Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2007

QUATRE POINTS …

medium_SEBASTIEN_LOEB_PORTAIT_CORSE.jpgC’est aussi l’écart qui sépare Sébastien Loeb et Marcus Grönholm au classement pilotes du Championnat du monde des rallyes

« 69, année érotique »,
chantèrent Gainsbourg et Birkin

« 2002, année très, très chaude »,
enchaîneront les amateurs de sport automobile,

Car 4 points, ce n’est pas seulement l’écart qui sépare les deux pilotes McLaren avant le dernier Grand- Prix de la saison (Kimi Räikkönen se trouvant quant à lui respectivement à 7 et 3 points des deux hommes), mais aussi celui qui existe entre Marcus Gronholm et notre Seb national alors qu’il reste trois rallyes à disputer. Autant dire que la Citroën C4 et la Ford Focus vont voler de courbe en courbe sur ces trois épreuves. Spectacle garanti et émotions fortes au programme ! Je ne puis m’empêcher d’exprimer ma préférence malgré l’immense respect que m’inspire Marcus Gronholm, magnifique compétiteur et authentique gentleman. Seb, le quatrième titre consécutif est tout proche !!!

N’oublions pas non plus le Championnat LMS. Là encore, la lutte restera incertaine jusqu’au bout. Avant la dernière manche qui se disputera à Interlagos au Brésil le 11 novembre prochain, Jean-Christophe Boullion occupe la troisième place à deux points des pilotes Peugeot Pedro Lamy et Stéphane Sarrazin. Emmanuel Collard, équipier habituel de Jean-Christophe est quatrième à quatre points de son camarade, mais devant Minassian et Gene, pilotes de la marque au lion. La différence de score entre Emmanuel et Jean-Christophe s’explique par le fait qu’Emmanuel a manqué une manche du Championnat LMS pour cause d’engagement parallèle en FIA GT.

A Interlagos, les Pescarolo-boys, Jean-Christophe et Emmanuel, se verront associer un troisième pilote, Harold Primat. Les Peugeot partiront avec l’avantage procuré par une équivalence favorable aux moteurs Diesel. Mais sur une course, tout peut arriver. Comme en F1. Alors, Jean-Christophe Boullion champion, nous y croyons très fort. Le garçon le mérite, comme son patron Henri Pescarolo et tout le team sarthois qui réalise des miracles avec des moyens limités.

Les lignes qui suivent relèvent de la pure fiction, hélas!

Nous sommes le 10 janvier 2008.

Au terme de la saison 2007, l’équipe Peugeot a réalisé que le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs de résultats en optimisant son budget compétition était d’associer ses moyens technologiques et financiers au savoir-faire incomparable d’un patron d’écurie. Un nom s’est imposé tout naturellement, celui d’Henri Pescarolo.

Disposant enfin de moyens financiers à la hauteur de ses qualités professionnelles et humaines, Henri annonce la composition des trois équipages sélectionnés afin de remporter la victoire au Mans :

- la première voiture sera confiée à des pilotes venus d’horizons différents ; leur talent, leur sérieux et leur sens de l’intérêt de l’équipe en font de redoutables candidats à la victoire. Il s’agit d’Olivier Panis, de Sébastien Loeb et de Sébastien Bourdais ;

- des pilotes qui connaissent Henri Pescarolo depuis plusieurs saisons se relaieront sur la seconde voiture : les excellents Jean-Christophe Boullion, Emmanuel Collard et Didier André ;

- quant à la troisième auto, elle sera entre les mains de jeunes pilotes dont le talent ne demande que l’occasion de s’exprimer dans de bonnes conditions : Bastien Brière, Mathieu Zangarelli et Loïc Duval.

Durant les épreuves du calendrier LMS, compte tenu des autres engagements des deux Sébastien, Didier André rejoindra Olivier Panis sur la première voiture. Quant aux jeunes pilotes, Bastien, Mathieu et Loïc, ils sont tous engagés dans d’autres championnats, GT pour les deux premiers et GP 2 pour le troisième.

Et si la fiction devenait réalité ? Ne serait-elle pas belle cette équipe Peugeot – Pesca 2008 ?

___

Vous aimez les émotions que procure la course automobile ? Vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

12:35 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.