Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2017

Quand Peugeot fait sa pub pour le nouveau SUV 3008

la firme française tacle ses concurrents avec un humour.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

« Nous tenons à féliciter nos concurrents pour leur participation. C’est important de participer ». Tel est le slogan des dernières publicités de la marque au Lyon.

La publicité constitue un art qui nécessité beaucoup de créativité et d’imagination. La bonne publicité se démarquera de la concurrence et s’imprimera dans l’esprit de ceux qui la verront alors même qu’ils ne sont pas disposés à l’accueillir. Car si les messages de communication apportent parfois une information désirée, ils agressent le plus souvent des clients potentiels à un moment où ils attendent autre chose.

Gageons qu’avec sa formule inspirée du Baron de Coubertin, les communicants au service de Peugeot ont trouvé une phrase choc qui fera parler. Certaines publicités ont tué un bon produit. Je pense par exemple à l’association de la Renault 14 à une poire. Celle-ci devrait au contraire faire vendre beaucoup de Peugeot SUV 3008.

La pub, c’est un scénario

C’est la raison pour laquelle elle nous intéresse. Les concepteurs d’une bonne pub travaillent comme des romanciers. Ils racontent une histoire.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Dans cette fiction, le client potentiel se substitue au lecteur. S’il aime le déroulement de l’action, s’il s’identifie au client ciblé, peut-être achètera-t-il. Immersion dans un passé associé au bonheur, recette de jouvence, arme de séduction, outil de performance, adéquation à la place désirée dans la vie sociale, tout ce qui valorise la cible retiendra l’attention des publicitaires.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

J’avoue un faible pour les publicités vantant les succès en compétition. Tout simplement parce que la passion de la course automobile ne m’a jamais quitté. Quand j’étais petit, mes héros étaient des pilotes, réels et de fiction. Aujourd’hui, mon activité d’auteur m’a conduit à créer des personnages qui évoluent dans des romans, feuilletons et nouvelles. Plusieurs s’impliquent dans le sport automobile, en qualité de pilotes, de navigateurs, de journalistes, de designers... Parmi mes publicités Peugeot préférées figurent dont celles vantant les succès des modèles de Sochaux en course, et ce dès l’époque des fameuses 404 à leur aise en Afrique grâce à leur robustesse légendaire.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Clin d’œil enfin à un cabriolet 404 utilisé par une équipe cycliste. Une voiture décorée devient vecteur de communication, donc message publicitaire. Les coupés et cabriolets dessinés par Pininfarina assumaient parfaitement ce rôle.

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

Parmi les techniques de communication d’un constructeur automobile figure le placement de produits dans des films, téléfilms, clips. Si la technique d’utilisation des produits contemporains est bien connue, des produits d’hier contribueraient à rappeler les coups de cœur qu’un modèle a pu provoquer à une époque, Ils réveilleraient une envie. Ronnie, personnage secondaire de l’univers de David Sarel, utilise au quotidien un coupé Peugeot 504 dans « La course de côte, un sport de combat » (cf lien vers le texte – gratuit – en fin de chronique).

peugeot,publicité,communication,rallye,fictions,ronnie,piblicité,bd

J’ai conçu les scènes et nouvelles dans lesquels apparaît Ronnie avec l’envie de lui offrir une existence de personnage de BD. Il aime la course automobile, les voitures fiables comme les Peugeot, mais aussi la lutte et le cyclisme, disciplines qui contribuent à son entrainement physique. C'est un garçon attachant, pas un super-héros. Parfois il gagne, parfois il perd et souffre. Ronnie pourrait faire indirectement la publicité de marques automobiles dont Peugeot dans des BD . Qui sait si le voir avec son Coupé 504 à la fin des seventies ne rappelleraient pas des souvenirs à des soixantenaires qui ressentiraient l’envie soudaine d’acheter une Peugeot 508 de la couleur qui les faisait rêver à l’époque, ou encore de s’offrir la folie d’une 308 GTI. Nous pourrions même réaliser un album à cette fin, sans présence de véhicules concurrents naturellement. Mais ça, c’est une autre histoire...

Le SUV 3008 s’adapte à son époque, à sa cible de clientèle. Avec intelligence, et une lueur d’insolence qui pourrait bien séduire le brin de folie qui sommeille dans le cœur de son raisonnable acheteur. Le sentiment de dominer les loosers qui n’auront pas choisi la voiture de l’année pilotera la main de l’homme responsable et soucieux de sa famille vers la signature du bon de commande et du chèque...

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente la Peugeot 3008 http://www.designmoteur.com/2016/05/peugeot-3008-lion-advanced-suv/

Peugeot 404, le choc de sa rencontre avec Ronnie http://bit.ly/1TPtP0s

Peugeot, quelques robes griffées Pininfarina http://bit.ly/1O6xr0m

« Angoisse au bord de la piste », une Peugeot 505 Turbo dans la course http://0z.fr/U10ZB

La course de côte, un sport de combat, une histoire où Ronnie roule en Peugeot 504 http://bit.ly/2bAFnbr

Thierry Le Bras

08:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, publicité, communication, rallye, fictions, ronnie, piblicité, bd |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

19/02/2017

Des avocats pilotent les dérapages de leurs clients

Et ce n’est pas aisé face à des personnes qui n’ont jamais passé de permis de conduire leur vie ou leur entreprise !

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Un retour aux sources après onze ans d’existence du blog Circuit Mortel.

Rappelez-vous, c’était en janvier 2006. Je créais ce blog afin de partager avec vous ma mission de biographe de mon premier héros de fiction récurrent, David Sarel. Une histoire en flash-back, le récit d’une aventure survenue lors d’une semaine de course à Lohéac, quand David était encore adolescent. Coïncidence ou signe du destin, CIRCUIT MORTEL a été réédité en 2016. Le blog quant à lui existe encore et s’est même dédoublé, conservant du contenu ici ainsi qu’à l’adresse http://circuitmortel.com . La ligne rédactionnelle s’est élargie peu à peu à la passion de la course automobile en général ainsi qu’à celle de l’automobile de caractère, surtout vintage. J’accueille aussi de nouveaux personnages de fiction, notamment Philippe Georjan qui, plus âgé que David, a vu rouler les Ford MKII, Ferrari P3, Shelby Cobra, Porsche 906 et bien d’autres bolides d’avant devenus légendaires.

Me voici plus fidèle que jamais aux origines de CIRCUIT MORTEL et aux fondamentaux des aventures de David Sarel. Le personnage principal de cette série est voué à devenir avocat et gentleman driver. Un métier, une passion, qui inscriront son existence sur la trajectoire des affaires judiciaires et du danger permanent.

Mes journées comme équipier de David Sarel

Je me plais à répéter que je suis un peu le Watson de mes personnages de fiction. Ils m’acceptent dans leurs univers et me laissent le soin de raconter leurs existences. Peut-être pourrais-je aussi me considérer comme leur copilote. Ils conduisent leurs aventures. Je prends des notes, je les retranscris au moment opportun, en m’efforçant d’adopter le rythme le mieux adapté, et parfois d’influer sur la performance par des conseils de calme ou d’attaque.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Telle sera ma vie au cours des prochains mois. Un rallye-raid s’engage. Il comprend plusieurs spéciales. Je suis en train d’apporter les dernières retouches à un nouveau recueil de nouvelles mijoté à la sauce humour cynique. Des séquences qui se déroulent dans des cabinets d'avocats, des histoires où ce ne sont pas les clients qui critiquent des "baveux" ou "bavards" trop chers, difficiles à joindre, pas assez impliqués dans les dossiers, mais des maîtres du Barreau qui confient les travers des justiciables. Ils constatent que la plupart de leurs clients se révèlent des êtres aussi peu recommandables que leurs adversaires, et surtout radins dès qu'il s'agit de payer les honoraires... Ils essaient de contrôler leurs dérapages et d’éviter que leurs clients terminent la course dans un mur. Le plus souvent sans bénéficier de la moindre reconnaissance pour des motifs que je décrypte au fil des pages. A mon avis, tous les prestataires de services reconnaîtront des catégories de clients qui les ont irrités à certaines occasions. David ne sera pas le seul plaideur présent dans ce recueil. Ses confrères issus de mes autres univers de fiction confient également des anecdotes auxquelles ils ont été mêlés. Tous des passionnés d’automobile, évidemment, bien que la course ne serve de toile de fond qu’à un seul des scenarii. Je travaille parallèlement à un thriller dans lequel David défend avec acharnement un jeune gentleman driver accusé de meurtre. Je ne vous dirai pas grand-chose sur l’histoire que certains lecteurs trouveront politiquement incorrecte. Mais ceux qui me suivent sur les réseaux savent que je n’hésite pas à exprimer le fond de ma pensée par des commentaires et twitts pas forcément consensuels. Je compte bien séduire de nombreux lecteurs, et peu importe qu’un Delahousse ou un Pujadas ne m’invitent pas... Une petite confidence quand même, le jeune mis en examen et cible de la presse majoritaire qui manipule l’opinion roule en Mazda MX5 au quotidien et court en véhicule historique avec une Triumph TR héritée de son défunt père.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Je n’oublie naturellement pas la version papier du PACTE DU TRICHEUR remise plusieurs fois pour des raisons de divers ordres dont le relais par des sites optimisés dans leur évolution et leurs capacités de commercialisation. Cependant, le mieux et la recherche de la perfection ne sauraient légitimement paralyser l’action. Donc, il est temps de foncer et tant pis si un meilleur développement du matériel de commercialisation pourrait améliorer le niveau de performances. Quelques modifications devront être apportées pour mettre à jour la préface de Yoann Bonato ainsi que le prologue car trois ans se sont écoulés depuis la première version en eBook. Par ailleurs, une rumeur a circulé quant au sort de la Porsche de James Dean à laquelle je consacre une annexe. Si certains d’entre vous, chers amis lecteurs, disposent d’informations sur la véracité ou non de son enterrement sous les fondations d’un building, n’hésitez pas à me contacter en MP dans les prochains jours.

Des avocats pilotes existent vraiment !

 Il est arrivé lors de séances de dédicaces ou de discussions que des lecteurs me demandent si un avocat pouvait vraiment devenir un pilote de haut niveau.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Pourquoi l’avocat, sous prétexte qu’il exerce une profession intellectuelle, serait-il incapable de plaider sa cause sur un circuit ou une spéciale de rallye ? Certes, la prestation du plaideur se compare plus volontiers à un match de boxe sur un ring judiciaire. Mais le sport automobile est un sport de combat. Ne dit-on pas qu’un championnat se gagne par KO ou aux points ? De nombreux pilotes inscrivent des sports de combat su programme de leur préparation physique et mentale. Par exemple Nico Rosberg photographié ci-dessus au cours d’une séance de boxe sous l’eau.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Parmi les avocats qui brillèrent en course automobile, je citerai Bruno Sotty, brillant en course de côte et vainqueur de la catégorie des protos de moins de 2 litres aux 24 Heures du Mans 1980 sur une Chevron Roc qu’il partageait avec Dominique Laurent et Philippe Hesnault.

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Avocat dans le civil, Jean-Louis Bouquet mena aussi une brillante carrière de pilote. Non seulement dans les formules de promotion et en F3, mais aussi en Supertourisme et Superproduction, discipline où il défendit sans faiblesse les couleurs de Renault. Comme ci-dessus aux 2 Heures du Mans 1989 où la R21 Turbo 4x4 qu’il partageait avec Jean Ragnottti mena provisoirement l’épreuve devant la BMW M3 Garage du Bac de Fabien Giroix et Patrick Gonin.

Rien d’impossible donc à ce qu’un avocat se monte aussi convaincant sur la piste que dans le prétoire !

D’autres chroniques sur le web

Depuis un peu plus d’un an, j’ai pris l’habitude de vous tenir informé des chroniques que j’écris sur d’autres supports. Le web évolue à une vitesse vertigineuse. La blogosphère aussi. Que deviendra-t-elle dans les prochaines années, voire les prochains mois ? Résistera-t-elle à la concentration et à ceux qui veulent la bâillonner ? Car ne nous y trompons-pas, les blogs dérangent. Les régies et moteurs de recherche préféreraient sans doute concentrer la publicité sur quelques médias à grosse audience plutôt que gérer de multiples sources d’informations. Et surtout, les politiques qui tiennent actuellement les médias supportent mal que des voix discordantes s’élèvent contre les messages officiels, pour ne pas dire la propagande de l’État socialiste. C’est si confortable de confier les JT de 20 Heures à des lobbyistes bien payés pour ça avec nos impôts, quitte à hérisser la Cour de comptes... Profitions de la liberté d’écrire et de parler tant qu’elle ne nous est pas totalement ôtée. Cette angoisse de la perte de nos libertés représente la motivation première qui m’a projeté dans l’écriture du thriller que j’évoque dans le paragraphe précédent. J’y aborde en outre la nécessité de recourir à des spécialistes de la communication judiciaire afin de contrer la propagande des grands médias, voire de parer le défaut d’indépendance de magistrats qui jugent en fonction de leurs convictions extrémistes et pas des éléments objectifs d’une affaire(les mêmes qui, soutenus par une ministre peu habitée par la sagesse, avaient impunément affiché le mur des cons).

