Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2007

ICÔNES DES SIXTIES (2)

La parole à Philippe Georjan (1) pour nous raconter quelques souvenirs automobiles et autres des sixties

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Monstres conçus pour la course, automobiles directement issues de la série, de  nombreuses catégories de voitures trouvaient leur place en compétition en 1968.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« A cette époque des sixties, il était encore possible de courir avec sa voiture de tous les jours, raconte Philippe Georjan (1). Pas de plateau obligatoire, pas de slicks, juste un arceau, un coupe-circuit, un extincteur et des harnais de sécurité, et les gentlemen-drivers pouvaient s’aligner au départ.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Des Fiat 850 et des Alfa Romeo  connurent leurs heures de gloire en rallye, sans oublier bien sûr les fameuses R 8 Gordini.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« En ce temps-là, Jean-Pierre Beltoise ne dédaignait pas de piloter la nouvelle Honda N 600 en rallye.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« Henri Greder et Marie-Claude Beaumont avaient remporté la catégorie des voitures de tourisme de série au Rallye de Monte-Carlo avec une Opel Commodore, une machine qui ressemblait beaucoup à l’Opel Rekord que venait d’acheter mon père pour remplacer sa Ford 20 MTS.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Bien sûr, des voitures plus prestigieuses s’illustraient, les Ford GT 40 par exemple.  « Je me souviens particulièrement bien de la Ford GT 40. Mon ami Xavier Ferrant en pilota une en endurance durant les saisons 1967 et 1968. C’était une voiture impressionnante avec son gros V 8 américain qui rugissait sa puissance dans une gamme de  sons rauques. Ses échappements  soufflaient la force rageuse et la volonté de propulser l’auto comme une balle dans les lignes droites. Mais même cette voiture se montrait plus docile que les protos d’aujourd’hui. Lors d’une course à Brands-Hatch à laquelle je m’étais rendu pendant les vacances de Pâques, Xavier l’a amenée de l’hôtel au circuit par la route.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Je m’en souviens très bien parce que j’étais monté à côté de lui. C’était marrant de passer à côté des Mini, des Ford Escort, des Jaguar, Vauxhall  avec la GT 40 dont le pavillon arrivait à la hauteur des glaces des voitures de tourisme… J’avais 16 ans à l’époque. Je n’imaginais pas que quelques années plus tard, il faudrait des batteries d’ordinateurs pour faire démarrer un proto et que des ingénieurs modifieraient leurs réglages à distance depuis des hélicoptères survolant les voitures dans la ligne droite des Hunaudières. D’ailleurs, pour moi à l’époque, un ordinateur, c’était un gros truc énorme, au moins de la taille d’une salle à manger, qui crachait des cartes perforées. C’était bon pour le Pentagone, pour Ford, pas pour des écuries, et encore moins pour des particuliers.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« 1968, c’était aussi l’année des événements. A la suite des grèves, les 24 Heures du Mans furent reportées au mois de septembre. La course se déroula dans des conditions différentes, une température plus fraîche, une nuit plus longue. Mais une course toujours aussi passionnante. Cette année-là, elle ne réussit pas à Xavier et à son équipier Dany de Suliac. Les soucis techniques s’abattirent sur eux au début de la nuit et ils ne purent pas refaire leur retard malgré une fin de course menée au rythme d’un Grand Prix. Il faut réunir tant de conditions pour remporter une course comme Le Mans qu’aucune équipe ne peut y parvenir à chaque édition. Bien que déçus, nous nous disions – avec raison - que ce n’était que partie remise.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

« Les variétés s’intéressaient aux bandits cette année-là. La superbe Sylvie Vartan s’en prenait à Baby Capone. Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot  racontaientt Bonnie and Clyde. Joe Dassin évoquait la Bande à Bonnot. Ces artistes ne se limitaient cependant pas aux récits de la pègre. Sylvie se souvenait aussi de sa rivière, La Maritza, et affolait les cœurs avec Comme un garçon.

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968

Françoise Hardy pensait à la fin de l’amour en se demandait Comment te dire adieu. Claude François ignorait encore que son Comme d’habitude deviendrait un triomphe planétaire, et Mireille Mathieu chantait son accent provençal, celui « qu’on attrape en naissant du côte de Marseille ».

 

« J’ai toujours conservé une tendresse particulière pour cette époque des sixties et des seventies. Je ne suis pas le seul si j’en crois leur retour à la mode ! »

 

NOTE MODIFIÉE LE 21 AOÛT 2014

 

(1) Philippe Georjan est le héros de  VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES, LE polar vintage, gourmand automobile et humoristique. Plus de précisions et possibilité de lire gratuitement les premières pages en cliquant ICI http://bit.ly/1zmPqE6

polars,romans,fictions,vintage,24 heures du mans,brands-hatch,pilotes,ford gt40,philippe georjan,xavier ferrant,dany de suliac,le mans,1968, sixties

C’est dans ce polar que Philippe, le narrateur, fait la connaissance de Xavier, son moniteur particulier de conduite sur Lotus,  l’ami qui va l’aider à grandir plus vite !

 

QUELQUES AUTRES LIENS A SUIVRE

 

Tout ou presque sur la R8 Gordini, remarquable icône des sixties http://www.r8gordini.com/

 

Les 24 Heures du Mans 1968

1ère partie : http://bit.ly/1dqEzSG

2ème partie : http://bit.ly/1llQF1U

3ème partie : http://bit.ly/VEYi9g

 

Une petite voiture artisanale engagée au Mans 1968 http://bit.ly/17VsVv0

 

L’auto-école en Lotus Elan  http://bit.ly/1sucixL

 

Ronnie et la dame au chapeau, une autre histoire à la même période http://0z.fr/r8RvN

 

LE PACTE DU TRICHEUR, un autre polar automobile écrit pour vous : http://amzn.to/1jAhsoF

 

Suivez Thierry Le Bras sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Philippe Georjan

Les commentaires sont fermés.