Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2013

GOLF GTI MKI

le choc des photos dépasse le poids des mots

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Sortie à l’automne 1976, homologuée en groupe 1 pour la saison 1977, la Golf GTI première génération a marqué l’histoire de la course automobile.

J’apprécie particulièrement cette voiture pour avoir disputé plusieurs saisons à son volant, notamment en course de côte. Et lorsque je ne courais pas, je l’ai souvent photographiée, sur plusieurs sites, dans plusieurs disciplines, parfois pilotée par d’authentiques professionnels, parfois par des gentlemen drivers.

 

A sa sortie, certains esprits chagrins faisaient observer que ce n’était qu’une traction avant, pas une noble propulsion. Et alors ? La Cooper S aussi était une traction, et elle a remporté le Monte-Carlo. Tout comme la Lancia Fulvia de Sandro Munari, victorieuse en 1972. Sans compter les R12 Gordini, voitures efficaces et pleines de tempérament. Traction ou non, la Golf GTI MKI offrit des sensations et des performances à ses pilotes tout en réjouissant les spectateurs, notamment  lorsqu’elle passait sur trois, voire sur deux roues !

 

Quelques images de rallye issues de ma photothèque


Au Touraine 1981, les Golf GTI se présentaient en force.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Avec Guy Chasseuil qu’on ne présente plus. Cette année-là, Guy participait aux 24 Heures du Mans sur la fameuse Porsche 917 Malardeau. Mais aussi à des rallyes sur une Golf groupe 1. Au Touraine, ce fut lui qui remporta le groupe ! Devant les Kadett GTE réputées imbattables. En faisant preuve il est vrai d’un sens de l’attaque affirmé comme l’illustre la photo ci-dessus.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Les autres pilotes de Golf n’amusaient pourtant pas la galerie. A l’image de Lompech sur la noire à bandes vertes et jaunes.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Ou encore de Revel, monté d’Isère pour en découdre avec les meilleurs autres Golfistes français.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 La Golf GTI MKI 1600 connaîtrait une belle longévité. En 1983, 7 ans après sa sortie, elle se montrait encore imbattable dans sa catégorie et redoutable au groupe. A l’Armor, la N° 160 de Pierre Desilles et Gilbert Huet se classerait seconde du groupe N derrière la Fiat Ritmo Abarth 2 litres de Patrick Germain. Ce faisant, la Golf 1588 cm3 remportait naturellement la classe des 1300 – 1600.

 

En côte aussi !

 

Avant la Fiat Ritmo Abarth, Patrick Germain s’était d’ailleurs laissé tenter par la Golf GTI. Il disputerait trois saisons à son volant, 1980, 1981 et 1982.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Le voici d’ailleurs en 1981 à Saint-Germain – sur – Ille, l’épreuve organisée par l’Écurie Bretagne.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 A la même époque, Philippe Bernier, qui s’était fait connaître quelques années plus tôt en s’inscrivant dans le club des furieux qui jouaient la gagne en 2 litres avec des Alfa Romeo 2000 GTV Bertone, se laissait tenter par quelques épreuves sur une Golf groupe 1. Comme Bournezeau et La Pommeraye. Avec un coup de volant intact et une auto très bien présentée.

 

Dommage que…

 

la Golf GTI n’ait pas été accompagnée d’une modèle encore plus sportif avec le même moteur placé en position centrale arrière, comme sur la Porsche 914.

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 VW savait concevoir des propulsions et des Coccinelle furent préparées pour la course (ci-dessus celle de Robert Bastidon au départ du Grand National Tour Auto à Dinard ; elle avait été préparée par le regretté Daniel Rouveyran).

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 Le bruit avait couru à l’été 1977 qu’une telle machine, petite GT deux places, était dans les cartons. Je courais alors en côte avec une GTI groupe 1 et je me voyais très bien passer en groupe 3 avec cette nouvelle voiture. Je l’imaginais ressemblant à une Porsche 914 croisée avec une Vaillante Commando. Une machine conçue pour la performance qui aurait été à la Golf GTI ce que fut la Berlinette à la R8 Gordini. Cette GT n’a jamais vu le jour, hélas. Et je ne suis pas sûr de mes sources.  La firme VW envisagea-t-elle un tel modèle avant d’y renoncer pour des raisons économiques ? Fut-elle conçue par des salariés du constructeur sans que, cette fois, VW suive comme avec la Golf GTI ? Ne représenta-t-elle qu’une aspiration de concessionnaires désireux d’élargir leur gamme et de conquérir de nouveaux créneaux ?

vw,golf gti,coccinelle,rallye,mini 1275 gt,courses de côtes,critérium de touraine,armor,souvenirs personnels,photos

 En tout cas, la Golf GTI MK I exista bien, elle, et c’est tant mieux !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Souvenirs personnels illustrés de nombreuses photos de courses de côtes au volant de Golf GTI

à Saint-Germain –sur – Ille

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/05/10/premiere-victoire.html

 

à Saint-Gouëno

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/10/30/un-week-end-agite-a-saint-goueno.html

 

à Neuvy Le Roy

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/11/17/course-de-cote-de-neuvy-le-roy-un-bon-souvenir.html

 

Une autre petite traction très vive et généreuse qui m’a donné du plaisir, la Mini 1275 GT

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2013/02/13/l-austin-1275-gt-1973.html

 

La course automobile m’inspire souvent quand j’écris mes romans et nouvelles

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-thierry-le-bras-auteur-et-chroniqueur-80508329.html

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

13/06/2011

DE LA COMMODORE GSE A LA KADETT GT/E

opel commodore gse,opel kadett gte,jacky ravenel,jean-louis ravenel,knapick,roger bancal,jean-louis clarr,rallye,armor,touraine

 1976 marque une révolution dans le petit univers de la course automobile.  

Non seulement la Golf GTI sera commercialisée à l'automne par VW, mais l'Opel Kadett GT/E est homologuée en groupe 1. Elle va très vite devenir la reine de sa catégorie en rallye. Son secret, un équilibre fantastique marquant un progrès considérable par rapport à ses rivales. « C'est à,la base une voiture exceptionnelle », témoigne Jean-Louis Clarr.

Le sigle Opel intègre un éclair

Lumière, vitesse, fulgurance, coup de tonnerre, un symbole en parfaite adéquation avec les modèles sportifs de la marque. Opel GT, Kadett Rallye, Opel Commodore GSE, Opel Ascona SR, une bien belle lignée qui aboutit au coeur des seventies à l'offre de deux autos redoutables dans la catégorie des voitures de tourisme, à savoir la Commodore GSE et la Kadett GT/E.

opel commodore gse,opel kadett gte,jacky ravenel,jean-louis ravenel,knapick,roger bancal,jean-louis clarr,rallye,armor,touraine

Des pilotes de grand talent ont déjà défendu les couleurs d'Opel. Parmi eux Henri Greder, Marie-Claude Beaumont, Walter Röhrl, Jean-Louis Clarr, Jean Ragnotti, sans oublier dans l'Ouest Claude Buchet et les frères Ravenel.

Passation de pouvoir

Jusqu'à 1975 inclus, aucun modèle ne pouvait prétendre au titre de reine incontestée du groupe 1 sur les parcours d'ES. Certes, la Commodore GSE jouait régulièrement la gagne comme celle de Jean-Louis Ravenel en photo (à l'Armor 1975) dans cette note. Mais la lecture des palmarès d'époque fait aussi apparaître de nombreuses victoires Alfa Roméo. Des garçons parmi lesquels Gérard Larrousse, Guy Fréquelin, Bernard Béguin, Francis Vincent pour ne citer qu'eux ont défendu avec brio la réputation du merveilleux coupé 2000 GTV Bertone. Mais voilà, la Kadett GT/E va tout changer (ici celle de Knapick à l'Armor 1976). Malgré un déficit de puissance (seulement 105 cv de série et 125 cv dans les premières versions groupe 1 équipées jusqu'à 1978 d'un moteur de 1897 cm3), elle se révèle d'une efficacité diabolique. Naturellement, la Commodore a de beaux restes. En côte, mais parfois même en rallye. Au Touraine 1976 par exemple, Jacky Ravenel devancera Knapick. Certes, Dorche remportera encore quelques victoires de groupe avec sa BMW 2002 TI. Mais globalement, la Kadett GT/E devient l'ogre de la catégorie.

opel commodore gse,opel kadett gte,jacky ravenel,jean-louis ravenel,knapick,roger bancal,jean-louis clarr,rallye,armor,touraine

Dans l'Ouest, Hervé Knapick, Jean-Louis Ravenel et Roger Bancal l'ont choisie. « Avecl'Opel Kadett GT/E, un amateur de talent a autant de chances de qu'une équipe officielle », vante Jean-Louis Clarr dans les publicités de la marque allemande. « C'est la voiture type du pilote indépendant, ajoute le pilote Opel BP Marseille. D'autant que sans sacrifier les performances, bien au contraire, la Kadett marque un arrêt bienvenu dans l'escalade financière à laquelle on assistait depuis quelques années. Elle est sensiblement moins chère à l'achat, nécessite un minimum d'entretien (souvent le poste le plus onéreux en compétition) grâce à sa robustesse et pourtant, c'est une voiture pour gagner;;; » Elle le restera longtemps, en groupe 1 comme en groupe 2, et parfois même plus tard en groupe A !

QUELQUES LIENS A SUIVRE :

La Commodore GSE en course de côte

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/03/02/l-opel-commodore-gse-en-course-de-cote.html

La Golf GTI, voiture passion

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2008/03/26/golf-gti-voiture-passion.html

Les reines du groupe 1

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/04/28/les-reines.html

Thierry Le Bras