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Compte tenu de l’actualité, le blog Polars, sports et légendes traite forcément du manque de pluralité et d’indépendance des grands médias. J’y ai récemment confié l’inquiétude que m’inspirent ces médias « « « officiels » » » » qui fabriquent les méchants qui servent les intérêts de leurs amis politiques http://bit.ly/2lbsgin

nouvelles,livres,fictions,polars,david sarel,philippe georjan

Je ne renonce pas pour autant aux chroniques automobiles, si possible illustrées par des photos personnelles ou fournies par les équipes des pilotes. Vous pourrez donc me retrouver sur https://gotmdm.com (partie DM Driver) pour découvrir de nouvelles chroniques sur des pilotes, des épreuves, des voitures qui suscitent la passion !

QUELQUES LIENS

Portrait de Kevin Petit, un espoir de la course de côte en France http://bit.ly/2hGVcfM

Automobile : c’était mieux avant, au temps des voitures à l’image d’une société qui, il est vrai, avait alors des raisons de célébrer l’enthousiasme et la liberté http://bit.ly/2lkbnSk

Quelques voitures inoubliables des sixties http://bit.ly/2lv5xBr

J’ai croisé chats de caractère http://bit.ly/2iMUSAl

17 février 1997, 20 ans déjà... C’était l’arrivée du 3ème Vendée Globe et la sortie de mon livre sur la course aux Éditions Gérard de Villiers http://bit.ly/2lT9X2o

Thierry Le Bras

19:08 Publié dans Blog, Livre, Sport, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvelles, livres, fictions, polars, david sarel, philippe georjan |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

07/01/2017

Meilleurs vœux pour une excellente année 2017,

dans l’exercice de votre passion automobile comme dans tous les autres domaines

fictions, récits, photos

Est-ce que l’âge aurait l’effet d’un turbo sur le temps ? J’ai l’impression qu’il file de plus en vite dans l’aspiration des passions et aussi, hélas, du quotidien.

Mais ne nous plaignons pas de ne pas nous ennuyer. J’espère que 2017 vous apportera joies et bonheur, chers amis lecteurs. J’essaierai modestement d’y contribuer un petit peu en mettant à votre disposition des récits, photos et fictions susceptibles de vous intéresser.

Au niveau de la blogosphère et des réseaux, 2017 sera une année pleine de nouveaux enjeux, de nouveaux défis. Internet bouge tous les jours, comme au moment de son développement exponentiel originel à la fin des années 90 et au début des années 2000. L’occasion de mieux partager nos passions, voire d’optimiser nos domaines d’expertise sur des trajectoires originales ! Cette perspective me remplit d’enthousiasme. Je vous en dirai davantage dans les prochaines semaines.

En attendant, vous pouvez aussi me retrouver sur :http://circuitmortel.com

fictions,récits,photos

ainsi qu’à une autre adresse où j’évoque des sujets qui ne sont pas toujours en rapport direct avec l’automobile (BD, animaux, autres sports, cinéma, télévision, légendes, traditions souvenirs et fictions dans divers univers, communication...)  http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

fictions, récits, photos

Car j’aime écrire, photographier et partager le fruit de mes travaux avec mes lecteurs.

Je terminerai cette note en vous conseillant en outre de suivre également mon équipier sans qui les travaux en cours ne me sembleraient pas aussi porteurs d’espoir, Ewen Le Juge, Team Principal de http://www.designmoteur.com/ 

Vous pouvez par ailleurs me suivre sur :

Twitter https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et Facebook : http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras

18:42 Publié dans Blog, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fictions, récits, photos |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |