Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2012

F1, TRANSFERTS 2013

Schumacher retient le peloton

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

Sa décision de continuer sa carrière de pilote ou de s’orienter vers d’autres fonctions chez Mercedes conditionne la clé des transferts.

 

Que va faire le pilote le plus titré de l’histoire de la F1 ? Va-t-il remonter dans le baquet de la Mercedes l’an prochain en espérant un retour sur investissement après des années difficiles au volant d’une monoplace pas à la hauteur de ses espérances ? Va-t-il se laisser tenter par une retraite sportive méritée pour s’impliquer dans le management de l’équipe Mercedes F1 appelée à devenir AMG F1 en 2014 ?


Le champion allemand annoncera prochainement sa décision. S’il part, ce qui paraît assez vraisemblable – mais pas certain, il déclenchera d’autres transferts. S’il reste, la liberté de mouvements sur l’échiquier sera bien plus limitée.


Lewis Hamilton équipier de Nico Rosberg ?


C’est la rumeur qui enfle depuis quelques semaines. L’Anglais quitterait le Team McLaren et remplacerait Schumi. Lewis et son entourage se comportent de manière à rendre l’hypothèse crédible. Tweet assassin à Spa, comportement moins chaleureux vis-à-vis de son équipe historique, tout contribue à laisser filtrer les tensions entre McLaren et son pilote.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Mais voilà, nous sommes en F1, dans un univers où la stratégie et la communication jouent un rôle capital. Lewis souhaite-t-il vraiment quitter Woking ou se sert-il du possible retrait de Michael pour obtenir une augmentation de salaire substantielle de son employeur actuel ? Difficile de présumer ses intentions réelles. Chez McLaren, Lewis Hamilton est confronté à une concurrence vive. Jenson Button est un concurrent redoutable, souvent un peu moins performant sur un tour en qualif, mais d’une grande efficacité le dimanche après-midi. Doté d’une intelligence de course remarquable, économe avec ses gommes, Jenson sait saisir toutes les opportunités et se montre un rival plus dangereux que l’avait imaginé Lewis lorsqu’il a appris son arrivée chez McLaren. Les deux hommes ont toujours affiché une bonne entente, mais sur la piste, la concurrence est réelle.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 La situation serait-elle plus favorable pour l’éventuel transfuge en posant ses valises chez Mercedes ? Probablement pas. Car Nico Rosberg aussi fait partie des gros bras de la discipline. Comme Lewis, c’est un attaquant. Comme Jenson, c’est un pilote très intelligent. Comme Jenson encore, c’est un garçon parfaitement éduqué, bon communiquant, policé. Oui, un gentleman, mais un rude adversaire. Lewis et Nico se connaissent bien. Ce sont des copains de longue date. Ils ont couru en karting ensemble. Ils ont des souvenirs communs. Nico a raconté que quand ils étaient adolescents, ils se projetaient dans l’avenir et se disaient qu’un jour, ils monteraient sur des podiums de F1 ensemble. C’est arrivé depuis. Ils ont même partagé le podium avec Jenson. Qu’il reste chez McLaren ou qu’il parte chez Mercedes, Lewis sait qu’il trouvera en face de lui un équipier avec qui il pourra travailler sainement et entretenir des relations loyales et cordiales, mais qui ne lui fera aucun cadeau sur la piste.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Alors pourquoi quitter McLaren pour Mercedes ? Le futur Team AMG F1 n’apporte aucune garantie de meilleurs résultats. Lewis est assoiffé de victoires, comme tous les grands requins du peloton des furieux de la discipline. Sauf dégradation irréparable de ses relations avec McLaren, il semble raisonnable de penser qu’il restera à la maison après une rude négociation de son salaire et des concessions réciproques. Mais la F1 réservant parfois d’énormes surprises, rien n’est impossible. Pas même son arrivée chez Lotus au côté deKimi et l’éviction de Grosjean malgré tous les efforts de Boullier. Voire son arrivée chez Lotus en remplacement de Kimi si ce dernier émigrait vers McLaren.

 

Le casse-tête Grosjean

 

Une bonne communication, c’est l’écriture d’une histoire à laquelle le public a envie d’adhérer. Le principe se vérifie dans tous les secteurs, sport, politique, Show-bizz….

 

A ce niveau, Boullier et ses soutiens ont réalisé une performance exceptionnelle. Ils méritent un grand bravo. Car transformer Grosjean en pilote du mois après Spa, c’était très fort. C’est oublier bien vite que le Français, auteur de 7 accidents en 12 départs, a failli faire faire perdre la tête à Alonso en Belgique après avoir encore une fois oublié la sienne à la maison. L’exploit de Boullier en matière de communication et de lobbying est d’autant plus exceptionnel que la faute de Grosjean a coûté de précieux  points à Alonso, chouchou d’Ecclestone, de financiers généreux et de quelques lobbyistes influents commentant la F1 dans les médias.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Une semaine après l’accident, même Alonso s’est montré peu sévère avec son ancien équipier, celui qui courait avec lui chez Renault l’année où le Crahsgate de Singapour fut révélé. Un parfait décryptage de l’opération « Sauvons le soldat Grosjean » suppose de se rappeler cette pénible affaire et les relations du pilote Ferrari avec une partie de la presse française. Alonso doit beaucoup  à TF1 (surtout à Moncet) ainsi qu’à L’Équipe (Giuntini) qui ont énormément œuvré à la construction de son image puis à sa protection  après le Stepneygate, le Crashgate et le Radiogate. Ils ont aussi travaillé avec un acharnement dont les fans du pilote espagnol leur savent gré au lobbying favorisant son arrivée chez Ferrari. Pour diverses raisons objectives et subjectives (annonceurs sensibles à la présence d’un Français dans une écurie compétitive, solidarité confraternelle avec Marion Jollès-Grosjean, plus belle femme du paddock et épouse du pilote au cœur de l’ouragan…), les journalistes de TF1, de L’Équipe et d’AUTOhebdo se sont rangés en bataillon derrière Boullier pour redorer le blason passablement terni du pilote trop souvent impliqué dans des accidents. C’eût été mesquin de la part d’Alonso de leur refuser un petit renvoi d’ascenseur sous forme de soutien discret à son ex équipier. D’autant qu’à l’époque, Grosjean s’était montré loyal. Il ne s’est jamais épanché sur le fonctionnement du Team Renault en 2009 sous la direction successive de Briatore puis Boullier. Il ne s’est pas plaint quand l’équipe n’était pas capable – ou soucieuse – de faire rouler ses deux voitures de manière convenable.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 La F1 est un champ de bataille. La communication aussi. Sur ce terrain-là, force est de constater que le management de Grosjean a réussi le week-end parfait à Monza. Sans accrochage, sans sortie de piste. Trop parfait même, car voir un pilote suspendu pour faute grave bénéficier de plus de retombées dans certains médias que ceux qui sont montés sur le podium après une course superbe, c’était inapproprié, voire ridicule…

 

En tout état de cause, après avoir constaté tout ce dont Boullier, à la fois patron du Team Lotus et agent de Gosjean  est capable pour son protégé, il est évident qu’il fera tout pour le garder dans l’écurie en 2013. Cela pose le problème déontologique du cumul des fonctions d’agent de pilote et de patron d’écurie. Un cumul préjudiciable aux écuries car les intérêts personnels du cumulard empêchent l’exploitation d’autres piste et le recrutement des meilleurs jeunes pilotes disponibles sur le marché. Mais, sauf pression des sponsors ou arrivée d’un partenaire puissant, Grosjean verra son baquet protégé quelque erreur qu’il commette.

 

Des jeunes plus que prometteurs

 

Plusieurs jeunes pilotes ont attiré l’attention du monde de la F1 cette année.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Nico Hülkenberg ne dispose pas de la meilleure monoplace du plateau, loin s’en faut. Dès sa première saison dans la discipline reine en 2010, il s’était montré à son avantage en signant une pole position de toute beauté. C’était au Brésil, sur une piste humide, où il avait devancé tous les ténors au volant d’une modeste Williams. A Spa, Nico a signé une superbe quatrième place cette année. Nul doute qu’il visait une nouvelle performance à Monza. Hélas, sa voiture s’est immobilisée en piste dès le démarrage des qualifications à cause d’un problème technique (pression d’essence) avant même qu’il ait eu le temps de boucler un seul tour. En course, des problèmes de freins le contraignaient à l’abandon. Qu’importe, Nico a convaincu tout le monde qu’il était un futur grand. Il fait partie des pilotes pressentis pour remplacer Massa chez Ferrari. Revêtira-t-il une combinaison rouge en 2013 ? Pour ma part, je n’y crois pas beaucoup. Dans le système de fonctionnement de la Scuderia, il faut un deuxième pilote soumis, qui se range gentiment quand on lui demande de laisser passer Alonso. Personne ne fera ça aussi servilement que le Brésilien. Peu probable donc que Ferrari engage un jeune loup moins docile que ce brave Felipe.

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Sergio Perez était passé à deux doigts de la victoire à Sepang. Il était remonté sur le podium au Canada. Il espérait frapper un grand coup à Spa mais y fut, lui-aussi, victime des bêtises de Grosjean. Le voici second à Monza après une course magnifique où il a tout simplement effacé les deux Ferrari en fin de Grand-Prix. Lui-aussi a été évoqué chez Ferrari. Mais je formulerai les mêmes réserves que celles concernant Nico Hülkenberg. Alonso et la banque Santander ne voudront jamais d’un rival aussi rapide dans l’autre voiture rouge. Il faudra sans doute attendre pour voir Sergio arborer le cheval cabré sur sa combinaison. A moins bien sûr que la crise économique bouleverse certaines données, que Santander se montre moins généreuse, que d’autres partenaires mettent à mal les stratégies établies. Aucune donnée objective ne laisse prévoir un tel scénario dans l’immédiat, mais en F1 comme en politique, tout change très vite.

 

Qui sait si en 2015 ou 2016, la Scuderia n’alignera pas un duo Nico Hülkenberg – Sergio Perez ? Pour ma part, j’en serais ravi !

nico hülkenberg,sergio perez,charles pic,kimi räikkönen,lewis hamilton,michael schumacher,jenson button,mclaren,mercedes,lotus,boullier,romain grosjean,alonso,massa

 Parmi les bonnes surprises de 2012 figure Charles Pic. Un pilote rapide, sérieux, sûr, qui apprend méthodiquement, qui progresse à pas de géant et devance souvent son équipier, l’expérimenté Timo Glock. Prost lui-même a souligné ses qualités et son talent. Il intéresse Sauber, Force India et Caterham (à l’horizon 2014, où l’équipe aura eu le temps de progresser). Pourquoi pas une opportunité encore meilleure avant, dès 2013 ?

 

D’autres transferts pourraient intervenir très vite. Paul Di Resta intéresse Mercedes et McLaren. Nul doute que Pastor Maldonado, auteur de sa première victoire en 2012, est suivi par plusieurs patrons d’écuries. Quant à Vitaly Petrov, dont il est regrettable, pour lui comme pour Lotus et ses sponsors, qu’il ait été évincé par Boullier, souhaitons qu’il reçoive une bonne offre pour 2013.

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE :

 

Avant la saison déjà, j’étais critique sur l’éviction de Vitaly Petrov et sceptique sur l’apport de son successeur au sein du Team Lotus

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2011/12/22/rg-et-la-lotus-noire.html

 

Négociations dans le monde impitoyable de la F1 (fiction illustrée)

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-david-joue-l-intox-101163259.html

 

Le jour venu, Romain Grosjean saura se reconvertir

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/02/10/pilote-et-fin-gourmet.html

 

Même chez les gentlemen drivers, le choix d’une monture est capital

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-jour-de-gloire-pour-ronnie-a-saint-germain-sur-ille-109843674.html

 

Qui est le plus grand pilote de F1 ?

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/07/17/qui-fut-le-plus-grand-pilote-de-tous-les-temps.html

 

Suivez-moi sur Twitter

@ThierryLeBras2

 

Thierry Le Bras

Les commentaires sont fermés.