Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2008

LA COURSE DE CÔTE DE SAINT-GOUËNO ET SON FER A CHEVAL (1)

course de côte,fer à cheval,saint-gouëno,photos,spectacle,fiat 128,vw golf gti,r5 alpine,porsche 930,porsche 911,simca 1000 rallye 2,martini mk 28 t

1974, problème de frein ou freinage raté pour cette Fiat 128 groupe 2 qu’on reverra en course après quelques travaux de carrosserie

 

La course de côte de Saint-Gouëno dans les Côtes d’Armor fait partie du patrimoine du sport automobile dans l’Ouest. Dans l’Ouest et au-delà devrais-je écrire, car cette belle épreuve a compté pour le championnat de France durant les années 70 et 80. A ce titre, elle a accueilli les rois de la montagne. Pour des raisons de divers ordres, les courses de côtes sont bien moins nombreuses aujourd’hui que par le passé. Celle de Saint-Gouëno renaît cependant depuis 2003. Souhaitons qu’elle soit bientôt réinscrite au Championnat de France de la montagne. Elle mérite, tout comme ses organisateurs.

 

Saint-Gouëno offre un tracé intéressant aux pilotes et aux spectateurs. Les enfilades au bas du circuit exigent un gros cœur pour faire un temps, d’autant qu’elles se ressemblent toutes à l’entrée, mais que certaines se referment tandis que d’autres s’ouvrent à la sortie. Ensuite, un virage en fer à cheval oblige les pilotes à un gros freinage. Ce gauche serré ne permet pas de gagner beaucoup de temps, mais il en fait parfois perdre beaucoup, comme quantité de virages lents. Une montée, un long droite en appui suivi d’un gauche qui se termine en léger dévers (tout au moins se terminait-il ainsi l’année où j’ai disputé l’épreuve) conduisent les pilotes à la ligne d’arrivée.

 

Outre l’édition que j’ai disputée, je me suis souvent rendu à Saint-Gouëno en qualité de spectateur équipé de mon appareil photo. Il est des virages sur les pistes où le photographe un peu avisé sait qu’il se passera quelque chose. Tel est le cas du fer à cheval, passage très chaud de ce circuit. Je m’en rappelle car j’ai moi-même failli y laisser une caisse de Golf GTI en 1977 après un freinage trop tardif. Par chance, j’ai juste abimé un peu un pare-choc et j’ai remporté ma classe sur le temps d’une deuxième montée plus sage.

 

Voici quelques images ramenées de Saint-Gouëno au fil d’anciennes éditions. Dans quelques jours, je mettrai en ligne d’autres beaux passages au fer à cheval, ceux exprimant le pilotage parfait des Francis Dosières, Christian Dzierzbicki et autres rois de la montagne.

46 copie.jpg
1976, Daniel Postic attaque très fort sur ses terres. Sa Simca  1000 Rallye 2 groupe 2 glisse des quatre roues. Une démonstration de contre-braquage de ce sympathique pilote qui tenait à briller sur ses terres

 

55 copie.jpg

1981, Patrick Germain, un des gros bras de la classe 1301 – 1600 cm3 au début des années 80, sauve sa caisse de Golf GTI, à peu près comme je l’avais fait quatre ans plus tôt. Lui aussi remportera la classe sur son temps de la seconde montée

 

63 copie.jpg

1981, Jean-Luc Moreau possède un pilotage agressif et spectaculaire. Il se fait plait plaisir au volant de sa R5 groupe 2 ex Christian Rio. Jean-Luc ne va pas sortir de la piste, il franchira le fer à cheval sans rien toucher

 

84 copie.jpg

Guillaume Samson, un sens certain de la limite avec sa Porsche groupe B

 

87 copie.jpg

La Martini F2 de Marcel Tarrès en glisse  comme une R8 Gord du bon vieux temps

 

101 copie.jpg

1984, démonstration d’appui signée Alain Gadal au volant de sa Porsche 930 groupe B

 

NOTE MODIFIÉE LE 12 AOÛT 2015

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Le site Internet de la Course de côte de Saint-Gouëno  http://www.coursedecote-saintgoueno.fr/

 

Un week-end agité à la Course de côte de Saint-Gouëno http://bit.ly/OKCzJB

 

Trajectoires et gomme brûlée  http://bit.ly/1MthLPs

 

Une nouvelle dans le monde de la course de côte  http://bit.ly/1muWeWR

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

17/09/2008

CIRCUIT MORTEL REDÉMARRE

PORTRAIT THIERRY LE BRAS.jpg

Après deux années assez prolixes (428 notes depuis son lancement), j’ai laissé CIRCUIT MORTEL en sommeil pendant plusieurs mois.

 

Plusieurs raisons à cela.

 

D’abord, le transfert de la plate-forme Myfreesport à Haut et fort m’a causé quelques soucis techniques dans la mesure où mon logiciel de navigation n’était pas compatible avec le nouveau logiciel de l’hébergeur. Le problème m’a contrarié car je considère toujours que les nouveautés informatiques doivent faciliter la vie des utilisateurs et pas leur faire perdre du temps. Mais comme je suis maintenant équipé des dernières versions de Windows et de Explorer, tout va bien désormais.

 

D’autre part, j’ai participé à un autre blog accolé à un site consacré à la  F . J’ai donc délaissé provisoirement mon vieux CIRCUIT MORTEL pour un arbre prétendu de plus haute lignée.  Les hommes sont ingrats et infidèles, c’est bien connu…   

 

NICO ROSBERG SEPANG 2008.jpg

Pourquoi réveiller CIRCUIT MORTEL aujourd’hui ? Tout simplement parce que parler de courses de côtes, de rallyes, d’épreuves  ouvertes aux amateurs qui se sont déroulées durant les sixties, les seventies et les décennies suivantes jusqu’à l’époque contemporaine me manquait trop.

 

Nouvelle image.JPG

Serge Bermand au Mont Dore 1989

 

Sur CIRCUIT MORTEL, vous trouverez doncà nouveau :

- des nouvelles (au sens littéraire de courtes fictions) dont l’action se déroule dans le monde de la course automobile. Elles mettront en scène mes personnages récurrents, David Sarel dans des histoires contemporaines, Philippe Georjan et Xavier Ferrant dans le tourbillon des sixties et des seventies ;

- des infos sur mes pilotes préférés hors F1, à commencer par Loïc Duval, Yoann Bonato, Olivier Panis, Sébastien Loeb, Bastien Brière, Beppe Gabbiani, Stéphane Dréan, Gaétan Sérazin, Caty Caly, Sébastien Petit, Francis Dosières  ...

- des histoires de courses, récentes ou plus anciennes ;

- des souvenirs personnels, dont certains ont trait à des courses auxquelles j’ai participé ;

- des chroniques évoquant les voitures que j’aime, y compris celles qui sont désormais admises en VHC comme la Golf GTI (série 1), la Scirocco groupe 2 (série 1), l’Alfa Roméo 2000 GTV (Bertone), les BMW 2002, 528 groupe A, 635 CSI groupe A, M3 et d’autres encore, des plus protigieuses comme la Ferrari Daytona groupe 4 aux plus modestes comme les NSU TTS ou Cooper S ;

- des présentations de livres dans le monde de la course automobile, notamment des romans et des récits

- quelques chroniques pratiques sur des questions juridiques liées à l’automobile (comment contester ses PV, comment se préserver des arnaques ...) ;

- et bien sûr de nombreuses photos d’illustration.

 

GOLF GROUPE N ARMOR 1982.JPG

 

 A bientôt donc pour de nouvelles notes  et photos sur CIRCUIT MORTEL.

 

Au fait, pourquoi le blog s’appelle-t-il CIRCUIT MORTEL ? Le titre surprend parfois et ne correspond pas à la réalité actuelle de la course automobile où la sécurité des pilotes comme des spectateurs fait partie des préoccupations essentielles. Mais en 2005, j’ai publié un roman qui s’appelle CIRCUIT MORTEL A LOHÉAC. A l’origine, j’ai ouvert ce blog pour le présenter avant de l’élargir à d’autres thèmes. J’ai tout simplement choisi le début du titre de mon roman. Après, comme le blog existait avec ce titre, je l’ai conservé.

 

Thierry Le Bras

 

QUELQUES EXEMPLES DE PHOTOS QUE VOUS TROUVEREZ

SUR CIRCUIT MORTEL

 

17530065.jpg
133 copie.jpg
82960046-2.jpg