Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2009

SAGA POUR HONDA

4.JPG

 1973 représente de nombreux souvenirs marquants pour moi : le permis, le bac, l’entrée en fac de droit, le sentiment d’appartenir vraiment à l’univers des adultes.

 Naturellement, à cette époque-là, j’étais déjà fou d’automobile et de compétition. J’aimais écrire des récits – j’avais fait partie fin 1972 des lauréats d’un concours de nouvelles qui m’avait  valu d’être publié chez Gautier Languereau dans le livre 15 histoires de moto - alors que j’étais encore lycéen. J’aimais aussi la photo, les animaux, les moments passés avec les copains. Je ne savais pas encore que quinze ans plus tard, le besoin d’écrire des romans  et des récits deviendrait irrésistible.

14.JPG

 Cette passion incite souvent à se plonger dans le passé et à y rechercher des événements et anecdotes susceptibles d’égayer des scènes. Peut-être est-ce pour cette raison que je me souviens souvent mieux que d’autres de petits événements plaisants ou au contraire irritants.

 C’est un souvenir positif que j’ai envie de raconter aujourd’hui, un souvenir amusant de cette année-là. Il remonte au mois de septembre 1973 et intègre la marque Honda ce qui assure un lien avec l’automobile qui est au centre de ce blog. Le constructeur japonais faisait  une campagne de pub pour la Civic, alors commercialisée en France exclusivement avec la boite auto.

HONDA CIVIC 1.jpg

  Le concessionnaire de Saint-Malo était un ami de la famille. Un jour où mon père et moi, nous nous étions organisés pour amener la voiture de ma mère en révision et que nous ne pensions nullement à emprunter une voiture durant le laps de temps de l’opération,  le garagiste  nous a prêté une Civic gris métal pour la journée. Il  espérait probablement  que nous convaincrions ma mère de la lui acheter en remplacement de son coupé Fiat 850. Une fois la Civic garée dans le jardin, nous l’avons tous examinée avant de partir l’essayer.

HONDA CIVIC 2.jpg

Et là, surprise. Si ma mère ne fut pas séduite, notre chienne Dogue de Bordeaux qui s’appelait Saga  craqua pour la Honda ! Elle en faisait le tour, voulait monter dedans, s’efforçait de nous montrer que la Civic la fascinait en pointant son museau avec insistance vers les portières. Elle qui se montrait totalement indifférente au coupé Alfa 2000 GTV Bertone de mon père comme à mon Austin 1275 GT jaune à toit noir et  au coupé Fiat rouge de ma mère aimait la Honda ! Achetez une Civic, la voiture qui fascinera votre chien, voilà un axe de com auquel  Honda n’a jamais pensé !

 

Thierry Le Bras

 

15:38 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : honda, civic, communication, dogue de bordeaux, saga |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |