Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2007

LAMBORGHINI MIURA

medium_LAMBORHINI_MIURA.jpgLa perfection esthétique faite automobile

Vadim créa la femme. Il se substitua à Dieu en modelant une Brigitte Bardot conforme en tous points au désir de l’homme.

Un jeune homme de 27 ans, Marcello Gandini, responsable du style chez Bertone, créa la Miura avec le concours de Gianpaolo Dallara. Ces Dieux de l’automobile donnèrent naissance à la GT que convoitait tout homme pilote.

Miura, le nom de taureaux de combat bien sûr !

Au départ, elle ne devait être qu’un prototype de salon. Elle devint un des joyaux de la production automobile.

Il s’en fabriquera 1.200 entre 1966 et 1972.

A l’origine, son V 12 de 3.929 cm3 développait 350 à chevaux à 7.700 tours minute et la propulsait à 270 kilomètres/heure. Un seul regret, que ce monstre n’ait pas davantage exploité sa force brutale en compétition comme sa grande rivale, la Ferrari Daytona.
____

Vous aimez les émotions que procurent les plus belles automobile et la compétition ? Vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) et des docu-fictions sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

11:30 | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Commentaires

350 à chevaux à 7.700 tours minute. Ideal pour une automobile. Comment pour exploiter toute sa force?
________________________________________
http://muzik.blogs.myfreesport.fr/

Écrit par : Muzik | 06/12/2007

Elle réclamait un pilotage musclé et sans erreur.

Rappelons nous qu'en 1973, les Berlinette Alpine Renault groupe 4 qui remportèrent le Championnat du monde des rallyes ne développaient que 180 chevaux, deux fois moins que la première version routière de la Miura !

La Miura, une bête sauvage difficile à dompter échappée sur les routes. De quoi regretter encore davantage qu'elle ne soit pas venue se mesurer à la Ferrari Daytona sur les circuits ! Le choc aurait été somptueux.

Écrit par : Thierry | 06/12/2007

Exact. il faut un pilotage musclé et sans erreur.
------------------------------------------------
http://manchesterunited.blogs.myfreesport.fr

Écrit par : Manchesterunited | 06/12/2007

La Miura, pour moi c'est surtout un choc visuel, c'est LA Lamborghini intemporelle. Comme la Bugatti EB110, c'est un véhicule qui a marqué son temps car elle en était en dehors. Non seulement en avance, mais également planant au dessus de la production mondiale. Et peu importe qu'elle n'ai pas eu de suite en competition, elle tient son mythe surtout des spéculations sur les résultats qu'elle aurait pu avoir!

Écrit par : Adrien Bert | 09/12/2007

Les commentaires sont fermés.