Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2012

UN PILOTE RETROUVE LA PÊCHE

et se prépare pour les fêtes

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

En Vendée, Jocelyn est arrivé à bon port

 

Dans la précédente note, nous avions laissé Jocelyn en pleine angoisse. Il sortait d’un cauchemar terrifiant. Une météo d’apocalyptique créait une atmosphère de fin du monde. D’abominables chevaux géants issus de la transformation de Ferrari massacraient ses amis. Un de ces monstres tueurs allait le réduire en bouillie…

 

Le réveil ne l’avait pas débarrassé de son malaise. Alors que sa copine Alexandra le caressait tendrement sous la douche, une violente averse de grêle s’était abattue sur la maison, lui faisant redouter que son pire cauchemar soit en réalité un rêve prémonitoire.

 

Heureux de s’être trompé

 

Vous lisez cette note. C’est la preuve que le monde ne s’est pas arrêté le 21 décembre. La terre continue à tourner. Moins vite qu’un moteur de F1, avec quelques cafouillages, des réglages à parfaire, ni mieux ni plus mal qu’avant-hier. Elle ne s’est pas retournée comme une crêpe. Elle n’est pas partie dans le décor, même si ses pilotes ont bien du mal à la maîtriser.

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

 Il ne s’est rien passé d’extraordinaire le 21 décembre au matin. Les trois couples de jeunes ont pris leur douche et avalé un petit déjeuner sur le pouce avant de partir au lycée. Seul bémol, compte tenu du temps de chien qu’il faisait dehors, de la route glissante et des ralentissements à l’entrée de La Roche sur Yon, ils ne sont arrivés au Lycée Philippe Jeantot qu’à 7 heures 55, quelques minutes plus tard que d’habitude. Alexis n’a pas pris sa voiture. Moins rompu à la conduite que ses amis pilotes, il a volontiers accepté l’invitation de Jocelyn quand il a proposé de les amener, lui et Vera. Monsieur Ravel est arrivé avec 10 minutes de retard. Il a dispensé son dernier cours de philo de l’année à la classe de Terminale ES.

 

Jocelyn n’a raconté son cauchemar à personne. Pas par crainte du ridicule. Pour éviter de rapporter des scènes d’horreur où ses proches souffraient, disparaissaient, périssaient. A dire vrai, il ne s’est senti pleinement rassuré qu’après le lever du soleil le samedi 22 décembre. C’était le premier jour des vacances de fin d’année et elles s’annonçaient plutôt bien. Il mangera des coquilles Saint-Jacques, du homard et de la langouste pendant les fêtes, et tant pis si les crustacés ont été pêchés par un bateaux qui porte le nom d’une écurie dont il n’est pas le plus grand supporter.


Cadeaux de Noël

 

Le Père Noël existe-t-il ? Certains n’y croient plus depuis longtemps. D’autres espèrent qu’il passera de temps en temps. Pas forcément le 24 décembre. Il n’entrera peut-être pas  par la cheminée. Qu’importe qu’il emprunte  la porte ou la fenêtre, pourvu qu’il apporte le cadeau qu’ils attendent. Jocelyn, Alexis et Enric font partie de cette catégorie.

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

 Les deux premiers sont convaincus qu’un jour pas trop éloigné, ils fonceront sur les routes du championnat du monde des rallyes à la poursuite des records de Sébastien Loeb et Daniel Elena.

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

 Le troisième croit fermement qu’il arrivera en F1. Sera-t-il l’équipier de Nico Rosberg, de Sebastian Vettel, de Sergio Perez, de Charles Pic, de Vitaly Petrov ou de Nico Hülkenberg ? Il tentera de saisir les opportunités en espérant que le team qui l’engagera lui fournira une voiture plus évoluée que celle ci-dessus, une monoplace Formule Libre de 1975 dont il a trouvé par hasard la photo sur un forum consacré à l’histoire du sport automobile dans l’Ouest.

 

Leurs copines respectives s’inquiètent. Sils réalisent leurs rêves et restent avec elles, elles auront peur tout le temps. S’ils les quittent, elles sont persuadées qu’elles ne pourront pas vivre sans eux. S’ils échouent, elles sentent qu’ils considéreront avoir raté leur vie et perdront l’estime d’eux-mêmes, l’étincelle qui les anime, le grain de folie qui fait leur charme. La vie ne suit jamais une piste paisible.

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

 Il va falloir patienter quelques années avant que les magazines et sites automobiles nous apportent des réponses sur les éventuelles futures carrières de Jocelyn, Alexis et Enric Je ne suis que leur biographe, comme celui de mes autres personnages de fiction. J’ignore  ce qui va leur arriver et ce qu’ils accepteront de me confier pour que je témoigne. Patience donc… Dans quelques mois, vous saurez déjà pourquoi Jocelyn n’aime pas Ferrari et comment il s’est trouvé accusé de meurtre.

 

Et en attendant, JOYEUX NOËL et bonne trêve des confiseurs !!!

 

QUELQUES LIENS A SUIVRE

 

Et si vous offriez des livres pour Noël, en ebooks ou sur papier, Quelques suggestions :

http://polarssportsetlegendes.over-blog.com

 

Des idées de cadeaux pour fans de la course automobile

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2010/12/15/ca...

 

Un conte de Noëlle (et ce n’est pas une faute d’orthographe)

http://0z.fr/r8RvN

fin du monde,fictions,rallye,rallycross,f1

Un conte de Noël automobile et Vintage

http://circuitmortel.hautetfort.com/archive/2008/12/20/noel-premonitoire.html

 

Retrouvez-moi sur Twitter

@ThierryLeBras2

 

et sur Facebook

http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

 

Thierry Le Bras

08:05 Publié dans Livre, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fin du monde, fictions, rallye, rallycross, f1 |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.