais du mal à tenir dessus compte tenu de notre différence de gabarit. En plus, c’était les premières fois que je roulais sur un vrai vélo pour grands. Mais je n’étais pas peu fier qu’un grand me considère comme son copain, me laisse utiliser sa bécane et me prodigue des conseils avisés (dont j’avais grandement besoin à dire vrai). Comme toujours ou presque à cet âge-là, nous nous sommes perdus de vue dès la fin des vacances. Nos voisins de camping devaient passer nous voir sur un autre lieu de villégiature un peu plus tard, mais un imprévu – intoxication sérieuse de mon père avec des palourdes crues – nous a fait manquer le rendez-vous fixé. Je n’ai donc jamais su si mon copain de vacances avait brillé plus tard dans le cyclisme ou dans un autre sport.

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Au fond, c’est peut-être lui qui m’aurait forcé à changer de catégorie ou à accepter de finir toujours deuxième si nous nous étions retrouvés en course auto. Car non seulement je ne suis jamais devenu pilote professionnel et je suis resté amateur sans chercher à en faire mon métier, mais si mon camarade s’était montré aussi brillant au volant d’une Golf GTI que je le voyais à vélo, il serait devenu meilleur que les frères Almeras  et m’aurait battu à chaque course !

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage

 Un peu plus tard dans l’’été, mon père remis de ses troubles gastriques et devenu - provisoirement seulement, hélas - plus circonspect devant les produits douteux, nous avons fini les vacances sur un autre site au bord de la rivière d’Étel. Une autre famille comportant plusieurs générations était installée sur un terrain voisin. Parmi ses membres, un homme d’une vingtaine d’années qui conduisait un Spyder Porsche 356 bleu. Comme celle de Ric Hochet dans les albums de Tintin à part la couleur. Comme celle avec laquelle James Dean avait débuté en compétition. J’aurais bien aimé faire un tour à vive allure en Porsche décapotable.  Hélas, le propriétaire du Speedster ne me l’a pas proposé.

 

NOTE MODIFIÉE LE 7 AOÛT 2014

 

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

1964,larmor plage,ford cobra,cobra daytona,r8,2 cv,porsche 356,golf gti,vintage, camping, polars

LE POLAR tendance sixties à lire cet été !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

 

Une autre présentation de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIEShttp://0z.fr/u88wT

 

Bientôt un film avec Tom Cruise à l’époque de VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES http://bit.ly/LHGHst

 

Pedro et Ricardo Rodriguez, les frères amis du sport automobile,  devraient aussi arriver sur grand écran ! http://bit.ly/1kdnVsY

 

LE PACTE DU TRICHEUR, un autre polar automobile que j’ai écrit pour vous :http://amzn.to/1jAhsoF

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

 http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras