Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2008

BASTIEN BRIÈRE IRRÉSISTIBLE A NOGARO

IMG_6621.jpg

 Peut-on concilier sport automobile et préoccupations écologiques ? Oui, répondent les BIORACING SERIES, une catégorie de prototypes fonctionnant au bioéthanol. Les épreuves de cette discipline se déroulent cette année dans le cadre des Super séries FFSA.

Les lecteurs des Aventures de David Sarel, l’avocat – pilote héros récurrent des romans de Thierry Le Bras (1) connaissent bien Bastien Brière. Le jeune pilote manceau est en effet l’auteur de la préface et un des héros de « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans », un roman policier dont l’action se déroule dans le cadre du Championnat LMS et des 24 Heures du Mans. Dans cette fiction, Bastien est le premier pilote du proto Vivia LMP2 qui se bat pour le podium avec les prototypes Audi et Pescarolo, notamment celui du fabuleux Sébastien Loeb.

 

COUV CHICANES ET DERAPAGES.JPG

  Dans le monde réel, Bastien Brière se montre tout aussi brillant que dans l’univers de fiction de David Sarel. Après une saison 2007 remarquable dans le très relevé Championnat de France GT3 où Bastien amena son Aston Martin plusieurs fois à la victoire, le jeune Manceau dispute cette année les BIORACING SERIES. Et au volant du proto V6 4000 cm3 de 350 cv, Bastien vient de signer deux nouvelles victoires. « Brière a été impeccable tout au long du week-end », souligne d’ailleurs le magazine spécialisé AUTOhebdo.

Après un week-end frustrant lors de la course de la rentrée début septembre, Bastien attendait avec impatience la course de Nogaro. En effet, Albi ne lui a pas permis de s’imposer en raison à nouveau de problèmes de coupures moteur. Il termine deux fois second, et une fois sixième, confortant néanmoins sa seconde place au classement général.

Geoffrey Dellus, leader du championnat n’était pas encore hors de danger mathématiquement en arrivant à Nogaro.

Les deux séances d’essais chronométrées étaient très serrées entre trois pilotes: Bastien, Geoffrey Dellus, et un nouveau venu expérimenté Christophe Lefranc. Bastien réalisait la pole position de la première séance en 1’29s 035 devant Geoffrey en 1’29s 143 et Lefranc en 1’29s 211. L’ordre de la seconde séance était inversé puisque Lefranc arrachait le meilleur temps devant Dellus et Bastien qui n’avait pas réussi à trouver un tour clair.

IMG_6646.jpg

 Course 1:

  Bastien partant de la pole position maîtrisait parfaitement son départ et prenait la tête devant Dellus et Lefranc. Rapidement Lefranc réussit à prendre le dessus sur Dellus et se rapprocher de Bastien qui résistait bien à ses premières attaques. Bastien alignait de bons tours qui lui permettaient de reprendre ses distances et de finir avec quelques longueurs d’avance.  Il remportera ainsi  sa première course de la saison. Il comptabilise également le point supplémentaire du meilleur temps en course.

Course 2:

Partant de la seconde ligne, Bastien entame le premier tour en 3ème position. Au bout de la longue ligne droite de l’aérodrome, lorsqu’il lève le pied de l’accélérateur sa voiture continue à accélérer. Un “énorme “ freinage lui permet de rester sur la piste et de conserver sa place. Un incident technique nouveau venait de se produire puisqu’un capteur était défaillant. Par précaution, il rallongeait ses distances de freinage et préservait sa troisième place jusqu’à l’arrivée. Dellus, qui avait pris la tête, la perdait en vue du drapeau à damier suite à une erreur de pilotage qui entraînait un tête-à-queue. C’est donc Lefranc qui profite de cette situation pour remporter la victoire.

DSCN4968.JPG

Course 3:

  Meilleur temps absolu des deux courses précédentes, Bastien prend le départ de la troisième course en pole position. Il parvient à rééditer sa performance de la veille en prenant un très bon départ et en conservant sa première place, n’étant jamais réellement menacé par Lefranc qui se fait progressivement distancer.  DELLUS occupe la troisième position. L’ordre ne changera pas jusqu’à l’arrivée que Bastien franchit en vainqueur pour la seconde fois en deux jours.  Avec à nouveau le meilleur temps en course !

Dellus se trouve maintenant à l’abri et remporte dores et déjà le championnat, Bastien occupe définitivement la seconde place puisqu’il ne peut plus être rattrapé par le troisième.

Le dernier meeting ne comprendra que deux courses, mais Bastien est bien décidé à les remporter toutes les deux.
Prochaines courses les 11 et 12 octobre 2008 sur le circuit de MAGNY-COURS.