Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2007

DYLAN MONTUSSET, PILOTE VAILLANTE

medium_DYLAN_MONTUSSET_PILOTE_VAILLANTE.jpgDylan Montusset, équipier de Michel Vaillant et Steve Warson aux 24 Heures du Mans

Un nouveau personnage apparaît dans l’univers de Michel Vaillant. Il s’agit de Dylan Montusset, une jeune pilote enthousiaste et plein de talent.

Or du talent, il va en falloir à Michel, Steve et Dylan pour espérer devancer les redoutables Audi TDI aux 24 Heures du Mans.

D’autant qu’ un problème relationnel va s’ajouter au challenge sportif. Comment gérer le père de Dylan, omniprésent, très influent sur son fils … et peut-être animé d’intentions obscures .

Comme d’habitude, Jean et Philippe Graton nous amènent au cœur de la course. Le lecteur participe aux 24 Heures du Mans aux côtés des membres de l’équipe Vaillante. Au fil des pages, il partage leurs émotions, leurs angoisses et leurs joies.

24 HEURES SOUS INFLUENCE, un album à lire absolument. Soulignons qu’il s’agit du 70ème album de Michel Vaillant qui fête cette année ses 50 ans.

Et que ses fans se rassurent, le coup de volant de Michel ne s’est pas émoussé au fil des années. Lui qui a couru contre Jim Clark, Jackie Stewart, Didier Pironi, Ayrton Senna et Michael Shumacher ne redoute pas un millième de seconde d’affronter aujourd’hui Kimi Räikkönen, Felipe Massa, Fernado Alonso et tous les représentants de la jeune garde. Gageons que dans quatre ou cinq saisons, il se battra encore pour le titre suprême avec Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Tout en restant bien sûr un pilote éclectique qui n’hésite pas à sortir de la F1 pour briller au Mans ou en rallye-raid.

Dylan Montusset deviendra-t-il un personnage secondaire récurrent des Michel Vaillant ? Ce serait une bonne idée. Le garçon est sympathique. Il possède d’énormes qualités, et aussi quelques faiblesses qui le rendent humain. Sa jeunesse séduira sans doute les plus jeunes lecteurs, et les plus jeunes lectrices. Mais laissons Jean et Philippe Graton travailler. Nul doute qu’ils ont déjà longuement planché sur les prochains temps forts de la vie de l’équipe Vaillante.

Je terminerai cette chronique en soulignant que les passionnés de course automobile ne se lassent pas de lire et relire les albums de Michel Vaillant. Plusieurs autres scénarios eurent pour cadre les 24 Heures du Mans depuis la naissance du personnage. J’ai pour ma part un faible pour « Un pilote a disparu », « Concerto pour pilotes » « Le fantôme des 24 Heures » et « Une histoire de fous ». Mais tous les autres, récents ou plus anciens, vous piloteront aussi dans la grande fête de la course automobile. Pour ma part, depuis mon adolescence, j’achète tous les albums de Michel Vaillant dès qu’ils arrivent en librairie. Et je n’ai pas l’intention de m’arrêter…

_
Le Mans vous intéresse et vous aimeriez vous immerger dans son ambiance par le biais de fictions ?

C’est possible en plongeant sans retenue dans les bandes dessinées de Jean et Philippe Graton bien sûr, mais aussi en lisant les romans de Thierry Le Bras, notamment « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » (Éditions Astoure, diffusées par Breizh). Vous découvrirez l’atmosphère enfiévrée de la semaine du Mans au sein du Team Vivia pour lequel court David Sarel, héros du scénario.

11:15 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.