Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2013

LE CERCUEIL ROULANT D’HALLOWEEN… (1/3)

LE CERCUEIL ROULANT D’HALLOWEEN…  (1/3)

et les frissons d’effroi de David

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 David est le personnage principal  du PACTE DU TRICHEUR, mon prochain polar qui sort dans quelques jours. Pour vous faire mieux connaître sa vie à l’époque de son adolescence, j’ai le plaisir de vous offrir un feuilleton en 3 épisodes. Cette histoire met David en scène dans le même univers que le roman, celui du rallye et des superstitions qui rôdent auteur des pilotes… A la fin de chaque épisode, vous trouverez un souvenir de rallye illustré par une photo. Ainsi, ceux qui ne se passionnent pas encore pour les fictions automobiles trouveront-ils un fait réel qui assurera leur curiosité pour chacune des notes à venir !

 

Une nouvelle fois, David était sanglé dans le baquet de droite du Coupé Vivia 2.0 Turbo groupe A que pilotait son parrain Éric.

 

Ce Rallye des Monts d’Arrée s’annonçait aussi passionnant qu’inquiétant. Les épreuves chronométrées serpentaient au centre de la Bretagne le long de paysages escarpés quasi désertiques. Des lieux chargés de sombres légendes…

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 - Ce tracé me rappelle celui des spéciales du Rallye des Volcans d’Auvergne, avait confié le navigateur à son pilote pendant les reconnaissances.

 

Le rallye auvergnat leur laissait des souvenirs mitigés. Des performances, de bons moments avec des amis dévoués, mais une course difficile, troublée par des événements terrifiants qui dépassaient largement les risques et aléas inhérents aux sports mécaniques.

 

David avait dix-sept ans maintenant. Il était inscrit en Terminale au Lycée Chateaubriand à Rennes. Enfant d’une famille recomposée – ou plutôt complètement décomposée, il s’investissait à fond dans la vie scolaire, le kart et le rallye. Il apprenait cette discipline comme navigateur d’Éric avant de piloter lui-même un jour. C’était son destin, il en était convaincu.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 Dans environ 1’30’’, le Coupé Vivia 2.0 Turbo groupe A s’élancerait dans la première épreuve spéciale. La scène se déroulait le samedi 31 octobre à 14 heures 03. Le rallye durait deux jours. Sauf retard, les premiers équipages rentreraient au parc fermé le lendemain à 17 heures 40. La course se déroulait au milieu des vacances de la Toussaint. Une date pratique pour David qui, lorsque les rallyes entraient en concurrence avec des épreuves de karting ou des préparations de contrôles au lycée, cédait sa place de navigateur à Mikael, l’autre copilote susceptible de naviguer Éric. Devant la Vivia, la BMW M3 des frères Feuillet. Un équipage solide, des copains, et aussi de rudes adversaires qui faisaient partie des favoris de la course au même titre que l’équipage Vivia.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

  Armé de son caméscope et de ses appareils photos, Nick immortalisait ces dernières secondes avant l’entrée en action. Il était le meilleur ami de David depuis l’enfance. Nick habitait Paris et vivait au sein d’une famille qui ne s’occupait pas beaucoup de lui. Éric accueillait les deux garçons chez lui pendant la plus grande partie des vacances. David et Nick étaient comme des frères. Plus tard, quand David piloterait à son tour, Nick entendait devenir son navigateur. Alors, dès à présent, il se préparait à ce rôle en observant son pote dans le baquet de droite. En attendant de devenir un acteur du sport automobile, il mettait ses talents de vidéaste, de photographe et de dessinateur au service du Team Vivia. Dès que le coupé 2.0 Turbo s’élancerait dans la spéciale, il bondirait dans la voiture de Ronnie et Dominique, des vieux copains d’Éric qui manquaient rarement une course. Les trois garçons iraient se placer dans un virage en fer à cheval que la Vivia atteindrait dans une douzaine de minutes si tout allait bien. Ronnie et Dominique ne s’adonnaient  ni à la photo ni à la vidéo. Ils aimaient conserver des images des rallyes mais faisaient confiance à Nick pour enrichir leurs collections de souvenirs. Aussi s’étaient-ils installés sur  une bute un peu en retrait de la ligne de départ pendant que le jeune preneur d’images s‘était infiltré tout près des voitures, compressé contre les barrières de sécurité par la foule, mais idéalement placé pour exécuter sa mission.

 

- Il faut accepter de souffrir pour ramener de belles images, plaisantait le jeune homme quand ses aînés raillaient la gymnastique à laquelle il se livrait afin d’être le plus souvent possible au meilleur endroit.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 Soudain, des coups frappés contre  la vitre avant droite de la Vivia attirèrent l’attention de David et le sortirent de sa concentration. Une silhouette jeune, élancée, menaçante, un visage masqué par une écharpe, une cagoule et des lunettes teintées, une parka sombre, des gants de moto. Une impression de danger imminent. L’arrivant s’était glissé entre les barrières de sécurité et la file des concurrents prêts à en découdre. Il ouvrit la portière à l’instant précis où la BMW M3 devant se cabrait sou l’effet de l’accélération imposée pas son pilote. La perception fugace d’une odeur désagréable provoqua un haut le cœur à David. La Vivia allait devoir avancer sur la ligne de départ. Moins d’une minute maintenant avant d’entrer en course. La rage s’empara du jeune copilote. Il se serait bien éjecté de son baquet, histoire de faire connaître sa façon de penser au malotru qui se permettait de troubler la course. Mais à quelques secondes du départ, il ne pouvait pas céder à ses pulsions. L’individu balança quelque chose dans la Vivia. La chose  atterrit sur le cahier de notes de David. Un objet macabre, une reproduction de cercueil à la taille d’une miniature au 1/43ème, avec quatre roues.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

Le mauvais plaisant s’était donné du mal. Le cercueil à roulettes portait le numéro de course de la voiture, des stickers des sponsors du team, et même les noms d’Éric et de David sur les côtés. Incroyable ! La marque d’une haine implacable… Tout se passa très vite. L’agresseur donna un coup de poing à David. Protégé par son casque, il ne sentit pas grand-chose. Sanglé dans son baquet, il ne put répliquer. Il esquissa cependant un réflexe d’autodéfense. Au moment où l’autre reculait son bras, David saisit la poignée intérieure de sa portière et la claque de toutes ses forces sur le poignet de l’ennemi, provoquant un hurlement de douleur. Une répétition éclair de la manœuvre tortura les doigts. Éric lâcha l’embrayage, faisant bondir la Vivia jusqu’à la ligne de chronométrage. Un troisième gémissement accompagna la roue arrière qui passait sur le pied du gougnafier.

 

Nick comprit instantanément qu’il se passait quelque chose d’anormal. Écrasé contre la barrière de sécurité par la foule de curieux qui ne voulait rien perdre d’un évènement qui pouvait devenir un fait divers, il ne parvint pas à se dégager. Alors, il filma, priant pour que les images servent plus tard à identifier et punir le voyou.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 L’acte du délinquant faisait-il partie du rituel accompagnant une malédiction ? En une fraction de seconde, les angoisses vécues quelques semaines plus tôt  en Auvergne s’imprimèrent dans les cerveaux du pilote et de son navigateur. Un mauvais sort les poursuivait-il ? Qui les attaquait encore ? Un esprit maléfique guidait-il la main du délinquant ? Jack’O  Lantern ? D’autres ennemis ?

 

à suivre…

 

Mais en attendant le prochain épisode de ce feuilleton, une véritable histoire de rallye…

 

DINARD, ÉTÉ 73 : un souvenir dans le monde du Rallye

 

Roméo, VW Coccinelle héroïne de films de Dysney a vraiment disputé des rallyes.

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 La course automobile représente un cadre idéal pour implanter des fictions. Walt Dysney Company l’avait compris avec La Coccinelle au Monte-Carlo puis dans d'autres aventures. Dans la vraie vie cette fois,  voici la Coccinelle à Dinard. C'était au départ du Grand National 1973. Pilote : Robert Bastidon. Préparateur : Daniel Rouveyran.e à Dinard. C’était au départ du Grand National Tour Auto en 1973 : pilote, Robert Bastidon ; préparateur, Daniel Rouveyran.

