Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2007

LA JAGUAR Mk II, VOITURE PASSION

Circuit Mortel, rendez-vous des voitures passions comme de la passion des voitures !

Jaguar, MK II, Tour de France auto, Bernard Consten, vintage, sixties

Cette voiture de prestige sortie en 1963 fut la berline la plus rapide du monde.
 
Vous avez des souvenirs liés à la Jaguar MK II ? Laissez vos commentaires !

Issue de la pure tradition qui, ne l’oublions pas, remporta cinq fois les 24 Heures du Mans entre 1951 et 1957, la Jaguar MK II autorisait une conduite très sportive et sans retenue. Elle conquit un beau palmarès sportif, notamment entre les mains de Bernard Consten qui lui offrit la victoire au Tour auto.

Pour les techniciens, nous rappellerons les caractéristiques de la version de 1964 (origine) :

* Cylindrée : 3781 cm3. Nombre de cylindres : 6 (en ligne) 2 carburateurs SU HD. Puissance : 220 cv à 5.500 trs/mn. Boite de vitesses : 4 rapports avec overdrive en option ; vitesse maxi : 202 km/h.

Note modifiée le 31 mars 2014


QUELQUES LIENS A SUIVRE :

 

D’autres souvenirs automobiles et Vintage de 1964 :

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/26/larmor-plage-1964.html

jaguar,mk ii,tour de france auto,bernard consten,vintage,sixties,luxe,tradition

 Pour  vous immerger au cœur d’un rallye opposant d’autres voitures d'exception sur les routes d’Auvergne, c’est simple. Rendez-vous dans  LE PACTE DU TRICHEUR  http://amzn.to/1jAhsoF


Pour mieux connaître Yoann Bonato, l’auteur de la préface du livre

http://bit.ly/1cG0XAA


Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2


Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18


Thierry Le Bras

16/07/2007

LE FÉLIN PRÊT A RUGIR

La Jaguar Type E, le mythe des sixties

jaguar,type e,vintage,sixties,le mans classic,le mans

Un châssis directement issu de la Type D victorieuse au Mans, un look d’enfer avec son long capot, la Type E lancée en 1961 possédait tous arguments pour devenir une star.

La clientèle répondit présente puisque la production dura jusqu’en 1975 et que 75.507 exemplaires furent vendus.

medium_LMC14.JPG
Un seul regret, un palmarès en compétition nettement moins brillant que celui des Cobra et Ferrari malgré la présence de pilotes tels que Jackie Stewart et Graham Hill. La faute sans doute au défaut d’implication de l’usine.

Pour les techniciens, nous rappellerons les trois étapes de l’évolution de la Type E :
- 1961 à 1964 : moteur 6 cylindres en ligne de 3.781 cm3 développant 220 ch à 5.500 tr/mn ;
- 1964 à 1971 : moteur de 4.235 cm3 ;
- 1971 à 1975 : moteur V 12 de 5.343 cm3 développant 272 ch.

NOTE MODIFIÉE LE 25 MAI 2015

 

QUELQUES LIENS  A SUIVRE

 

Françoise Sagan évoque Jaguar  http://bit.ly/1IG7PSz

 

Une Jaguar Art Car sur le grand circuit du Mans http://bit.ly/1FtMfkI

jaguar,type e,vintage,sixties,le mans classic,le mans

Une autre Jaguar dans mon dernier polar, un roman automobile, vintage, épicurien, glamour  http://bit.ly/1xpO1Q7

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

17:55 Publié dans Livre, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, type e, vintage, sixties, le mans classic, le mans |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |