Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2007

LES BONS SOUVENIRS DE NICO ROSBERG

medium_NICO_ROSBERG_RACONTE.jpgRapide, attaquant incomparable, enthousiaste et charismatique, Nico raconte ses meilleurs souvenirs 2007 !

« Mon meilleur souvenir est le Grand Prix de Belgique à Spa, témoigne Nico Rosberg. Après nos essais privés sur ce circuit, nous ne pensions pas que nous allions briller sur cette piste. Je m'attendais donc à un week-end difficile. Mais en qualification, j'ai fait un très bon tour et cela m'a permis de prendre le départ depuis la sixième place. Lorsque je suis arrivé dans le premier virage, il n'y avait plus que deux Ferrari et deux McLaren devant moi. C'était très agréable.

« La course de Melbourne a aussi été très positive, grâce à mon dépassement sur Ralf Schumacher. J'étais très content de ça, car cela mettait la quatrième place à ma portée alors que ma situation n'était pas fameuse, surtout après les qualifications. Je mettrais aussi la Malaisie sur ma liste. Je m'étais battu avec les BMW dans la première partie de la course et grâce à ça, nous avions démontré tout le potentiel de notre voiture. Je n'avais pas terminé cette course, mais je me suis beaucoup amusé.

Il y a enfin le Grand Prix du Brésil où j'ai signé le meilleur résultat de ma carrière en F1 jusqu'à présent. J'ai terminé en quatrième position alors que j'étais dixième sur la grille de départ. J'ai encore livré une belle bataille aux BMW et je les ai battues. Grâce à ça, l'équipe s'est aussi assuré la quatrième place du championnat des constructeurs. Pour résumer, cette saison a été riche en bonnes expériences et je peux maintenant affronter cet hiver avec le sourire. »


Quel avenir pour Nico Rosberg en 2008 ? Franck Williams est convaincu que son pilote possède autant de talent que Lewis Hamilton et veut le conserver. Des rumeurs insistantes l’annoncent chez McLaren en 2008.

« Nico est sous contrat avec nous en 2008 et nous avons une option pour ses services en 2009. Nous envisageons la prochaine saison avec Nico comme notre leader - nous n’entretenons pas de contact avec McLaren. C’est une équipe en mesure d'offrir de très gros salaires, mais notre but est de chercher à renforcer Williams », affirme Patrick Head

« Franck Williams dit que Nico Rosberg n’est pas à vendre pour faire monter les enchères », interprète Martin Brundle.

La F1 serait-elle un jeu de poker menteur ? Ce n’est pas impossible.

Qu’en penser ? Pilote intelligent et courtois, Nico exercera à la perfection son métier de pilote dans l’un ou l’autre team, c’est certain. Avec lui, pas d’embrouilles ni de jeux malsains à redouter. Il respectera l’écurie qui le fait courir et le paye. Nico apporte de la joie aux spectateurs, tant par son pilotage généreux que par son enthousiasme communicatif lorsqu’il évoque sa discipline. Souhaitons lui simplement la magnique saison 2008 qu’il mérité !
_____
La F1 nous offre parfois des scénarios pleins de suspense. Les enjeux financiers comme les stratégies d’investissement les plus sauvages y jouent un rôle considérable.

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

12:55 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Commentaires

je ne le considère pas comme un grand pilote.Il est certes bon,comme la plupart du plateau f1,mais il est difficile de juger son véritable potentiel pour le moment.

Écrit par : Tony | 06/11/2007

Je sais qu’il est généralement inutile d’essayer de faire changer d’avis ceux qui aiment ou n’aiment pas un pilote.

Ceci dit, concernant Nico, vous seriez tout de même le seul à ne pas le considérer. Même Lionel Froissart qui ne l’aime pas a avoué qu’il l’avait épaté cette saison.

Nico fait partie des rares pilotes qui parviennent encore à effectuer de beaux dépassements à la régulière en F1. Sa passe d’armes avec Button en Italie relève du génie. Tout comme son dépassement sur Heidfeld au Brésil.

Nico a effectué toute la saison des qualifications et des courses remarquables avec une voiture largement inférieure à celles des top teams et inférieure à celles des écuries qui suivent immédiatement les leaders.

Nico a un cœur énorme et il est intelligent. Il s’investit dans le fonctionnement de l’écurie. En plus, il sait créer une atmosphère positive autour de lui. S’il va chez McLaren, je suis persuadé qu’il y brillera et fera très vite partie des candidats au titre. Et il saura s’entendre avec Lewis, Ron et toute l’équipe.

Champion de GP2, Nico est prêt à devenir un des maîtres de la discipline supérieure. Sera-ce avec McLaren ou un autre team ? Il est encore un peu tôt pour le dire, mais ça viendra rapidement.

A mon sens, Nico fera partie des grands champions des prochaines années avec bien sûr Kimi, Lewis et peut-être Sebastian (Vettel).

Écrit par : Thierry | 06/11/2007

je n'ai jamais dit,que je n'aimais pas Rosberg.j'ai tout simplement voulu dire qu'il était pour le moment difficile de savoir ce qu'il vaudrait dans un top team.si il arrive, tout en haut,alors je m'inclinerai.j'ai trouvé sa manoeuvre limite au Brésil,même Nick a dit avoir tout fait pour éviter l'accrochage.si il aurait insisté
c'était Bye Bye le brésil et le tire pour Lewis.Je considère,tout de même Rosberg comme un bon pilote,mais j'attend de le découvrir encore plus dans le fuutur.

Écrit par : Tony | 06/11/2007

Je pense que Nick a été très vexé de s’être fait surprendre par Nico au Brésil.

Nick est un très bon pilote, souvent sous-estimé d’ailleurs. Il sait bien fermer les portes aussi, ce qui fait partie du jeu dans une discipline, la F1, qui est faite pour les grands garçons et où règne sous des apparences civilisées et mondaines la violence d’un combat de rue.

Nico, qui est pourtant un des pilotes les mieux éduqués du paddock, n’hésite pas à comparer la discipline à un parc de requins.

J’ai d’ailleurs déjà écrit un docu-fiction sur ce thème de la violence en F1 :
http://www.fanaticf1.com/formule1/4424-Gants-de-boxe-au-programme-F1.html

J’aime beaucoup Nick Heidfeld, mais dans le cas précis de son commentaire sur la manœuvre de Nico, je le trouve de mauvaise foi. Surtout quand on compare cet incident avec le dépassement qu’il a subi de la part d’Alonso à Magny Cours où il ne s’est pas plaint. Or, la manœuvre de l’Espagnol l’avait purement et simplement éjecté de la piste. Là, si Nick n’avait pas cédé, c’était l’accident grave. Et si une telle manœuvre avait été commise par Schumacher en son temps, tout le monde aurait crié à l’assassin. Mais il est sans doute moins cruel de se faire dépasser par une McLaren que par une Williams…

Maintenant, concernant les conséquences pour l’attribution du titre, je suis convaincu que ni Nico ni Nick n’y ont pensé au moment de leur duel. Un pilote de F1 est avant tout un égoïste qui pense d’abord à lui. S’il en allait autrement, il ne ferait pas partie des grands fauves qui se battent pour les points et n’aurait pas sa place dans la discipline reine.

J’avoue moi-aussi m’être inquiété pour le titre au moment du combat entre Nico et Kubica. Car je me suis vraiment réjoui du titre de Kimi, même si j’apprécie également Lewis. Mais peut-on demander à des tigres de ronronner docilement comme des chats d’appartement ?

Écrit par : Thierry | 07/11/2007

Son dépassement au brésil sur Kubica était du pur génie!
Nico fait partie du top 3 des meilleurs pilotes. Vous allez voir quand la Williams va commencer à tourner en 2008. Il fera des podiums, c'est un pilote généreux, à l'ancienne, et pas un petit con prétentieux.

Écrit par : anthony | 11/11/2007

Les commentaires sont fermés.