 

NOTE MODIFIÉE LE 24 OCTOBRE 2014

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

LE PACTE DU TRICHEUR, qui se passe quelques semaines plus tôt pendant le Rallye des Volcans est disponible. David en est le héros. Téléchargez le ICI au prix de 0,98 € : http://amzn.to/1jAhsoF

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

La VW Coccinelle en compétition http://bit.ly/11lzIbT

 

Temps scratch pour David au Rallye des Vins de Touraine coursehttp://bit.ly/17ZTQTh

 

Angoisse au bord de la piste avec David, quelques jours avant le Rallye des Volcans  http://0z.fr/U10ZB

 

David, fils rejeté par sa famille, une famille décomposéehttp://bit.ly/19mDPXw

feuilleton,romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,bretagne,monts d’arrée,auvergne,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances

 Pour télécharger l’application BONATO RALLY LIVE   (Yoann Bonato est l’auteur de la préface du roman LE PACTE DU TRICHEUR)

https://itunes.apple.com/fr/app/bonato-rally-live/id623515834?mt=8&ign-mpt=uo%3D4

ou

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.l308.appbuilder.app21350&hl=fr

 

David sur le site du Comité 12 de la Fédération Française de Sport Automobile pour un précédent polar

http://www.ffsa.org/article.php?comite=comite12&titre_url=-circuit-mortel-a-loheac-&id=10763

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

09/10/2013

LE PACTE DU TRICHEUR

dans le monde du rallye…

romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,auvergne,mont-dore,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances,chats,dogues de bordeaux

Quelques informations sur mon nouveau livre dont j’ai commencé à vous parler depuis quelques semaines.

 

La couverture est issue de la photo en-tête de cette note.

romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,auvergne,mont-dore,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances,chats,dogues de bordeaux

 Les personnages principaux en sont David et ses proches. A l’époque de l’action, David va sur ses 17 ans. Il navigue son parrain Éric, pilote officiel du Team Vivia, à l’occasion d’un rallye en Auvergne.

 

Des légendes et superstitions au cœur du scénario. Beaucoup de pilotes se révèlent superstitieux. Ainsi, Michael Schumacher demanda-t-il à Mercedes en 2010 de lui attribuer le numéro 3 parce qu’il préférait les nombres impairs. L’autre numéro affecté au team, le 4, fut donc octroyé à son équipier Nico Rosberg. David croit échapper à cette tendance irrationnelle de l’univers de la course automobile. Mais que va-t-il faire lorsqu’un inquiétant sorcier va s’acharner sur la voiture dont il est le co-pilote et que les légendes régionales vont se mettre au service des forces obscures pour l’envoyer dans le décor ?

romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,auvergne,mont-dore,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances,chats,dogues de bordeaux

 Du réalisme : les scènes de course sont inspirées de faits vécus pendant des rallyes. Les événements  paranormaux sont tous liés à des légendes et superstitions existantes !

 

Du danger : outre les risques inhérents à la vitesse sur les routes de montagne, malfaiteurs et maléfices se liguent contre l’équipage avec une rage de nuire inouïe.

 

Du suspense : sur la route, la Vivia de David et Éric s’affirme parmi les favorites du rallye. Elle ne craint ni les Porsche, ni les Ferrari, ni la Monstercar des frères Caco. La lutte est intense entre les équipages de pointe. L’angoisse aussi, par exemple lorsque les freins de la Vivia lâchent en pleine descente d’un col et quand un mystérieux chat noir aussi agressif qu’un fauve s’attaque au jeune homme.

 

La préface d’un rallyman exceptionnel, Yoann Bonato, dont je vous rapporte régulièrement les exploits.

romans,polars,livres cross-age,livres jeunesse,david sarel,yoann bonato,rallye,pilotes,co-pilotes,auvergne,mont-dore,team vivia,e-book,superstitions,légendes,croyances,chats,dogues de bordeaux

 Et pour finir, quelques authentiques superstitions de pilotes et l’incroyable histoire de la Porsche de James Dean

 

Adulte, adolescent, pilote, spectateur, curieux de suspense, camé à l’adrénaline, tout le monde trouvera un personnage auquel s’identifier dans LE PACTE DU TRICHEUR… même les sournois, même les méchants, même les profiteurs, car des malfaisants, des salopards, des gougnafiers sont présents dans le scénario, comme dans la vraie vie ! DISPONIBLE ICI   http://amzn.to/1jAhsoF

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS A SUIVRE :

 

Angoisse au bord de la piste avec David, quelques jours avant le Rallye des Volcans  http://0z.fr/U10ZB

 

David, un jeune homme qui n’a pas été élevé dans le coton (un temps fort 16 mois avant le rallye) http://0z.fr/PgIf4

 

Un blog de passionnés d’automobile pour des passionnés d’automobile

http://www.mygt.fr/

 

Le compte Facebook de Yoann Bonato, pilote

http://www.facebook.com/pages/Yoann-Bonato/68465946477

 

Le compte Twitter de Yoann Bonato

https://twitter.com/yoannbonato

 

Le processus d’écriture d’un livre et le sport comportent de nombreux points communs http://0z.fr/ffluo

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

28/09/2013

RUSH, histoire d’un flash-back

en 1976 avec James Hunt et Niki Lauda

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Ça y est, j’ai vu Rush !

 

Un excellent film et de superbes  images retraçant parfaitement l’atmosphère de la course automobile à cette époque.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Bien sûr, la rivalité des pilotes est un peu caricaturée, tantôt forcée, tantôt contenue. C’est la vision de Ron Howard, le réalisateur qui, comme chacun, ressent une interprétation de l’histoire et la transcrit. Mais globalement, c’est un sacré bon boulot. L’équipe di film a fait un « fantastic Job », comme dirait Nigel Mansell.

 

1976, une année particulière

 

Nous sommes au cœur des seventies. Chacun croit en son destin, en un avenir meilleur que le présent. Avec un peu de provocation et beaucoup de confiance. « Je vous ai bien eus, chante Michel Sardou. Je n’vous ressemblais pas, vous ne m’avez pas cru, mais je vous ai bien eus, je vous ai bien eus… » Les sorties automobiles de l’année illustrent ce défi, cet hymne à la réussite nonobstant les esprits chagrins, les jaloux, les normaux médiocres. Au printemps, la R5 Alpine, à l’automne, la Golf GTI. « Je vous ai bien eus », chantèrent leurs performances aux amateurs de diesel, de limitations de vitesse, de règlementations assassines du plaisir de conduire.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Je me rappelle bien cette année 1976 car elle fut très importante pour moi. C’était l’année de ma première licence FFSA et celle d’une autre licence (droit privé, obtenue avec la mention bien et la meilleure moyenne des étudiants du département droit des affaires). Celle de mes premiers départs en course automobile. Celle du début de belles amitiés dans le milieu de la compétition, des amitiés qui durent encore aujourd’hui. Celle encore de mes premières 24 Heures du Mans vécues au bord de la piste…

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Je suivais naturellement le Championnat du monde de Formule 1 grâce aux reportages de L’Équipe et d’AUTOhebdo  né cette année-là. J’avoue que ma préférence allait à James Hunt, mais j’aimais aussi Niki Lauda et sa manière très méthodique d’aborder la course et de maîtriser tous les facteurs qui mènent à la réussite. Niki Lauda m’inspire toujours un énorme respect. J’ai été ravi lorsqu’il a remporté son troisième titre en 1984 sur McLaren. Niki est un homme extraordinaire, talentueux, courageux, particulièrement intelligent. Il sait analyser la course et les hommes qui l’animent. Ses appréciations sur le milieu et les pilotes se révèlent généralement très justes, fussent-elles sévères et en contradiction avec ce que relaient certains médias bien moins rigoureux intellectuellement car plus foncièrement lobbyistes qu’observateurs objectifs.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 James Hunt quant à lui fait partie des champions qui m’ont fait rêver. J’adorais son pilotage agressif, son fighting spirit, sa rage de vaincre, son indifférence au danger, son habileté en matière de communication, son grain de folie… Je n’oublie pas qu’il fascine un de mes pilotes préférés en F1, Kimi Räikkönen, un autre Champion du monde particulièrement brillant et attachant.

 

Un duel de seigneurs

 

La lutte acharnée que se livrèrent Hunt et Lauda me laisse le souvenir d’un affrontement de géants, d’hommes honorables, exceptionnels. Des gens de qualité, issus de familles structurées qui leur avaient offert des bases intellectuelles et une éducation solides, même s’ils durent plus tard affronter leurs pères respectifs pour forger leurs propres destins. Il était impossible de ne pas respecter ces deux pilotes. A la fin de la saison 1976, ma joie de voir James champion s’accompagna d’une note de tristesse pour Niki. L’Autrichien s’était montré héroïque après son accident du Nürburgring. Il avait en outre fait preuve d’une honnêteté totale en ne cherchant pas à dissimuler sa décision de quitter la course au Japon derrière un problème de voiture comme certains pilotes maquillent leurs échecs aujourd’hui sans aucun scrupule, sans aucune  reconnaissance du travail de leur équipe. On ne peut souhaiter que le meilleur à des hommes de la qualité de Niki et de James. La loi du sport qui impose un vainqueur et un battu paraît injuste dans de telles circonstances.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Plusieurs scènes du film de Ron Howard témoignent du grand respect et même de l’amitié que se vouaient James et Niki. Ils étaient les meilleurs pilotes de F1 du monde à cette époque et chacun savait que seul l’autre était capable de jouer à son niveau. Cet aspect de l’histoire apparaît un peu tardivement à mon sens, mais Ron Howard a sans doute choisi cette technique de narration pour amplifier le côté dramatique de l’histoire. Une atmosphère alourdie par le danger omniprésent sur les circuits. En ce temps-là, la F1 était beaucoup plus dangereuse qu’aujourd’hui. Chaque saison ou presque, d’immenses champions perdaient la vie à bord de leurs bolides. Niki Lauda faillit faire partie des victimes de la course.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Les performances de Daniel Brühl et Chris Hemsworth qui interprètent les rôles de Niki Lauda et James Hunt sont remarquables. Ils rendent parfaitement les personnalités opposées de leurs personnages. Ils s’affirment plus que crédibles. Ils sont vraiment devenus Niki et James !

 

Que dire des scènes de course si ce n’est qu’elles sont très bien rendues ? Ron Howard et son équipe ont réussi l’exploit de réussir un film parfait dans l’univers de la course automobile. Un exploit  technique et humain.

 

Un monde romanesque

 

« La course, c'est la vie! Avant et après, il n'y a que l'attente », déclare  Steve McQueen dans le film Le Mans.

 

« Je n’ai jamais connu rien de tel. La sensation de vitesse ! Rien sur terre ne peut égaler ça », témoigne Enzo, passager d’un pilote dans « L’art de conduire sous la pluie », un roman de  Garth Stein que Patrick Dempsey entend porter à l’écran. « Si je pouvais gagner ma vie uniquement en pilotant des voitures de course, je le ferais » témoigne d’ailleurs l’acteur américain qui démontre ainsi sa fascination pour la course.

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Pour ma part, je ne connais rien de plus exaltant que la course automobile. Le pilotage est une jouissance absolue. Une folie dans un monde aseptisé, allergique à l’aspiration d’accomplir ses rêves ? Non, la défense de la liberté, celle de penser différemment, celle d’aimer les décharges d’adrénaline, celle de chercher ses limites, celle d’exister vraiment. A défaut de conduire  soi-même des monstres mécaniques, le spectacle de pilotes en action est le plus formidable de l’univers. Merci à Ron Howard et à son team de le faire partager au grand public !

 

Je l’affirme souvent, le monde du sport est un univers romanesque avec ses angoisses, ses héros, ses exploits, ses enjeux, ses dangers, et parfois ses tricheurs, voire ses malfaiteurs. Dans cet univers, toutes les sensations sont amplifiées.

 

La prochaine fiction que je vous présenterai, ce sera LE PACTE DU TRICHEUR, un roman que j’ai écrit. Le scénario est préfacé par Yoann Bonato, une valeur sûre du rallye dont je vous rapporte régulièrement les performances, David Sarel, l’acteur principal de l’histoire, vous y pilotera tout au long d’un rallye particulièrement dangereux où truands et maléfices se liguent contre la voiture dont il est le copilote. Beaucoup d’entre vous connaissent déjà David pour avoir lu des nouvelles ou/et romans dans lesquels je vous ai rapporté des tranches de sa vie. Encore quelques jours de patience et vous embarquerez avec lui à bord d’une Vivia au Rallye des Volcans !

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE 

 

Une excellente chronique signée Antoine Sire sur RUSH

http://filmographe.tumblr.com/post/61878256079/rush-bolides-de-formule-1-pop-culture-et-british

 

« Je vous ai bien eus », LA chanson qui symbolise l’atmosphère de 1976

http://www.youtube.com/watch?v=hGQAbSjOIeI

 

Le processus d’écriture d’un livre et le sport comportent de nombreux points communs http://0z.fr/ffluo

 

L’Art de courir sous la pluie, le livre que Patrick Dempsey veut porter à l’écran

http://0z.fr/D1Mlc

 

Angoisse au bord de la piste avec David quelques jours avant le Rallye des Volcans  http://0z.fr/U10ZB

rush,film,f1,romans,1976,james hunt,niki lauda,course automobile,fictions,vintage,le pacte du tricheur,david sarel

 Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras