Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2010

BELLES DE COURSE : LA VAILLANTE RUSH

RUSH 3.jpg

Une course de 22.000 kilomètres qui dure 3 semaines et traverse de vastes étendues du Nord du Canada à Ushuaia, ça ne vous dit rien ? « La course du siècle » ! C’est tout  simplement le concept  qu’inventa Jean Graton dans l’album « Rush », paru en 1972 après avoir été publié par épisodes de deux planches dans le journal de Tintin, l’hebdomadaire des jeunes de 7 à 77 ans. Une course qui rappelle un peu le Londres – Sydney de 1968, ou encore un rallye-raid six ans avant le premier Paris-Dakar.

mini-RUSH 1.jpg

Les voitures ne sont pas des 4x4 ni des buggies, mais des machines proches des voitures de rallye traditionnelles équipées pour faire face à tous les types de terrains au programme. Le lecteur de l’album rencontrera donc des Porsche 911, des DS, des Ford Escort, et bien sûr des Vaillante. Parmi les machines engagées pour les pilotes du maître de la Jonquière, deux superbes Rush, des GT fabuleusement belles. N’oublions pas qu’à cette époque, la réglementation des épreuves sur route était différente d’aujourd’hui. Les Porsche 911 participaient à tous les rallyes du championnat du monde, comme les Berlinettes. Quant aux superbes Ferrari Daytona GTB 4, elles apparaissaient dans certaines courses sur route telles que le Tour de France Auto.

RUSH 5.jpg

La Rush est à mon sens une des plus belles voitures inventées par Jean Graton. A l’époque de la publication de l’album « Rush », je l’imaginais volontiers au départ des 24 Heures du Mans se battant avec les Ferrari Daytona GTB4 pour la victoire en groupe 4. Les Rush connaîtront une course difficile dans cette aventure de Michel Vaillant. L’une est confiée à l’équipage Michel Vaillant – François Cevert, l’autre à Steve Warson et Chuck Danver. Face à eux, les Leader des ignobles Cramer  et Hawkins, si méchants qu’ils sont prêts à truquer les courses et à causer des accidents pour gagner. Un truc inconcevable dans la réalité, n’est-ce pas ? Sur la couverture de l’album Rush, c’est d’ailleurs une Leader qui réalise une cascade involontaire.

ALFA CARABO.jpg

La Rush rappelle l’esprit du concept  Carabo d’Alfa Roméo carrossée par Bertone 

LOTUS ESPRIT.jpg

...et aussi  la future Lotus  Esprit

J'avoue avoir ressenti un choc quand j'ai vu la Rush dans les pages de Tintin. Je pensais alors qu'aucune vraie GT n'était aussi belle. Quel dommage qu'aucun bon sorcier ne l'ait fait glisser de l'univers parallèle de Michel Vaillant à celui des épreuves en circuit et des courses de côtes !

RUSH 4.jpg

Merci encore au magazine Tintin et à Jean Graton de l’avoir fait naître, fût-ce sur papier.

 

mini-15.JPG

Le journal Tintin s’impliqua d’ailleurs dans le sport automobile, non seulement comme support publiant des bandes dessinées dans cet univers merveilleux, mais aussi comme média traitant très sérieusement ce sujet, et même comme sponsor comme le prouve l’Alfa Roméo  2000 GTV qui apparaît ci-dessus en parc fermé à Dinard avant le départ du Grand National Tour Auto 1973 (une épreuve que j’ai  évoquée sur ce blog : http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2009/05/25/ambiance-grand-national-tour-auto-1973.html ) Redoutable bête de compétition dans sa catégorie, l’Alfa 2000 GTV mérite également sa place dans une chronique axée sur le design car elle fait indiscutablement partie des belles de course…

Les nouvelles publications de CIRCUIT MORTEL sont désormais mises en ligne sur http://circuitmortel.com

Thierry Le Bras

Les commentaires sont fermés.