Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2013

LA PENDUE DE LONDRES

avait assassiné un pilote automobile

romans,didier decoin,course automobile,ruth ellis,david blakely,alanfinflater,albert pierrepoint,fictions,vintage,harlan coben,sports,crimes,le pacte du tricheur,david sarel

Au printemps 1955, la liaison orageuse entre la sulfureuse Ruth Ellis et le turbulent David Blakely dérapait. Ellis et Blakely, ça sonnait un peu comme Bonnie and Clyde. Une course infernale jusqu’à l’explosion mortelle.

 

Cette histoire, Didier Decoin nous la rapporte dans un des best-sellers de l’été, un roman paru chez Grasset, une fiction inspirée d’un fait divers. Les noms des personnages n’ont pas été changés. Les lieux et dates ne sont pas modifiés. Toute ressemblance entre le scénario développé par l’auteur et des événements ou personnes ayant existé n’est pas le fait du hasard mais le résultat du travail de recherche de l’écrivain.

 

Un des protagonistes de l’histoire est un pilote automobile anglais. C’est pour ça que j’ai souhaité vous présenter ce livre et vous inviter à le lire.

 

Avec les seigneurs de la course du temps Vintage

 

En ce temps-là, les pilotes se permettaient plus de fantaisies qu’aujourd’hui. Dans l’ouvrage de Didier Decoin, vous croiserez Stirling Moss, Graham Hill, Innes Ireland, Mike Hawthorn et vous côtoierez David Blakely. Le dernier nommé n’a pas acquis la célébrité de ses confrères malgré des projets ambitieux. L’histoire du sport automobile aurait-elle retenu son nom s’il n’était pas devenu le héros d’un des faits divers les plus retentissants de son époque ? Pas sûr. Dans le roman, il révèle des traits de caractère peu reluisants. Le lecteur découvrira un garçon alcoolique, capricieux, coureur de jupons, profiteur, égoïste et violent.

romans,didier decoin,course automobile,ruth ellis,david blakely,alanfinflater,albert pierrepoint,fictions,vintage,harlan coben,sports,crimes,le pacte du tricheur,david sarel

 Face au bad boy, une amoureuse dont le tempérament n’a rien de policé. Ambitieuse, prête à tout, dotée d’un instinct de survie hyper-développé, manipulatrice, sûre d’elle et inconsciente des convenances comme de beaucoup d’autres choses, Ruth Ellis dirige un club dans lequel elle n’hésite pas à donner de sa personne. Après une vie agitée et pleine de malheurs, il faut bien l’avouer, elle tombe follement amoureuse  de David Blakely. Elle va le séduire, le piloter dans son lit, mais sans jamais le contrôler. Le drame couve dans une atmosphère de fièvre de plus en plus brûlante. La pression de la course, les problèmes d’argent qui en découlent attisent les tensions jusqu’à l’explosion. Un incident sur un circuit incurve la trajectoire du couple vers la succession de chocs qui rendront le drame inévitable. Le dimanche de Pâques 1955, excédée, folle de jalousie, Ellis abat Blakely avec un revolver obligeamment fourni par Desmond Cussen, un autre de ses amants.

romans,didier decoin,course automobile,ruth ellis,david blakely,alanfinflater,albert pierrepoint,fictions,vintage,harlan coben,sports,crimes,le pacte du tricheur,david sarel

 La jeune femme va adopter une conduite imprudente pendant son procès. Un suicide judiciaire. Le 21 juin 1955, la Cour prononce sa sentence. Ruth Ellis sera pendue par le cou jusqu’à ce que mort s’ensuive. C’était probablement ce qu’elle voulait après avoir perdu son cher David Blakely. Hasard du calendrier, le pilote anglais souhaitait disputer les 24 Heures du Mans avec la voiture construite par ses soins, une Emperor, et trouver des investisseurs pour la produire en petite série. Il n’y sera pas parvenu et il n’est pas du tout certain qu’il aurait réussi sa vie et concrétisé ses rêves si sans l’obstacle Ruth Ellis. A l’instar du moteur de l’Emperor, son projet était en panne au moment de sa disparition. Le printemps 1955 se révéla décidément cruel avec les amoureux du sport automobile. Ce fut en effet le 11 juin de cette année, dix jours avant la condamnation à mort d’Ellis, que se produisit sur la piste du Mans le terrible accident qui entraina les morts du pilote Pierre Levegh et de quatre-vingts spectateurs installés dans les tribunes face aux stands. Mercedes arrêterait la compétition pendant plusieurs annnées. L’Emperor de Bakely ne deviendrait pas la rivale des Jaguar, Aston Martin, Bristol, Maserati et autres Porsche. L’Emperor finira au Westridge Museum dans l’île de Wight.

romans,didier decoin,course automobile,ruth ellis,david blakely,alanfinflater,albert pierrepoint,fictions,vintage,harlan coben,sports,crimes,le pacte du tricheur,david sarel

  Le dernier mot de l’histoire reviendra au bourreau chargé de pendre Ruth Ellis. Albert Pierrepoint. Il est  un des principaux personnages de l’histoire. Un homme rigoureux, soucieux d’exécuter proprement les condamnés à mort, vite et sans les faire souffrir. Il parle à la première personne et s’exprime avec un flegme tout britannique. Il ne lui plait guère d’ôter la vie à une femme et il démissionnera peu de temps après avoir dû pendre la jeune femme dont le sort l’avait touché.

 

Le sport automobile au cœur des fictions

 

2013 marque la montée en puissance des fictions sur fond de course automobile. Au cinéma bien sûr avec Week-end of a champion, le documentaire produit par Roman Polanski qui a enthousiasmé la Croisette en mai dernier et sortira en DVD et Blu Ray avant la fin de l’année. Sans oublier le film de la rentrée, Rush, l’œuvre de Ron Howard qui retrace le duel de Titans que se livrèrent James Hunt et Niki Lauda pour la conquête du titre de Champion du monde de F1 1976.

romans,didier decoin,course automobile,ruth ellis,david blakely,alanfinflater,albert pierrepoint,fictions,vintage,harlan coben,sports,crimes,le pacte du tricheur,david sarel

  Plusieurs romans policiers auront embarqué leurs lecteurs dans les baquets des bolides cette année. Je fais partie des auteurs passionnés par les vrombissements des moteurs qui montent dans les tours et surtout par les exploits de leurs pilotes. Je vous promets dans quelques jours une aventure inédite de David Sarel, Le Pacte du tricheur, un polar dont l’action se déroule pendant un rallye en Auvergne ! En sortant ce roman maintenant, je ne cède pas à la mode des fictions dans le monde des sports mécaniques bien qu’elle me réjouisse et que je souhaite que nous soyons de plus en plus nombreux à en produire. Mon premier polar dans le monde de la course auto, c’était en 2005, lors d’une épreuve à Lohéac, avec déjà David et le Clan Vivia confrontés à des événements fort inquiétants…

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Des romans récents et à venir dans l’univers du sport automobile

http://0z.fr/OfnKv

 

La course automobile sur grand écran en 2013

http://0z.fr/1Bk2l

 

Portrait de Mike Hawthorn, contemporain de Ruth Ellis et David Blakely

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2012/01/11/hommage-a-mike-hawthorn.html

 

Pour Harlan Coben, sport et crimes font bon ménage

http://0z.fr/eWkxM

 

Le site de Bruno Jeanneau, où on parle automobile, mais aussi bagnoles... du mug à la dernière expo du coin.

http://www.copilote-actu.com/

 

En attendant la sortie du Pacte du tricheur, une nouvelle (courte fiction) avec David Sarel à la même époque http://0z.fr/U10ZB

 

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/ThierryLeBras2

 

Et pourquoi pas sur Facebook ?

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras