Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2007

TROIS PILOTES POUR UN TITRE

medium_FERRARI_DAYTONA_G4.jpg
medium_McLAREN_F2.jpg


FERRARI ET McLAREN, deux ténors du monde de la course automobile depuis plusieurs décennies. Ci-dessus la McLaren Formule 2 d’Yves Martin à la Course de côte de Saint-Gouëno 1975 et une Ferrari Daytona groupe 4 au Tour de France Auto 2002 (épreuve historique). Ce modèle brilla dans toutes les disciplines au début des seventies. Ces photos ne représentent pas des épisodes de l’histoire de la F1. Elles n’ont pas été prises à l’époque contemporaine. Mais les deux constructeurs ont marqué tant de disciplines depuis si longtemps qu’il est naturel de les retrouver dans de nombreux épisodes de la superbe histoire du sport automobile.

Ce week-end encore, les trois pilotes qui se battent pour le titre pilotent pour McLaren et Ferrari.

Le combat sera chaud au Brésil ! Les trois hommes en lice pour le titre suprême se tiennent en 7 points.

Seul Lewis Hamilton est maître de son destin dans la mesure où il possède 4 points d’avance sur Fernando Alonso et 7 sur Kimi Räikkönen. Il ne suffit donc pas au Finlandais et à l’Espagnol de gagner pour remporter le titre. Il faut encore que Lewis se classe assez loin d’eux ou ne termine pas la course.

A priori, la position de Lewis semble la plus confortable. Il peut se contenter de contrôler ses adversaires. Mais sur une course, tout peut arriver. Les deux pilotes McLaren ont constaté lors des deux derniers Grands Prix que si les points sont toujours difficiles à gagner, il suffit d’une fraction de seconde pour en perdre une grosse poignée. La moindre erreur se paye au prix fort en F1.

Au Brésil, la tension sera exacerbée. Dans de telles conditions, il est facile de commettre une petite erreur. Sans compter les éventuels caprices de la météo, ceux de la mécanique, les incidents de course. Le suspense d’un tel Grand-Prix dépassera sans doute ceux imaginés par les maîtres de l’angoisse qui oeuvrent en littérature ou au cinéma.

Les trois pilotes qui visent encore le titre manifestent des personnalités très différentes. Mais ils possèdent au moins deux points communs, un coup de volant pour gagner des Grands-Prix et une énorme volonté de remporter le titre. Nul doute que les amateurs de F1 seront nombreux devant leur poste dimanche soir.
____

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

15:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.