Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2007

LA FERRARI DE MAGNUM

medium_FERRARI_MAGNUM_2.jpgmedium_FERRARI_MAGNUM_1.jpgCelle qui partagea la vedette avec Tom Selleck dans la fameuse série télévisée fit aussi la joie des pilotes


Voulez-vous devenir l’heureux propriétaire de la Ferrari de Magnum ? C’est possible en écoutant Nostalgie ces jours-ci.

Si vous êtes le gagnant du jeu organisé par Nostalgie, vous éprouverez bientôt le bonheur intense de piloter une Ferrari 308 en tout point identique à celle qui donna des frissons à Magnum et des soucis à Higgins. Rien ne vous interdira bien sûr de partager votre joie avec une superbe créature digne de faire de la télévision…

Le moteur 8 cylindres 32 soupapes de 2926 cm3 développe 255 cv. Il vous propulsera à 252 kilomètres heure (sur circuit) dans une admirable symphonie d’échappements et de soupapes en Vroaaaaarrrrrrrrr majeur.

Car votre superbe machine ne s’est pas contentée d’un statut de star du petit écran. Elle brilla aussi sur les routes de rallye comme sur de nombreux circuits. Les photos ci-dessus, prises en 1982 et 1983, représentent la voiture du pilote mayennais « Panic ». Elle s’illustra dans les rallyes et les courses de côtes de l’Ouest de la France.

En 1981 et 1982, la Ferrari 308 servit de voiture de fonction aux deux pilotes de la Scuderia, Didier Pironi et Gilles Villeneuve.

De nombreuses anecdotes circulèrent sur l’utilisation qu’ils en firent. Je n’ai pas pu toutes les vérifier, mais compte tenu des personnalités des deux hommes, elles semblent fort vraisemblables.

Il se dit par exemple qu’après une séance d’essais sur le Paul Ricard, Didier et Gilles partirent tourner sur le circuit avec leurs 308 et s’y livrèrent une course folle jusqu’à ce que le V 8 de la machine de Gilles rende l’âme dans un nuage de fumée blanche.

J’ai aussi lu dans un magazine à l’époque qu’ils empruntèrent un jour un secteur d’autoroute dont la vitesse était limitée. Ils roulaient dans la même 308 entre l’usine de Maranello et un circuit sur lequel ils devaient mener des essais. L’autoroute était en travaux. Au péage, des carabinieri contrôlaient la vitesse moyenne des usagers en comparant l’heure d’entrée et celle de sortie avec le kilométrage parcouru. La Ferrari 308 de Didier et Gilles avait roulé à une moyenne de … 227 kilomètres heure. L’exploit valut aux deux pilotes un passage par le poste de police. La légende raconte qu’il aurait fallu une intervention personnelle du Commendatore pour les en faire sortir…

Inutile toutefois d’imiter Didier et Gilles si vous devenez le propriétaire de la 308 offerte par Nostalgie. De nos jours, les forces de l’ordre ne plaisantent pas avec les excès de vitesse… En outre, réparer de telles voitures coûte cher lorsqu’on ne dispose pas des mécaniciens de la Scuderia.
_
Pour savoir comment gagner la Ferrari de Magnum, écoutez Nostalgie !
Sauf erreur de ma part, la participation au jeu n’implique pas de travailler pour Higgins ni de nourrir Apollon et Zeus, ses dobermans.
Davantage de précisions sur :
http://www.nostalgie.fr/jeux/jeux_jeux.php?id=11800 _

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

10:45 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.