Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2006

F1, FRANCHE RIGOLADE

RIRES EN F1

            La F1 fait partie intégrante de l’univers de David Sarel, le héros dont Thierry Le Bras raconte les aventures dans ses romans parus aux Éditions Astoure (cf : http://astoure.site.voila.fr ) , notamment « Circuit mortel à Lohéac ».

            Cette semaine qui se terminera par le premier Grand Prix de la saison 2006, David Sarel et ses proches racontent chaque jour une anecdote ayant trait au monde magique de la Formule 1.

            Vous l’avez lu dans HUMOUR EN F1 , la note parue le 6 mars sur ce blog, David a souvent plaisanté avec Edmond au sujet de Jean Alesi. En 2001, David et Edmond prirent l’habitude d’échanger des mails de pronostics des résultats des Grands Prix. Des messages que David, avec sa verve d’avocat, agrémenta de quelques traits d’humour que n’auraient pas renié les Guignols de l’Info. Quelques extraits.

GRAND PRIX DU BRÉSIL

* Jean ALESI (abandon au huitième tour, sur sortie de piste dans un bac à graviers qu’il entendait tester avant son départ du Brésil)

GRAND PRIX D’IMOLA

* Jean ALESI (abandon au cinquième  tour, sur sortie de piste dans un bac à graviers ; « je ne supporte plus la pression du franchissement des lignes d’arrivée », déclarera-t-il à la presse italienne. « Lorsque j’ai signé chez Prost, c’était dans l’optique de la réduction du temps de travail, pour rentrer chez moi plus tôt les jours de Grand Prix. En plus, on m’a promis le chômage à la mi-saison si je ne fais pas de résultat. Donc, bientôt les vacances. Kumiko a déjà réservé les billets pour Tahiti »).

GRAND PRIX D’AUTRICHE

* Jean ALESI (abandon au premier  tour, sur … sortie de piste dans un bac à graviers ; « moi, je voulais abandonner tôt pour pouvoir regarder la course de Schumacher et admirer la voiture rouge, explique-t-il à Jean-Louis Moncet. C’est pas juste. Je sais que j’suis pas assez bon pour être dans les points, mais tant qu’à faire l’effort de venir sur les Grands Prix, j’voudrais quand même pouvoir regarder les autres! »)

GRAND PRIX DE MONACO

  * Jean ALESI (abandon au premier tour, sur … sortie de piste au virage du Casino, en faisant coucou à Kenza, invitée sur le Rocher par le Prince Albert) : «z’préfère jouer aux machines à sous ; au moins z’gagne d’temps en temps.»

* Alain Prost (l’œil éteint et le sourire désabusé) : « j’en ai marre. Bien sûr, Jean est un brave garçon, mais il n’a pas les qualités de mes précédents pilotes comme Olivier (Panis), Nick (Heidfeld), ou encore Jarno (Trulli). Je crois qu’il devrait penser à la retraite sportive. Ses pannes de cerveau sont pleinement responsables de nos échecs. Nous n’arrivons pas à le programmer correctement, et il n’est pas évident que je renouvelle son contrat l’an prochain.»

18:00 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.