Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2007

F1, L’INVESTISSEMENT DES AGENTS

medium_VIGNETTE_KIMI.7.jpgPlus le pilote arrive rapidement en F1, plus l’investissement est rentable pour son agent, naturellement.

Dans un article paru dans AUJOURD’HUI EN France – LE PARISIEN du 14 avril dernier, Stéphane Samson souligne la bonne affaire de David Robertson avec Kimi Räïkkönen dont la carrière fut météorique.

Le Finlandais est arrivé en F1 chez Sauber après 23 courses de monoplace seulement. L’investissement initial consenti fut de 700 K€, soit plus de quatre fois moins que le chiffre moyen annoncé par Nicolas Todt dans le même article.

« Si vous engagez un pilote en karting, vous devrez raisonnablement compter sur deux saisons de Formule Renault à 300.000 € chacune puis sur deux saisons de F3 à 650.000 € chacune, et enfin sur une saison de GP2 à 1,2 M€ »., explique en effet le fils du patron de la Scuderia.

Le total s’élève à 3 M€. Bien sûr, l’agent n’investit pas seul. Des sponsors participent aux frais.

Tant que le contrat de David Robertson avec Kimi court, l’agent empoche cinq fois sa mise par saison ! Mieux que le Siper Loto !
__
Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible. Découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel, un personnage qui maîtrise les aspects financiers de la course automobile :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

13:00 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.