Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2008

PREMIER RALLYE EN GOLF GTI

medium_TL_1979_1.2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était en 1979, au Côte Fleurie dans la région de Deauville, avec Didier Caradec comme navigateur.
 
Ce sera mon premier rallye comme pilote. Les trois saisons précédentes, je me suis consacré entièrement à la course de côte.

Je commence par une épreuve entièrement nocturne qui ne se déroulera pas très bien pour nous.

D'abord, nous n'avons pas reconnu ensemble. Didier devait participer à cette épreuve comme pilote sur une Capri 2600 RS préparée en groupe 5. Mais elle n'est pas prête. Quant à Bernard Pesnel, le copain qui devait me naviguer, il n'a pas reçu sa licence à temps. Il suivra la course avec deux autres amis qui s’occupent de notre assistance.

Didier et moi n'avons pas la même façon de prendre les notes, ce qui implique un temps de retard dans la compréhension puisque, soit je dois "traduire" ce qu'il annonce, soit il doit "convertir" ce qu'il va dire.

En plus, Didier a reconnu une spéciale à l'envers. Résultat, au premier virage de la spéciale de l'Anguille bordée de fossés pleins d'eau froide (nous sommes au mois de février), il m'annonce un virage rapide et je vois un talus dans les phares !!! Ce fut très chaud et le reste de la spéciale "à vue" après une telle frayeur s'est fait sans chercher à claquer un chrono. Les organisateurs ont garanti en plaisantant qu’aucun piranha ne nageait dans l’eau des fossés, mais nous préférons tout de même ne pas y plonger.

Autre souci, le câble d'accélérateur nous trahit une première fois en pleine spéciale (2 minutes de perdues) et une seconde sur le routier, ce qui nous vaudra une pénalité.

Didier a toujours froid dans la voiture et met le chauffage à fond. Moi j'ai trop chaud, et j'ouvre ma glace. Résultat, j'attraperai la crève et je passerai le lundi au fond du lit avec de la fièvre et un gros mal de gorge.

Après les minutes perdues à cause du câble d'accélérateur, nous savons que nous ne pourrons pas remonter. Le rallye est trop court.

Mais avec le recul, nous rions bien de nos mésaventures normandes aujourd'hui.

QUELQUES LIENS

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

Prenons le volant d’une Golf GTI avec DESIGNMOTEUR http://www.designmoteur.com/2016/04/vw-golf-gti-annees-70/

Choisir une VW Golf GTI dès sa sortie à l’automne 1976 http://bit.ly/2cjhbqI

Un polar signé Thierry Le Bras dans l’univers du Rallycross http://bit.ly/29fHooI
 
Thierry Le Bras

15:40 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vw, golf gti, rallye |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

14/04/2008

DESCENTE AUX ARCHIVES (4)

medium_TL_1977_5.2.JPG

Les politiques, les écolos, les tristes sires, les jaloux, les voudraient transformer l’automobile en objet banal aussi insignifiant qu’un réfrigérateur ou un aspirateur. Ils n’y parviendront pas. Nous résisterons.
 
Ils nous attaquent au portefeuille, s’attachent à nous culpabiliser, ironisent sur nos légitimes passions, nous traitent de grands enfants ou plutôt de sales gosses attardés, quand ce n’est pas d’irresponsables, d’assassins de mauvais citoyens et j’en passe car je connais certains de ces esprits chagrins et je n’ai pas d’énergie à perdre avec eux.

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? » écrivit Lamartine. Possible.

Automobiles, objets animés aux cœurs vrombissants, je ne doute pas une seconde que vous possédiez une âme, moins sombre d’ailleurs que celles de certains humains.

Comme nous, vous affichez un caractère, une personnalité, des qualités, des défauts aussi qui vous rendent humaines et prouvent que vous n’êtes pas de bêtes machines.

Automobiles de tous temps, sportives, icônes d’une époque, reines des circuits ou objets de prestige, vous suscitez bien des passions. Un petit voyage dans les archives de ce blog – les archives, ce n’est pas l’enfer, au contraire - nous rappellera vos relations affectives avec quelques voitures passions qui font partie de l’histoire du XXème siècle.

DES PETITES REINES DE LA COURSE :

medium_TL_1977_1.2.JPG
La Golf GTI
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2008/03/26/go...

La R 8 Gord
Voiture passion
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/21/la...

Et voiture école
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/08/22/la...
medium_R_12_GORD.3.jpg
La R12 Gorde
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/07/30/la...

DES MODÈLES PLUS PRESTIGIEUX :

La Porsche 914/6
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/11/08/la...

La Jaguar MK II
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/09/05/la...

medium_FERRARI_DAYTONA_G4.2.jpg
La Ferrari Daytona
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/10/29/la...
et
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/11/23/fe...

Sa rivale, la Lamborghini Miura
http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2007/12/04/la...
_____

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

medium_186_1_.12.gif
C’est possible, découvrez les romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel.

Pour l’instant, les titres suivants sont disponibles : « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

Pour d’autres adresses de récits, romans, nouvelles, BD ayant trait à la course automobile (pas seulement mes productions), RDV sur  http://polarssportsetlegendes.over-blog.com

Thierry Le Bras

07:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : golf gti, r8 gord, r12 gord, porsche 9146, jaguar mk2, lamborghini miura |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

11/04/2008

NICO ROSBERG : LA PERFORMANCE TIENT A UN SOUFFLE

medium_NICO_ROSBERG_RACONTE.8.jpg

Après son podium en Australie, Nico espérait de gros points à Bahrein la semaine dernière

Troisième de la première séance d’essais du vendredi, sixième de la seconde, le jeune pilote Williams démontrait qu’ik faudrait compter avec lui.

"Je suis bien plus satisfait de la voiture que je ne l'étais à Sepang. Je crois que nous sommes revenus à la normale et c'est encourageant , se réjouissait-il le vendredi soir. La surface de cette piste convient à notre voiture, et cela la rend donc plus agréable à piloter. Nous avons beaucoup modifié nos réglages tout au long de la journée et je pense que nous allons dans la bonne direction. C'est très serré dans le peloton, mais je pense que nous avons de bonnes chances de bien faire ce week-end,"

Le samedi matin, Nico Rosberg affirmait clairement sa rage de réussir une grosse perf. Il signait le meilleur temps de la troisième séance libre devant le petit Massa pourtant très en verve sur cette piste qui lui convient bien.

En qualif, Nico signait le huitième temps. La Williams n’est pas une Ferrari ni une McLaren, ni une BMW. L’équipe anglaise n’a pas les moyens de Toyota, ni de Renault, ni de Honda, ni de Red Bull. Elle tire pourtant son épingle du jeu grâce à son savoir-faire et au talent de son premier pilote.

Nico allait-il améliorer son classement en course ? L’équipe et le pilote parièrent sur un choix tactique. « Nous avions anticipé un vent de face un peu plus fort sur quelques réglages et une 7ème vitesse un peu plus courte que d’habitude, explique Nico. Mais le vent n’a pas forci. Dès que je m’écartias des turbulences de Trulli pour le dépasser, je tapais le limiteur de régime ! Il me manquait quelques km/h. J’ai dû rester derrière. Dommage, car j’étais plus rapide que lui sur un tour, et même que Webber. A la fin ,voyant que rien n’était possible, j’ai baissé le régime moteur. »

Nico ne se décourage pas pour autant.

« Nous devons arriver aux prochains tests privés avec de Barcelone avec une nouvelle carrosserie, des ailerons, des déflecteurs et des ‘’machins'' comme les autres auront . C’est sur l’aéro que l’on gagnera. »

Faisons confiance au Team Williams et à Nico. Ils se battront pour combler leur retard sur les 3 top teams et augmenter l’égard avec leurs poursuivants !
_
La F1 nous offre parfois des scénarios pleins de suspense. Les enjeux financiers comme les stratégies d’investissement les plus sauvages y jouent un rôle considérable.

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

medium_COUV_CHICANES_ET_DERAPAGES.20.JPGC’est possible, découvrez les romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel.
Pour l’instant, les titres suivants sont disponibles : « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

19:20 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |