Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thierry le bras - Page 3

  • COURSES DE CÔTES, le temps des copains…

    En ce temps-là, nous étions  étudiants et pilotes amateurs...

    courses de côtes,pouillé les coteaux,seventies,1976,1977,joël moullé,thierry le bras,le pacte du tricheur,polars,romans

     Séance d’autographes de Joël Moullé, le pilote de la barquette ?

     

    Pas tout à fait car le pilote n’est pas celui qu’on croit à première vue. Le pilote, Joël, c’est celui qui reçoit l’autographe. Nous avions fait une petite mise en scène pour la photo. Celui qui est assis dans le baquet de la barquette HM assurait l’assistance. Petit clin d’œil à nos amis qui se dévouaient en assistance et sans qui rien n’aurait été possible.

     

    J’aime bien cette photo réalisée à la Course de côte de Pouillé les Coteaux 1976, d’autant que l’Ascona SR bleue à toit noir en arrière-plan, c’était la mienne. Souvenirs du temps des copains. La course n’atteignait pas les coûts faramineux qui finiraient par décourager beaucoup de pilotes amateurs et la rendre difficilement compatible avec une activité professionnelle pour ceux qui ne travaillaient pas dans le milieu automobile.

    courses de côtes,pouillé les coteaux,seventies,1976,1977,joël moullé,thierry le bras,le pacte du tricheur,polars,romans

     Joël Moullé comme moi sommes revenus sur cette épreuve de Pouillé les Coteaux en 1977. Joël y a signé une superbe performance : 2nd du groupe 6 derrière Dominique Lacaud avec sa baquette 1300 ! Quant à moi, j’étais également satisfait de mon résultat. Si ma brave Opel Ascona SR m’accompagnait toujours dans mes trajets quotidiens, elle servait aussi de voiture tractrice les week-ends de course pour amener la Golf GTI groupe 1 avec  laquelle je pouvais me battre pour les victoires de classe. Objectif atteint à Pouillé, 1er des 1300 – 1600 devant  Gadal !

    courses de côtes,pouillé les coteaux,seventies,1976,1977,joël moullé,thierry le bras,le pacte du tricheur,polars,romans

     Le temps a passé. J’ai rangé mon casque depuis longtemps et si je le ressors, ce sera seulement pour des épreuves de VHC. La passion du sport automobile est restée intacte. Je m’efforce aujourd’hui de le raconter, parfois dans des récits, à travers des photos, ou encore en la plaçant au cœur de mes romans et nouvelles. J’avais déjà commis trois romans policiers et de nombreuses nouvelles sur fond de sports mécaniques. J’ai récidivé récemment avec. LE PACTE DU TRICHEUR  qui est disponible depuis quelques semaines en  Ebook Kindle (lien plus bas). D’autres suivront dont un polar automobile, vintage et gourmand dès le mois de février. Si vous êtres très nombreux à acheter mes livres, nul doute que vous m’aiderez à revenir en VHC et je vous en remercie d’avance !

     

    J’ai perdu Joël Moullé de vue depuis cette période. S’il me lit ou si des amis à lui prennent connaissance de cette note, qu’il(s) n’hésite(nt) pas à me contacter. Je mettrai volontiers d’autres photos de lui en ligne et je serai ravi d’avoir de ses nouvelles ben sûr.

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE

     

    Pour commander LE PACTE DU TRICHEUR au prix de 0,98 €, c’est ici http://amzn.to/1jAhsoF

     

    Confidences d’auteur et remerciements aux sites et blogs qui m’aident à faire connaître LE PACTE DU TRICHEUR http://0z.fr/9TDz8

     

    Le site de Yoann Bonato, auteur de la préface du roman, un excellent rallyman nullement traumatisé d’être né un vendredi 13 !

    http://www.yoann-bonato.com

     

    Première victoire en course de côte http://bit.ly/1bddtrb

     

    En course auto, les spectateurs sont sympas http://bit.ly/1cIecke

     

    Suivez-moi sur Twitter

    https://twitter.com/ThierryLeBras2

     

    Et pourquoi pas sur Facebook ?

    http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

     

    Thierry Le Bras

  • 7 NOUVELLES PIMENTÉES

    un menu à la sauce d’origine automobile garantie

    1 DE COUV.jpg

    Mon dernier ouvrage est disponible. Il s’agit d’un recueil de 7 nouvelles cyniques à souhait. Une de ces aventures s’est déroulée près de chez vous, ou bien dans une région que vous connaissez.

     

    Les saveurs se révéleront dramatiques, dérangeantes ou drôles. Dans les récits qui composent ce recueil, la vie quotidienne, l’école, le bureau, le voisinage, l’entreprise, la famille, le sport, déraperont sur des imprévus. Certains personnages ne réagissent pas conformément aux normes de la bonne société. Ils mettent du piment dans l’existence et alimentent une philosophie intemporelle et universelle, le cynisme !

     

    L’automobile bien présente


    Circuit Mortel étant un site consacré prioritairement à l’automobile, je vais vous mettre l’eau à la bouche en évoquant quelques voitures d’hier et d’aujourd’hui présentes dans le recueil.

    ALFA GIULIETTA.jpg

     En accompagnant mes personnages au fil des récits, vous roulerez notamment en Dauphine Gordini, en Mini (modèle 1964), en Alfa Roméo Giulietta, en Fiat 500, en Citroën DS 21 et DS 3, en Vivia (à l’occasion d’une incursion dans l’univers de David Sarel), en Mercedes Classe S, en Audi…

    JEEP WILLIS.jpg

     Vous ferez la connaissance d’Erwan, un jeune architecte fou de kayak de mer qui adore se promener dans la campagne au volant d’une vieille Jeep Willis que lui a laissée son grand-père en héritage. Et vous passerez par Nevers et le circuit de Magny-Cours.

    DAUPHINE GORDINI.jpg

     7 NOUVELLES PIMENTÉES paraît chez Gaïa Villages Publications. C’est un livre électronique. Vous pourrez le lire sur un ordinateur, une tablette ou un Ipade, Iphone… Aux États-Unis, le livre électronique a dépassé le livre de poche. Ce n’est pas le cas en France, mais il y a de la place pour tous les livres, électroniques ou papiers. D’ailleurs, qu’importe le support pourvu que les personnages de fiction entraînent le lecteur dans l’univers où ils vivent. Mon éditeur, le président de Gaïa Villages Publications, s’appelle March, Pierre-Michel March. March, un nom prédestiné pour intégrer la passion automobile à une publication !

     

    Une cuisine variée, du hors d’œuvre au digestif

     

    Que les visiteurs non-amateurs d’automobile qui tomberaient sur cette note à l’occasion d’une visite occasionnelle sur ce blog se rassurent. Ils se régaleront en lisant 7 NOUVELLES PIMENTÉES.  Chaque nouvelle comporte un titre, puis un sous-titre inspiré de l’esprit de l’histoire et d’une recette de cuisine.

    LOGO GAIA JPEG.jpg

     Voici le menu détaillé de ces sous-titres. Le livre est disponible sur le site de l’éditeur (cf. lien en fin de texte) pour le prix très raisonnable de 7,20 €.

     

    La salade malouine (préparée rue de Toulouse)

    ***

    La rondelle d’andouille de Guémené  avec sa purée de châtaignes

    aux épices de Lorient

    ***

    La terrine de campagne d’Armor (saveur du terroir)

    ***

    L’assiette de requins vannetais aux parfums de mystère

    ***

    La spécialité parisienne arrosée au Bordeaux

    ***

    Le délice de coca à l’herbe (fort de café)

    ***

    L’élixir amer de l’apothicaire nivernais

     

    Conformément à ce que laisse prévoir le menu, le vocabulaire gourmand est bien présent dans la narration. Chaque plat est assaisonné avec des épices d’humour, de suspense et d’angoisse.  Je vous souhaite un excellent appétit de lecture et je vous assure que ces nouvelles sont tout à fait digestes !

     

    QUELQUES LIENS A SUIVRE :

     

    Pour lire la présentation de l’éditeur et acheter le livre électronique

    http://www.gaiavillage.fr/catalog/7-Nouvelles-pimentees,7923.html

     

    Thierry Le Bras, auteur et chroniqueur : pour mieux me connaître

    http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/article-thierry-le-bras-auteur-et-chroniqueur-80508329.html

     

    Thierry Le Bras

  • RETOURS A LOHÉAC

    6.jpg

     Jean-Pierre Beltoise et Didier Pironi se connaissaient très bien

     Lohéac, le petit village breton qui résiste encore et toujours à l’envahisseur autophobe, la petite commune d’Ille et Vilaine  qui est devenue grâce à Michel Hommel le village de l’automobile !

     

    Habitant à une centaine de kilomètres de Lohéac, j’y suis allé souvent depuis 30 ans, et pas seulement pour assister au Rallycross. Le site de Lohéac m’a même inspiré un roman, Circuit mortel à Lohéac. Il s’agit d’un thriller. Alors qu’un tueur en série semble sévir dans le département, les membres d’un team breton se trouvent menacés pendant une épreuve sur le fameux circuit. Leurs vies dépendront de leur perspicacité. Découvriront-ils à temps l’identité et les motivations de leurs ennemis ? Du suspense, de l’action, des pilotes réels et un patron de team qui jouent leurs propres rôles aux côtés des personnages de fiction. L’ouvrage, publié aux éditions Astoure (diffusées par Breizh) est encore disponible.

     

    Couv Circuit Mortel.jpg

     Je suis retourné deux fois à Lohéac ces dernières semaines. La première fois, c’était le 21 septembre pour rencontrer Jan Möller, un supporter de  Didier Pironi qui fait partager le fruit de ses recherches sur Didier.  Il lui a consacré un site très intéressant, très complet et très bien illustré, le petit prince de la vitesse  http://www.didierpironi.net/

     

    Jan  est en outre l’auteur d’un ouvrage de référence sur celui qui aurait dû devenir le premier Champion du monde français de F1 :

    Didier, Dreams and Nightmares

    Éditions Mercian Manuals

     

    L’ouvrage est en langue anglaise. Il est disponible en France à la Librairie du Palmier.

      

    jan_pironi.jpg

     

    Jan Möller, un des grands spécialistes de Didier Pironi

     

    coll_pironi.jpg

    Quelques pièces de la collection de Jan

     

    Puis le 3 octobre, je me suis rendu au Musée pour profiter de la vente d’anciens magazines du groupe Hommel. L’occasion bien sûr de revoir le Colibri, le fameux Off-shore  aux commandes duquel Didier espérait devenir Champion du monde de la discipline. J’ai aussi re-visionné le film qui passe en boucle à l’espace Lamborghini où est exposé le bateau. Des images qui rendent la vitesse et la violence de ce bolide des mers qui bondissait de vague en vague dans un bruit de tonnerre en faisant jaillir des gerbes d’écume. Le site de  Jan dont les coordonnées figurent ci-dessus comporte une partie illustrée sur la carrière off-shore de Didier et je vous conseille vivement de le visiter.

     

    Thierry Le Bras