Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2007

YOANN BONATO POURSUIT SON APPRENTISSAGE EN MONDIAL

medium_YOANN_BONATO_5.jpg

Yoann Bonato, espoir du Rallye français

Après des débuts finlandais ponctués par une victoire nette et sans bavure, Yoann Bonato retrouve ce week-end le volant de la C2 R2 préparée par PH Sport et dotée de pneumatiques BFGoodrich à l’occasion du Rallye d’Allemagne, 10ème manche du Championnat du Monde. Sur une surface, l’asphalte, qui lui sera autrement plus familière, le pilote des Deux-Alpes s’emploiera à viser à nouveau les premiers rangs du Citroën C2 Junior Expérience, compétition taillée sur mesure pour les jeunes avides de formation et d’expérience au plus haut niveau.

Après une longue période d’inactivité sur la terre, vous redoutiez plutôt le Rallye de Finlande, épreuve peu banale s’il en est et à laquelle, de surcroit, vous n’aviez jamais participé… Finalement, cela ne s’est pas si mal passé que cela ?
« Oui et on peut même dire mieux que Benjamin (Boulloud, son copilote, ndlr) et moi ne l’espérions au départ ! D’un côté, il y a un résultat assez positif avec cette victoire en C2 Junior Expérience mais de l’autre il y aussi et surtout la tonne d’enseignements que nous avons ramenée dans nos valises. Globalement, ce rallye très particulier nous a permis d’emmagasiner vraiment beaucoup d’expérience. Expérience des spéciales sur terre que nous n’avions plus fréquentées depuis près de quatre ans. Expérience du Mondial après seulement un essai lors du dernier Rallye de France – Tour de Corse. Expérience en matière de pilotage et de copilotage, évidemment… »

En Finlande, vous découvriez également votre monture, la Citroën C2 R2. Que pensez-vous de cette voiture de course ?
« Dès l’instant où je l’ai découverte, c'est-à-dire au shakedown, je me suis tout de suite senti en confiance. Elle n’est vraiment pas compliquée à prendre en mains et s’avère super facile à conduire dans les spéciales. J’ai été très surpris de trouver une auto aussi agréable. Maintenant, on va voir sur l’asphalte… Mais je pense qu’il n’y a aucune raison qu’elle ne soit pas aussi à l’aise que sur la terre… »

Venons en à l’Allemagne. Vous renouez cette fois avec l’asphalte, un terrain sur lequel vous avez usé vos ‘fonds de culotte’, notamment en Championnat de France des Rallyes. Comment trouvez-vous cette épreuve ?
« J’ai certes pas mal roulé ma bosse sur le bitume mais là, franchement, il y a certaines spéciales qui ne ressemblent à rien de ce que j’ai connu jusqu’à présent ! Celles tracées dans le camp militaire de Baumholder sont, par exemple, assez hallucinantes et surtout très difficiles… Il y a des carrefours partout, des changements de revêtement tous les 50 mètres… Pour moi, elles s’apparentent davantage à des spéciales sur terre… En tous les cas, elles seront très complexes à négocier car on a vite fait d’être totalement déboussolé ou, pire encore, de tirer droit à un endroit ou à un autre. Les autres chronos ressemblent davantage, si on veut oser une comparaison, aux routes du Rallye du Touquet… »

Quelles ambitions affichez-vous pour votre troisième expérience à ce niveau de la compétition ?
« Evidemment, ce serait chouette que nous réussissions à faire aussi bien qu’en Finlande… Mais nous n’en sommes pas là. Il y a quelques clients dont le Belge Hauquier ou le Luxembourgeois Schammel et par principe, je me méfie de tout le monde. Non, notre objectif premier sera de rallier l’arrivée et d’accumuler encore et toujours du ‘vécu’ en Championnat du Monde des Rallyes. »
D’après un Communiqué de presse FFSA

Pour tout savoir sur Yoann Bonato et Benjamin Boulloud, rendez sur leur site :
http://perso.orange.fr/yoann.bonato/accueil.htm __
_
Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

09:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.